148 – Pensées et Instant Présent

instant-present_07Nous avons vu dans les articles précédents que la pensée est surtout la résultante de programmes automatiques. Aussi quand nous nous identifions à cette pensée nous nous prenons pour quelqu’un qui n’est pas notre véritable essence mais plutôt le résultat de notre formatage sociétal.

Ce faisant, il est normal que nous soyons des moutons puisque le système cherche l’uniformisation afin de mieux nous contrôler. Ainsi quand vous avez des pensées, vous les prenez pour vôtre mais, en vérité, elles sont le résultat d’une programmation.

Il est donc clair, au final, qu’en pensant vous pensez être vous et unique mais, en vérité, vos n’êtes qu’un son de cloche identique répété des millions de fois. Ajoutez à cela le fait d’être dans un corps physique différent des autres (dans les détails mais globalement identique) et vous aurez l’impression d’être unique bien que totalement formaté de la même manière que tous les autres.

Cette association avec le corps physique apporte à son tour la preuve par a+b que vous exprimez votre unicité mais à bien y regarder, n’importe quel marcheur bien avancé sur le chemin peut quasiment prédire ce que vous allez avoir comme réaction s’il vous donne tel stimuli plutôt qu’un autre.

En résumé, l’homo-sapiens-sapiens n’est qu’un amalgame de réactions préprogrammées lui donnant l’illusion qu’il est unique, que sa pensée est unique ce qui fait donc de lui un être conscient qui va diriger sa vie selon son libre arbitre acquis par le simple fait d’être né en ce monde…

Et puis, il y aura forcément les rebelles, les moutons noirs, qui forcément seront contre tout le système ce qui leur amènera un nombre important de déconvenues mais dont leur petit-égo s’enorgueillira. Dit autrement, eux aussi sont aussi piégés dans l’activité réactive tout autant prévisible que les moutons blancs.

Alors sincèrement, comment peuvent-ils imaginer vivre leur instant présent puisque le fait même de ce qu’il pensent être n’est qu’une construction mentale qui leur a été imposée dès leur naissance ? Ils pensent vivre leur instant présent en pensant qu’ils sont dans la vérité.

En vérité, ils sont pleinement à côté dans la majorité des cas puisque, par définition, ils ne sont que l’expression de leurs réactions inconscientes préprogrammées. Ils croient vivre LA Vérité mais, en vérité, ils ne vivent que ce qui a été programmé.

Ainsi, si l’on voit une photo de mariage, on est censé être content et heureux car nous voyons des êtres souriants qui se sont engagés pour vivre une vie de rêve. Idem pour la photo d’un baptême où le baptisé ne comprend rien à ce qui se passe.

Idem, pour un enterrement, on est censé faire la gueule et démontrer que l’on a de la peine alors qu’au fond on ose à peine dire nos réels sentiments de débarras… On fait des éloges sur le mort mais tout le monde sait que ce n’est qu’une infime mais très très infime proportion de la vérité.

On se ment à soi-même et aux autres pour des raisons sociales, pour des raisons d’image, pour des raisons d’attente de reconnaissance, pour des raisons que l’on refuse de voir une autre vérité qui n’est pas celle de la société.

Aussi avec tout ça comment voulez-vous être authentique et vivre votre instant présent en pleine conscience puisque vous avez été formaté pour justement ne pas le faire et trouver milles excuses pour vous défausser ?

Être vrai est un chalenge quasi impossible en ce monde à moins de vivre seul sur une ile déserte. Être vrai ne veut pas dire être un individu réactif qui s’affirme au travers  d’une personnalité inflexible qui en impose. Nous connaissons tous ces personnages haut en personnalité et volonté mais, en vérité, c’est plutôt une armure de défense qui s’est construite selon tous les coups plus ou moins durs de la vie.

Hé oui, il y a confusion entre être une personnalité et avoir une personnalité. Les deux se rejoignent souvent mais pas toujours. Là encore, on marche sur des œufs car on peut avoir des personnalités politiques connues qui se retrouvent être en vérité des mous (style mou 1er).

A part la ruse et la manipulation, je ne vois pas comment on peut mettre aux nues quelqu’un qui se révèle être un mou notoire et qui plus est se croit intelligent et au-dessus de tous alors que tout concoure à lui montrer l’exact opposé !

Ma mère n’a jamais été une célébrité et pourtant tous ceux qui la croisait sentait qu’il valait mieux éviter de s’y frotter sous peine d’être pourfendu avec célérité. Elle avait comme on dit une forte personnalité et ça tranchait dur autant dans le pire que dans le meilleur. Elle pouvait tout à la fois être un exemple à prendre (volonté, ténacité et endurance) et tout le contraire pour le reste.

En gros, avoir une personnalité n’est pas forcément bon signe, tout comme être une personnalité tout autant. Hé oui, pensez-vous que les “people” sont heureux et dans leur instant présent ? Hé non, car derrière le clinquant, il se déroule des mélodrames dont je me passe allègrement. La notoriété implique forcément une prison encore plus tristounette et lugubre qui est vivement en opposition avec ce qui est affiché.

Bref, vivre son instant présent ne peut se faire si vous n’êtes pas conscient que globalement vous n’êtes que réaction “subconsciente” c’est-à-dire un être réactif. En vérité, quand vous pensez agir vous êtes, en vérité, en réaction et pas en action.

L’action véritable, l’acte de Création, ne peut se faire que dans votre immédiateté consciemment vécue. Vous ne pouvez à la fois penser et être.

Si vous pensez, vous êtes alors dans le mode “cerveau gauche”, l’aspect géométrique, l ‘aspect logique, l’aspect masculin, l’aspect organisé, l’aspect planifié et si ça s’arrête à ça alors la “création” désirée ne pourra se faire naturellement et demandera des efforts puisqu’il y aura inévitablement des contrariétés puisque vous n’êtes justement pas en phase avec LA Création (ce n’est pas le bon moment).

Par contre, quand une action vous vient naturellement (du cœur dans le langage bisounours), c’est le cerveau droit, l’aspect féminin, l’aspect vibratoire, l’aspect non logique, l’aspect êtreté, l’aspect non planifié qui s’exprime et alors là vous êtes en phase avec LA Création et votre création peut alors émerger plus facilement.

Donc pour pouvoir vivre son instant présent avec un maximum de réussite il vous faut d’abord Être afin que l’action juste survienne au bon moment (l’aspect féminin qui délivre l’impulsion) mais aussi avoir été traitée par votre partie masculine qui a émise l’intention quelques temps auparavant.

Dit autrement, vivre dans son instant présent implique d’utiliser vos deux hémisphères cérébraux en même temps et non pas séparément. Faire est l’expression d’une géométrie et Être est celui d’une vibration.

Aussi, Être demande d’être dans son immédiateté, dans sa naturalité et non dans l’automatisme réactif crée par nos programmes inconscients. Et c’est là toute la différence avec quelqu’un qui croit vivre et celui qui vit.

Donc dès que vous pensez, vous sortez immédiatement de votre instant présent d’où la règle de base super évidente : tu ne peux pas penser et être à la fois. L’un exclu l’autre. Tu ne peux à la fois mettre en œuvre un mécanisme réactif préprogrammé (avec ses solutions déjà établies, le savoir, la 3D) et faire appel à l’Intelligence Créatrice (la Co-naissance) issue de ton “cœur” (la 4D) simultanément.

Le moteur de l’Humain (la 3D-4D) est donc l’école ou la dualité règne. Si tu penses (la 3D) alors il te sera difficile d’être (la 4D). Voilà pourquoi le moteur de l’Humain est à l’arrêt quasiment chez tous entrainant à sont tour l’arrêt du moteur de la Terre (on est déconnecté de la Nature et de Terre-Mère) et la surchauffe du moteur du Ciel qui lui aussi est bloqué (d’où des maux de crânes).

Dit autrement, la véritable 5D est la capacité d’un individu à pouvoir jouer sur l’êtreté dans le faire.

La 5ème dimension, vivre son instant présent en pleine conscience, c’est la 3D (la géométrie x, y et z, l’espace tridimensionnel), auquel vient se rajouter une dimension supplémentaire qui est le temps (donc la 4D) en synchronicité parfaite avec LA Création (l’horlogerie céleste).

Donc, vivre la 5D c’est la capacité à un individu d’être en phase avec LA Création (l’impulsion créatrice – l’immédiateté) couplée avec un faire dans un monde tridimensionnel.

Vous comprenez  donc que fuir la tridimensionnalité devient une ânerie pour un véritable marcheur quand c’est énoncé comme définitif. L’être n’exclue pas le faire mais cela peut être une période nécessaire quand on ne connait que le faire de 3D.

Dit autrement, le faire et l’être ne s’excluent pas du tout comme le féminin n’exclue pas le masculin. Cependant, pour des raisons de découverte du féminin, le super masculinisé doit faire l’effort d’abandonner temporairement du mieux qu’il peut son masculin hypertrophié mais pas pour toujours….

Vous comprenez qu’à la vue de certains commentaires qui jurent que le faire doit être fui de toutes les manières et même évincé carrément pour vivre dans les hautes sphères de la vibration uniquement relève d’une incompréhension de ce qu’est la véritable 5D.

Vivre la 4D, la vibration, est une étape nécessaire vue son atrophie en ce monde de 3D falsifié mais c’est une période transitoire qui sera rapide comparée aux autres périodes telle la 3D. Cependant l’Humanité ne pourra pas restée longtemps en 4D sous peine de devenir d’une évanescence purement mortelle puisque la matérialité ne sera plus possible.

Il est bien de fuir la 3D pour retrouver son immédiateté, son instant présent, mais au bout d’un moment si tout le monde fait ça, tu ne trouveras plus rien sur les étagères à moins de te retrouver à l’âge de Cro-Magnon mais avec une différence fondamentale car tout aura été détruit et pollué par notre civilisation de 3D actuelle.

Hé oui, vivre comme le marcheur-cueilleur allant d’une forêt à une autre demande quand même qu’il reste des forêts et si c’est le cas qu’elles ne ressemblent pas à celles de Tchernobyl…  Comprenez que l’humain d’aujourd’hui même s’il se croit capable de vivre dans le style survivaliste ne pourra résister longtemps à son annihilation finale. Disons que ça leur donnera quelques temps supplémentaires à survivre mais rien de plus. Ce n’est donc pas la solution.

Là encore, comprenez ma réaction quand je lis certains commentaires de “réaction” qui dit que c’est la peur qui me fait dire de faire quelques provisions car devant nous il va y avoir quelques soucis d’ordre 3D.

C’est vraiment du réactif pur et dur qui exprime le niveau d’incompréhension entre le faire de 5D et celui de la 3D. L’être équilibré sait ce qu’il faut faire pour rester équilibré et il agit donc en conséquence. Parce que s’il ne fait rien quand il sait que ça va chauffer alors il comprendra l’importance d’écouter ses intuitions et non sa logique purement intellectuelle.

Faire des provisions n’est pas devenir survivaliste mais simplement une attitude responsable quand il y a des bouches à nourrir. Et faire des provisions ne veut pas dire remplir tous les placards à fond comme si une 3ème guerre mondiale allait nous tomber dessus ! Il y a un juste milieu pour tout et c’est à chacun de ressentir ce qu’il doit faire afin d’éviter que sa fréquence ne chute trop bas pour cause de problèmes matérialistes.

Nous sommes des Créateurs Incarnés et nous ne récupèrerons nos capacités qu’à la seule condition de réunir les deux pôles du moteur de l’Humain, le faire et l’être.

Alors s’il-vous-plait ne venez pas faire le rapprochement entre le faire et l’avoir ou l’avoir et l’être. L’avoir est la résultante du manque. Aussi, si vous cultivez malgré vous l’êtreté du manque alors vous aurez beaucoup à faire afin d’avoir d’où inévitablement une population devant de plus en plus pauvres au profit d’une infime minorité ultra-riche..

Comprenez, là encore, combien je suis peiné quand j’entends certains se poser la question du faire en cette 3D quand je parle des Operations PP ou EDLN++. Vivre la 5D c’est faire pour le collectif et être dans l’êtreté.

Etre dans le Service implique forcément l’action dans la tridimensionnalité et au moment le plus synchrone possible avec l’état vibratoire en rapport. Voilà pourquoi un certain nombre d’entre vous sont volontaires à se joindre à moi dans les actions collectives pour Terre-mère car justement ils ont ressenti cette vibration particulière émise quand l’acte posé en consceince, le faire, est en accord avec la Vibration.

Il n’y a donc chez moi aucun jugement concernant mes lecteurs. Disons seulement qu’il y a ceux qui ont découvert la véritable vibration de 5D de ceux qui ne l’ont pas encore découverte. Pour moi, cela fait une différence dans l’action car être une centaine ce n’est pas pareil qu’être mille.

Alors oui, il a beaucoup de spectateurs et peu d’acteurs. Alors oui, il y a beaucoup qui jugent, pensent et critiquent parce qu’ils regardent et puis il y a peu qui n’ont pas le temps de se poser des questions car justement ils sont dans l’Être et dans l’action du faire pour une cause qui leur tient à cœur justement (et comme pas hasard).

Mais oui Laurent mais je en me sens pas capable de le faire ! C’est normal, mon frère mon ami car justement ton mental-égo ne peut imaginer quelque chose qui lui est inconnu et qu’il ne peut appréhender. La 5D ça ne passe pas par la moulinette du mental de la 3D mais ça s’expérimente tout simplement par un cœur ouvert et confiant (la 4D).

Donc, je résume : si vous pensez seulement alors vous êtes en 3D et hors de votre immédiateté (donc de votre instant présent). Si vous êtes à l’écoute de vos intuitions, ressentis ou autres choses intérieures vous êtes dans votre êtreté et synchrone avec LA Création et donc en 4D. Vous vivrez donc votre instant présent naturellement.

Puis, si sur vos impulsions vous mettez en œuvre matériellement parlant une intention que vous avez eu auparavant alors vous êtes en 5D. Ce faisant, vous faite acte de Créateur Incarné conscient. Et si vous poussez le bouchon plus loin vous vous joindrez alors naturellement aux actions collectives œuvrant pour le Service car vous aurez alors découvert ce qu’est la joie d’être au Service.

Dit autrement, toute personne qui se sent incapable ou incompétente d’être au Service déni ouvertement son propre statut de Créateur Incarné. Donc à chacun d’étudier toutes les excuses qu’il peut trouver pour ne pas faire l’expérience du Service. Le mental-égo est très créatif d’ailleurs à ce niveau parce qu’il combat ce qu’il craint le plus : l’inconnu.

Laurent DUREAU

75 commentaires sur 148 – Pensées et Instant Présent

  1. Bonjour à tous!
    J’aime lire tes commentaires qui sont tjrs plein de bon sens!
    Je te remercie sincèrement.
    Je ne connais pas l’état de mes « connexions » cerveau gauche et droit mais je comprends que tu ne dis jamais rien au hasard..
    FDC

  2. Salut à tous,

    Merci Laurent pour ce superbe article, qui est en synchronicité avec ce que je vis en ce moment, comme très souvent.

    Être un marcheur n’est pas de tout repos, on ne peut pas dire que tu ne nous avais pas prévenu. Retourner dans l’enfer-me-ment de la 3D est impossible. Être tout le temps face à ses contradictions n’est pas toujours facile, surtout quand on se met à l’idée de combattre son mental-ego. Cela dit, n’oubliez jamais que l’on devient ce que l’on combat.

    Certains disent qu’il suffit de devenir simplement observateur. Seulement, si on n’est qu’observateur peut-on faire ou œuvrer?

    Vouloir résoudre l’équation à multiples inconnus, ne se fera certainement pas par la logique. Aligner l’Esprit, le Mental et le Corps serait la solution. Autrement exprimé, ça pourrait être E=MC^2.

    La question piège est : comment je mets ça en pratique? Sauf que, le fait de se poser la question est peut-être le piège en lui-même.

    Feu du cœur à tous!

    • « Certains disent qu’il suffit de devenir simplement observateur. Seulement, si on n’est qu’observateur peut-on faire ou œuvrer? »

      Les deux mon capitaine ! Tout à l’heure, j’ai donné du foin aux chevaux. Et je me suis aperçue qu’en leur donnant le foin, la multitude de gestes à accomplir était la porte ouverte à l’observation : ah ! j’observe que j’ai du mal à râcler la balle. Ca sent bon… En essayant de râcler comme ça, j’observe que j’arrive mieux à le mettre sur la fourche… à leur porter…

      Il y en a un (de cheval) qui recule… Ne pas passer derrière… Celui-ci n’en a pas assez…

      et mes muscles ? Je les sens. Ceux qui tirent, ceux qui ont mal, ceux qui fonctionnent, comment…

      Tu sais ce que ça me rappelle : le début des guidances, où l’on observe son souffle, les tensions, ce qui se passe dans le corps…

      Et si c’était CA, être présent de toutes ses fibres, présent DANS LE CORPS, DANS L’INSTANT, comme une méditation active et continue ? En tout cas, j’le sens bien comme ça. Feu du coeur ! crazy

      • Le corps est l’Instant Présent par excellence et aussi notre baromètre d’Etreté si tant est qu’on veut bien lui accorder notre attention et notre amour quasi permanents ? Oui je suis d’accord, méditation active en continue c’est une belle façon de vivre…J’ai entendu un maître taichi dire « le corps devrait être un avion sans pilote et on devrait se contenter d’observer ce qui est » (le pilote étant le mental ego qui cherche le contrôle). Laisser notre corps « faire », le laisser agir et être notre propre guide. Observons mieux les animaux, leur façon d’être face à leurs propres besoins, face aux dangers, face à leur survie…Nous ne sommes pas si loin de ce règne des êtres à 4 pattes et il me semble que nous en avons oublié l’essentiel… Merci Laurent et feu du coeur à vous tous heart smile

      • coucou Domi Luce
        J’en suis à la même conclusion à ce jour (demain je ne sais pas encore..) faire en conscience pour moi c’est faire dans l’être ou en étant, avec plusieurs étapes : observation, action, et gratitude pour ce qui est….amitié du coeur J . de Dunkerque

    • Merci amis pour vos commentaires constructifs.

      Ce week-end, j’ai regardé des conférences et les sujets abordés sont synchrones avec l’article d’aujourd’hui. J’y ai retenu quelque chose de très important : quand on demande quelque chose aux anges ou à nos guides, à n’importe quelle présence de l’UN-visible, ne jamais oublier de préciser « ICI ET MAINTENANT ». Pour eux, nos vies ne durent que quelques secondes et ils ne peuvent pas savoir si ce qu’on demande, on en a besoin maintenant ou dans 10 ans.

      Ce matin, je demande donc à mes guides : « Je vous demande de me montrer qui je suis, ICI ET MAINTENANT » (sans oublier les formules de politesse). Suite à ça, j’ai eu l’inspiration d’aller là où il le faut, sur mon smart phone, et je tombe sur une conférence d’une personne sur le pourquoi et le comment de l’Ancrage.

      Je mets en pratique l’exercice qu’elle propose et là, tout devient évident : depuis mon éveil, il y a 2 ans, j’ai omis d’œuvrer sur ce point là, qui est primordial, c’est la base de la base.

      En général, quand l’émotionnel et/ou le mental tourne trop en rond, c’est qu’on est pas assez ancrés.

      Petite précision, quand on est ancrés, on est ICI ET MAINTENANT, et pour s’ancrer, il faudrait s’enraciner à Terre-Mère.

      Ça peut paraître bête, nos amis marcheurs en parlent souvent, mais quand on n’est pas prêt à voir l’évidence, on ne la voit pas, par contre, quand on trouve par soi-même, même aidés de l’intérieur et/où de l’UN-visible, tout s’éclaire, comme par magie, qui je le rappelle est l’anagramme d’image.

      Au lieu de vous en faire une grosse tartine, je vous mets le lien pour vous faire votre propre idée, même s’ils se font de la pub pour leur formation en ligne, on n’est pas obligé d’aller jusque là :

      https://youtu.be/tHaUmiHbNec

      Feu du cœur à tous!

      • Qui demande ? celui qui projette des besoins.
        Il n’est donc pas dans l’ici et maintenant.
        Le cœur ouvert nous indique lui même les besoins dans l’instant présent, et le mental répond a la demande du cœur.
        Inverse le processus de demande, ce n’est pas le mental qui projette des besoin, c’est le cœur qui nous les indique.
        Merci Gany !

  3. Nous avons tant besoin de te lire.
    Chaque article est une découverte de soi.
    Nous apprécions la tendresse et l’amusement.
    Te lire et te relire devient vérité.
    MERCI.

  4. Sortir du mental pour simplement être, demande une chose, la confiance en ce que l’on est de toute éternité… son ED. De là vient la paix qui permet l’action juste, simplement juste..
    Pour ceux qui ont des yeux pour voir..
    Avec tout mon amour..
    Merci
    Xavier

  5. Bonjour,pour moi aussi, cet article est en synchronicité avec ce que je vis en ce moment, depuis qq mois….Cette année je suis passée par une longue phase de rien vouloir faire,la soif intense de rester que dans la vibration… et cela a crée du stress cause des obligations etc.et cause des programmations qui nous disent que normalement il faut faire cela et cela..et du coup, on a pas envie. on se pose de questions, qu’est qu’il m’arrive?heureusement que mon mari a eu même « problème » à son coté.ça permet mieux comprendre la chose, en regardant l’autre..et cette leçon continue pour moi,je n’ai pas encore tout appliqué,et cet article m’aide voir plus claire, peut être là où je étais coincée en qq sorte.Car oui, tu nous avais prévenu que ça va être dur, mais par moments, c’est extra dur, on se sent bloqué carrément, aucun secours, perdu, et puis ça passe.tellement d’information d’un coté, et de l’autre: dur dur dur! Merci pour ton aide précieuse!!

    • Mon ressenti:
      Il y a des moments ou l’ensemble des possibles que l’on a projeté s’écroule pour laisser place a de nouvelles projections plus en phase avec les informations présentes.
      Des écroulements de lignes du temps qui nous laisse un peu dans le flou…
      Mais je ne suis pas l’ensemble de mes projections je suis une antenne de l’instant présent capable d’agir en conséquence.
      Donc tout va bien ! haha

  6. Bonjour !
    Bien dit et ficelé !
    Pour un volontaire inexpérimenté il faut peut être une période de noviciat régional pour cette opération EdlN++ … ?
    Donc il faut s’entendre localement et s’exercer avant de postuler ?
    En tous cas ces explications tombent très bien !
    Merci !

    • Bonjour,
      Ton commentaire fait une grosse résonance chez moi. Je me sens justement inexpérimentée. sorry
      Mais « curieusement » j’ai l’occasion de rencontrer des marcheurs de ma région dimanche prochain; moi qui d’ordinaire oublie ce genre de RV (souvent tête en l’air et fatiguée) là, j’étais même en avance d’une semaine.
      Donc j’ai bien l’intension d’aller voir cette belle équipe pour me « former » good et découvrir mes ressentis dans les ateliers prévus. Je suis persuadée que cela me donnera de l’assurance. heart J’avoue avoir demandé à mes guides des occasions de me mettre au jus avant les grandes actions ! heart

      Suis-je bien dans le sujet que tu évoques?

      D’autre part, puis-je « raisonne-ablement » laugh « penser » blum que, dans ce cas précis, j’ai bien suivi mes intuitions, directement inspirées de mon êtreté (4D), et mises en action (3D)? wacko ???

      Merci à Laurent et aux marcheurs avec leurs commentaires, c’est toujours éclairant.

      A bientôt pour vos réponses, si vous le voulez bien!

      • Résonner ou raisonner… haha
        L’abeille se pose-t-elle des questions sur la fleur qu’elle butine ? J’en sais rien haha.
        Bref, Deloiretdorient on sera ravi de s’aider pour l’opp EDLN++ et merci pour le cuivre !
        Zoubi

  7. C’est marrant, Laurent, cette nuit, j’ai fait un rêve (signification, i don’t know) ou je me trouvais à l’extérieur en face d’un magasin et toutes les étagères étaient vides de chez vides, elles étaient d’une profondeur bien sombre pour illustrer vraiment ce côté vide et désertique. Les rues étaient aussi désertes.

    Plus tard, je retournais dans le bâtiment ou j’habite, plus personne, désertique, tout avait été vidé, les portes et les peintures vieillies, comme s’il s’était écoulé des années et des années comme dans The Last of Us. Sur ma porte d’entrée, des petits dessins d’amour avec mon nom, une sensation de tristesse et de recherche pour son auteur.

    Je rentre chez moi, tous les placards vides.

    Au milieu, sur le canapé, Feena la petite fille de chat, elle n’avait pas bougée, ni vieillie, ni maigrie. Elle m’attendait. Plus drôle, en face d’elle, sur une petite table, une salade comme t’en as jamais vu d’aussi belle, étincelante et resplendissante, un joyau vert, le Saint-Graal le truc ! Comme si elle venait d’être cueillie.

    • C’est beau! Le vert est la couleur du coeur, en français les salades sont aussi les mensonges, mais près de ton protecteur-gardien félin, je pense qu’il s’agit d’un beau cadeau de maman Gaïa♡ prendre soin de son coeur ( de laitue eheh). Ah la belle verte…
      Merci pour cet article, et pour tous les autres d’ailleurs ( d’ici et d’…) Au Service♡ FdC

    • Vincent, le magasin est l’accès aux ressources, là il semble qu’ il y ait peur d’ un manque.
      La cuisine indique comment on prépare ses ressources physiques ; là, à court ;
      mais partie positive ;
      La minette représente l’ énergie vitale douce associée à la féminité, autonome, qui a la capacité de transformer le négatif. en douceur avec justesse : elle présente le beau vert qui donnce le goût d’ aimer, de donner et d’ être altruiste.
      Donc, face à un vide de ressources navrant, il y a la perle du coeur indiquée par Feena.
      Premier rassemblement d’ indices tirés du dictionnaire de Kaya.
      Il en reste d’ autres dans un autre livre ; j’ y regarderai. smile

    • Merci pour le partage friends

      Depuis que je porte une sélénite sur moi (vaut mieux tard que jamais blum ), je suis beaucoup plus conscient de mes rêves mais les souvenirs s’estompent toujours assez rapidement au réveil. La vibration ressenti lors de la ballade, elle, reste un peu plus longtemps.

      Certains voyages sont plus marquants que d’autres.
      Par exemple cette nuit dans le rêve j’avais plus un rond sur le compte. Une partie de moi était un peu deg mais comme c’est marqué au début de l’article, je ne me suis pas associé à cette émotion.

      Dans un autre rêve j’étais aussi dans un supermarché mais là au contraire y avait plein de people et les étagères étaient pleine à craquer. J’étais avec une demoiselle avec qui j’ai une certaine affinité dans cette vie (mais on est séparé géographiquement si tu veux du potin).
      Je me sentais vraiment bien à ses côtés même si l’énergie du lieu était assez lourde.

      Je considère ce rêve et les autres du meme style comme des cadeaux de mon Soi Sup.. mais jtavoue que j’avais pas trop envie de me réveiller sur le coup :p
      https://www.youtube.com/watch?v=GawXOqU70u4

      “comme dans The Last of Us.”
      Game of the Yeeeeeaarr rofl

      • Dans le rêve, il n’y avait pas d’émotion particulière à la vue du désert, c’était un peu comme une visite dans le temps. C’est seulement en apercevant ma petite grise (Feena!) que ça m’a surpris de la voir intacte et toujours présente de bienveillance.

        C’est plutôt rare de se souvenir d’un rêve dans les moindres détails, ça ne m’arrive jamais, la plupart du temps, c’est inconscient. J’ai aussi l’impression que parfois, ce sont des rêves liés à notre double, tout est mélangé, sorte de communication par le rêve.

        Grrrr, Hooper avec son épopée ! The Last of Us, déjà, se joue en mode difficile voir le niveau le plus élevé pour apprécier tout le gameplay conçu parfaitement. C’est un coup de coeur, franchement, je l’ai torché, platiné et fini au moins dix fois haha !

        T’imagines, dire qu’on ne connaitra peut-être jamais sa suite loul !

        • Perso je préfère les 2 premières saisons de The Walking Dead par Telltale.. Clémentine heart

          Malgré quelques bons points (l’intro et le chapitre en hiver),TLOU ne m’a pas trop convaincu.
          Je me rappelle avoir eu une discussion marrante avec le pote qui me l’avait prêté avec la console : Il défendait corps et âme le jeu alors que moi je balançais tous les défauts,petits et gros, que je trouvais.. Beau duel laugh

          • N’empêche, dans l’égrégore Hooperien, à cette période, il y avait beaucoup de mécontents face aux réactions et à la manière de jouer du gros ours ! Qu’est-ce que je l’aime celui-là, c’est incroyable le bien être et les rires qu’il procure.

            Tu sais ce qui est le plus important dans l’histoire Romain ? C’est de te voir prendre un réel plaisir face à quelque chose même si ce quelque chose me donne moins envie. Je te regarderais toi plutôt que le reste et c’est par toi et ta vibration que le plaisir me serait partagé.

    • Interprétation possible : les étagères vides car les provisions n’ont pas été faites. La salade est celle que tu m’as faite dans ta réponse à mon post sur 5D booster avant-hier (très belle oui !). Les messages d’Orient un peu au dessus, de Laurent via l’article plus haut et le mien sont les dessins d’amour (information). Et le chat en tout cas il préférera je pense sans m’engager quelques provisions de croquettes qu’une belle salade…

      • N’être atteint par rien ni qui que ce soit deviendra très important Grégoire. Le fait de prendre les choses de cette manière me pousserait inconsciemment à te titiller toujours plus jusqu’à ce que tu en prennes conscience. Relis ton message d’avant miens et tu verras que la réponse était adaptée et plutôt gentillette.

        Et si minette préférait gambader dans la nature, sous les buissons, à la recherche de petites souris ? Là, ça changerait tout non ? On ne reste pas deux jours avec le même état, on se réactualise sans cesse, on vide, on passe à autre chose, on oublie sans oublier. T’imagines le bordel intérieur sinon, pour soi et le reste ?

        Alors, est-ce que tout est fait pour le plaisir d’emmerder le monde ? Suis-je une ordure de première ? Pour cela, va falloir me voir comme je te vois toi, cher ami. Notre regard se doit d’être neuf pour quiconque, qu’importe les actions d’il y a dix minutes. Sans filtre et sans étiquette.

        https://www.youtube.com/watch?v=rTDzh9hi6h0

        • Je saisis que ma première intervention ai pu être comprise comme non centrée, non ancrée ou affolée, alors qu’elle était dans un calme absolu au point zéro. Certains commentaires méritent des baffes. Point.
          Là tu me fais la morale, tu fais grossir la salade encore et carrément tu dis que je suis une ordure.
          Bon si tu penses de cette manière ok ça ne me dérange pas tant que ça, je suis assez atterré c’est tout. Le soufflet retombera. Les choses qui arrivent vont recadrer pas mal de monde.
          A bientôt

          • Je t’aime infiniment Grégoire, alors n’imagine pas ce genre de chose et laisse couler. Les messages ne sont pas uniquement pour toi d’ailleurs. Ce que je reçois en retour, c’est une multitude d’étiquettes, de pensées et d’émotions.

            Si j’écris ces trucs, ce n’est par plaisir de recevoir des coups de massue en retour, qui pourtant pointeront bien leur nez ! Dès qu’il y a une impulsion, alors c’est automatique, le message se fait et peu importe les répercutions.

            On ne peut pas se fier uniquement aux écrits, rien ne vaut le réel, la présence et l’échange complet. Surtout que là, on s’emmerde un peu, il y a beaucoup trop de retenue, de bonnes manières de façade et de non-dits pourtant bien visibles.

            Toute à l’heure, mes yeux se sont fermés, la tête s’est inclinée vers le bas pendant de longues minutes, j’étais totalement ailleurs. Dans ces moments-là, ils m’aident à évacuer ce qui ne m’appartient pas et après, c’est comme une délivrance.

            Il est important de ne pas étiqueter qui que ce soit en renouvelant sans cesse sa vision, de ne jamais rester figé parce que tout voyage. Il me suffit de regarder le pseudo d’untel et tout se dévoile instantanément, de la vision qu’il a de moi.

            Il est si agréable de savoir que tout deviendra transparent, que l’on ne pourra plus tricher, simplement être ce que nous sommes vraiment avec chacun, les échanges et partages seront si merveilleux et fluides, c’est une joie d’y arriver enfin.

          • https://www.youtube.com/watch?v=4avVRwimfsU

            Merci pour ton message qui met le doigt sur 2 trucs sur quoi je dois bosser :

            ~ La transparence ~

            Sur les sujets qui me sont particulièrement sensibles (mes blocages etc..), généralement avec la plupart des gens, je raconte des chars, des demis-vérités ou tout simplement je me la ferme ; pas pour manipuler ou tirer avantage d’eux (du moins pas consciemment laugh ) mais pour éviter les conflits, les jugements à l’emporte-pièce dus à un manque de recul et une certaine ignorance de leur part. pardon

            Dans les débuts, j’étais plus ouvert mais quand jme suis pris tout ça dans la gueule notamment avec certain(e)s qui me semblaient pourtant Sage, j’ai décidé de passer en mode déguisement.
            Je leur dit plus ou moins ce qu’ils veulent entendre comme ça je suis pénard. beach

            Mais avec quelques personnes (toi et Laurent par exemple), je ne ressens pas le besoin de le faire.
            Ça sert à rien déjà parce qu’ils peuvent lire en moi sans problème et je peux m’ouvrir complétement et en retour je sais qu’on ne me racontera pas de conneries et mieux ça sera les mots et la vibration juste qu’il me faut sur le moment pour avancer.. même si ça tape là où ça fait mal et qu’une partie de moi peut se sentir blessé sur le coup. give_rose

            Après comment se fait le tri entre les deux catégories ?
            Ça se fait au feeling je dirais. Avec certains je me sentirais mal de ne pas être à 100% moi-même alors qu’avec d’autres, la méthode que j’emploie n’est pas forcément la meilleur mais peut-être que c’est un moindre mal pour le moment.unknw

            Quand est-ce que je ferais plus de distinguo ?
            Ça se fera peut-être tout seul petit à petit.. en laissant couler. Avec le temps, je vois une certaine évolution sur certains points.
            C’est du style « Écoute, je suis comme ça pour l’instant.. deal with it cool  » sans forcément le dire avec des mots. Mais ya encore du job..

            ~ S’identifier ou pas aux pensées qui nous traversent ~

            Ça peut m’arriver d’un coup que des pensées pas très jolies me viennent sur des personnes que je respecte.

            Je me doute que ça vient d’1 programme involuant ou d’1 part plus « sombre » de moi. Ça ok mais le plus dur dans ces cas c’est de me détacher et de ne pas alimenter la réaction émotionnelle (honte pour résumer) qui vient tout naturellement après la pensée. sad

            ______
            Bah voilà.. grâce à ton comm j’ai pu faire un ptit exercice d’ouverture et de transparence. J’aurais pas fait ça avec n’importe qui.. même si tout le monde peut lire ce que j’ai marqué.. blush

            Merci aussi à toi Grégoire qui sans forcément le vouloir a inspiré les comms de Vince.
            A la base j’étais parti pour te répondre au tac au tac mais en laissant un peu mariner et porter par la vague je suis parti vers une autre direction.

          • Tu m’as toujours impressionné par ta légèreté et ta transparence, c’est tellement agréable, comme un immense signe de respect, comme si tu m’ouvrais ta porte et ton coeur. Merci pour ce que tu es, tu m’aides énormément. Je t’aime mon petit Romain.

            Etant actuellement dans un mode beaucoup plus féminin tout en relisant mes messages à Grégoire, ce côté masculin se ressent, presque tranchant, ne pouvant plaire à tout le monde mais provenant malgré tout du même endroit que ce côté actuel.

          • Répondre du tac o tac t’épuisera plus qu’autre chose surtout si ton interlocuteur a la même démarche. Tu le remarques sur Youtube par exemple, dans la section commentaire, sous les vidéos. Il y a souvent des petites guerres et personne n’arrive à lâcher l’affaire.

            Pour ce qui est de s’identifier aux émotions, il peut s’agir de celles de ton interlocuteur, tu peux les vivre comme si c’était les tiennes. Tu le vois comme il te voit lui, de la plus belle ou plus mauvaise façon. Maintenant, j’arrive à le vivre furtivement, juste le temps de récupérer l’info.

            Même chose pour les pensées.

            Si je me retrouve face à quelqu’un qui dégage un amour hors-norme et qu’en plus, il me le partage consciemment, alors il peut faire de moi ce qu’il veut ! Car, c’est une beauté inqualifiable, l’amour y est démultiplié s’il est immensément sincère, sans attentes et attachements.

            C’est en devenant les énergies que tu arrives à connaitre les moindres intentions et ce que chacun est. Parfois, si tu es un peu trop fatigué et en baisse de fréquence, tu peux le vivre plus longtemps. Dans ces cas-là, si tu te trouves avec quelqu’un, mieux vaut le vivre silencieusement.

            Par exemple, en regardant un couple, il m’est déjà arrivé de me sentir jaloux ! Pourtant, il n’y avait vraiment aucune raison puisque plus tard, j’en regardais un autre avec une envie merveilleuse de les voir se rapprocher et s’enlacer, c’était magnifique. Chez le premier, ça n’allait pas.

            Les informations te parviennent comme si tu devenais celles-ci. Cela peut être un avantage comme un inconvénient, c’est tout un apprentissage, une connaissance de soi au fil du temps. Il n’y a pas de honte à avoir, même si ça provient de nous, on laisse passer car rien n’est figé.

            Au final, nous sommes tous taillés différemment dans la construction et sensibilité, tout sera vécu en fonction de chacun. Si ça peut t’aider ou même te parler, simplement. Un peu tard comme réponse mais c’était parce que sur le moment, je n’étais pas apte à te répondre de cette façon !

          • Pour te faire sourire, une fois, en haut de la montagne, j’étais assis près d’une bâtisse en ruine en train d’admirer le paysage, un gars de mon âge s’est pointé, moi, en mode innocent total, j’ai carrément ressenti qu’il voulait qu’on fasse des choses dans la petite maison laugh

            T’as l’impression d’avoir envie aussi, tu ne penses qu’à ça mais ce n’est pas toi ! Généralement, si je m’apprête à faire une chose qu’il ne faut pas, en confondant mes envies à celles des autres, je me fais remonter les bretelles directement (se sentir mal) et tant mieux.

          • Pour terminer, Il y a aussi les égrégores. Tu peux tout connaitre de cet égrégore. C’est pour ça que parfois on peut être happé par des envies soudaines, des informations du collectif, baisse de régime, engouement, tu peux tout ressentir, tout savoir, tout devenir.

            Sur les sites de Laurent, si un texte fait remuer un maximum de personne, tu pourras ressentir cet engouement à vouloir répondre, comme eux, être attiré comme un aimant, tu pourras parfois être survolté si tout le monde s’y met en même temps, si ça brasse intérieurement !

            Par exemple, si je tombe sur une vidéo de Mylène Farmer, je vais ressentir cette dimension mystique qu’entretiennent les fans, c’est très particulier et plutôt agréable. Une vidéo de Grégory Lemarchal, ce sera la dimension tristesse et gueule d’ange qui dominera.

            Pourtant, il aurait suffit de lui sortir une petite phrase de rien du tout pour démontrer aux fans qu’il était loin intérieurement de l’image qu’ils pouvaient se faire de lui ! On dirait que chaque chose, chaque personne possède un égrégore, même tout riquiqui.

            Je vais me mettre à écouter toutes ses musiques, pas forcément par ce que je suis fan et que j’aime particulièrement, c’est parce que je deviens cet engouement, ce que chacun est et ressent en écoutant. Heureusement, je garde la tête sur les épaules !

            Comprendre les choses m’est plutôt difficile mais les vivre et les expliquer, ça va. Veuillez m’excuser pour cet accaparement de l’espace commentaire.

          • Réponse en différé également.. le CGEV est passé par làbeach

            Je partage à peu près la même vision sur le fond. On peut tout connaître de l’autre en ressentant ou vivant son émotion. Ce qui peut être des fois sympathiques et utiles puis d’autres fois assez relou.

            Pas plus que tard que ce soir j’en ai encore eu l’expérience avec deux personnes.
            Sans les connaître et sans savoir ce qu’ils marmonnaient, je pouvais savoir que l’une.. ça lui plaisait ce qu’elle regardait (qu’est-ce qu’ils peuvent être arrogants ces paumés negative ) alors que l’autre était à 2 doigts de chercher la marrave.
            Et dans les 2 cas yavait cette partie en moi qui était attiré à faire pareil.

            Intéressant aussi ce que tu dis sur les égrégores.
            Pour les goûts artistiques, si je trouve que c’est du caca ou qu’il y a pas de quoi péter 3 pattes a un gros chaton peu de chance que je me mette à apprécier comme ceux qui aiment.no

            Mais dans d’autres cas j’ai bien remarqué que les égrégores m’influençaient.
            Par ex la dernière élection : j’avais de la sympathie naturel pour Kevin (surnom pour Macron) alors que si je m’étais impliqué dans tout ce merdier, j’aurais fait campagne contre lui et tout ce qu’il représente.
            Et en voyant les résultats du 2nd tour.. la déception des gens d’en face je l’ai bien senti passé. punish

            thank_you

          • En fait, ça peut aller encore plus loin, tu peux réellement devenir, en plus des émotions et pensées, chaque entité, chaque personne avec tout ce qui va avec : vocabulaires, façons de se tenir, intonations de voix, personnalités, passions, envies, savoirs etc.

            T’as pas l’impression parfois on dirait du Laurent mes écrits laugh ?

            En ce moment, je peux écouter la même musique de Mylène Farmer en boucle pendant des heures voir même une journée entière sans voir le temps passer, en étant dans une sorte de transe et d’extase jubilatoire, en devenant toute la scène.

            Tu deviens la musique, les spectateurs, musiciens, la chanteuse, sa voix, les instruments, les sentiments, émotions à fleur de peau. Le mieux, c’est de se trouver dans la nature, pieds nus avec le baladeur mp3 pour rajouter encore plus de force au truc.

            Par contre, j’avoue que me retrouver au milieu d’une foule réelle m’est très difficile et casse-gueule, il y a quelques années, en ressortant d’un spectacle, déboussolé, je ne savais plus qui j’étais, c’était le bordel, trop d’informations.

            Nous irons au milieu des arbres, nous nous prendrons par la main, nos yeux se croiseront, tu m’enlaceras pour devenir à ton tour cette forêt et tout ce qui nous entoure. Tes larmes couleront, mes lèvres s’y approcheront pour te gouter et mon amour infini se déversera en toi.

            Libre à chacun de le prendre comme il veut, ce n’est pas forcément uniquement pour toi ! Merci Romain, je te connais bien tu sais, même très bien ! Hihi ! Allez, stop.

            https://www.youtube.com/watch?v=SS5eC0zxYZ8

          • En réalité, tu as reçu mon appel Romain. Le stimuli « The Last of Us » était aussi là pour une raison. Tu m’as grandement aidé et as permis de faire exactement ce qui était prévu : poser des textes de manière anodine en y incluant un double message, un message dans les messages.

            Pouvant être compris uniquement par eux et personne d’autre.

            Ils étaient là spécifiquement pour une ou deux personnes mais ce n’est qu’à la toute fin, quand cela se termine, que tout se dévoile de mon côté. Comme un eurêka de là-haut. Généralement, tout est fait dans l’instant et de la plus innocente des manières. Je me retrouve à chaque fois sur le cul.

            La moindre phrase, le moindre mot a une raison d’être en réalité, c’est juste un truc de dingue. Heureusement que sur le moment, rien ne m’est dévoilé et que tout ceci est fait de la manière la plus inconsciente qui soit, sans arrières-pensées et sans attente des répercutions.

            Pendant ce temps-là, je prends sacrément cher mais ce n’est pas grave. Il y a aussi le dénigrement du mental-égo sur le moment qui ne comprends pas pourquoi j’ai écris ces choses, avec parfois même, un sentiment de honte, comme s’il voulait être irréprochable à la vue de tous !

            Suis-je devenu toi le temps d’un instant Romain, le temps de ces échanges entre nous ? L’intonation et la manière devient si spécifique, tout dépend de qui se trouve en face. Tu sais, parfois les jolis mots peuvent aussi servir à tester et titiller le receveur pour dénicher une info.

            Pour te comprendre mais aussi te montrer quelque chose.

            Cela n’enlève rien au fait que je t’aime immensément ainsi que tout le reste. A présent, il me semble avoir compris qu’il me fallait m’éloigner un peu de tout ça, d’arrêter de commenter ainsi que de lire les commentaires car cela devient inapproprié et un peu risqué.

            Je t’aime Laurent, mon ami, mon frère.

      • L’arrogance des paumés. Un peu glaçant comme une boutique vide. J’ai fais ce que j’ai pu à mon niveau. L’ego spirituel a mangé vos tête de choux, euh de salades pardon. Bonne chance à vous.

  8. Bon, faut juste fermer les yeux (je ne pense plus) et sauter dans le vide (action). Ben, quand je propose mon aide pour les EDLN++ (je ne réfléchis pas), et quand c’est le moment (l’action), je saute dans le vide, c’est ça? Facile, mais si on se met à penser pendant qu’on saute? J’espère que tu as tout prévu, Laurent… et qu’on va être au taquet! FDC

  9. je pense donc je suis ( un mouton ) laugh
    tu sait Laurent redécouvrir ces pouvoirs ce n’ai pas évident, depuis quelque temps j’ai une sorte de claire ressenti, je peut lire dans toutes les personnes qui sont autour de moi, et voir le niveau des autres fait descendre ma vibration et me fait me sentir de plus en plus seul, je n’ai trouvé personne qui n’ai pas un mouton blanc, je suis seul au monde, seul les commentaire me dise que je ne suis pas seul, mais ce ne sont que des commentaire de personne que je ne croiserait sans doute jamais
    comment faire pour resté dans l’amour, quand quelqu’un que tu as en face de toi veut profiter de toi
    le chemin est encore long

    • Regarde a l’intérieur de toi cette partie qui veux profiter de l’autre, regarde sa construction, aime cette partie de toi et elle n’aura pas besoin de revenir face a toi.
      Regarde l’intérieur de toi celui qui pense qu’être seul est la solution, celui qui est sépare, celui qui a oublie de donner avant de recevoir et aime le.
      Donne la possibilité a l’autre d’être une lumière, laisse toi étonné encore et encore.
      Patience.

      • merci trimon pour ces belle paroles pleine de réconfort
        tout dépend de ce que l’on veut voire chez l’autre, c’est peut etre les choses qu’il me reste a voire chez moi, je croie que j’ai encore pas mal de boulot
        si l’autre est le reflet de moi, je vais devoir nettoyer le miroir
        mais dans ce monde 3D le travail 3D ect… plus facile a dire qu’a faire
        « et alors on est un marcheur ou pas » promis je me m’es au boulot smile

  10. (@!@)/ les lois universelles sont le moteur de l’être la réception se fait en son coeur. agir à l’encontre de ces lois = dommages. la terre ce véhicule cosmique respire et subie les chères pensées émisent. le conditionnement de l’individu est un facteur important. toutes pensées émisent à un impact sous forme d’énergie, la pensée est cause = conséquences car fabriquée puis enregistrée. une clé importante est de ce dire à soi-même avant d’agir « je pense positivement à faire ce que j’aimerais que l’on me fasse ». des expérimentations je constate que simplicité, respect, humilité foi en soi, donner avec coeur et sincérité active la vibration. les artifices matériels grigri et autres n’ont rien apporté à l’élévation. bien chaleureusement

  11. Un très bel article comme toujours. Je viens justement, ce matin , de m’inscrire à l’Opération EDLN++, j’attendais de faire le stage « Activation Reliance » pour pouvoir agir dans les églises (comme tu nous l’avais recommandé il y a quelques temps).
    Je ne dois pas sans doute pas être la seule dans ce cas! Nous avons peut-être mal compris ton message de mise en garde pour agir dans les églises par défaut de n’être ni préparé et ni protégé encore! Mais bon voilà, nous sommes prêts à agir pour le service à autrui et à Terre-Mère smile, quand le moment sera venu . Nous ne sommes pas encore au niveau du Cercle 1 et C2, mais c’est pour bientôt, ça ne saurait tarder avec les guidances, n’est-ce pas? On avance et ensemble c’est efficace! Merci Laurent.
    Feu du Cœur à tous heart air_kiss .

  12. Merci Laurent pour l’article.

    “la véritable 5D est la capacité d’un individu à pouvoir jouer sur l’êtreté dans le faire.”
    Je suis en total résonance avec cette phrase mais je l’aurais pas dit aussi simplement et clairement. give_rose

    Je dois confesser que des fois je m’énerve intérieurement quand certains n’intègrent pas ça. *pas taper* http://fotoforum.fr/photos/2017/10/10.0.jpg

    Je parle pas d’arriver à ce stade à chaque instant (je ne suis pas si vilain que ça.. quand même kiss ) mais de voir que la 5D ça joue dans ce style la.

  13. Merci Laurent, tu m’as con-vaincue ! Allez je m’inscris pour l’op EDLN++ (et tant pis si je me fais virer des églises comme d’habitude) hahahaha J’essayerai peut être la discrétion ??? kiss

  14. bon jour a tous

    non je ne suis pas mou
    oui je suis dure
    non pas dominateur juste dans ma niche privee
    oui je deteste la celebrite, vraiment
    non je ne me prends pas pour intelligent, ni pour quoi que ce soit d’ailleurs
    oui j’ai une personnalite forte mais plus de volonte pour agir
    non je ne me vante pas de mes faits d’armes mon cerveau a bugge sous les coups il tourne en rond comme une toupie sous les coups de jus 1005 FRANCAIS: Il cherche a comprendre et puise dans le passe
    en resume : je m’en fou car mon coeur est brisee

    qui suis je :
    wouaf wouaf grrrrrrr pffffffff wouaf wouaf
    merde bebe a encore chier partout

    reponse :
    et oui le grand con a la chaussure noire qui s’en fou fou fou stop
    j’ai trop parle et je l’ai paye, voila fous

  15. Merci de nous faire prendre conscience de notre ignorance, de nous mettre les points sur les i blush ….car oui il est facile de se perdre dans notre vie de tout les jours et notre mode de survie qui prend de la place et tout ce qui nous distrait et nous encombre en 3D bad et de mieux comprendre comment ca se passe la vrai connection a notre  »Etre » notre essence divine et quand on se trompe et qu’on s’enfarge dans nos interpretations de la chose ou qu’on s’egare completement, ou devient maladroit et que tu nous en fait prendre conscience…..Thanks Laurent for your guidance and to your divine light team ! give_rose heart

  16. Merci, belle publication, comme d’hab.
    Un peu hors sujet, mais c’est ce qui m’arrive ces temps.
    J’oeuvre depuis un bout de temps pour Terre-mère et le collectif, et je reçois des élévations de fréquence en conséquence.. Le hic, c’est que cela fait réagir tout mon entourage, et que je me retrouve encore plus seule, ayant fermement coupé les ponts avec ces préhumains et pas dans la douceur.. Je dois dire que c’est assez spécial comme expérience… et dieu sait si j’ai l’habitude d’être avec moi même quasi tout le temps. Feu du coeur smile

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*