112 – Les Troubles du Double Retournement – Fin

retournement_01.jpgComme promis, voici le dernier volet de la série car je ne désire pas m’éterniser sur le thème. En effet, je suis sûr que vous allez me donner d’autres possibilités d’écritures, je vous fais entièrement confiance  à ce propos.

Sinon, j’espère que les choses deviennent plus claires grâce aux mises au point  et surtout par les commentaires qui ne cessent de démontrer que vous avez compris que communiquer en toute transparence (tout en restant avec un pseudo) est un gage d’avancement pour tous pour déminer nos terres intérieures où la guerre et le non-amour ont fleuri pendant cette ère d’involution souhaitée par le Sans-NOM.

Alors reprenons la suite des thèmes abordés.

Comment qu’on fait quand…
Quand vous remarquez que l’un de vos proches commence à avoir les symptômes du double retournement, vous avez pu constater que vouloir lui en parler directement lui donne immédiatement de l’urticaire tout autant que des élévations de voix et une attitude du style “tu ne sais pas de quoi tu parles”.

La situation est donc délicate. Ce faisant, toute tentative frontale est vouée à l’échec puisque l’autre est en mode défense maximale tant il est imbu de lui-même. Il faut donc passer par la bande.

Ainsi au lieu de lui dire “tu ceci ou cela”, commencez plutôt par “Dis, je viens de rencontrer un copain qui …”. Ce faisant, la personne ne se sentant pas concernée va baisser sa garde et plus vous sentirez qu’elle est à l’écoute et plus vous serez doux, compassionnel et compréhensif par rapport à ce copain dont vous parlez.

Vous n’envoyez aucun jugement par rapport à ce copain mais vous exprimez vos regrets et vos inquiétudes tant vous appréciez cette personne. Ainsi en montrant combien vous êtes attentif sur l’évolution vibratoire de ce fameux copain, et plus celui qui vous écoute se branchera sur sa vibration, sur son cœur et donc plus vous l’aiderez à sortir de sa prison mentale.

Ce faisant il vous écoutera avec attention mais aussi résonance vibratoire qui l’amènera plus tard à comparer avec lui-même forcément puisque chacun d’entre nous est le centre du monde, petit égo oblige…

Ainsi, par la bande, vous lui permettez par un personnage extérieur (pas si fictif que ça puisque c’est lui et que vous êtes en train de causer avec) de lui apporter l’information sur un plateau tout en désactivant ses défenses.

Surtout ayez beaucoup d’amour et de compassion et aucun jugement à l’emporte-pièce, car l’essentiel est de faire en sorte que la personne passe dans la vibration du cœur et oublie donc l’aspect mental de la 3D.

L’amour c’est le partage de l’information, alors partagez avec lui, même si ce copain fictif porte en vérité le même nom que lui. Une fois que cette personne aura compris qu’elle est barrée sur un chemin glissant, elle le corrigera et vous témoignera ensuite une gratitude qu’elle vous révèlera ou pas.

Cependant elle aura apprécier votre tact, votre finesse, d’avoir évité les conflits avec sa personnalité dont elle a tant de souci à s’en débarrasser. Au moins vous aurez permis à cette personne de ne pas se voiler la face tout en ne lui faisant pas perdre la face !

Les conséquences personnelles de l’après retournement
Je suis surpris de voir que certains sont encore dans le principe du “si tu me quittes, alors je me vengerai et tu perdras tout”. Non, non, quand j’ai dit que l’Un-Visible allait fuir le retourné, ce n’est pas par punition car de l’autre côté il n’y a pas de bâtons et de carottes. Il n’y a aucun jugement d’abord et qu’ensuite c’est le respect qui prime sur tout.

Alors pourquoi les Esprits cristallins vont se retirer sur la grille, que les licornes vont prendre la tangente, que les dragons iront voir ailleurs s’il fait beau et que les EDL seront portés absents pendant que les EDLN fuiront de toutes leurs jambes ? C’est simple car inscrit dans la mécanique céleste des lois de l’UN.

Par effet de résonance, toutes ses entités appartenant à des dimensions différentes se rapprocheront de vous parce que, justement, vous arriverez à leur niveau de fréquence. Ainsi si votre cristallin se pointe (ce qui n’est pas totalement le cas des LAU) il vous demandera un téléphone fait de matière afin de pouvoir s’y accrocher, et ainsi transformer le CDC en téléphone portable et acteur dans votre dimension de 3D.

Si la licorne arrive près de vous, alors cela veut dire que vous pouvez la sentir à votre contact car vous êtes suffisamment élevé en fréquence. Idem pour les dragons. Cependant pour les EDL, à part être un canal, il faut déjà avoir fait ses preuves concernant le Service, donc vous imaginez bien que lorsque vous tournez votre veste, ils coupent la communication car il est hors de question de nourrir l’involution. En ce sens ils respectent totalement la volonté du retourné qui veut œuvrer pour l’ombre.

Concernant les EDLN c’est seulement que votre vibration égotique les dérange tellement  qu’ils vous fuient en se tenant à distance respectable, parce qu’ils ont encore en mémoire ce qu’est capable de faire un involuant (détruire Terre-Mère et tout ce qui va avec en termes de vivant).

Aussi l’aspect vengeance que certains me collent sur la peau au cas où l’un de mes frères-collaborateurs se ferait retourner dénote une complète ignorance des lois vibratoires selon les dimensions. Il en sera fait selon ta vibration = tu seras au contact des entités selon ta vibration.

Donc tu marches vers la Lumière, alors tu recevras l’aide des entités lumineuses que tu rencontreras sur ton chemin, tout comme tu recevras l’aide des involuants quand tu te mettras à bosser pour eux et dans leur sens. C’est aussi con que ça, alors épargnez-moi les interprétations liées au chantage et à la jalousie.

En résumé, le retourné se croyant dans LA Vérité (celle de son mental-égo qui l’illusionne) va donc se retrouver coupé de toutes les aides qui justement lui ont permis d’augmenter sa fréquence. Il est donc inéluctable que la fréquence redescendra encore plus vite au fur et à mesure que les aides vont se retirer, d’autant plus que les sombres, l’encourageant à se croire tout puissant, l’enfonceront encore plus vite (c’est leur rôle tout comme pour les lumineux !).

Bref, c’est un suicide vibratoire qui demandera beaucoup de temps à s’en remettre. Ainsi autant le retourné jouera au cake tout puissant dans les débuts (tant il sera utile aux sombres dans son œuvre de destruction), autant il sombrera dans un abime d’oubli total aux yeux des gens qu’il pensait dominer grâce à ses pouvoirs…

Cependant la Création enregistre tout indistinctement, donc forcément cela apparaitra sur son carnet scolaire quoi qu’il dise (l’excuse n‘existe pas dans l’Un-Visible, car l’erreur n’existe pas non plus pour cause d’expérimentation) parce que c’est les règles du jeu qu’il a signé en venant jouer dans ce jeu (comme nous tous).

Comprenez que tout cela n’est pas une règle du jeu sortie ou inventée par le plombier parce qu’il l’a une en travers de la gorge. C’est juste ce qui EST, alors libre à vous de choisir le chemin qui vous sied le mieux selon l’autorité que vous suivez (votre mental-égo, votre petite voix ou une autorité extérieure à qui vous avez donné vos pouvoirs).

L’effet résonance
Je crois que tout le monde n’a pas bien compris la loi de l’effet de résonance dans toutes ses applications. Alors autant on apprécie la résonance positive (nombre de mes lecteurs l’avouent ouvertement dans les commentaires), autant la résonance négative est bien moins publiée, pourquoi ?

La première raison est d’abord que l’on risque d’avoir un retour de bâton par “les chiens de garde” mais surtout par le grand manitou lui-même en second lieu.

Il est donc connu que tendre la perche pour se faire taper dessus laisse toujours des traces, et comme l’aspect préhumain en a marre de s’en prendre, il ferme sa gueule, baisse la tête et va subitement trouver que l’herbe est meilleure un peu plus loin. Les bisounours prétexteront plutôt qu’il est préférable de fuir les basses vibrations mais le résultat est le même…

On arrive donc au dernier cas où la personne décide quand même de publier, c’est-à-dire d’affronter autant les chiens de garde que le délireur lui-même. C’est un risque mais si on ne prend pas de risque, comment peut-on avancer puisque tout acte sécuritaire via la fuite est en vérité quelque chose qui va vous peser d’une manière ou d’une autre (même si on dit et pense le contraire) ?

On a donc à faire avec un combattant puisqu’il est prêt à se prendre une réaction pas forcément sympathique. Je remercie donc ce guerrier d’exprimer ce qu’il est et il verra bien par la suite si c’était en définitive une bonne chose. En général c’est oui, sauf si tu restes définitivement sur le champ de bataille parce que tu t’es fait trucider.

N’étant donc pas dans la boucherie fatale (on élimine tous ceux qui ne sont pas d’accord), il est évident que j’aime les boutes et donc de tailler des costards de temps en temps, juste histoire de ne pas perdre trop la forme et de vérifier aussi que le tranchant de mon épée est encore suffisamment aiguisé pour faire des découpes propres.

Ainsi quand quelqu’un m’écrit avec amour et délicatesse qu’il m’apprécie mais que, cependant dans ce coup-là, son ressenti m’est plutôt défavorable, pourquoi faut-il que ce soit de ma faute uniquement ?

En effet, je suis loin d’être parfait sinon je serais déjà Christ ; or comme je suis en route pour l’être, cela indique clairement qu’il me reste encore du boulot à faire dans le décrassage. Fort de cela, si une de mes crasses vous met mal à l’aise vibratoirement et donc mentalement (généralement ça va de pair), cela indique que la loi de résonance bat son plein.

Et puisque c’est le cas, cela veut dire que ladite crasse en moi copule joyeusement avec son homologue chez vous. Logique, non ?

Alors comme c’est courageux d’exprimer envers contre tout ce désagrément dans les commentaires, il serait aussi loyal de reconnaitre qu’une résonance ne peut naître d’une seule personne. Il faut être deux, alors pourquoi s’exclure en désignant l’autre comme coupable de ce désagrément ?

Certes il l’est, mais au lieu de vouloir le descendre, pourquoi ne pas le remercier d’avoir pu mettre en évidence un morceau de “pas bien” qui justement était parfaitement planqué chez vous ?

C’est ainsi qu’un futur Maître Ascensionné réagit : il remercie car grâce à cela, il peut progresser encore plus. “Tout ce qui ne vous tue pas vous renforce” dit le proverbe, alors pourquoi ne pas le mettre en action afin d’avoir une réaction positive, encourageante et constructive ?

D’ailleurs ce proverbe s’applique parfaitement à un guerrier de Lumière : tout ce qui ne le tue pas sur le terrain de bataille le renforce. Je m’adresse donc à tous ceux et celles qui ont osé venir témoigner de leurs ressentis négatifs, car au lieu de s’attendre à se faire baffer ou tailler un costard, je leur apporte tout mon soutien en plus du bouquet de fleurs car pour les primes sonnantes et trébuchantes, c’est difficile parce que l’argent n’existe pas dans l’Un-Visible.

En résumé, l’effet résonance ne peut avoir lieu que si l’on est deux. C’est comme dans un couple. Il peut y avoir des différents (d’ailleurs c’est normal, sinon il n’y aurait pas de possibilité de progression) et on s’en fout de qui a lancé la chose le premier puisque de toute façon cela se serait fait par l’un ou l’autre tôt ou tard.

Comprenez donc qu’il est inutile d’accuser l’autre, car cela n’est qu’un programme de non prise en compte de ses responsabilités. Hé oui, en tant que Créateur Incarné, on fabrique bien notre Univers local et nous sommes donc impliqués quoi qu’il arrive quand il y a une interaction forte entre deux sphères personnelles.

L’un est autant coupable que l’autre dans le sens où personne n’est coupable de quoi que ce soit puisque ce sont ces différents qui mettront à l’épreuve cette relation. Donc selon la loi de 3D où c’est celui qui tire le plus fort sur la couverture qui a raison (et donc l’autre qui a tort et qui est le coupable tout désigné), vous comprenez qu’en version 4D au lieu de tirer sur la couverture vous invitez l’autre à venir s’y blottir dessous…

C’est sûr que l’aspect 4D ça rapproche, tandis que la version 3D fait plutôt dans la séparation. Ainsi, quand vous ressentez en vous ce besoin de désigner un coupable dans le cas de basses vibrations ressenties en vous, faites plutôt l’inverse et demandez-lui plutôt quelle est la source de ce désagrément si vous n’avez pas réussi à trouver par vous-même.

Je confirme donc qu’être à l’écoute de ses ressentis est vital puisque c’est le véritable discernement qui se manifeste. Cependant ce n’est pas par la fuite ou l’attaque que vous résolvez le problème. Vous ne ferez que l’éviter sur le moment mais tôt ou tard vous rentrerez de nouveau en résonance avec quelqu’un d’autre.

Alors au lieu de reporter à plus tard ce qui est désagréable, pourquoi ne pas retirer cette épine du pied dans la foulée, ainsi vous en serez débarrassé définitivement et ne ferez plus l’expérience de ce désagrément et pourrez passer à autre chose (une autre épine). N’est-ce point l’attitude d’un futur Maître Ascensionné ?

Ha, ces programmes involuants, ils nous font chier mais, en vérité, heureusement qu’ils sont là sinon comment pourrions-nous faire notre apprentissage de Maîtrise ? Aussi, plus tôt on aura fini et plus tôt on sera en 5D alors pourquoi procrastiner en renforçant ces programmes de 3D d’illusions ?

Laurent DUREAU

76 Commentaires

  1. “Qui peut s’enchanter de tout et s’émerveiller de rien à part un prisonnier ? Du bout d’herbe entre deux dalles de bétons aux migrations des oies cendrées qui passent devant les barreaux, qui peut s’émouvoir des banalités qui laissent tout le monde indifférent ? A part un condamné au mitard, je ne vois pas.”

    Je trouve que cette réflexion illustre bien tes propos ou alors c’est tes propos qui illustrent bien cette réflexion, bref, en lisant ds trucs à droite à gauche j’arrive à me faire une meilleure idée de ce qu’est cette épine !!

    Il faut se croire enfermé pour comprendre que l’on est libre smile

  2. Salut, merci pour toutes ces explications qui nous aident à mieux réagir en cas de conflit prenant conscience que ceux sont des programmes involuants. Etant guidé par l’ Un-Visible tu as le tact et le tranchant de l’épée quand il le faut, c’est à nous de ne pas ce vexer et de prendre la leçon.Merci beaucoup et feu du cœur à tous.

  3. Une question me taraude l’esprit, quand on a ciblé ce qui est touché en nous, quelle blessure ça éveille, comment qu’on fait pour retirer l’épine définitivement? car la déceler est un début, pas une fin en soi. Et la on va me répondre, l’Amour…

    • salut,
      TROUVE LA RACINE (la source réelle et non projetée d’une peur par exemple)… COMPRENDS LA (écoute et parle avec, accepte de la regarder en face)….
      AIME LA (accueille et remercie sincèrement car elle te montre quelque chose) … RECYCLE LA en la remerciant car une fois trouvé ce qu’elle avait a t’apprendre, tu n’en as plus besoin!
      REGARDE PAISIBLEMENT L’ECHO DU RETOUR (quand il revient plus tard) et regarde avec un “ah ça c’est fait!! sans t’y attacher le moins du monde, l’écho éventuel (résonance retour affaibli) de la libération de cette RACINE”.
      Mais ne confonds pas effet manifesté de la cause même, quand tu “élimines et recycles la cause” c’est dans toutes tes cellules que tu sens que tu as vraiment réussi, et pas dans ta tronche.
      Comprendre intellectuellement est l’illusion de la compréhension, le vivre est la réalisation de l’êtreté.
      FDC l’ami.
      Gratitude LAURENT, CORINNE ET BRIGITTE.

      • D’ailleurs en plus des expériences de la vie courante, c’est en lisant Laurent que des racines bien planquées apparaissent (par résonance vibratoire et non par “raisonnance” intellectuelle), ça fait DECLIC je t’ai trouvé… puis une fois traité (après un temps plus ou moins long, voir très long) ça fait DECLIC c’est libéré…
        Ce que j’ai écrit n’est que l’expérience pratique de l’expérimentation directe, ça marche pour “mon” véhicule et l’esprit qui l’habite, si j’écris c’est que je “crois” que cela peut servir à d’autres…

        • +1
          Merci eric d 19 pour ton témoignage.
          Je suis au tout début du processus et je commence enfin à l’accepté après avoir joué ces dernières années la carte du “je gère, y a pas de problème tout va bien” et n’avoir finalement fait que tourner en rond sans jamais remonté le fil des causes et des conséquences… tout du moins surement pas assez loin puisque le problème est toujours là!

          Je me cantonais à un “j’ai un soucis avec l’alcool je dois apprendre à me réguler”, seulement il commence à m’apparaitre que de l’ensemble du problème il se pourrait bien que ce ne soit que le dernier maillon de la chaîne… alors en route pour tirer sur la ficelle.
          Merci l’ami

        • Je confirme personnellement que c’est comme ça que je le vis intérieurement, encore pas plus tard qu’il y a 2 jours où j’ai beaucoup commenté jusqu’à une prise de conscience… Merci à vous tous et à Marie yes
          Et du coup j’ai bien constaté le DECLIC de la découverte d’une merde en moi, mais je n’en sais rien pour le DECLIC de sa libération dans l’Univers (pour reprendre tes propos, Eric…)
          pardon

        • Merci Laurent. C’est vrai que j’en ai marre de ce monde “faux” mais il faut bien honorer mon contrat et aller jusqu’au bout. J’ai surement quelque chose de faux également à résoudre. FDC kiss

    • Tout à fait mais aussi compassion respect humilité honnêteté envers soi… tu as un ange qui arrive aujourd’hui prend en soin cher apt…….

    • “Non! laissez moi seul, JE VEUX RESTER DAAAANNNS … LE NOIR!”
      vive Coluche, et merci à lui pour les actes posés qui me semblent toujours bien là pour nous secouer un peu quand c’est nécessaire smile
      bonne journée à tous et à toutes

    • Merci pour ces articles, ces commentaires et cette video formidable de l’ami Coluche, au coeur et à l’humour immenses! J’apprends, je lis, je travaille, je decode, je ne prends jamais la parole, car en effet les blessures de rejet ou d’humiliation donc les programmes involuants sont encore à l’oeuvre, alors je sors de mon silence et je dis ici: MERCI.
      Pour avoir vécu à 2 reprises au moins cette situation très destabilisante car mêlant émotions très fortes, perte de repères, et acceptation de la perte ( sans parler de la reconsideration de soi, avec ego blessé, tristesse reelle, bref la confusion), non seulement il est formidable de respecter le choix de l’autre ( car c’est se respecter soi-même), et une preuve de son évolution propre…cela demande parfois du temps, mais c’est la preuve de notre possibilité de choix, nous sommes libres de vivre les évènements soit en les subissant, soit en les sublimant en leçons. Et c’est magnifique. Merci à vous tous d’être et de souhaiter devenir la meilleure version de vous-mêmes, cette communauté m’apporte énormément depuis ma découverte de notre cher plombier. Ascension au prochain virage! À vite*

  4. Bonjour et merci Laurent……oui et bien la 3 d nous y sommes encore et j’ai vécu avec la famille très réactive
    Et ceci perdure depuis des années,,,,,et bien je suis partie et je me suis sentie légère ,,,,,je ne suis pas venue
    Pour me battre ou me défendre etc,,,,,,,et encore moins pour convaincre qui que ce soit ,,,,,,chacun n’a t il pas d’abord
    À se retrouver,,,,,,? Pas victimite non plus ,,,,le jeu du bac à sable c’est fini non ,tort raison etc…..plus envie de
    Nourrir cette comédie sans aucune prétention non plus ……paix à nous tous ….

  5. Salutations à tous. Toujours un plaisir immense d’entendre notre frère Coluche ! Quand je pense qu’il sera étudié par les prochaines générations…Merci.
    Merci Laurent pour tous tes articles sur le retour-ment, quand je pense que tu seras étudié….
    Le jeu pour moi, c’est de débarrasser une espèce de bibliothèque de tous ces bibelots devenus inutiles, le bonheur de la voir “vide” n’est que de courte durée car une autre saloperie vient combler ce vide et hop un coup de plumeau ! suffit d’avoir le bon produit corrosif car “je f’rais pas ça tous les jours ! !”.Coeurdialement

  6. Hehe il fallait bien 4 articles pour que le décapage commence à s’attaquer à des copeaux bien noirs et surtout tellement là que je ne les voyais plus…

    Bien joué Laurent, et merci!

  7. Merci Présence pour ton lien sur “Coluche donne son avis.”
    Il avait vraiment tout compris !
    Beaucoup d’émotion tout à la fin de la video aussi
    Merci pour ce beau partage.

  8. Et bien en tout cas celui là resonne bien…. en effet on est pas la pour ne rien faire mais pour apprendre! Et comme m’a dis une fois Brigitte, remerciez l’autre d’avoir jouer ce rôle poir vous permettre de voir ce qu’il y a à nettoyer chez vous selon le cas le contexte. Je dirais aussi que les guerriers de lumière ou peut importe le nom vous aurez compris, n’ont pas une vie facile loin de là… être au service demande parfois du sacrifice aussi. nous ne pouvons agir ou réagir comme les préhumains car nous sommes conscient et réveillé donc aucune excuse!

    Grosse bises à vous tous et courage pour la suite qui est prometteur

  9. Tres bon enseignement en quatre volets ! Laurent ton enseignement est passé du savoir à la connaissance ! Cela t’a demandé de donner encore plus, gratitude! Gratitude et gratitude ! Je vais expérimenter ta technique vis à vis d’une amie qui s’est retournée… j’étais en phase complètement avec ce tu as raconté dés le départ. Tu as donné toutes les clés et il en sera fait maintenant chacun selon sa vibration ! Liberté absolue et que prospère l’amour pour chacun d’entre nous!

  10. Il semblerait que cela joue un grand rôle dans la vibration, je vais faire comme coluche et laurent, je vais m’acheter une salopette pardon
    Je suis sur qu’il y a un truc qui va faire qu’on se prendra moins le chou laugh

  11. BIENVENUE AU NOUVEAU SERVICE

    Pendant longtemps j’ai confondu l’investissement dans l’intensité avec le service de l’instant prèsent initiant une fuite en avant dans le service hospitalier comme alibi
    Et c’est ainsi que s’est traversèes de nombreuses situations d’epuisement sans conscience vèritable
    Il y a eu aussi de nombreux moments de ce que le yoga de Patanjali appelle pratyahara qui se manifeste par le retrait des sens et la distanciation
    La caractèritique du retournement etant dans le ralentissement
    Ainsi le taï chi fut une aide et plus recemment l’exploration des 26 verrous ènrgètiques du jin shin jyutsu
    Conscient que s’exprimerc’est rèvèler les parties de soi même j’ai tèmoignè essentiellement sur des forums astrologiques
    Aujourd’hui,ce ne sont que moments de pause favorisant la fluiditè de la circulation même si parfois un commentaire èveille une rèsonance particuliére
    Maintenant je sens une fin de cycle ouvrant sur un retour à Terre Mére
    Manoha dans la mèmoire des ancêtres

  12. À vous tous mes chers confrères

    Aujourd’hui je n’ai pas vraiment envie d’écrire mais plutôt de vous transmettre une interprétation provenant de la seule source actuelle à laquelle je porte un grand intérêt com à toute l’équipe au sol;

    D un autre côté bien que ce soit présenté différemment, cet aspect si important qu est l aspect communautaire que Laurent parvient avec beaucoup de subtilité à nous faire comprendre devient si important,et que je vous propose de voir de quelle manière différentes cet hommes de sagesse que Laurent respecte aussi
    tente de transmettre à sa manière. … et encore merci Laurent pour tes sage réplique.. ..

    Bien à vous tous mes chers amis et bon visionnage
    https://youtu.be/tF2wMrTTcjw

  13. Merci pour ces éclairages jamais inutiles, nous avons toutes et tous, fait, subi ou même induit ce type de comportement…préhumain. Perso, j’aurai bien aimé que tu écrives qq chose sur la situation 3D que sont les élections pestilentielles. Tout comme les marcheurs agissent par leur élévation vibratoire en veillant à leurs pensées, paroles et actions pour faire avancer le processus d’ascension, que pouvons nous faire concrètement dimanche 7 mai prochain pour continuer l’élévation vibratoire de Terre mère ,
    merci pour ta réponse

      • Pour Dimanche je suggère la grève des résultats. Ne pas les regarder car cela alimente l’égrégore des élections et nous fait descendre le niveau vibratoire en chute libre. De toute façon vous connaitrez bien assez tôt ces fameux résultats.

    • Les résultats ont été truqués.
      C’est du vol, du viol, de l’atteinte à notre libre-arbitre.
      Les élites veulent maintenant retourner de force le peuple et continuer son agenda.
      A quel moment le peuple va moufter ?
      A quel moment ça va basculer ?

      • Désolé Lyseann, le trucage n’est pas dans les élections mais bien dans la réelle incapacité de la majorité des français a penser par eux même, a retrouver leur propres capacités personnelles et à sortir de cette matrice 3d sclérosante. Il faut avouer que ce que tu vois des résultats sont bien représentatif de ce qui EST au niveau conscience collective. C’EST et c’est vraiment parfait pour le bordel grandissant qui arrive…. Si tu es outrée par ça c’est que tu t’y accroches… et donc une baisse vibratoire est envisageable…
        Que ton coeur toujours te porte, là où seuls les sots utilisent leur tête…

        • C’est marrant comme en France les gens sont convaincus de l’intrucabilité des résultats. Pourtant cette année on entend parler de 500 000 cartes d’électeurs envoyées en double, de dizaines de milliers de gens désinscrits sans en être prévenus, de bulletins invalides (déchirés/maculés) envoyés avec les professions de foi, (d’ailleurs dans mon quartier les professions de foi n’ont pas été distribuées). Il y a aussi cet article qui devient viral :
          http://echelledejacob.blogspot.fr/2017/04/6-millions-delecteurs-de-trop.html
          Comme le disait Joseph Staline : ce qui compte ce n’est pas ce que votent les gens mais qui compte les votes.

      • Surtout ne pas moufter…. Ce serait contraire aux lois de l’UN.
        La meilleure réaction est celle de Trimon et c’est celle que j’applique depuis déjà pas mal de temps et surtout ne pas commenter ou écouter les commentaires de nos politicos ou de nos merdias. Ne donner aucune importance à la sombritude… Entre la peste et le choléra je choisis l’Amour avec un grand A.
        Enorme Feu du Coeur à tous

        Claude

  14. Merci pour cette série d’articles très pertinente, nous ne devons plus être dans “l’action, réaction” mais plutôt dans “l’action, réflexion” c’est pas toujours évident, mais ça demande beaucoup de présence et d’humilité…de la patience aussi !! Encore merci à tous, les commentaires sont instructifs. smile

  15. Voilà, cet article en 4 épisodes à répondu à mes attentes exprimées dans le 1:
    -de mon manque de confiance aux autres (donc à moi)
    -des doutes que les autres m’inspirent en actes et en paroles (donc les miens)
    -des peurs que les autres m’inspirent (donc les miennes)
    Tous ces questionnements ont trouvé leurs réponses, ça ressemble à une énorme grosse baudruche gonflée à bloc qui au fil des 4 textes et de tous les com’s, s’est dégonflé dans un souffle lent et long, un gros pet quoi!
    ça soulage
    ça recadre
    Je dois à tout prix voir venir et éviter les pensées involuantes qui ballonnent…
    Merci à Laurent, l’équipe au sol et tous les marcheurs, d’exister
    Merci d’être “là”, dans ce présent, en ces moments particuliers

  16. Merci Laurent et bravo, comme d’habitude excellent et pertinent et dieu sait qu’on à besoin d’excellence et de pertinence et de bon sens en ce moment.
    Ton travail en quatre volets vient de remettre en place les pièces sur l’échiquier afin que la partie puisse commencer entre adultes responsables éveillés à leur responsabilités diverses dans ce système qui nous débecte tous, mais auquel nous avons tous participés par nos croyances, nos schémas involutifs et dont on ce retrouve aujourd’hui prisonnier selon notre vibration, notre évolution et notre avancement sur le chemin de la prise de conscience et de l’éveil qui demeure en cours mais qui nous ouvre les yeux sur le tout.
    je crois que nous n’avons jamais autant été conscient de ce que représente ce tout et nous avec.

    je voudrais juste dire que parfois les journées sont longues, rudes et dures pour certains, vides aussi pour d’autres et chacun subit ce qu’il vit à sa manière, selon son prisme et pour certains le vide ou son contraire sont parfois vécu de façon négative, comme une épreuve.
    l’incompréhension est partout, dans de nombreux esprits en ce moment et la colère est souvent sous-jacente et ne demande qu’à bondir se sentant forte et prête à exploser depuis qu’elle bouillonne à l’intérieur.
    Pour autant même si certains sujets abordés ,développés ou enseignés et encore commentés par certains venaient à nous mettre le feu aux poudres.
    Il faut éviter de confondre:
    s’en prendre aux autres pensant se soulager de sa contrariété de l’ambiance générale du moment que nous subissons tous et toutes en s’oubliant dans des commentaires de règlements de compte qui nous servent de défouloir quelle que soit la cible parfois
    et
    Communiquer pour rechercher l’éclaircissement, l’aide, un peu d’humanité, de vie, de dimension, de consistance et de compassion, dans les échanges écrits, qui finalement sont là pour nous apporter tout le contraire:
    De bonnes idées, des avancées parfois surprenantes, de la solidarité et de bonnes vibrations, des joies partagées aussi et de la bonne humeur dont nous souhaitons tous nous abreuver et qui font tant défauts à notre existence.

    Alors il suffit d’être conscient que parfois nous faisons une réaction allergique à quelque chose qui nous renvoie à nous et à nos frustrations, à nos incompréhensions qui en d’autres moments moins éprouvant seraient peut-être passées inaperçu et n’aurait jamais générée de tels propos ni de telles réactions et encore moins de tels écrits.
    la meilleur des méditation est sans aucun doute d’être en rappel de soi à chaque instant afin d’être conscient de ce que l’on pense, de ce que l’on dit, de ce que l’on ecrit et de ce que nous faisons.
    Ne pas écrire pour écrire, ne pas parler pour parler, ni ne faire pour faire mais faire tout en conscience de l’orientation de nos pensées et de nos croyances, ne pas parler pour briller ou pour faire du remplissage, ne pas se positionner pour exister, ni ne créer d’ actes en mode automatique sans même s’en rendre compte s’en y avoir mit de la conscience au moment de leur réalisation.
    Si l’on met de la conscience dans le faire, le dire, l’écoute, et l’écrit et bien d’autres choses encore, manger, boire etc.. Cela limite tout de suite les échanges si l’on veut être conscient du pourquoi, du comment et du parce que….
    Car c’est par notre conscience de l’instant présent de ce que nous disons, écrivons, écoutons, mangeons, créons que nous donnons une fin en soi légitime à tout ce que nous faisons pour soi, pour l’UN. Humble partage
    Bien à vous tous – compassion, amour et lumière pour chacun de vous

  17. Toute la difficulté pour moi et de participer sans m’identifier car c’est là ou je ressens une baisse vibratoire avec son corolaire d’émotions: tristesse impuissance résignation colère …. Quand sa gratte comme ça, quand ça pleure et se défend, il n’y a que le VOIR EPPROUVER CONSENTIR à ce feu d’amour qui re créera l’espace de PAIX de détachement ce changement de regard que le monde n’est que MA projection illusoire!OK l’autre le monde me tire en arrière et c’est moi qui résonne avec ce tirage en arrière et qui repasse au même endroit année après année comme si la leçon n’est jamais apprise!!!
    oui des fois ce que tu décris ne me touche pas, ne me parle pas et je sais que c’est soit que je suis fermée soit que ce n’est pas le moment pour moi alors je me tais et je passe à autre chose!
    des fois je suis en présence de mon impatiente car je me retrouve à lire ou voir des videos qui je pense, son une redite et oui je peux être en présence de mes jugements !!! laugh

    • OUI

      Cela résonne face à ce qui peut être perçu comme la pression de l’incohérence du monde
      Alors le jaillissement de la Vie peut lui même paraître incohérent car porteur d’un autre code tant que la dualité demeure
      Quand la paix s’ installe le mental qui ne peut rien prouver retourne au silence qui appelle toutes les interprétations
      Quelle est la signification de la clé du nom qui t’es propre?

    • J’ai vécu un temps certain tout près de l’enclave de Llivia où je suis retourné la semaine dernière et aussi un temps tout aussi incertain au bord des cotes de la Manche
      La confrontation de l’immaturité familiale m’a privé de mon enfance car tel était mon chemin pour une longue gestation dont je sens le terme
      Ainsi suis je devenu télépathie pour lire le silence entre les mots mais aussi me fixer sur le code
      Qui était dans la croyance d’être détenteur du code?
      A chacune le sien pour contribuer à la richesse du multiple
      Dans le processus créatif évolutif je suis le courant qui me porte vers l’inconnue d’une enfance qui n’est plus infantile

  18. Bonjour à tous
    Je vois là une version réexpliquée de Ho’oponopono.
    C’est utile car si la sagesse amérindienne est indiscutable et toujours actuelle, sa compréhension n’est pas toujours aisée. Louise Gervais explique bien cela aussi dans son périple Peace embassador. Dans tous les cas, nous sommes des créateurs de nos réalités, responsables à 100% de ce que nos yeux voient, de ce que nos coeurs ressentent.
    Merci à Laurent et son équipe qui nous rappellent, si nous l’avions oublié, qu’il faut sans cesse se remettre au boulot pour laisser aller nos vieilles mémoires, pour créer en nous une paix personnelle qui créera une paix internationale. Peu importe les bruits et les agitations autour de nous. Peu importe les peurs à les angoisse à l’intérieur de nous. Nous avons le pouvoir de les laisser aller. C’est pour cela que nous sommes là. Alors confiance et courage à tous.

  19. JE RETOURNE A LA MAISON

    J’ai vécu des milliers d’expériences,certaines magnifiques, d’autres totalement insupportables et cruelles et j’ai quelquefois cru que je n’allais pas rester en vie…

    J’ai pleuré de joie à la vue de sublimes formes d’Amour et de beautés mais j’ai aussi pleuré de douleur et de désespoir devant des choses pas très jolies à voir…

    J’ai dépassé beaucoup de peurs après avoir nourri beaucoup de craintes…

    J’ai aimé encore et encore, vécu la trahison, l’abandon, le rejet, l’humiliation et l’injustice, puis j’ai enfin réalisé que je vivais d’abord tout cela en moi, contre moi-même…

    J’ai gardé beaucoup de rancune, de colère pour un jour m’apercevoir qu’elles finissaient par me ronger de l’intérieur

    J’ai connu plusieurs fois la maladie, celle de l’Ame et celle du corps, mais aussi le mal-a-dit du mental, cet égo désespéré et fatigué de me protéger encore et encore….

    Puis je me suis fatiguée jusqu’à en mourir, ce qui me protégeait jadis a fini par se retourner contre moi. J’errais d’expériences en expériences sans jamais trouver une issue favorable….

    Usée, j’ai fini par vouloir retourner à la Maison….

    Je n’attends plus de comprendre, de savoir ou d’être ceci ou cela…
    je n’espère même plus de guérison, de porte de secours ou de sortie…
    je sais que tout est juste tel que c’est en ce moment, et que seul ce moment d’éternité est ma voie

    Cet Amour que je cherchais, que j’attendais, je l’ai enfin trouvé, ici à la Maison, dans la Mienne, Là où se trouve l’éternelle Lumière du Monde… au Centre de mon Coeur

    La Maison où Tous m’attendent ceux qui vivent et ceux qui sont déjà partis…
    La Maison où je peux enfin Etre qui Je Suis vraiment
    La Maison où la paix règne en Maître
    La Maison où l’Amour habite

    C’est Mains-tenant, c’est Ici <3

    Maud Albertini

    Femme Sacrée Divina

    Feu du Coeur

  20. Salut Laurent et tout le monde
    Je vais juste raconter ce que j’ai fait :
    Je fais une psychothérapie depuis plus de 8 ans : parents et famille ultra violents, ma construction s’est faite sur la meme voie, si bien que je suis devenue un parent violent moi aussi, jusqu’au jour où je me suis vue laide et que j’ai décidé de me prendre en main pour changer. Quand j’ai commencé à reflechir à ce que je faisais, il y avait toujours un truc sur le net pour m’aider dans ma volonté d’avancer en plus du psy, c’est comme ça que je suis tombée sur le blog de Laurent, que je n’ai plus quitté (lu depuis bien 5 ans).
    Ma thérapie avançait bien, en plus le psy était devenu un copain et il nous arrivait de nous voir en dehors des séances (je précise qu’il est gay, zéro attraction sexuelle). J’avais totalement quitté la violence envers mes enfants, réappris tout sur quasi tous les items possibles de la vie (faire la cuisine, le ménage, me comporter en soirées, mes amis, le travail, l’éducation, mon corps, l’homme…). Faut dire que mon psy non seulement est diplomé (oui faut bien montrer patte blanche envers la société de moutons), mais surtout, il pratique en étant connecté à son soi (je ne sais pas trop lequel ni à quel niveau, je dirai le Majordome?). Grace au travail fait ensemble j’ai pu me nettoyer. Sauf qu’à un moment de ma thérapie il y a plus de 3 ans, je me suis sentie “plus forte”, surtout plus prétentieuse et en pleine séance j’ai commencé à l’agresser verbalement et à lui renvoyer sa propre image que parfois je trouvais strange alors que nous étions hors thérapie. Bref vous l’aurez compris je me suis retournée. Cette séance à été d’une violence et d’une déchirure énorme. Lui voyait bien se qu’il se passait et me renvoyait ma mocheté et moi je me sentais dans ma toute puissance à l’écraser et à un moment à l’intérieur de moi ça s’est effondré et je me suis mise à pleurer. Quelle méga claque, pow pow pow. Il m’a laissé le choix de continuer à travailler avec lui ou de partir sans possibilité de revenir. Je suis restée.
    Pendant plusieurs séances j’en ai pris pour mon compte, fallait bien que je comprenne la grosse merde que j’avais fait.
    Bref tout ça pour dire à mon plombier préféré que j’ai tout de suite compris ce que tu disais dès le 1er message et j’ai aussi compris les attaques de ceux qui devaient le faire. Quand on souhaite aller bien, il faut se dire qu’à l’intérieur de soi tout le monde n’est pas d’accord, mon psy appelle ça le chaos. Le chaos est une création de soi (petit égo) qui existe parce qu’on l’a créé pour notre survie et parce qu’on n’est pas capable de voir que la violence n’est pas de l’amour. J’ai toujours accepté de gober que mes parents m’aimaient et que pour cela ils étaient obligé de me taper dessus, fort et tout le temps ; bah forcément, c’était pour mon bien 😉 ils m’aiment voyons !!
    Aujourd’hui tout est rentré dans l’ordre, et l’implication de Laurent est ce dont j’avais besoin pour trouver un sens à mon existence.
    C’est vrai que parfois je te trouve un peu dur en affaire, tu l’as dit toi meme, tu avances sur le chemin du Christ. Depuis que tu es passé aux vidéos, je te sens plus serein car il m’est déjà arrivé de ressentir beaucoup de colère dans tes écrits, ce qui n’est pas le cas de tes vidéos. Parfois quand je t’écoute donner une explication sur un truc que je ne comprenais pas et que la lumière s’allume chez moi, je dis tout haut “pinaise je te kiff !” ou “yes c’est ça !”, bref je sais la chance que j’ai de pouvoir accéder à un tel niveau d’information. En effet, tu es le 1er à autant concentrer-synthétiser-expliquer ce qui est. Et pour tout ça merci beaucoup.
    Ya des gens pas contents, c’est normal, en attendant y’a plein de gens contents aussi smile
    Faut dire aussi que tu fais ça gratos. Et ça créer de la confusion.
    J’ai voulu changer sauf que je n’y arrivais pas par moi meme (c’était plus fort que moi de gifler mes enfants :-(( ) il a fallu que je me prenne en main. Dans un 1er temps je suis passée par la case pyschiatre, oui remboursé par la sécu, avec une psychiatre très chouette qui m’a rapidement conseillé de faire une psychothérapie avec un psychothérapeute car je n’avais pas de maladie mentale, juste beaucoup de tristesse et de colère à dégager. Et le psy(chothérapeute) est de ma poche, oui 50 euros la séance. Un sacré budget sachant que les 2 premières années j’y allait 4 fois par mois. Maintenant c’est 2 fois. Vous allez me dire : oui tu peux te le payer. Ben au début je gagnais 1500 euros/mois (les 4 premières années) j’ai fait des choix, qui semblent simples : arreter la cloque les joints la vodka (ça coute grave des thunes tout ça !). C’était dur au début car ces addictions était accrochées comme des sangsues. J’ai aussi réduit ma facture de téléphone portable et maison, mieux géré mes dépenses d’électricité gaz, presque plus acheté de viande. Bref j’ai trouvé les moyens nécessaires pour m’en sortir.
    Ce que je veux dire c’est que Laurent n’est pas notre psychothérapeute !! C’est un ami, un frère.
    Tous ceux qui veulent aller mieux et qui se cherchent des excuses doivent trouver qql chose d’autre, Laurent est un repas complet , pas un substitut 😉
    Et ceux qui parlent de guru, ça me parait simple aussi, il suffit d’aller vérifier par eux meme la vérité sur internet, des livres, des conversations ou ailleurs, et faire le corolaire ou pas.
    Dans la vie, je suis le genre de personne en place, cadre moyen dans l’administration au développement durable. Ma façon de penser à du intéresser certains sombres car par 2 fois on m’a proposé d’intégrer la franc maçonnerie (loge pour les dames, bande de macho men hahaha !). Mon petit égo a crié “hoooo ouiiiiiiiii trop bien” sauf que j’ai décidé de refuser, héhé.
    La liberté c’est de pouvoir écouter son coeur et pas une règle psycho-rigide visant à soumettre d’autres humains.
    C’est tout ce que j’avais à dire.
    Merci Laurent, Brigitte, Corinne l’équipe au sol et tout le monde.
    Emmanuelle-49 du groupe C4 (comme ça tu sais qui c’est)

  21. Chers ami

    Je vais m’essayez d’être le plus concis possible sur un aspect concernant les aspects mediatiques internationaux
    Je pense que la plupart d’entre nous avons bien compris que l’approche 3D actuel et pré-humaine nous entraîne inéluctablement vers des conflits catastrophique où toute implication individuelle ne fait qu entraîner une loi dite d’attraction à l’heure d’aujourd’hui où l’accès à l’information multipliera exponentiellement nos pouvoirs de co-création de manière tellement inconsciente que cela peut faire froid dans le dos à ceux qui en sont conscient.
    Pour faire court c’est à l’image du chat qui se mord la queue…… l’exemple qui met en avant le plus clairement ce que j’essaie d’avancer est la télévision et plus spécialement la dépendance aux informations lié à la peur livrer sur un plateau d’argent chaque jour au journal de 20h ou loi d’attraction et pouvoir de co-création ce mélange dans un dessein où l’issue avenir nous paraît évidente.
    C’est bien pour cela que l’expression qu’il en sera fait selon notre vibration prends tout sa valeur.
    C’est a l’image de la croyance au nombre croissant de canalisation comme étant une valeur universel et fiable ne fait qu enliser tristement tant de petits pieds aux intentions dont la sincérité de vouloir faire bien ne fait aucun doute à mes yeux.
    Tous les moyens les plus subtils nous sont donner par le sans nom pour nous détourner des lois de l’UN tout autant que pour nous en rapprocher.
    Nous faisons tous partie de ce grand jeu où je pense que l’aspect principal qui nous est donné d’entrevoir à ce jour est principalement nos qualités de discernement.

    Bien entendu tout ce que j’avance n’est pas la vérité propre en soi car qui peut prétendre la connaître???
    Je ne fais qu exposer mon avis personnel et ce que je ressens.

    En espérant que ce que j’avance rentre le plus possible en résonance avec ce que ma petite voix tente d’exprimer difficilement….. Je vous transmets à tous mes meilleures salutations

  22. Sans épines les rosiers ne seraient pas, ni leur parfum, ni leur beauté. J’évite les conflits parce que ça ne sert à rien, mais la tristesse m’envahie en observant le monde qui devient tellement triste alors qu’il a tout pour être vivant, joyeux, épanouis et heureux. L’albatros découvre ce monde de grands D du 1 au 12 et plus si affinité …. C’est quoi cette question ? Qui suis-je ? Après ce sera où vais-je ? et peut-être, pour blaguer, dans quelle état-J’aire ? Le grand Tout a de l’humour dit moi ? …. en attendant j’aurais aimer un peu plus de simplicité. J’y perd mon latin mais si j’ai bien compris la communication se fait vibratoire non ? …. ‘c’est juste un coup d’ blues)

    • Tout bêtement, la tristesse est en toi alors tu vois le monde triste… Si tu deviens insouciante alors la tristesse extérieure disparaîtra ! C’est tout con mais ça marche comme ça (le monde a la couleur de nos états d’âme. La leçon c’est de cultiver en soi le détachement, ou plutôt le non-attachement. Facile à dire que tu pourrais me dire… smile )

  23. Et donc du coup, c’est quoi le retournement?

    Un retournement c’est lorsqu’une personne change d’avis, change de sens, et fonce vers la corruption voir même la destruction. J’ai peut-être pas compris, mais en réalité, est-ce vraiment réel? Est-ce vraiment de la corruption? Tout comme la trahison, est-ce que tout ceci n’est tout simplement pas une illusion?

    Parce que si je prends mon exemple, et mes petites expériences. De nombreuses personnes auraient pu penser cela de moi, à un moment ou un autre, car je ne compte même plus le nombre de fois où j’ai du retourner ma veste. Mais parce que les gens croient qu’ont leur appartient… Bref !

    Passé un temps, lorsque de l’eau aura coulé sous le pont, l’un des deux, souvent cela qui aura cru à la corruption va finir par comprendre les motivations de l’autre… comme un petit flash lumineux, et intuitif qui va démanteler l’illusion de nos chères croyances.

    Et donc au final, la corruption disparaît, tout comme la trahison d’ailleurs. Cela dit, ces sensations là dans le corps, je les connais, la sensation de trahison, la sensation que l’autre nous tourne le dos, ouh là que ça peut-être douloureux…

    D’ailleurs la France à apparemment bien à faire à ça en ce moment, sinon les Français ne brandiraient pas la pancarte à tout bout de champs, NOS ELUS SONT DES CORROMPUS, puis une fois ça ne suffit plus, non, ils ont besoin de le dire, de le redire, de le crier, de le hurler tellement ça les pousse en eux…

    En plus lorsque j’y pense à cette sensation, maintenant et avec du recul, je l’aime, je l’adore, parce que si elle devait revenir vers moi, je l’aimerais de toute mes forces. Mon cœur est immunisé.

    Je crois que la 1ère fois que j’ai ressenti cela dans ma vie était durant l’enfance avec un membre de ma famille, le Père, et cela à été très douloureux, je ne pouvais pas gérer la situation à cet âge là, et s’en est suivis ensuite un état d’esprit “rebelle”, où je n’avais plus confiance, j’empruntais toujours le chemin contraire de ce qu’il aurait souhaité…

    Bien mine de rien, ça à permis tellement de choses sur de nombreux plans qui me faudrait une page entière pour en parler. Mais de couper les liens affectifs, dans un 1er temps. Afin que je puisse me faire mes propres expériences, et me forger des avis personnels. Non issu de lui et d’eux.

    En faites, ces sensations là dans le corps, ce sont des quantités énormes d’amour, qui ne demande que notre ouverture… mais dans la “pratique”, c’est autre chose. Je trouve cela bizarre Laurent que finalement tu t’attires “trop” souvent ces scénarios là. Ça doit être agaçant. laugh

  24. Océan, tu me donnes envie d’écrire.
    “Un retournement c’est lorsqu’une personne change d’avis, change de sens, et fonce vers la corruption voir même la destruction. J’ai peut-être pas compris, mais en réalité, est-ce vraiment réel? Est-ce vraiment de la corruption? Tout comme la trahison, est-ce que tout ceci n’est tout simplement pas une illusion?”

    Parce que ces 4 articles de Laurent ont trouvé leur écho hier, pour le 2nd tour.
    NDA a choisi sa feuille de route.
    Beaucoup de réactions parlent de trahison.
    Encore ce matin, je ne comprends pas cette décision. Lui, qui semble être sain de corps et d’esprit.
    Corruptions ?
    Jalousies ?
    Là, pas 1 illusion. C’est acté dans l’Histoire!
    L’Histoire de France,et l’Histoire de son âme.

  25. Je ne peux qu’approuver….

    Ohhhh combien il est parfois plus aisé de rejeter la faute sur l’autre plutôt que de ce remettre en question…

    Merci à toi Laurent pour cet éclairage…et merci à tous de contribuer à mon éclaircissement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*