262 – Atome et Conscience

Baignant encore plein dans les énergies spéciales de l’après-équinoxe, je me suis permis un petit retour en arrière car il est évident que certaines infos que je vous ai donné sont apparemment passées à l’as.

Je ne vais donc pas faire long tout en sachant que cette vidéo n’est qu’un complément que je ne pensais pas devoir faire. Cela indique clairement qu’il me reste encore à peaufiner mon art de l’enseignement…

59 mn

Hé bien j’espère qu’avec ça vous comprendrez au moins les deux choses suivantes :
1) Ascensionner ne peut se faire qu’avec votre corps physique car il est justement l’intermédiaire entre la matière et l’anti-matière.
2) Se suicider pour aller monter au Ciel et ne plus être dans le bourbier matériel (un concept bisounours) est une erreur totale puisque c’est exactement l’inverse. Une fois que tu n’as plus de corps de matière, non seulement l’ascension est arrêtée pour la personne mais c’est qu’il faut qu’en plus elle en retrouve un et là, la partie n’est pas gagnée d’avance.

En effet, inverser le sens actuel des choses pour revenir dans le sens évolutif est une période charnière exceptionnelle car cela ne se fait que très rarement d’autant plus qu’il n’y a pas beaucoup de planètes dans ce cas. Donc les tickets sont très très chers et un “suicidé” se verra mis en fin de liste car justement il a flingué par ignorance ce qui était le plus recherché : un corps de matière…

Bref, je ne vais pas m’étendre sur le sujet mais sachez qu’être incarné maintenant ici-bas dans cette fosse septique en cette période exceptionnelle pour ne pas dire unique (de plus dans un contexte ultra-merdique) est le plus grand de tous les cadeaux qui puissent exister dans cette galaxie.

Sachons en profiter en conscience en déjouant tous les miroirs aux alouettes du New-Age qui sont là justement pour qu’un max échouent alors qu’ils croient qu’ils sont gagnants. Alors es-tu prêt à faire ton chemin tranquillement et découvrir la “fissure du mur” au lieu de courir nez dans le guidon vers une ligne d’arrivée fatale à ton ascension réelle ?

53 Commentaires

  1. MERCI LAUCO ET LE FOND SONORE DE CALUN
    c’est ce que j’ai vécu en faisant les 1400 km. du Camino Nordé et le retour de st J. de Compostelle en un petit 4 mois ( à mon allure avec ma PV ) je les ai vue les fissures du mur , et j’ai trouvée la porte que j’ai franchie …le but n’était pas l’arrivé mais le travail sur le chemin smile Cependant arrivé dans la cathédrale au milieu de ce faste et de cette foule , j’ai eu le vertige et la nausée !!! wacko
    Actuellement j’avance en faisant ce que je peux du mieux que je peux … un peu trop au ralentie parfois car la paresse montre son nez de temps en temps !
    Mais j’écoute Laurent en conscience non pour avoir un savoir étendue car je ne retiens pas tout , mais pour comprendre comment je peux avancer en conscience
    Namasté

  2. Ce que l’on semble oublier souvent, en ce qui concerne en tous cas les cartésiens, c’est que Descartes a aussi déduit l’existence d’un Dieu INFINI en se basant sur sa propre existence.
    En se basant notamment sur les rapports entre la cause et l’effet, Descartes déduit l’existence de Dieu. “Si l’idée de Dieu est en moi, Dieu existe; car seule une cause parfaite, Dieu lui-même, peut être à l’origine de cet effet parfait: l’idée de Dieu.
    Je ne peux avoir forgé moi-même cette idée (auquel cas, Dieu n’existerait pas), car cela voudrait dire qu’une cause imparfaite est à l’origine d’un effet parfait.”
    Descartes reformule cet argument en utilisant le concept d’infini plutôt que celui de perfection: “Il faut nécessairement conclure que Dieu existe; car je n’aurais pas l’idée d’une substance infinie, moi qui suis un être fini, si elle n’avait été mise en moi par quelque substance qui fût véritablement infinie.
    Cette idée de l’infini que j’ai, n’est pas simplement négative (comme l’idée de ce qui n’est pas fini).
    Cette idée est innée en moi. Dieu en me créant, a mis en moi cette idée pour être comme la marque de l’ouvrier empreinte sur son ouvrage.
    Cette idée d’un être parfait et infini en moi prouve à la fois l’existence et la perfection de Dieu. Ce pourquoi, ce n’est pas un Dieu trompeur, puisque ce serait une imperfection.”
    Voilà, rendons à Descartes ce qui est à Descartes… il n’était pas, lui, cartésien laugh
    Quant à tes rappels, Laurent, ils sont toujours autant les bienvenus! Car effectivement la compréhension mentale est une chose, mais expérimenter en est une autre… sorry Alors merci de tes rappels! smile Et merci à Corinne, qui doit se gratter la tête, elle aussi, de temps en temps, semble-t’il… laugh

    • C’est assez confus ce que dit Descartes, ce qui a été volontairement occulté est que la pensée ne vient pas de lui, alors effectivement n’importe quelle intelligence supérieure peut lui “donner l’idée d’un dieu”, ou d’ailleurs n’importe quelle autre idée tant que l’homme n’aura pas prit conscience de la nature de sa pensée il sera assujettis à de la manipulation psychique (interférence dans sa conscience), jusqu’à ce qu’il en prenne conscience pour en être protégé.

      “Je pense donc je suis” dans la réalité serait “je pense donc je ne suis pas”, c’est la capacité à ne plus penser qui permet de savoir ce qu’est Dieu, et, à ce moment là nous savons que Dieu n’est pas ce que l’on pouvait penser, car simplement cela ne se pense pas.

      • Tu as tout à fait raison, Nicolas, ce n’était pas pour dire qu’il avait raison, c’était juste pour rétablir le fait que malgré tout il avait l’idée qu’il existait quelque chose au delà de lui et de parfait (même inspiré par une autre “intelligence”) et même s’il y parvenait par son raisonnement. Aujourd’hui ceux qui se disent cartésiens ne croient pas vraiment en cette possibilité… C’était là l’objet de ma remarque, mais peut-être était-elle superflue. En tous cas merci d’y avoir répondu de manière très claire.
        smile heart

  3. merci Laurent, bon je vais encore réécouter une troisième fois pour tenter d’intégrer le trou blanc et le vortex, pour l’instant ça ne match pas complètement dedans. sois le je vis déjà soit je ne raccorde pas les tuyaux.

    Demander la vibration à une plante tu le situes où, en 1 0 ou plus haut ?
    Et ceux qui se nourrissent de “prana” ils sont au même niveau ou ils tapent plus en 01 voir 00 ? ou est-ce une histoire de pliage initial des corps ?

    perso quand je cueille une tomate du jardin le l’a met entre mes mains avec l’intention d’accorder mon corps avec elle et là je reçois une méga vibration nourrissante dans le cœur, ensuite je la mange pour le goût (et le cerveau de l’estomac !), mais le fait d’avoir porter cette première intention j’ai une seconde vibration qui me sort par le haut de la tête avec le ressenti que j’ai été un tremplin à son évolution… qu’en penses-tu ? unknw
    Comme U niquer avec la tomate wacko

    • Salut Alain,

      Tu n’es pas le seul à ne pas avoir tilté avec cette histoire de trou… Le regarder une 3eme fois serait du bourrage de crane tout simplement! laisse du temps au temps, peut être que nous avons besoin d’éléments supplémentaires pour rassembler le puzzle.

      Pour ma part, trou blanc/noir sont les cotés d’une même pièce. On peut le voir comme conscient/subconscient/inconscient ou matière/conscience/anti-matière.

      Voici ce que j’ai capté, et dites moi si je me trompe:
      protons = magnétique
      électron = électro

      ce qui fait électro-magnétisme ??!! unknw

      • Hello chipie, pour la conscience souviens-toi, elle n’est pas à mettre sur l’une des faces de la pièce puisqu’elle est au centre (d’un idéal +/- qui serait à 50/50 pour le point zéro) smile

        • Philippe on parle bien de la même chose puisque si tu relie mon post, tu verras que j’ai mis la conscience au centre laugh

          Cela concerne le trou noir (pile) ou le trou blanc (face)

          • Ah ok, dans ton exemple : conscient/subconscient/inconscient, il me semblait que c’est le subconscient que tu mettais au centre … wacko

          • Je comprends ce que tu veux dire sur le conscient/mental (donc mental inférieur) ; cependant je préfère m’en tenir aux termes du plombier, cad qu’il appelle ‘conscience’ et non ‘subconscient’ ce qu’il met au milieu du vortex. Car pour moi c’est en conscience que se réalise ce principe de ‘trans-mutation’ vers le 50/50, tout en lâchant prise bien sûr vers le subconscient (de notre Essence). give_rose

      • Salut Sonia,

        J’ai aimé ton conseil (laisser le temps au temps à la place du bourrage de crâne) et j’en profite pour ajouter ceci :

        L’homme qui étudie la matière à un niveau plus subtil (avec les yeux de son âme) fait exactement la même chose que le scientifique de 3D qui étudie la matière avec les yeux de son corps physique.

        Vouloir comprendre comment la coquille d’œuf est faite ne donne pas plus de force au poussin pour casser la coquille et sortir de l’œuf, il n’a que faire de la constitution de sa coquille !

        La matière est la prison de l’esprit, elle est provisoire tout comme la coquille d’oeuf afin de construire le véritable corps de l’homme qui n’est pas matériel.
        Alors, lorsque l’homme sera sorti de son oeuf, il pourra comprendre et étudier comment est fait l’oeuf, mais en attendant, à quoi cela sert de le faire ?

        Étudier la matière c’est un cercle vicieux et sans fin, cela montre notre ignorance sur la nature véritable de l’homme. Et cela montre aussi la manipulation faites par les forces involutives spirituelles ou matérielles pour créer un “culte” de la matière, une fascination et même une adulation envers cette matière, qui n’est en réalité que la prison provisoire dans laquelle nous sommes.

        À essayer de comprendre on développe le mauvais corps (celui du mental inférieur) et pendant ce temps, nous ne mettons pas le nez ailleurs. C’est une volonté des forces invisibles et l’homme devra le réaliser pour sortir de la coquille.

        Alors tu as une belle capacité de “lâcher prise” avec ces enseignements, car, la finalité sera de lâcher prise à force d’user le mental afin que l’esprit puisse commencer à construire son corps. On remplit la cocote minute jusqu’à explosion et ouverture.

        Donc inutile d’essayer de comprendre quelque chose qui n’est pas compréhensible avec nos sens physiques et subtils (corps astral), car la vision de l’âme est très loin de la réalité. Dis-toi qu’une partie de toi connait avec précision comment fonctionne la matière et il ne t’es pas demandé de mettre toute cette science dans ton cerveau matériel.

        D’abord sortons de l’œuf et ensuite parlons-en de la matière.
        Comment sortir de l’œuf ?
        Ne plus croire, ne plus penser, et ne plus comprendre, ensuite l’intelligence fera le job et tout s’éclairera pour rompre la coquille d’oeuf.

        Belle journée

        • Salut Nico,
          si j’ai bien compris le message de l’excellent série suivante:
          https://homo-galacticus.fr/lesprit-conscient-6/

          Nous sommes des machines a croyances, nous allons faire l’expérience de ses croyances dans la matière.
          Ne plus croire = mourir.
          Ne plus penser = ne plus accéder à la matière = Mourir.
          Le jeu de l’ascension consiste à modifier nos croyances pour qu’elles soient en accord avec les lois de l’un. Ainsi, on met en route le système par un feu du coeur, ce qui nous permet de partager les infos avec l’Un-visible. Ainsi aussi lentement qu’un paquebot qui dévie de sa course, nous allons par retour d’expérience modifier nos croyances pour qu’elles soient en accord avec les lois de l’Un.

          Comme nous disent les intraterrestres de Telos: le Cœur sait et le mental met en oeuvre dans la matière.

          FdC

          • Salut Tristan,

            Le monde des croyances est le monde astral qui fonctionne sur de la mémoire, et c’est ce monde qui doit “mourir” (en réalité c’est un monde par définition mort, puisqu’il n’est que mémoire) afin de laisser passer l’intelligence réelle dans l’homme. À noter que l’homme n’est pas matériel, cette “carcasse” provisoire n’est que la coquille de l’homme comme mentionné dans le précédent commentaire.

            Si tu crois ce que tu penses, ou tu penses ce que tu crois, alors tu es sous influence des forces de l’astral. La force qu’il te faudra pour ne plus croire, ne plus penser, et ne plus comprendre, est celle de l’esprit, celle qui balancera totalement les forces et intelligences qui justement te font croire à ces histoires auxquelles tu as consentis (Le plombier rappelle souvent le mot “délires”, c’est normal et complétement transparent)

            Les forces en place dites involutives ont pour fonction d’aller vers la densité, vers la matière, car ces forces ont décidées de se couper du monde réel de l’esprit. Cependant l’humain est lumière et n’appartient pas à ces mondes, alors il doit se relever et trouver la volonté de contre balancer ces forces.

            Ils feront miroiter un bel avenir “unifié” pour nous maintenir dans la matière mais c’est comme donner du pain frais à la place du pain rassis car on a finit par accepter de n’avoir que du pain et de trouver cela magnifique et divin.

            N’essaie pas de comprendre et de faire des ponts avec ce que tu connais déjà car il n’y en a pas, rien de ce qui est nécessaire à une époque et pour un monde d’involution n’est transposable au monde réel. Et tout sera fait pour rendre tordu les choses, dans l’objectif de muscler l’intellect qui fait barrière à la véritable lumière/intelligence de l’homme.

            Il faudra doucement mais surement amener des notions totalement réelles pour éclater la mémoire de l’homme afin de le libérer de l’astralisation de sa conscience. Cela demande une ouverture et une maitrise face aux changements, ainsi que la capacité à se remettre en question instantanément et de ne pas s’accrocher à ce que l’on a pu croire dans le passé.

            La mémoire de l’âme voudra pas entendre la réalité et c’est normal, mais à présent il y a assez d’hommes conscients sur Terre pour retourner les forces involutives et libérer l’homme afin qu’il devienne ce pour quoi il a été créé. Ces hommes parleront et il n’y aura rien pour les en empêcher car un homme qui sait, ne peut être “piraté” dans sa conscience, les forces occultes ne peuvent braver les lois réelles de l’esprit, et cela y compris sur cette planète soumise à des lois involutives.

        • Merci bien pour ton beau message Nicolas.
          “L’homme qui étudie la matière à un niveau plus subtil (avec les yeux de son âme) fait exactement la même chose que le scientifique de 3D qui étudie la matière avec les yeux de son corps physique. ”
          J’aime bien cette phrase qui contient pas mal de vérités à l’intérieur.

          Et l’analogie (langage analogique good ) de l’Oeuf, brillante et très parlante.
          J’aimerais ajouté qu’entre le moment où la coquille est intact et l’éclosion où le petit poussin montre son ptit museau d’amour, il y a les craquelures, fissures qui apparaissent petit à petit. Les premiers rayons du Soleil commencent à s’immiscer à l’intérieur. Au début, le zozio ne voit qu’1% de la lumière alors dans son monde, ce 1% équivaut à 100%. Mais plus il y a de fissures, plus il voit de choses (avec un regard de plus en plus juste) et tout est remis en question, de plus en plus vite aujourd’hui.

          Ce qui peut nous emmener à prendre conscience que tout système de croyance est éphémère (surtout au regard de l’Absolue *wink wink*) donc lâcher-prise sur ces formes pour porter avant tout son Regard sur le Centre. Ce qui permet de mieux apprécier cette forme en jouant avec (ou Rêvant avec)de manière plus harmonieuse.

          Merci encore pour ton commentaire qui est enrichissant smile

    • salut Alain, tes tomates, quand tu les as cueillies, repose-les quelques secondes sur le sol afin qu’elles prennent bien leur partie cristalline avec. Je n’en suis pas encore à demander à tous les végétaux de me refiler leurs propriétés…. mais j’y travaille. Quand je coupe les végétaux et que je les mange, une fois que je les ai bénis via mère Terre et que je leur ai envoyé un feu du coeur, je leur souhaite la bienvenue dans le règne des humains. C’est bien par l’absorption que tout se fait, n’est-ce pas ? smile

  4. Salutation,
    Le classique des classiques sur les atomes et le tableau périodique:
    https://homo-galacticus.fr/33-le-121-et-le-11-3-revisites-pour-les-nuls/

    Petit détour sur l’arbre de vie:
    https://homo-galacticus.fr/105-larbre-de-vie-remis-a-sa-veritable-place/

    Le dernier tilt que j’ai eu:
    Le feu du cœur est le moteur qui permet le partage de l’information.
    Le feu du cœur c’est ce qui permet les échanges de quanta et ainsi le changement.
    smile

    Pour les atomes de mon corps tiennent ensemble, ca a été une question pendant longtemps. Cela ne me paraissait aller de soi avec la science moderne. cool

    Une phrase que j’ai bien aimé que tu as dit il y a longtemps:
    “Pour changer, il y a des humanités entière a convaincre”
    Je rajouterai même des humanités galactiques !

    Love is the new game.

    • Une métaphore que j’aime bien qui vient de Guru Gurdjieff et surtout de la tradition Orthodoxe:
      Nous sommes un paquet de limaille (petit bout de fer) qui ont été cristallisé, qui ont pris une forme définie. Pour changer cette forme, il faut un choc, une information extérieur qui va faire fondre la limaille cristallisé pour changer la forme.
      Choc après choc, nous mutons !

  5. Salut Laurent, je voulais te dire que j’ai expérimenté de donner de l’amour à mon basilic il y a 3 ans. C’était l’été, j’avais du temps, et plusieures fois par jour quand je sortais, je le caressais doucement et mettais mes mains autour de lui en lui disant qu’il est beau, que je l’aime, et qu’il sent tellement bon.
    Je n’ai jamais vu un basilic aussi grand dans ce pot qu’on utilise tous les ans pour le basilic : plus de 60 cm, les pieds sont devenus des troncs de 2,5 cm de diamètre à la base et faisait des grandes feuilles odorantes et très goûteuses.
    L’année suivante, moins de temps, je n’ai rien fais du tout, sauf de l’arroser. Résultat ? Il n’a presque pas poussé, il a fait ses feuilles et sa vie, mais c’était le jour et la nuit. smile

    • En effet !
      Et merci pour vos échanges et liens … d’ailleurs ils font du bien !
      Sur YouTube la magie des crânes de cristal à publié ce 28 septembre 2020 une vidéo de 8 minutes qui notamment dit restez dans le temps présent pour vous adapter, …

      Un lien ?

  6. Merci Laurent et Corinne,

    20/20, merci pour quelques notions fondamentales retrouvées ici dans cette vidéo, notamment la fracture de l’atome … J’ai apprécié les ponctuations du “suceur emplumé de cristaux encodés” qui s’est autorisé à se prononcer (à propos) à quelques reprises !

    Hâtons nous lentement, mettons y de la conscience …
    Ancrage et conscience à toutes et tous.

  7. Bonjour
    Quelle multitude de versions, de vérités !
    Perso,
    La difficulté est de repérer ce qui au jour le jour est à améliorer en soi…
    De penser à noter une question pertinente pour savoir quel genre de réponse chercher le lendemain par les synchronicités ;
    Et de réduire le débit du mental, par moments.
    Et pour les vidéos de qui que ce soit, de ne pas coincer sur un ou des mots mal entendus.

    Belle équinoxe,

    Merci toujours à Corinne, Laurent et leur équipe ! … Et vous ! good

    • haha, ledit double dit que ses infos lui vienne du coeur… il ne révèle pas ses sources le sage… Ceci dit, il est incomparable avec Laurent laugh

  8. Je me remémore ces moments ou j’envoyais des messages à Laurent en privé, afin de lui partager toute ma détresse, mes douleurs physiques et ma souffrance émotionnelle. C’était la limite de ce que je pouvais encaisser. J’ai du vivre ces libérations d’un seul coup, sans que cela soit progressif et moins difficile.

    J’appréciais sa manière de me répondre, sans jamais dramatiser ni tomber dans le larmoyant.

    Quand ce que l’on traverse est douloureux, quand ce qu’il y a à libérer se libère sans nous demander notre avis, quand le trop plein déborde, quand notre petit monde illusoire s’effondre, l’envie d’en finir peut se pointer.

    Nous avons parfois besoin d’être épaulé le temps d’un instant, afin d’épauler à notre tour, tout en comprenant ce que l’autre traverse.

    Tout ceci pour dire que passer ces moments désagréables et parfois intenables, la lumière arrive toujours ensuite. Et la sensation de légèreté vaut le coup de vivre ces passages plus ou moins longs. Comprendre que cela est nécessaire pour notre avancement, même si sur le moment nous perdons toute raison et lucidité. Courage heart

  9. Quand on parle d’amour et de conscience… Il y a un an, j’ai ramassé une petite plante sur le bord d’une route , une rose trémière. Ca faisait des années que je les admirais chez les autres. Je l’ai planté dans mon jardin, en lui affirmant que je l’aimais, toute heureuse de l’avoir trouvé et je lui souhaitais qu’elle vive longtemps et toute belle.
    Elle s’est développé au printemps, avec plusieurs branches plus que je n’en espérais et elle mesure plus de 2 mètres 50. De jolies et grandes fleurs roses ont fleuri, je la chouchoute dès le matin et tous les jours avec amour. Je la remercie pour ce beau cadeau qu’elle offre à tous ceux qui la voient. Pour tout d’ailleurs, c’est extraordinaire, notre belle conscience qui va avec l’amour rend notre entourage plus simple, plus modeste et tellement plus rayonnant.
    Un témoignage de plus qui abonde dans ton sens, merci Laurent et Corinne smile

  10. Viens de réécouter, parfois l’impression d’entendre Jean Pierre Petit. laugh
    Concernant le basilic (ou autres) Nous orienterais-tu vers le prânisme alors que j’avais cru comprendre que tu nous conseillais d’éviter, pourtant je serai partante pour la “transmutation” seulement entre la théorie et la pratique, il y a une marge ! TV bannie depuis + de 8 ans. Lauco Gratitude, feu heart à tous

  11. C’est cool de dire que nos amis les sombres éclairent quand même un peu , cela nous rappelle que l’on est toujours le sombre de quelqu’un et ça implique énormément de choses

  12. Salut Laurent c est moi le petit pied qui touchais pas le sol
    La guidance c’est occupé de ça.J’ai retrouvé mon féminin, ça y est je suis a la masse
    le moteur va pouvoir tourner. C’était un incident a 10 semaines de la conception. “Denis–> Deux nids”: ma jumelle et moi. J’ai déchargé l incident de séparation.Il va se passer des choses maintenant!!! Je suis sur le chemin de retour à la normal
    Tu est mon ami pour la vie et l’éternité.
    P.S. je n’ai pas vu la fissure dans le mur mais la salopette derrière le radar laugh

  13. Bonjour,
    J’aime bien l’idée qu’un atome est une conscience piégée sur elle même.
    Du coup, es ce qu’une chaise peut ascensionner ??
    Peut elle se rendre compte de son propre piége illusoire ?
    Est elle déjà dans les lois de l Un ?
    Ça montrerait qu’une chaise est plus évoluée qu’un homme ??
    Elle est totalement au service, dans son êtreté de chaise…..
    En fait, y a un peu que l Homme qui «se torture l esprit», avec ces questions métaphysiques….
    J aimerai tellement être une chaise !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*