237 – L’Abandon et l’Illusion

abandon_01Puisque vous appréciez le sujet qui touche à l’illusion je me permets alors de continuer sur la lancée et aujourd’hui je vais vous indiquer l’un des autres moyens que le mental-égo se sert pour vous tenir sous sa coupe.

Je ne vais pas vous sortir un nouveau scoop inconnu du tout mais plutôt vous montrez sous un autre angle ce que vous savez déjà. Il est dit que pour résoudre un problème ardu, il faut commencer par l’énoncer clairement et la solution apparaitra d’elle-même naturellement.

Or ceci n’est pas le cas lorsque le problème lui-même est compliqué, complexe, tordu parce que tout simplement et justement tout est fait pour qu’il ne soit pas vu dans sa tenue la plus simple c’est-à-dire à poil.

Le naturisme c’est l’anti-thèse de la mode de la pensée dominante, de la pensée unique, de la pensée socialement admise,  de la pensée bien pensante, de la pensée universellement correcte.

Dit autrement, quand l’autre est à poil, tu vois ce qui est et tu n’es pas distrait par le maquillage, la marque de chaussure ou de fringue, par les manières dudit sujet et encore moins par l’illusion voulue par le personnage.

Donc pour savoir ce que votre mental-égo vous cache et vous fait miroiter, il faut le déshabiller complètement car même un petit slip c’est encore trop ! C’est l’expérience que j’ai acquise pendant toute ma période de naturisme : tu vois ce qui est et toute la magie du bluff s’évapore…

C’est alors que l’attrait vers ladite entité se verra moins flou car tout sera augmenté soit en répulsion soit en attraction, d’abord par l’extérieur puis ensuite par l’intérieur. Ainsi une problématique que l’on n’arrive pas à résoudre est souvent dû à un manque de clarté suffisant pour en voir les réels contours et défis posés.

Je vous propose donc une petite vidéo pour vous montrer que s’échapper de la prison du mental-égo est loin d’être simple car justement les murs et les barreaux sont constitués d’une infinité d’éléments mélangés et connectés entre eux qui fait qu’il ne reste plus qu’une seule solution vraiment efficace.

1h 07

Donc pour faire simple et en résumé, vouloir détricoter l’ensemble de la garde-robe du mental-égo en tirant sur chaque fil est une illusion car le personnage (cette personne que l’on croit être et qui n’est que de l’accumulation historique) n’est qu’un amas de mémoire entretenu par des croyances.

Aussi pour ne pas se perdre dans ces marécages conceptuels (que l’on nous a refilé et que l’on a aussi fabriqué de nos propres mains) qui baignent dans de la boue émotionnelle (par définition inarrangeable car irrationnelle par nature), on découvre que l’on est un Golem…

Golem : Être artificiel à forme humaine que l’on dote momentanément de vie en fixant sur son front le texte d’un verset biblique.

Dans cette définition tout est dit : notre personnalité, ce que l’on pense être et croit être nous, est un golem qui a été fabriqué de toute part autant par nous qu’autant par la société. Il est artificiel et ne correspond aucunement à votre être divin, à ce que vous êtes vraiment et qui n’est pas artificiel…

Donc reste à savoir quelle étiquette vous avez de collée sur le front et que vous prenez comme aussi vrai qu’un verset biblique à chaque fois que vous vous regardez dans le miroir de l’êtreté. Après, ce sera de démasquer quelles fringues vous aimez porter pour faire croire que vous êtes en vie ?

Laurent DUREAU

27 Commentaires

  1. Super vidéo, intéressante et qui vibre 100% en moi.
    “Leçons” pas toujours si faciles à appliquer, mais au moins d’en re-prendre conscience c’est le début de la libération et l’important est de le faire avec amour et compassion. C’est aussi redonner sa liberté à/aux l’autre(s)…
    D’autre part, en ce moment je trouve que les énergies/vibrations semblent pousser dans ce sens.
    Gratitude Laurent, tu tombes toujours à pic. smile

  2. Etre dans le don – cela résonne très, très fort en moi. Merci Laurent, c’est une belle remise en mémoire. Je suis dans la situation (la chance ??) maintenant de pouvoir oeuvrer pour le collectif et être dans le don le plus souvent possible et cela me rends heureuse.
    Pour ce qui est de la famille, celle de mon sang, elle est en Allemagne et je comprends vraiment pourquoi je n’ai plus aucune envie d’y retourner. Pourtant j’y suis née, mais ce n’est plus chez moi. Ma vraie famille se trouve à mes côtés dans ce pays que j’ai choisi pour y vivre. Tout en sachant tout cela instinctivement, tu as mis les mots dessus pour que j’en devienne consciente. Encore merci de m’éclairer.
    Amour et Gratitude à vous deux
    Annegret

  3. C’est avec les larmes aux yeux (beau nettoyage s’il en est) que je termine le visionnage de ta vidéo. 1000 mercis à Toi et à toute l’équipe au sol, ce sera sans doute très intense lors de notre rencontre PP à Paris demain AM heart Adepte du naturisme également smile

  4. Dis Laurent, est ce que ça concerne également tout l aspect social? Je n ai plus aucunes envies de travailler dans le social et j aimerais s il te plait savoir ce que tu en penses? Oeuvrer pour le collectif peut il se faire sans rentrer dans le social au niveau du ” travail? Avant je me sentais investit et maintenant j éprouve du dégoût et je ne veux plus du tout m investir la dedans. Suis je devenue égoïste??? Peux tu me répondre s il te plait??

    • Le social actuel n’est plus en phase avec l’aide que l’on peut apporter quand on a mis sérieusement les pieds en 4D. Quand on est au Service on découvre que le social de 3D est un pansement mental mais pas un pansement vibratoire issu d’un cœur qui peut lire à travers les simagrées.

      Tout le monde veut la paix mais dans la version 3D cela veut dire résister, se battre et rentrer en guerre. En version 4D c’est commencer à faire la paix en soi, à abandonner la lutte extérieure tout comme celle à l’intérieure par une écoute attentive et un courage et une sincérité à l’épreuve du mensonge à soi-même.

      Défiler dans la rue pour réclamer la paix est un mensonge à soi-même. C’est à l’identique pour le social 3D on veut aider mais ceux que l’on aide continueront leurs routines comme avant car le changement intérieur n’est pas au programme. Voilà pourquoi tu sens maintenant une répulsion car ton cœur découvre que l’origine du problème intérieur ne sera jamais vraiment réglé quoi que tu fasses car cela dépend justement de l’intéressé lui-même.

      On ne peut ascensionner pour les autres. On ne peut établir la paix intérieure pour les autres. On ne peut rayonner l’êtreté pour les autres. Voilà la vérité et quoi que tu fasses dans ta version 3D cela ne changera rien à la version 4D. Tu ne peux convaincre ou contraindre un individu à se remettre en question pour qu’il élève sa vibration et sa conscience. C’est à lui de faire le pas pas à toi. smile

    • Merci pour tes vidéos. Tu parles d’attachement moi je vois dans ce que tu prône de l’égoïsme. Je suis confronté par deux fois à la maladie d’Alzheimer (mon père mon mari). Heureusement que la famille est là ! Oh oui. Et je remercie tous mes proches qui m’ont aidée et qui m’aident. Mille fois oui. L’alternative… les ehpad. Faites moi rire. Le cancer pareillement. La famille est très utile à soutenir le malade. Tu parles d’aider le monde mais avant cela il y a nos proches.
      Martine

      • Je crois que tu y vas un peu vite car rompre l’attachement ne veut pas dire laisser tomber les personnes dépendantes sinon tout le monde va abandonner ses gosses en bas âge !!! Ne confondons pas égoïsme et se faire enchainer par ses proches. J’espère que tu saisis la nuance. smile

  5. Bravo et merci Laurent et Corinne. Tu es un vrai pédagogue et un communiquant.Si certains pinaillent sur l’un ou l’autre mot que tu as employé, de notre part nous nous efforçons , pour notre bien, de sortir de la prison, notamment des attachements.
    FDC à toutes et tous

  6. Coucou Laurent ! bien heureuse de te “retrouver” après une longue échappée belle et moins belle parfois, mais constructive(lol) j’ai passé toute mon après-midi focalisée sur certaines de tes vidéos dont celle-ci qui m’ont bien nourri et passionné, mon Coeur est à la Joie heart ! Merci pour ton témoignage qui a bien résonné et va me servir à vivre un nouvel ordre dans ma vie. bravoc’est drôle, je sens comme si je retrouvais ma famille !

  7. Coucou à tous,

    Pour détendre l’atmosphère sur les Pizzas qui en prennent plein la vue dans les belles vidéos Durlesques ;o)

    Voici : https://www.youtube.com/watch?v=r7GndnmxdwE

    Il est possible de cuisiner de magnifiques pizza à Pates cru faites en graines germées trempées la veille puis passé au déshydrateur à moins de 38°

    Avec dessus des tomates du jardin, oignons confits fait soi même, champignons trouvés en forêt; etc !!!

    Je fabrique aussi de magnifiques Pestos d’orties sauvages trouvés dans la forêt, avec de l’huile d’olive vierge.

    Ainsi peut se passer en douceur la transition avec les anciennes pizzas évoquées surgelées donc mortes, pleins de gluten et de sucres et de produits raffinés morts smile

    Bon appétit, la vie n’est pas un combat mais une joie de chaque instant de transcender la matière d’Amour !

  8. J’ai écouter l’autre jour Hugues Aufray répéter une phrase de Bernard Pivot, que j’ai trouvée très drôle et très juste : “on ne met pas d’accent sur le “e” de ego, parce-que l’ego met suffisamment l’accent sur lui-même” !!!!!

  9. Merci Laurent et la Miss qui interragit derrière la cam !

    Bon, je dois avouer que j’ai déja ” cramé ” quelques vies (3). Je me suis parfois demandé ” Why “…
    Pfff, j’ai pas cherché vraiment à savoir et j’ai continué mon bonhomme de chemin en respectant ma vacuité. Les années passent et dans le chemin, les instants cueillis ont apporté leurs intelligences. Quelle joie d’avoir pu être encore là pour telle fantastique expérience me suis je entendu penser, dans la ” vibrance ” de moments particuliers ! Aujourd’hui, c’est: Fais ce qu’il te semble devoir faire ! Mais c’est avec détachement et liberté que je le fais. Chaque inconcéquence de l’environnement ajuste l’intelligence de mes attachements et par ce biais m’introduit dans le fameux: ” c’est ” de Laurent, le non jugement, la liberté d’être pour soi et en célébration de qui nous sommes.

    Le Plombier ? Ouais, C’est un véritable évadé du bocal, mais franchement ça vaut le coup de se pencher avec attention pour entrer en résonnance avec son délire comme il se plait à dire, y’a plein de perles d’étoiles cachées dans ses phrases !

    A la bonne heure les petits pieds !

    PS: Un peu “léger” sur ce post je présente mes excuses à Laurent. Pour ma part, je ne suis pas encore évadé du bocal, mais j’ai trouvé un tuba ! ( Un tuba ? Non pas celui de la musique, celui de la plongée, c’est un peu comme de la blomberie, non ? ) laugh
    Mais non, je ne vais pas être censuré ! give_rose

  10. Merci give_rose

    Dans le passage du contact avec les membres de la famille biologique c’est simple à 33 ans j’ai fuit tout le monde la tribut en AFRIQUE car cadette qu’on tentait d’imposer les us et coutume ex compagnon avec enfant car polué par la soeur ainée qui baigne dans les sectes réligieuses et qui me coursait dans tout les sens en me nuisant physiquement à mon jeune age en me cramant la carcasse avec un couteau rouge vif chauffé au feu comme on marque les moutons( comme elle a tout à ce moment là tu te souviendras de moi je suis ta grande soeur et donc pour elle je lui devait obésissance comme les autres qui la vénérait car elle les filaient toujours du frique pour acheter leur amour pour qu’ils complimentent son petit-égo pour les dons illusoirs qu’elles à toujours fait croire mais qui n’en était pas et voyant dans mon regard que j’était consciente de tout ça car elle c’était donné la place du chef de la tribut (chef de famille commandant en chef) donc tous lui devait obéissance et touti couinti jusqu’a mettre le frère ainé véritable au fer d’une famille de 7 gosses donc je suis la cedette quand j’ai rencontré mon ex père des filles et à pris un vol AFRIQUE FRANCE pour soit disant venir voir si j’étais dans une bonne famille m’apporté le chapellet pour complété la bilbe donc j’ignorait véritablement le sens en ce monde mais savait que je l’avait fuit car mettait mon véhicule dans un sale état avec ses problèmes de domination.
    c’est simple si je n’avais pas fuit je ne causerais pas ici.
    et donc à 31ans j’ai fuit donc mon ex et les enfants après 13 ans et comme dans cette famille aussi c’était le impossible et cette soeur éyant tissé des liens avec sa mère pour continuer à me poluer j’ai donc fuit pris un appartement temporaire mais là encore pas possible quand j’ai pris conscience que rester en contact physique ou téléphonique avec ses enfants ne nuirait dans un sens comme dans l’autre j’ai laissé la garde complète au père en prenant les devant car lui aussi croyait que je l’appartenait et voulais s’attacher à moi et c’était lier à cette soeur qui était devenu le juge de mon existence ici bas et plus tard j’ai rencontré un mec lui aussi gros petit-égo fils d’un maire ayant des soif de pouvoir piouf que j’ai foutu dehors avant de couper tout les liens d’attachement avec tout les individus qui on croisé mon chemin à ces époques définitivement et ne plus avoir de téléphone ni de contact avec la famille et après ça ma petite voix à pu me mettre sur les railles pour allez enfin rencontrer mon partenaire qui ne pouvait pas me rencontrer car j’étais comme tu dis dispersé avec tout ce bordel et continuer en me mettant en contacte avec toi via des vidéo sur le bouleversement des poles en 2016 et découvrir que les liens que j’avais n’était que de la polution de l’infection qui aurait causé la mort de ce véhicule ou je vous cause et je sais que la ou se trouve les plus grosses prisons familliales c’est en AFRIQUE et quand on en sort le contact physique est à proscrire carrément car le décalage dimensionnel est énorme véritablement. Et comme je ne me suis jamais laissé écraser plus personne ne m’appelle bien qu’il connaisse le numéro et mon mail et son au courant que maintenant je suis tes délires qui ne sont pas du tout en accord avec leurs croyances car j’ai clarifié les choses avec mon ex pour qu’il me laisse tranquille et ne viennent plus me sucer avec ses besoins d’argent car j’ai choisi de ne plus bosser pour alimenter cette merde de 3D avec l’aide de mon partenaire un gros ménage à été fait car lui-même connait cette maladie de l’attachement suite à ces deux mariages qui d’ou il a divorcé et couper les ponts avec tout ces enfants et ne contact qu’un rarement ou il le contacte très rarement et ces parents étant morts il est tranquille à 67ans et comprend ce que je vibre aujourd’hui et te suis doucement à son rythme.

    Donc silence totale et comme ils ont toujours attendu qu’on les appelles et patin couffin ça ne se bouscule pas au portail car la dernier la soeur dominante à été envoyé dans les paquerettes aux téléphone en 2016 car tentait encore de m’imposer ces conneries de croyantes supérieure.
    Voilà sincèrement à 37ans chez les africains c’est rare qu’on fuit comme ça pour eux on est fou laugh rofl
    Merci Laurent, Merci Corinne pour votre AMOUR heart give_rose

  11. Génial aujourd’hui , Laurent – merci!
    Très synchrone pour moi qui me sens de plus en plus en décalage par rapport au monde et aujourd’hui j’ai eu vraiment peur de cet isolement et de ses conséquences, peur, la peur au ventre, le vertige. J’avais besoin que l’on (tu) me rappelles comment les choses fonctionnent. Que le monde fonctionne sur le modèle de la réaction. Que parfois je me laisse prendre encore à ce schéma et que cela accroît mon malaise, c’est tout…Défaite totale à chaque fois si je rentre dans le schéma réactif quel qu’il soit…Que la seule solution est de rester centrée sur ce qui se présente dans le moment. Une tâche après l’autre. Et on voit ce qui vient après.
    Et je suis comme Fafa plus haut : le discours social me donne des boutons parce qu’il résonne sur des schémas mentaux. Les discours bisounours, encore très répandus dans les cercles spirituels, me donnent aussi des boutons. Et à force d’avoir des boutons, j’ai l’impression que plus personne ne veut me voir ce qui renforce mon sentiment d’isolement et génère ma peur, parfois viscérale, comme ce matin. Par exemple, sans dispute, juste par éloignement dimensionnel et géographique, je n’ai plus de contact avec ma famille. Sauf si moi, je téléphone. Sauf que au lieu de trouver ça bien ou en tout cas normal dans le contexte, je continue à en souffrir parfois. Ça renforce une croyance de base de ma personnalité : « seule au monde » et au lieu d’y voir un barreau de l’échelle sur lequel m’appuyer, je jette un œil en bas (tout ce qui me manque: une famille, un cercle, une communauté)… et j’ai le vertige. J’ai un besoin radical de trouver ma communauté – ça n’a que trop duré, l’isolement. J’espère que je suis dans les bonnes gares même s’il n’y a personne sur le quai à cette heure-ci où je me pointe. Que les passagers vont arriver ou moi, trouver le bon couloir…
    Bise à tous. heart

  12. merci Laurent
    juste pour vous dire que votre vidéo est très près de ma sensibilité intérieure
    je te dis bravo et continue de publier tes nouvelles descentes d’énergie,

    et que je vibre avec toi dans ce qui est , au moment présent heart

  13. Wouah !! quel plaisir d’écouter ta vidéo, c’est un énorme réconfort pour moi en ce mois de déstabilisation morale, exact, s’affranchir de nos conditionnements pour éprouver la puissance de l’existence, magnifique, c’est limpide, çà vient faire écho à ma sensibilité et je m’en réjouie, cadeau. Le coeur reconnaissant à vous deux, merci d’être là

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*