Quand l’Ombre joue avec vos Neurones

actu_24Depuis la date fatidique du 19 juillet 2018, l’Ombre essaie d’une manière ou d’une autre et par tous les moyens possibles de faire basculer les marcheurs. Ils vont profiter du haut secouage vibratoire actuel pour capter le maximum de gens qui se réveillent et forcément s’ils arrivent à débaucher des marcheurs cela ne fera que renforcer leurs actions.

J’ai donc attendu ce 1er août 2018 pour rédiger cet article qui va résumer les principales “attaques” que j’ai eu pendant cette dernière quinzaine de chauffe. Il y en a eu 3 principalement dont une sur ce blog et qui en dit long sur leur manière de faire.

Donc comme d’hab, j’ai ouvert les écoutilles et laissez les envoyés “lumineux et brillants” faire leur démonstration. En effet, tactiquement je suis en rase campagne en pleine plaine et donc pas en état de planqué puisque mes blogs sont ouverts à tous et avec les commentaires libres.

Aussi afin d’identifier la pleine mesure de la nature de l’attaque il faut forcer le loup à sortir du bois afin de voir à qui on a à faire. Donc, si je prends “la volée de flèches” envoyée par un anonyme appelé CEA, il m’a fallu tout simplement le forcer à mettre le nez dehors.

Pour ce faire, j’ai lancé un super gros pavé dans la marre tout autant ironique qu’humoristique. J’ai forcé le trait car forcément tout attaquant à ses faiblesses. C’est ainsi qu’un CEA en pleine confiance est quand même vexé que je me serve qu’on lui aie retiré un bout de cervelle pour découvrir la notion du vide et de l’absolu.

Cet exercice haut en couleur est bien évidemment hors de portée pour le bourrin que je suis. Imaginez un taureau avec une grosse paire de burnes qui broute dans la vallée de l’illusion… On part donc en confiance en se croyant le toréador de service et avec la cape de la dépolarisation et le verbe de l’absolu forcément non falsifié.

Bien évidemment quelques lecteurs fortement investis dans mon enseignement ont commencé la joute et bien évidemment ils se sont fait étrillé en plein milieu de l’arène pendant que d’autres spectateurs (toujours les mêmes) en profitaient pour abonder dans le sens du toréador.

Bref, une fois lancé mon pavé dans la marre de la façon boyscout ou dit autrement un taureau qui veut faire croire qu’il a été embêté par les tournicotis lumineux dudit toréador, ce dernier est sorti du bois.

C’est ainsi que l’on apprend qu’il vient de la 9ème dimension (pour m’impressionner) tout en sachant que le multidimensionnel est un truc absolument falsifié et une honte à qui est dans la vraie Vérité, celle de l’Absolu ou tout est dépolarisé…

Bien évidemment, il a pour mission de me rectifier les oreilles car je suis dans la mauvaise direction parce que je me pavane dans la boue du falsifié et que j’entraine avec moi une foule de glandus absolument aveugles à la Lumière véritable qui est forcément dépolarisée elle-aussi.

Bref, derrière un vocabulaire pauvre en significations compréhensibles, on sent quand même qu’il y a une intelligence vive (comme celle de l’Ombre) parce que pour niquer 7,5 milliards d’esclaves depuis la nuit des temps il faut forcément être moins con que le plus intelligent des esclaves.

Donc, la première arme de l’Ombre est surtout celle d’une intelligence vivre doublée d’un vocabulaire peu compréhensible et qui permet de vous embrouiller n’importe quel glandu peu rompu à ce genre de malaxage neuronal haut de gamme.

Bien évidemment, c’est comme les sables mouvants, plus tu gigotes et plus tu t’enfonces. Dont l’art consiste à lancer un gros pavé au milieu de la marre et de voir comment réagit le terrain. Aussi, fort de cela, tu prends du recul et tu observes comment le toréador s’y prend pour te bluffer.

En effet, si pas de recul tu es quasiment sûr que tu vas y laisser des plumes et que même si tu gagnes tu vas quand même avoir quelques cicatrices. Donc ceux qui ont ferraillé avec CEA, combien avez-vous reçu de coups et qui laisseront des cicatrices d’une manière ou d’une autre car je vais vous révéler une autre chose qui se pratique largement dans l’Un-Visible.

Les sombres enduisent toujours leurs armes de poison car une seule petite égratignure suffit à vous faire claquer. Aussi, dans la dialectique utilisée par CEA il y a forcément une vérité derrière tout son baratin sinon vous l’auriez rembarré en deux temps trois mouvements.

C’est donc parce qu’il y a un soupçon de vérité qu’alors vous portez votre attention et donnez un intérêt à ce qu’il dit et pendant cette phase d’écoute, il en profite pour insérer du poison dans les neurones. Aussi, une fois infecté, il vous sera difficile de redevenir comme avant car le but recherché est de vous retourner comme une crêpe.

Aussi, l’Ombre sait très bien que ce n’est pas avec la vulgarité qu’il arrivera à vous retourner mais en employant ce que vous recherchez de tout coeur. Ainsi vous êtes pris à votre propre piège car il répond à vos attentes les plus secrètes d’abord.

Forcément il faudra y mettre la forme alors on parle de respect, d’amour, de fraternité mais à chaque fois qu’il est possible de faire on plante une étrille et ça saignera encore plus fort. CEA s’est donc employé, commentaire après commentaire à me dénigrer un petit peu puis un petit peu et ses derniers commentaires sont quasiment de la mise à mort en propre et dûe forme.

Hé oui, le toréador a pris confiance en lui et il porte ses coups de plus en plus avec force car il croit avoir gagner et que la mise à mort sera sous peu tant il est brave et vaillant sauf que… Il fait tout le contraire de ce qu’il disait au début et au milieu de ses interventions.

Il dit que ce qu’il sait ne peut être transmis au début parce que l’on était trop con puis ensuite parce qu’il n’avait pas reçu l’autorisation (d’où l’inutilité de monter son propre blog) pour à la fin continuer à mettre des commentaires long comme le bras pour diffuser ce qui était indiffusable au début.

Bref, les commentaires faits pour échanger sur un thème donné (celui de l’article) est devenu un forum tout court avec comme sujet un truc qui s’appelle “Démolition en règle du plombier” et si possible démantèlement de l’égrégore dureautien parce qu’après tout c’est logique : une merde falsifiée ne peut que créer un cloaque de falsifiés, rien que ça !

Alors oui, mon ami, mon frère, nous avons droit à un dépolarisé venu dans le monde de la matière pour venir dire au plombier qu’il a tout faux. C’est super mais où sont ses preuves à part le baratin sans fin tout autant que les contradictions ? Il n’y en a aucune car l’arme principal d’un mental-égo est d’abord et avant tout de démolir votre construction afin d’installer la sienne.

Seulement voilà, si au départ il était censé me délivrer un message (parce que je suis absolument sourd aux messages des lumières de la 9ème dimension d’Andromède), en vérité, au bout de quelques jours son action a été la démolition du plombier sous toutes les coutures possibles. Vous parlez d’un message fraternel…

L’autre chose qui m’est étrange c’est que si on veut me faire passer un message, il y a mon adresse email sur tous mes blogs alors pourquoi passer par les commentaires ? La réponse est simple : il faut diviser ceux qui le suivent et venir foutre un max de bordel. C’est aussi con que ça.

En effet, comme dit en début d’article, j’ai eu 2 “attaques” sympathiques mais par email cette fois-ci. La première s’est terminée par un rendez-vous physique dans une cathédrale (j’aime choisir le lieu du “combat”) et l’autre a été directement faite par email car elle était vraiment trop grosse pour me bluffer.

Cette dernière a voulu jouer sur la corde que Terre-Mère a besoin des données personnelles de tous les gens ayant un CDC et ayant acté lors de l’Op EDLN++ l’année dernière avec les mises à jour dernier carat en incluant l’Op EDLN++Bis de cette année. C’était bien tourné mais avec un critère qui ne veut rien dire avec l’Un-Visible : c’était urgent, très très urgent…

Or l’urgence n’existe pas quand on œuvre avec l’Un-Visible pour la simple et bonne raison c’est que d’abord le temps n’existe pas en soi et secundo (surtout quand on bosse avec les cristallins) on peut replier les fils du temps pour corriger les choses autant dans le futur que dans le passé.

Apparemment, cette notion temporelle a échappé à mon demandeur qui sortait de nul part. Etait-ce volontaire de sa part ? La réponse est non car il était sincère mais il n’a pas compris que derrière sa demande “légitime” c’était les sombres qui le manipulaient.

Et puis concernant la rencontre à la cathédrale se fut une grande journée car j’avais en face de moi quelqu’un de super intelligent (beaucoup plus que moi et de loin) cependant cela n’a pas été suffisant car de trop nombreux détails le desservaient.

Par précaution, (Corinne étant là elle aussi) j’avais demandé à un Petit Poucet local de m’accompagner dans cette affaire. Il a donc eu tout le temps de regarder tout ça avec recul et il a pu voir et ressentir que cette personne super intelligente était en vérité totalement déconnecté de la réalité car totalement bloqué dans sa propre conception de l’Univers.

Son baratin était aussi chaud et attrayant qu’une playmate en petite tenue pour un troufion ayant connu l’abstinence pendant un service militaire forcé et forcément trop long surtout quand on est justement en pleine poussée hormonale.

L’entendre était jouissif mais cela s’est révélé être un rideau de Lumière aussi épais qu’une feuille de papier. Derrière, tout était à l’avenant. Bref, sa conception mentale était parfaite et ça me fait penser à CEA mais derrière c’était la débandade totale.

En effet, par les commentaires, je ne peux pas voir si le véhicule de Lumière de CEA est déployé. Je ne peux pas voir si c’est un fumeur et un buveur d’alcool. Je ne peux pas voir ses mimiques où s’il a les yeux fuyants quand je lui met une argumentation qui le boucle sur lui-même. Je ne peux aussi pas voir s’il communique avec l’Un-Visible aussi.

Hé oui, si l’absolu est aussi beau que ça alors que fout-il parmi nous ? Pourquoi surgit-il de nul part pour nous apporter une théorie qui ne peut que mettre le blues à quiconque le lira. Derrière son baratin de “Vérité” forcément absolu et rendre nos expériences au vide, il devrait se poser la question pourquoi se vide a-t-il autant intérêt à capter notre expérience ?

C’est forcément pour être utiliser contre nous car il le dit lui-même le vide lui renvoie l’info dont il a besoin pour être heureux. Qu’est-ce que c’est sinon se mettre en esclavage et en plus avec un cerveau bien lavé de ce qui EST en vérité ?

Pour les quelques adeptes qui ont eu le courage de lire ses interminables commentaires, prenez du recul et analyser par quel bout il vous a pris. Pour ceux qui n’ont rien lu alors ne lisez rien sous peine justement de vous retrouver englué justement dans un truc purement involutif puisqu’au final il renie tout.

Je trouve tout cela passionnant de voir qu’en moins de 2 semaines, il y a eu une parfaite synchronicité dans les attaques. Cela indique bien que ce que l’on est en train de faire via nos différentes Opérations emmerde l’involution bien plus qu’on ne le pense.

Il y aura-t-il d’autres attaques ? La réponse est oui et la seule solution que je connaisse puisque le mois d’août est supposé être aussi très secoueur est de tout simplement ne plus publier pendant que je serai de sortie sur les routes de France.

Bien évidemment, pour éviter que les commentaires deviennent un forum (où forcément nous connaissons le niveau vibratoire qui ne peut aller que vers le bas), je vais fermer tous les commentaires  du blog. Comme cela, mon blog ne prendra pas feu pendant que je ne serai pas là. L’absolu attendra tout comme moi j’attend avec Un-Patience l’équinoxe du 22 septembre.

Après, je serai plus libre de parler car la bataille avec “l’Ombre” sera suffisamment avancée pour qu’il n’y aie plus possibilité de faire avorter ce qui a été mis en place par la Lumière et tout ceux qui œuvrent pour Terre-Mère (et l’Humanité en conséquence).

Les faux prophètes qui vont pointer leur nez en cette période de troubles intenses seront d’autant plus écouté que les préhumains vont se faire secouer. Un grand nombre tomberont sous le charme des beaux parleurs qui n’amènent que du cérébral.

Ils passeront par toutes les portes ouvertes connues par les sombres car incorporées dans vos programmes involuants. Ils savent qu’en appuyant sur tel bouton, vous réagirez ainsi  alors les beaux parleurs pianoteront sur votre clavier tels des virtuoses mais ça sera pour vous entuber à fond.

Aussi aux lécheurs de bottes qui sous des couverts de “vibrations “ et de partage à la New-Age appuient les dires de ces beaux-parleurs, ils ne font que le jeu finalement de l’involution.

Dans l’Un-Visible ils sont mis dans la catégorie des tièdes, c’est dire que lorsqu’il sera fait le tri entre le blé et l’ivraie ils ne seront dans aucun des 2 camps. D’ailleurs, ce qui m’ennuie avec eux c’est que je n’arrive pas à comprendre ce qu’ils écrivent car il y a tellement d’implicite non exprimé.

Hé oui, ils croient que tout le monde sait ce qu’ils vivent intérieurement, c’est dire  combien ils sont imbus d’eux mêmes et carrément bloqués sur un truc qu’ils n’arrivent pas à dépasser alors ça tourne en rengaine… C’est l’histoire du disque rayé : toujours le même tour de piste.

Alors SVP si parmi vous il y a des personnes qui veulent me dire un truc, mon email est là pour ça. Aussi, dès maintenant, toute personne qui essaiera d’utiliser les commentaires pour se faire de la pub et foutre le bordel pour le bonheur de son petit égo (qui normalement n’existe plus pour eux), se verra éjecter et commentaires effacés.

D’ailleurs, j’en profite aussi pour dire que je vais virer tous les commentaires à partir de l’intervention de CEA car ce n’est pas la peine que ça reste plus longtemps puisque maintenant il a délivré son message. J’ai bien entendu et ma réponse est claire, nette et précise : Va rendre réponse à tes copains d’Andromède de la 9ème dimension que le plombier a décliné leur offre de salut par l’action du vide, de l’absolu et tout le toin-toin qui va avec.

Ça c’est le premier point et le second est : inutile de me dire que quelque chose va m’arriver et que je vais changer. A titre d’info, j’en ai déjà parlé dans une vidéo et bien avant que le messager de la 9ème fasse son irruption sur mon blog.

J’ai dit dans ma dernière actu qu’il allait y avoir de nombreuses surprises à partir de maintenant et cet article en est le premier. Il est temps  de faire un peu de ménage et de tri avant que cela devienne les écuries d’Augias.

Donc plein de bonnes nouvelles pour ceux et celles qui sauront rester droit dans leurs bottes par ces temps troubles et puis plein de mauvaises nouvelles pour ceux et celles qui se feront tancer par le chaos actuel qui ne va qu’augmenter crescendo jusqu’au pétage de plomb.

Ne trouvez-vous pas que c’est quand même d’une synchronicité étonnante que CEA attendent mon 4ème et dernier article sur le flip-flop (se faire retourner) pour vous mettre à l’épreuve ? J’apprécie mais maintenant c’est fini et on a d’autres choses à faire comme passer à l’action et mettre le mental au garage afin qu’il se refroidisse un peu.

Laurent DUREAU

PS1 :  Bien évidemment, les commentaires sont fermés pour cet article afin d’éviter de relancer les petits-égo en manque d’auditoire. Et pour ceux qui veulent me remercier de cette prise de décision, vous pouvez envoyer un feu du cœur à ce cher égrégore dureautien qui a frémi à l’idée que les Hautes Sphères de l’Absolu non falsifié avaient signé son arrêt de mort…

PS2 : Et si vous avez opté pour le beau parleur qui en quelques commentaires remplace 12 ans de blog et tous les trucs à côté offerts gracieusement, je vous souhaite un bon voyage car pour l’instant il n’a mis que du baratin dans la balance tout comme un politicien fait des promesses en période électorale. On connait la suite…

PS3 :  A mon retour de tournée (vers fin août), je retirerai cet article car je considère qu’il n’est pas un enseignement mais juste une actu qui ne voudra plus rien dire après l’équinoxe d’automne. Dit autrement, cet article est un post-it qui dit : le plombier est de sortie et pour éviter que les souris dansent, il ferme la turne jusqu’à son retour de vacance. Cependant il aura quand même fait le ménage avant de partir, juste histoire d’être en paix et de retrouver un local propre à son retour pour de nouvelles aventures.