222 – L’Impeccabilité au Quotidien

impeccable_01Dans cette vidéo je reviens plus en détail sur une qualité qu’il nous faut développer impérativement si l’on veut vraiment avancer dans la reprise de nos capacités enfouies dans le lieu le plus secret qu’est notre subconscient ou Partie Divine.

J’ai déjà parlé de l’impeccabilité mais aujourd’hui je vous la sers en fonction des nouveaux éléments apportés depuis lors. Passons donc à la vidéo.

48 mn

Comme vous avez pu le remarquer les choses sont en vérité très simples et ne nécessite pas de sortir des grandes écoles ou d’avoir un Qi largement au-dessus de la moyenne. Non, c’est fait pour tous y compris ceux qui sont rejetés par la majorité pour cause de QI faible.

En vérité, cette loi de l’impeccabilité est très perceptible chez les gens dit “retardés”, pourquoi ? La raison en est bien fort simple : parce que la capacité de leur mental à penser est faible, le petit-égo ne peut pas prendre véritablement d’essor. Il en résulte donc moins de brouillage avec leur subconscient.

Dit autrement, si vous voulez apprendre de l’impeccabilité et de ce qu’est d’être en êtreté dans l’action, il vous suffit de regarder où d’être en contact avec ces personnes particulièrement et croyez-moi j’ai beaucoup appris à leur contact.

D’ailleurs, c’était pour moi une joie de pouvoir les rencontrer lors de mon job de consultant qui avait pour but d’améliorer leurs compétences dans des structures appelées “Ateliers Protégés”.

Ils appréciaient grandement ma présence car ils sentaient en eux une résonance avec moi et qui était tout bonnement le non-jugement. Hé oui, généralement ils sont regardés par tous comme des sous-humains mais ce n’était pas mon cas car dans ma première enfance j’avais été moi aussi lourdement pris pour un sous-homme pour ne pas dire un déchet…

Il m’a fallu attendre mes 17-18 ans pour ce qui était en moi puisse commencer à mettre le nez dehors et démontrer que je n’étais pas aussi nul que ça. Hé oui, avant, je n’étais pas vraiment pris pour un gamin normal et ma mère se faisait vraiment du mouron quant à mes capacité à être autonome plus tard.

Elle avait juste remarquée que j’aimais les “Ecritures” et elle me voyait finir en curé de la paroisse car incapable de trouver femme et surtout d’assurer financièrement d’où la nécessité d’être dans une institution qui me donnerait un lit, un toit et une occupation…

Elle n’avait pas tort en soi dans l’aspect curé car aujourd’hui c’est ce que je suis : un prêcheur dans le désert, l’immense désert de la spiritualité véritable.

Laurent DUREAU

33 commentaires sur 222 – L’Impeccabilité au Quotidien

  1. ok . MERCI pour la réponse . Laurent tu es trop génial , on dirait que tu as vécu toutes les situations de l’existence pour mieux nous les expliquer dans un langage de plombier joyeux et artistique namasté

  2. Ah Laurent !… je n’ai encore regardé que la première minute et déjà j’applaudis à ma petite voix qui m’envoie ce matin, avant toute chose, te regarder. { je ne voulais pas, je me disais «  j’ai sûrement autre chose à faire… laugh ).Car l’idée de la guerre intérieure est vraiment le sujet qui m’occupe de plus en plus clairement en ce moment et personne n’en parle et ça prend tellement de place et bouffe tellement d’énergie punish que je m’en sentais très coupable tout en ne pouvant que la constater.. J’ai hâte d’écouter la suite, j’y retourne.

    • Se servir de l’outil de la dimension supérieure! Rappel précieux, l’avais pas encore compris si clairement qu’aujourd’hui… give_rose

      Placer la barre trop haut, (mental-ego) plutôt que faire de son mieux, et l’on arrive dans le « dénigrement » (de soi ou des autres). C’est encore une façon d’alimenter la guerre en question.

  3. laugh rofl
    Elle n’avait pas tort en soi dans l’aspect curé car aujourd’hui c’est ce que je suis : un prêcheur dans le désert, l’immense désert de la spiritualité véritable.

    heart air_kiss

    • Merci,Laurent vous m’avez rappelé mes cours d’études médicales en psychologie,les 4 accords tolteques,ce qu’Albert Einstein a dit:un problème ne peut pas être résolu par le même esprit qui l’a posé ?ainsi que la science supramentale (Shri aurbindo et BdM).

    • le dire et le faire. Le faire et l’Être.
      ça gîte et s’agite en-dessous oui… smile
      mais bon lorsqu’on en est là, et pas plus loin, ben on en est là smile
      mais bon c’est pas tout-à-fait là que ça se passe…
      mais on en est là quand-même smile
      les poupées russes, les vases communicants, la nuit américaine,
      un jour sans fin : impeccabilité de mise smile

  4. Tout çà est bien joyeux. Merci Laurent et Corinne.Faisons de notre mieux, soyons impeccables en étant de plus en plus Un- conscients. C’est bien le défi qui nous est proposé et qui nous permettra d’accéder à l’état de grâce si fugitif soit-il.
    FDC à toutes et tous

  5. UN IMMENSE MERCI à vous deux pour ces éclairages LAURENT tu as réussi a me faire chialer car au cour de ma vie au niveau scolaire, quand j’ai été mère, et dans le boulot et dans mes activités de créatrices j’ai toujours fais de mon mieux même quand j’étais au fin fond du trou parfois c’était plus dans le miracle mais mon entourage proche, les inconnues tu connais les femmes, les jalousies nous font faire et dire de véritable saloperie a des êtres qui avance et actes au max de leur capacités et font de leur mieux quand on croise leur chemin ou quand ils suivent leur chemin et ça je l’ai pris dans la gueule des deux cotés Afrique et Europe c’est très dure quand on commence à élever les enfants en garde alternée avec un ex conjoint tout son entourage et le votre vous balance de ces saloperies qui vous décimerais un régiment de grand gaillard donc tout ce que vous faites c’est de la Merde et pi c’est tout comme je fais du crochet l’année dernière j’ai fais don d’un sac que j’ai crée et la personne qui l’a pris étais remplie de joie et en discutant avec elle j’ai compris que j’avais fais de mon mieux même si ce n’étais pas un sac vuitton la simplicité de cette création l’a énormément plue.

    En t’écoutant ma petite voix m’a fais voir ces époques et ou j’ai pris plein la gueule et là j’ai vraiment compris que j’ai fais et toujours fais de mon mieux même si je n’ai pas fais les grande école et les grandes classes.

    Même si je ne vois plus physiquement les enfants et ne peux plus les nourrir je les envoies toujours ce que j’ai de plus pure en moi mes pensées pleine de joie et de paix à leur intention car c’est le seul pognon que l’Univers me donne et que je leur transmet (L AMOUR).

    MERCI INFINIMENT LAUCO kiss give_rose

  6. Laurent merci pour tes « lumières » justement, je me disais : on n’est pas parfait dans la Matière ? grand vide qu’on n’arrive jamais à combler : mythe du tonneau des Danaïdes ?

  7. Merci Laurent .
    Tout est beaucoup plus simple que tout ce qu’ on a pû nous faire croire .
    et qu on a cru bien sûr . C’est maintenant qui est important avec un nouveau programme .
    MERÇI beaucoup et bonsoir à tous

  8. Très bien, merci, c’est qu’il faudrait aussi une forme de foi pour s’atteler à l’impeccabilité.
    C’est excact, la négativité empêche de progresser, et l’ombre nous a bien appris à nous auto culpabiliser… pour mieux rester au sol. smile

    Merci ! smile

  9. Je l’ai cherchée longtemps cette raison que j’avais d’être bénie dans ma vie qui a été malgré tout tumultueuse, et de la créer ainsi… et c’est l’impeccabilité ! Que nos actes et paroles soient en adéquation tout simplement. Ne pas dire des choses sans les vibrer.
    La question : peut-on se donner l’ordre de faire de notre mieux afin d’être impeccable si on fait tout le contraire à la base ?

  10. merci laurent
    que dire si ce n’est merci pour ce que tu nous transmet
    la manière dont tu le fait
    et l’amour que tu y mets simplement MERCI

  11. Quand je dis aux bizounours qu’il ne suffit pas de vivre d’amour et de compassion, mais qu’il faut en plus bosser au plus profond de nous afin de vibrer en harmonie avec nos 3 moteurs, et se débarrasser de nos crasses, les harmoniques, nouveau mot que l’on va devoir expliquer plus en détails si on l’utilise.

  12. Bien sûr « Faire de son mieux » c’est la base de la base « pour vivre mieux ». Que l’on soit enfant, adolescent ou adulte jeune ou vieux, on se sent tellement invincible, satisfait de soi , irréprochable , très fort (mais sans vantardise) que rien de laid ou de cupide ne peut nous toucher. On est toujours heureux du résultat.
    D’ailleurs, quand on fait le bilan de sa vie, à n’importe quel moment de sa vie d’ailleurs , il reste évident qu’on est heureux que si on constate que l’on a fait du mieux qu’on pouvait, quand TOUT tourne bien en nous et autour de nous, tout comme les planètes dans notre galaxie dans une belle spirale en mouvement harmonieux. Même la terre qui fait de son mieux ces derniers temps. Courage à tous, ouvrons notre regard et notre cœur!
    Merci à toi Grand Laurent good pour ce bel article et à toi Corinne kiss pour ton aide précieuse.
    Feu du cœur à tous heart smile

  13. Je viens justement de vivre une grosse déception alors que j’avais de mon mieux pour que ce que je souhaitais se réalise.
    Je n’ai pas du tout l’impression que c’est moi qui ai fait foirer le truc, en fait c’est quelqu’un d’estérieur qui devait prendre la décision et elle a été négative.
    Je pense que dans ce genre de cas, on ne maitrise pas tout puisque la décision finale ne nous appartient pas… unknw

  14. Eh oui, faire de son mieux pour mieux lâcher prise et arrêter de d’auto mutiler. Sans oublier le petit mot magique : C’EST. Merci à toi Laurent give_rose

  15. Un artiste polonais, Auguste Zamoyski, qualifié de Rodin polonais, dont j’ai eu la chance d’ètre responsable d’un musée consacré à son oeuvre disait  » Là où va la main va le regard, la où va regard va l’esprit… « .

    Première marche d’une escalade de prise de conscience vers un chemin d’équilibre, vers le beau et ce que l’on inscrit dans la matière.

    Merci Laurent pour cette vidéo !

  16. ce que tu nommes ombre est absence de lumière en toi.
    Jeune E.T., Terre-Mère t’en fait le rappel par le bras de ton frère, cristalliser l’ancien ne fait en aucune place au nouveau, sauf si l’on veut faire un beau service à soi.
    L’esprit directeur s’occupe du reste, tranquille-vrai.
    L’humain est perfectible. Être pro-fête est une disposition, cependant dans la dualité cette-dernière est toujours confondue avec l’habitude de disposer…
    Il n’est pire sourd que celui qui ne veut entendre. On ne peut donner à boire à un cheval qui n’a pas soif. Pardonnez-leur ils ne savent pas ce qu’ils font. dans ton cas Laurent, c’est pardonner à la mode « plombier ».
    Le nouveau est là mais quel est donc ce poids ancien sans voie, mon frère ? Une illusion ? ou alors vanité ? give_rose
    Être reste perfectible nous en partageons tout ce qui n’est pas écrit smile

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*