65 – Petite Voix et Croyances

Petite-Voix_01Il est vrai que nous sommes tous plus ou moins bouchés à l’émeri. Ainsi, si communiquer avec l’Un-Visible nous est difficile voire impossible, cela ne veut absolument pas dire que nous n’entendons pas notre Petite Voix.

C’est à cause de croyances issues justement de l’involution que nous en sommes arrivés à confondre les salades et les carottes. Cela a été pertinemment voulu et désiré afin d’amplifier la séparation entre nous et l’Un-Visible en général.

Ainsi quand des dames arrivaient à être connectées aux EDL ou EDLN, elles étaient brulées sur des buchers en tant que sorcières pendant que leurs homologues masculins s’enfonçaient dans des magies plus matérielles et intellectuelles.

Il y eut donc peu de sorciers à gouter les flammes des buchers car ils pouvaient se cacher derrière leur géométrie de façade (et ça continue d’ailleurs), tandis que les dames ne pouvaient en rien arrêter la vibration qui émanait d’elles.

D’ailleurs, les tribunaux étaient comme par enchantement uniquement composés d’hommes. Normal, involution oblige ! Bref, le masculin continuait gentiment la destruction systématique du féminin afin de s’enfoncer de plus en plus dans l’exercice recherché : se couper de tout ce qui pouvait nous faire découvrir notre être essentiel, notre divinité intrinsèque et donc notre origine véritable.

Ce faisant, la population passa progressivement d’une communication avec les EDL et EDLN (les religions païennes et polythéistes) à une religion de façade monothéiste en suivant des commandements et des écrits largement amputés de leur vérité première. Bref, le cerveau, l’intellect, le mental-égo se mirent donc à tourner en rond dans leur propre pot de chambre…

Ainsi autant la coupure se fit avec les êtres de l’Un-Visible, autant elle progressa pour être étendue à notre intériorité. Ce faisant, comme la religion était devenu un bourrage de crâne systématique, il a fallu quelques générations pour faire en sorte que nous prenions notre Petite Voix comme un élément extérieur à nous, à l’identique d’une personne extérieure.

Ce faisant, toute personne en connexion avec sa Petite Voix se voyait donc jugée par elle-même comme anormale. Sans tomber dans le cas Jeanne d’Arc et de quelques religieux maigrelets et de nonnes/bonnes sœurs éthérées, il est vrai que le commun des mortels ne le vivait pas vraiment bien, d’abord intérieurement (= culpabilisation par un “je ne suis pas normal(e)…) et extérieurement par un “il ne faut pas que les autres le découvrent sinon ils vont me tuer”…

Bref, ça a été l’enfer pour beaucoup surtout, qu’en plus, une religion athée se prit l’envie de prendre le pouvoir aux religions déistes qui menaient les humains comme des pantins. Cette religion était encore pire que toutes les autres réunies car, effectivement, elle est devenue universelle dans le monde entier et elle est même enseignée dans la totalité des programmes scolaires : la science.

Hé oui, allez dire à un être rationnel, logique et imbu de la science officielle (lui donnant ainsi une position de pouvoir) que l’on peut parler avec des entités n’étant pas dans la matière tout en n’appartenant pas à l’astral (c’est-à-dire la piscine glauque de toutes les merdes émotionnelles de l’humanité).

Hé oui, tout individu, même hyper diplômé, a quand même été programmé socialement, c’est-à-dire qu’il ne peut réfuter le fait de l’existence des religions déistes. Ça donne donc le paradoxe qu’un scientifique qui ne croit qu’en ses neurones, son cerveau et son intelligence, de se marier à l’église, de faire baptiser ses gosses et d’aller aux enterrements.

Ça s’appelle avoir le cul entre deux chaises mais, globalement, cela n’a pas l’air d’être un handicap surtout si, en sourdine, ladite personne fréquente des cercles ésotériques où la connaissance des secrets pour acquérir des pouvoirs est occultée aux yeux de tous les manants et gueux qui ne réclament que des jeux et du pain…

Bref, vous connaissez le tableau, alors on est en droit de se poser la question : combien est-on à l’écoute de notre Petite Voix quand on est à la recherche du pouvoir afin d’acquérir encore plus de domination et d’avantages matériels, pour ne pas dire spirituels (qui ne sont en vérité que des projections mentales de prédateur).

La réponse est pratiquement pas, d’où forcément la mise en avant de ce que sait faire le mieux notre mental-égo : la manipulation par le calcul. Ce faisant, naturellement, dès que vous sentez que quelqu’un n’est pas dans sa véritable êtreté, il y a anguille sous roche. D’où notre réaction souvent assez émotionnelle envers les manipulateurs.

En vérité, toute personne ici-bas est un manipulateur puisque cela implique que le seul fait de sa présence vous influence. Donc le véritable problème n’est pas de savoir si quelqu’un est un manipulateur (car nous le sommes tous), mais de savoir dans quel sens il nous manipule. Est-ce pour votre bénéfice ou votre malheur, là est la véritable question.

Ainsi, moi Laurent DUREAU, je vous manipule par les infos que je vous donne car vous le savez tous, vous qui me lisez. Il y a eu un avant et un après. Alors pourquoi poursuivez-vous à lire mes délires ? Est-ce parce cela vous est positif ou négatif ? C’est donc bien vous qui décidez, au final, de combien vous voulez vous faire manipuler. Il est donc inutile de tirer sur le livreur puisque c’est vous qui avez commandé la pizza !

On voit donc, là encore, le programme involuant qui est rattaché au déclencheur “Manipulateur”. Ceci est fait afin justement que vous ne voyez pas la vérité elle-même, puisqu’en vérité même un simple moineau qui vient se poser à 1 mètre de vous est un manipulateur puisqu’il attire votre attention et vous fait ressentir quelque chose qui peut prendre 3 voies : 1) Vous le remerciez d’égayer votre journée, 2) Vous le regardez comme un zombie qui se demande pourquoi ça a été créé et 3) En tant que chasseur, votre première réaction sera de le voir comme un gibier potentiel.

En gros, zoziau ou pas zoziau, ce truc sautillant pouvant voler vous a manipulé. Est-ce que cela veut dire que c’était intentionnel pour lui ? En vérité, lui, il s’en fout car sa vie se résume à vivre son instant présent et de pioupiouter quand il se sent en joie parce qu’il a trouvé un truc qui lui fait du bien. Et puis, si par contre, il sent que c’est pas bon pour lui, il prend son envol aussi rapidement que possible.

En gros, un zoziau est un maître dans l’art de l’êtreté, et il sait pertinemment et instinctivement que, lorsque cela devient dangereux pour lui, alors il détale à grande vitesse pour aller pioupiouter plus loin. Alors pourquoi l’humain ne fait-il pas de même, c’est-à-dire détaler-éviter les gens douteux et venir se rapprocher de ceux qui émettent des bonnes ondes ?

Hé bien, ils le font mais seulement s’ils écoutent naturellement leur instinct, leur intériorité. Dit autrement, quand quelqu’un est dans son instant présent et qu’il se laisse porter par ce qu’il ressent en lui, alors on peut dire qu’il est en communication avec sa Petite Voix.

Je sais, c’est con, car justement c’est à l’exact opposé de ses croyances. En effet, il pense (en vérité, la société le fait penser comme ça) que parler à sa Petite Voix, c’est parler comme à une personne extérieure. Il s’attend donc à entendre une Voix qui articule, qui fait des phrases et qui va taper la causante comme à un entretien d’embauche.

Bah, c’est tout faux, car autant un EDL ou un EDLN est effectivement une autre personnalité que vous, ce n’est absolument pas le cas pour votre Petite Voix qui est vous. Aussi quand vous vous causez dans votre tête, que vous pensez haut ce qui vous interpelle, en vérité, vous vous parlez à vous-même, c’est-à-dire que vous entretenez une discussion entre votre mental-égo et votre Petite Voix.

Alors cher lecteur, combien de fois as-tu entretenu des causantes intérieures sans te poser la question d’où ça venait ? Et d’après toi, combien de fois as-tu causé avec des êtres de l’Un-Visible sans même savoir d’où te venait cette intuition ou une clairvoyance soudaine qui vient de nulle part ?

En résumé, nous avons toujours été connectés à notre Petite Voix et au monde de l’Un-Visible (puisque c’est notre véritable nature), mais c’est le fait de croire que cela se fait comme une discussion extérieure (toujours cette idée de séparation) qui fait que tu as toujours eu ce que tu recherches ailleurs désespérément.

Alors oui, tu peux pester que tu es bouché à l’émeri et que tu n’entends pas ta Petite Voix, mais en vérité ce ne sont pas forcément les tuyaux qui sont bouchés mais plutôt ta compréhension des choses. Depuis bien avant que tu naisses, ta Petite Voix a toujours été là et elle t’a toujours parlé.

Ainsi la différence entre ceux qui écoutent leur Petite Voix et qui suivent ses consignes et les autres qui pensent qu’ils sont sourds est en vérité un nuage de fumée du mental-égo. En gros, c’est vrai que nous nous sommes fait enfumer depuis bien trop longtemps pour une grande majorité d’entre nous.

En effet, nous savons tous intimement que si l’on ne suit pas notre 1ère impression, derrière ça sera pire que si on l’avait suivi !!! Nous le savons tous ; or, d’après vous, qui peut vous donner cette 1ère impression, votre mental-égo ou votre Petite Voix ?

Cela ne peut être que votre Petite Voix, sinon si cela était votre mental-égo pourquoi ce dernier fait-il tout son possible pour vous berner et donc vous manipuler à son profit ? Hé oui, c’est lui le véritable manipulateur “négatif”, car il fait tout pour lui et pas grand chose pour vous puisque son but est de croire en sa propre inexistence véritable.

Alors même si votre véhicule physique ressemble à une ruine et avec un ADN virolé, il n’empêche que lorsque votre étincelle d’Esprit s’est incarnée, sa capacité à causer à travers les décombres est intacte. Hé oui, ne confondez pas l’aspect matériel des choses (la matière) avec la capacité de l’anti-matière (l’Un-Visible).

Dit autrement, votre véhicule d’incarnation ressemble plutôt à une brouette défoncée qu’à une formule 1, mais les capacités et l’expérience acquise du chauffeur sont toujours présentes. Alors, au lieu d’imputer tous vos malheurs à une brouette défoncée mortelle à laquelle vous vous identifiez, ne serait-il pas l’heure d’apprendre à faire avec en la rendant d’abord immortelle ?

Après, il est vrai qu’une petite résurrection serait la bienvenue pour passer à la brouette grand luxe inoxydable et avec 2, voire 4 roues. Mais il ne faut pas trop en demander, car qui pourrait conduire une F1 alors que consciemment il peine déjà à faire rouler sa brouette qu’il prend pour un fardeau (puisqu’il la tire).

Et puis, il y en a qui n’ont pas encore découvert l’usage de la roue, alors on imagine les efforts fournis pour avancer de quelques millimètres. On comprend donc qu’ils ne veulent pas bouger leur cul ! Ainsi, pour un marcheur débutant, l’opération consiste au lieu de tirer une charge énorme de plutôt venir à pousser la brouette devant soi afin de mieux la diriger tout en ayant au passage viré tout l’inutile.

Il faut donc apprendre non pas à changer de direction (parce que lorsque l’on ne bouge pas, ça ne change rien) mais à savoir nous mettre dans la position de celui qui pousse (et qui dirige = maîtrise) et non plus de celui qui tire (et qui peine comme un bœuf et qui veut donc contrôler ce qu’il ne peut en vérité contrôler).

Hé oui, quand on pousse on voit devant tout en ayant un œil permanent sur la charge dans la brouette, tandis que lorsque l’on tire, on ne peut à la fois voir devant et regarder en arrière pour éviter que les autres y viennent à jeter leurs sacs poubelles. Certes, il y a le rétroviseur (le passé) mais c’est insuffisant pour arrêter le processus.

Les marcheurs en mode traction sont donc toujours enclins à aller farfouiller dans le passé pour avancer, alors que le marcheur qui pousse peut non seulement éviter les nids de poules qu’il voit mais aussi éviter de rendre la tâche facile pour les autres de vider leurs sacs poubelles incognito. Étant ainsi aux commandes, il accélère sa maîtrise de comment conduire une brouette.

Il est évident qu’arrivé à ce stade, le marcheur-pousseur découvre très très vite c’est quoi l’utilité de la roue gonflée aux lois de l’Un. Il fera donc en sorte qu’elle soit bien ronde, à la bonne pression et surtout amortissante, à contrario de ceux qui sont encore à tirer la brouette avec des roues carrés en pierre (du rationnel, du logique grâce à la science officielle (du béton ferraillé).

La découverte du féminin et de ses rondeurs sera une étape importante et décisive (une belle roue ronde) à laquelle viendra s’ajouter, un jour, un cerclage en ferraille (car il verra ses théories scientifiques s’émietter). Alors passera-t-il à une roue allégée (l’instant présent) où un pneu-chambre à air lui fera découvrir que l’Un-Visible est là pour amortir les chocs de la route d’expérimentation dans la matière.

Bon, là dessus,  je vous propose quand même une petite vidéo où je vous indique une petite méthode banale pour vous aider à reprendre consciemment en main les bras de la brouette. Vous verrez qu’avec un peu d’entrainement, votre brouette vous aidera à amplifier votre communication consciente avec la Petite Voix qui vous anime depuis le commencement du début du commencement.

Laurent DUREAU

HG_027durée 46 mn

En complément pour le fun

41 commentaires sur 65 – Petite Voix et Croyances

  1. Merci Laurent !
    J’ai bien transféré mon poste de commande à ma petite voix, mais qu’est-ce que cela peut agacer mon entourage qui roule encore en vélo… give_rose

  2. … et comprendre que si ta petite voix répond oui à la question « est-ce que ma voiture à 4 roues ? »… c’est sûrement qu’on t’a piqué ta roue de secours et que tu le sais pas… smile

    Pour le reste, ai découvert que ma petite voix a beaucoup d’humour…. çà aide dans les moments difficiles…. smile

  3. Oui tu as raison en pratiquant cet exercice depuis fevrier je me suis aperçu que je l’ai tjr ressenti. Par contre au fil du temps le oui et le non change du coup je pose tjr une question piège pour m’assurer que j’ai bien interprété. Pour le oui c’est une ouverture du coeur et de la gorge et le non une fermeture du coeur et de la gorge et parfois ça serre dur aïe, le peut être rien ne se manifeste. A force ça devient facile et banal et c’est vrai qu’il se dégage une paix du coup je l’écoute c’est ma meilleure amie

  4. Bonjour laurent par rapport au corps le pendule , j agis comme cela comme un pendule les yeux fermé pied joint mains le long du corps , je pose la question je regarde comment tangue le corps si subitement il tangue vers L’ avant  » oui  » si il titube de gauche a droite « non  » ….

    Merci de cette éclairage car oui le doute , le mental vient tjs nous confronter a ce demander si on est juste dans nos ressentis ou pas . Et ta vidéo met un éclairage de plus en nous rappelant que sans nous parler avant celle ci nous sommes pas entièrement fou car , c un peu synchro avec tes explications ….

    Merci de tes lumières qui éclaire pas mal de choses , y compris nos doutes.

    eluwi

  5. C est comme les oiseaux migrateurs qui parcourent des milliers de kms ! ils sont déjà bien connectés avec l’un visible… Et tout ça avec zéro euro en poche !Liberté chérie.
    Merci Laurent

  6. Bonjour tout le monde.
    Merci grand manitou de nous parler enfin de cette fameuse petite voix.
    Je crois que ces derniers temps on commence tous à se familiariser avec elle ou lui (petite vois)

    Une anecdote.

    Depuis pas de temps, il y a du brun qui remonte genre certaines injustices ou des situations mal vécu
    Et bien grâce à cette petite voix je me surprends que je suis entrain de râler et serrer les poings et les dents contre ces situations ou ces personnes, et là je me dis hoooo là ?????!!!!!!!!
    Qu’est je fais, comment je suis tendu, et qu’est ce que je dégage comme énergie négative l’égrégore du brun doit se régaler et là je lâche tout mais difficilement, avec quelque respiration.
    Et comme dirait l’autre la rage et la haine quand tu nous tiens, et bin ch’dubrun
    Alors c’est ça vous arrive mettez tout de suite une musique qui vous calme pour aider la petite voix dans son travail moi c’est (Rakesh chaurasia): https://www.youtube.com/watch?v=jbwLMMAmQPM , par exemple

    Aller bonne route et bonne écoute de votre petite voix aussi A+

  7. Merci Laurent! J’écoute ma Petite Voix et je te remercie pour ces explications. J’ai beau « savoir » que c’est elle, je suis souvent intriguée par ses demandes et évidemment il est alors très facile de douter. Je pense en particulier à mon alimentation, même si je reste végétarienne, bio et le plus local possible, elle est parfois « monomaniaque » sur un type d’aliment (certains jours c’est que des petits déj’, d’autres jours elle veut « de la matière » avec des féculents et il y a des semaines crudités (qui me conviennent très bien), mais j’écoute toujours ses demandes car physiologiquement tout se passe toujours très bien. Par contre, j’ai arrêté d’essayer de comprendre pourquoi aujourd’hui c’est comme ça. Tout est si simple!! J’entends aussi fréquemment « aujourd’hui je ne mange pas », mais là j’avoue que je n’écoute pas toujours (une peur que je n’arrive pas à lâcher) et bien sûr ce jour là, je suis « de méchante humeur »…Comme si le mental reprenait le dessus avec délice et alors je me sens comme une marionnette alors qu’en écoutant ma petite voix, je me sens dans ma vérité. Alors merci d’être toujours là, devant moi pour me guider.

  8. Merci Laurent, c’est génial smile

    Un tout petit bémol cependant, cracher sur la science comme vous le faites…oui et non…d’abord parce qu’il conviendrait de différencier science fondamentale (recherche pure du fonctionnement de l’Univers fût-elle pure 3D cad selon ses lois physiques et mathématiques dans l’unique but de comprendre comment ca fonctionne) et « science d’interet » dirons nous (ou plutôt recherches à buts économiques si vous préférez, telle molécule de synthèse fera mieux vendre tel shampoing car elle irrite moins l’oeil du lapin attaché qu’il ne puisse bouger d’un millimètre paupières sectionnées et laissé en l’état 72 heures ou plus encore…bref passons), la science fondamentale cad la science sincère même si elle représente une portion de plus en plus minoritaire tend d’ailleurs à rejoindre de plus en plus certains aspects de la Vie pourtant encore pour elle inconnus, je pense bien évidemment à la physique dite quantique (vous même la mentionnez dans plusieurs de vos vidéos d’ailleurs).

    Mr Dureaux, vos vidéos ont aussi qque chose de scientifique qque part n’avez vous jamais prété attention à cet aspect de la chose?

    La science peut faire reculer l’être homo-sapiens-sapiens certes nous sommes bien d’accord, mais elle peut aussi le faire avancer, la science c’est un peu comme internet finalement, tout dépend de l’usage que chacun décidera d’en faire

    pardon

    PS: vidéo encore non regardée mon commentaire à la seule lecture de la présentation au cas où

    • Salut à tous,

      Je suis assez d’accord avec ça. Je pense que Laurent devrait moins jouer dans la séparation.

      Je donne un exemple :

      Lors de ma carrière professionnelle, où j’y ai fait plusieurs métiers, il m’est arrivé de proposer à mes employeurs, à maintes fois, diverses solutions pour améliorer les conditions de travail ou simplifier certaines choses, qui, pour moi, coulaient sous le sens. A chaque fois, on m’a répondu de manière négative et lorsque je montrais des signes de mécontentements, on me rétorquait ou me faisait comprendre que si je n’étais pas satisfait la porte était grande ouverte. La pile de CV sur les bureaux des patrons étaient assez conséquentes pour palier à un départ.

      Morale de l’histoire, nous sommes toujours tributaires de celui qui signe le chèque à la fin du mois ou celui qui financerait un projet. Oui, même encore à l’heure qu’il est, nous ne sommes pas encore assez indépendants de certains besoins de 3D, je parle pour le stricte minimum, c’est-à-dire se nourrir, se loger et se vêtir.

      Et pourtant, ces derniers jours, j’ai appris que les Russes et les Ricains (certes ils ne sont pas parfaits) étaient beaucoup plus ouverts au subtil, qu’ils ont fait énormément de recherches de ce côté-là. Particulièrement, en médecine où il arrive couramment que des thérapeutes assistent des chirurgiens lors d’opérations, notamment pour palier à la douleur. Ils ont même réussit à prouver scientifiquement que la conscience ne provient pas du cerveau, que nos pensées viennent d’ailleurs. Et ça, c’est du béton armé pour les plus pragmatiques.

      En France, on en est très loin, même, ceux qui suivent des voies alternatives peuvent très facilement tomber sous le coup d’exercice illégal de la médecine. Vous comprenez, il ne faudrait pas que ces pauvres laboratoires perdent de l’argent…

      Donc, chaque UN fait ce veut, en son âme et conscience, mais critiquer entraîne la séparation et, du coup, fait baisser nos fréquences vibratoires. Rapprochons-nous, plutôt, des lois de l’UN.

      En toute amitié…

      Feux du cœur à tous !

      • Je fais écho à ton message Gany concernant « celui qui signe le chèque ».
        Je viens de quitter mon travail fin juin après 3 ans 1/2 auprès d’un patron manipulateur. Un soir de mai, j’ai demandé à ma « petite voix, mes guides, l’univers… » de me donner clairement un signe.
        Le lendemain matin, pour une broutille, je suis allé au clash avec mon patron qui m’a dit « Si vous n’êtes pas bien ici, vous n’avez qu’à reprendre votre liberté et partir …on fait comme convenu une rupture conventionnelle! »
        (je précise que lors de la signature du cdi j’avais demandé à pouvoir partir en rupture conventionnelle) déjà à l’époque j’avais flairé la fin.
        Aujourd’hui, j’écoute mon intuition même si cela me fait prendre des risques. Je perds donc 1/3 de mon revenu, mais je sais que ma décision est bonne. Ma petite voix me demande de me reconnecter avec mon corps pour pouvoir mieux « ressentir » qui je suis et ce que j’ai à faire.
        Donc je me suis mise au repos, au soleil, baignade à la plage, et surtout le silence.
        Mon mental hurle tout ce qu’il peut mais je garde le cap et déjà je ressens les bienfaits de cette pause. Mon énergie remonte doucement ainsi que ma créativité.
        Mes pensées deviennent plus claires et je commence à sentir ce que je veux faire, être indépendante comme je l’ai toujours souhaité.

        J’ai suivi l’adage « demandez et vous recevrez ».

        Je vous souhaite d’oser! Osez vous faire confiance.

        Avec toute ma sympathie

    • Bonsoir tout le monde!
      Je te rejoins Mardhor, si on s’en tient au 1er degré (^^)… de compréhension!
      ceci montre juste que Laurent a ses convictions, ses sujets sensibles, comme chacun d’entre nous, et ne se prive pas de nous en faire part, mais ensuite tout lecteur est bien sûr libre d’adhérer ou pas! (il le dit assez souvent)et surtout n’oublions jamais de prendre du recul, c’est ce que j’appelle ne pas tout gober tout cru…(parce que chacun a aussi son vécu), et Laurent a toujours un petit côté provoc (à la Coluche), blum censé nous faire réagir aussi, ou tout au moins réfléchir, à mon avis…
      A Gany Saül Loui: en lisant le début de ton message il a fait écho à ce qu’avait raconté quelqu’un qui m’est cher, mais lui était très content d’avoir pu améliorer certaines choses dans son entreprise justement! Il a reçu aussi la réponse « si ça ne vous plaît pas vous pouvez partir » et il l’a fait… mais son boss l’a rappelé finalement car tout compte fait ses idées étaient intéressantes!
      Peut-être que ce refus est une façon de te faire comprendre que ce n’est pas le bon endroit pour y appliquer tes innovations, que tu pourrais mettre à profit à titre perso, why not? quelquefois ça commence comme ça: par une micro-entreprise, qui démarre par une idée simple (du style: simple mais il fallait y penser), et qui fructifie et se développe… j’ai vu des reportages qui donnaient des exemples…
      Voili-voilou quelques réflexions en passant…

  9. Bonjour Laurent, bonjour à tous.
    je voudrais juste partager de l’ expérience personnelle espérant que celle-ci puisse apporter un petit plus à votre video et vos écrits. Personnellement, lorsque j’ai des choix à faire je me pose la question et écoute la 1 Er réponse, car la première remonté est mon intuition, après tout ce qui vient se rajouter à la 1 Er remonté c’est le moi qui veut s’acoquiner l’intuition.

    Chaque fois que j’ai eu écouté mon intuition, il s’est avéré que le choix était bon. Toutes les autres fois où j’ai écouté le moi, qui venez me dissuader d’écouter mon premièr ressenti, je me suis retrouvé prisonnière de ce mauvais choix et en ai payé le prix que ce soit quelque chose d’insignifiant ou d’important.
    Donc depuis de nombreuses années je suis connecté. Mais dans les périodes de grand stress, le doute s’installe, car la cacophonie est intense et proportionnelle au stress et me coupe de ma petite voix ou intuition et dans ce cas là j’ai du mal à savoir quoi faire et cette situation génère du stress qui se stress généré de la cacophonie, donc c’est le serpent qui se mort la queue. Ce n’est pas toujours facile mais c’est possible de ce connecter à son intuition ou petite voix, mais il faut travailler progressivement sur toutes les causes qui génèrent du stress et s’accorder du temps pour se reposer, calmer le mental, il faut du temps pour se parler et s’écouter, pour se délasser ou pour prendre soins de notre corps, Coeur et esprit. Bref ralentir la machine du quotidien qui nous presse comme un citron pour s’accorder du temps. Supprimer toutes les contraintes et charges inutiles même si on vise la perfection à vouloir être une bonne mère, une bonne épouse, une bonne patronne ou une bonne salariée car pour calmer le mental, il nous faut revoir nos objectifs à la baisse et privilégier l’essentiel aussitôt que possible. Diminuer nos besoins, nos exigeances pour alléger la charrue afin que notre étalon intérieur retrouve son Energie, afin qu’il soit à nouveau fougueux et puisse répondre à l’essentiel afin que la connections se fasse. Il faut ralentir car tout est fait dans notre société pour nous faire courrir apres des besoins inutiles et nous éloigner de nous-même. Lorsque nous retrouvons notre connexion à nous mémé nous commençons à etre sur le chemin du retour à la maison.

  10. Re,

    Maintenant que j’ai dit ce qui ne plaisait pas, je vais dire ce qui m’a plu.

    Je suis très satisfait du thème de cet article, j’aimerais, d’ailleurs, qu’il y ait plus souvent des « travaux pratiques » (je n’ai pas trouvé d’autre terme).

    Je n’ai pas encore testé, mais je pense que c’est le genre de chose, toute simple, qui peut vraiment nous faire évoluer.

    heart

  11. C plus que Merci Laurent laugh . Tu as fait fort là , (C souvent, mais là pour moi le top). En effet, tu as super bien expliqué en faisant simple good . Faut tout de même dire que C hyper plus facile quand on est Médium rofl , un peu, ou beaucoup (très pratique smile ) que pas du tout… crazy Et oui, quand on sait, il y a « plein » de voix différentes…et les contacts sont fréquents. La Petite Voix , pour moi, part du « chakras » du heart sensation hyper rapide, fulgurante d’Amour, pour se faire entendre (le 1er coup) au centre de la cervelle, après elle y est et ne me lâche pas tant que j’ai besoin d’elle (des fois je ne le savais même pas ! ). Elle sait aussi se faire autoritaire… surtout si j’emploie (l’égo/raisonnement) Je suis OBLIGÉE d’obtempérer à son ordre ! Oui C bien moins pire que ce que j’eusse fait !!!
    Merci de ton humour laugh , j’ai bien « rigolé ». La petite voix a effectivement de l’humour, mais cela vient de notre Être yes . Le pendule, les baguettes, les cartes… me font souvent rire ! Y a pas d’humour si l’Être n’en a pas… Merci à tous pour vos témoignages, ils peuvent aider ceux qui les lisent. à tous kiss

  12. Merci Laurent
    en plus je suis contente de savoir que ma voiture à 4 roues et je n’ai pas de roue de secours!
    Et que je ne peux pas voler avec ma voiture !!!

  13. Mon cher Laurent, que dire après ta vidéo? Qu’elle nous met en confiance en effet avec nous-même, avec nos ressentis. Que le lâcher-prise et le rêverie naturelle , le matin ou à n’importe quel moment de la journée, permettent d’entendre notre petite voix pour nous guider et aussi nous révéler les décisions à prendre lorsque la veille nous avions des problèmes non résolus. Le main est à prendre avec lenteur et tout va bien. C’est vrai il faut se relâcher et on a des idées qui viennent « dont ne sait où », sauf que maintenant on le sait shock . C’est nous, notre petit soi inférieur ou notre petit Soi supérieur! thank_you En prendre connaissance et surtout conscience fait bien avancer notre évolution. Merci Laurent pour cette information. Nous n’avons plus de doutes actuellement, les choses sont simples et tellement rassurantes. Je devais aller dans le Gard et ma petite voix me dit non alors me voilà bien ennuyée pour expliquer cela à mon homme! Mais, c’est pas grave, cela se fera naturellement… j’irai dans les Alpes bravo A bientôt feu du cœur à tous…je vous aime, je vous emmène avec moi heart

  14. La petite voix ou soi supérieur ne cause pas, c’est un flux d’informations qui envois de l’informations sans cesse. Comme un douche ou une pluie battante et c’est des informations qui vient par paquet. Vous le recevez tout dépendant si vous avez un parapluie ou non. c’est à dire si vous bloquez l’information par vos blocages, systèmes de croyance ect..
    Quand cela m’est arrivé j’avais la réponse instantané de toute mes questions. Après trois jours sans arrêt j’ai du fermer le robinet afin de digérer l’information. j’aurais pus écrire un livre complet, mais bien sur j’ai ensuite perdu 90% de l’infos et redecendu en 3D smile

  15. Woot, que du bon !
    Et ce n’est pas la mouche qui me contredira smile

    Après une petite année de pratique je pense que le corps comme pendule a été mon principale outil de reconnexion. C’est très intime, très personnel, très efficace ^^
    Par contre niveau lâcher prise il vaut mieux être 10ème Dan.

    Cette vidéo est vraiment magistrale, il n’y plus qu’à!
    Merci Laurent smile

  16. heart C’est Classe,nous sommes vraiment privilégié de recevoir ses enseignement après avoir mis en pratique et avoir optenu des résultats similaires.Gratitude…bonne route à tous une amie du Québec qui vie une belle été remplie de soleil d’eau et de béatitude et je vous en souhaîte autant. heart

  17. Merci Laurent pour cette vidéo, c’est aussi mon cas, je parle avec ma petite voix depuis longtemps, elle s’exprime par le biais de ressentis.
    Merci aussi pour cet exercice pratique.
    good

  18. Salut à tous,
    Petite anecdote, en écoutant la vidéo, il y avait un fond musical. Juste au moment où Laurent dit « chère petite voix, s’il te plaît, peux-tu me dire oui  » à la radio j’entends la chanson : Andy dit moi oui des Rita Mitsouko.
    Si c’est pas un signe.
    Merci Laurent yes

    • Bonjour Danysis!
      merci pour le lien, tu aurais pu le mettre (ou le copier pour qu’il soit lu en grand nombre) dans le blog « Technologie du Vivant »
      … heu juste une question: comment on fait quand on est en immeuble et qu’on ne demande pas aux habitants leur avis? oui j’entends la réponse= déménager of course! (plus facile à dire qu’à faire! sad )
      Bises du vendredi et bon week-end à tout le monde!

      • Hello Gwen26 – j’y vais de ce pas placer le truc Linky où t’as dit bravo . G le même problème que toi, et même pire… je suis en caserne… de l’état cry Vu en retard, car le miracle-miraculeux des connexions fonctionne à merveille dash Bises à tous yes

  19. Bonjour Laurent et à vous tous… Ben voilà, c’est par là que tu aurais du commencer, ça nous aurait évité de nous poser beaucoup de questions. Merci cette vidéo est géniale!!!
    Merci Danysis pour les compteurs et vive Tesla, nous n’en aurons plus besoin…Feu du cœur kiss

  20. merci pour l’exercice simple et facile à mettre en pratique.j’en rêvais : me fier à ma petite voix pour tout : que la vie allait être simple et facile !
    erreur : suis-je la seule a hésiter à demander l’avis de ma petite voix quand je pressens que sa réponse va être l’inverse de ce que souhaite mon égo ?
    je n’ai pas envie qu’elle m’interdise le chocolat , ou qu’elle me mette à la diète …
    je veux bien qu’elle gère ce qui me semble difficile , mais je n’ai aucune envie de l’écouter si elle va à l’encontre de mon plaisir .c’est là que je suis bouchée à l’émeri : je n’avais aucune idée de mes réticences à la suivre et du coup la suivre n’est plus si simple qu’il y paraissait.je prend conscience de mes réticences et aussi de ce que veut dire être responsable de sa vie .Aie aie aie …

    • Je vis cela aussi. Ca montre bien toute l’emprise du mental ego… On lache prise ! On se focalise sur le positif et l’evolutif !
      Feu du coeur

  21. Bonjour tout le monde,

    La méthode proposée par Laurent est une très bonne approche qui a fait ses preuves depuis bien longtemps, cependant force est de constater que cette méthode à ses limites, surtout lorsque l’on est confronté au quotidien de la société où le stress est encore bien omniprésent dans la plupart des endroits et que l’on peut rapidement tomber dans le « piège » de ces égrégores énergétiques collectifs.

    Dans ce cas, l’écriture est une thérapie très puissante qui permet aussi de travailler plus ouvertement sur nos émotions refoulées, sur tous les programmes conditionnés du passé qui se trouvent encore dans notre inconscient et au niveau de nos mémoire cellulaires et dont l’égo ne souhaite plus en entendre parler afin de ne plus revivre les mêmes « souffrances ».

    L’exercice est simple, si par exemple vous avez une question à vous poser concernant une réaction par rapport à un évènement, ex: colère, stress, jalousie, … c.à.d. qui vous fait sortir de votre état naturel de neutralité qui est l’essence même de l’âme, il est clair que cela provient d’une histoire passée que vous n’avez pas acceptée et surtout comprise et donc la situation et/ou l’évènement se répètera autant de fois que nécessaire jusqu’au moment où vous serez en mesure d’en tirer les leçons qui s’imposent et d’en comprendre tous les tenants et aboutissants, car pour rappel, nous nous sommes réincarnés sur cette planète pour nous libérer de tout notre passé karmique qui correspond à ce monde de polarité et de dualité qui est en train de s’effondrer pour faire place à cette nouvelle dimension de conscience axée sur l’unité, en nous rappelant que nous faisons tous UN.

    Donc, écrivez la raison de votre réaction en demandant le pourquoi, et ensuite écrivez tout ce qui vous vient à l’esprit sans vous poser de question ni même tenter de comprendre et analyser le contenu avec votre esprit cartésien, laissez tout venir, évitez le plus possible la question du « oui » ou du « non » car pour se libérer de cette émotion qui a de nombreuses couches, il est important d’en connaître tout l’historique passée afin d’identifier la cause profonde pour ensuite la transcender.

    Vous serez stupéfait des bienfaits de cette méthode, qui est comparable à un journal intime que vous pouvez conserver avec vous et vous verrez qu’en creusant de plus en plus profondément, vous apprendrez énormément sur vous et votre passé et que ces réponses ne pourront venir de votre mental mais uniquement de votre âme, c’est ainsi que petit à petit, votre libération par rapport à votre passé commencera à prendre forme, ce n’est pas une course, ne voyez pas cela comme moyen pour arriver à une fin, car c’est encore un concept du mental, mais plutôt vous rappeler que la vie est une aventure remplie de découverte à chaque instant, il n’y a pas d’enjeu, juste des expériences pour nous permettre d’évoluer, d’acquérir plus de connaissances afin de nous rappeler de plus en plus qui nous sommes réellement.

    Enfin, une fois que vous aurez terminé cet exercice d’écriture, relisez votre texte lentement, mot à mot, en laissant une seconde entre chaque mot, et c’est ainsi que vous allez commencer à vous souvenirs de certaines histoires du passé, des images vont apparaître dans votre esprit qui vous permettront de vous ramener à l’origine de cet état, il faut savoir que 80% de notre éducation et conditionnement s’est passé entre 0 et 12 ans en moyenne, donc ne soyez pas surpris de revoir des images de vous-mêmes étant très jeunes, voire même pendant la grossesse de votre maman, c’est incroyable ce que votre âme va vous dévoiler sur vous-même, mais elle va le faire avec parcimonie afin d’éviter un blocage de l’égo, comparez cela à des pièces d’un puzzle, vous allez mettre une pièce après l’autre pour ensuite découvrir l’image complète qui représentera la cause de cette réaction.

    Voilà j’espère que cette technique complémentaire vous apportera autant d’efficaté, vous avez toujours votre libre arbitre, c’est vous qui choisissez si cela vous parle ou non, merci

    Yves

  22. En fait, ma « Petite Voix », j’ai de plus en plus envie de l’appeler ma « Grande Voix » car elle m’a évité tellement de plans foireux douteux, de perte de temps, d’énergie etc…etc….que pour lui rendre Hommage, et bien oui, j’ai décidé de l’appeler « Ma Grande Voix » ! héhé ! give_rose

  23. Bonjour Laurent, Bonjour à tous.
    Pas si simple la petite voix en couple…
    en 2010 quand ma petite voix à refusée de visiter une maison alors que nous vivions en camping car en plein hiver, bien souvent sans chauffage. que mon mari a insisté pour voir une maison où le prorpriétaire nous offrait certains avantages car il ne trouvait pas à la vendre… j’ai accepté pour éviter des tiraillements dans le ménage, or 6 ans 1/2 plus tard, nous campons toujours dans cette maison, nous sommes en procès avec le vendreur pour graves malfaçons. Ce n’est pas la première fois que pareilles choses se reproduisent…Alors ? que faire ? divorcer et vivre sa vie ou accepter de subir les conséquences des décisions du conjoint ? Pas évident du tout!!! Bref, je ne me plaint pas, j’attends patiemment le jugement du tribunal, pas très drôle mais patience font plus que force et que rage. Nous nous entendons très bien sur le plan « métaphysique » et élévation personnelle, le reste est seulement de la 3D wacko

    • Ce que l’on a tous a faire : une introspection dans les meandres de nos vies, tirer le fil de la pelote pour arriver jusqu’a la cause et la regarder avec amour et comprehension.
      Devenir maitre de la dualite, cette fameuse medaille a deux faces qui posede un tranche, beau programme !
      Feu du coeur !

  24. Je viens juste d’écouter cette vidéo. Merci Laurent pour la façon dont tu expliques les choses. C’est clair et en meme temps tu nous fais rire. Et justement grâce à cela je viens de transferer le lien à mes 2 filles de 25 et 23 ans. Merci de tout coeur !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*