60 – Symptômes Ascensionnels Communs

Symptomes_01Dans cet article, je vais aborder plusieurs symptômes liés au phénomène de l’Ascension. En effet, l’élévation de fréquence global de la planète amène inéluctablement des contreparties physiques et mentales à tous les organismes vivants (et même ceux que l’on pense mort).

Alors autant le préhumain classique n’y comprendra rien et optera pour une déficience anormale, un début de maladie, une dégénérescence, un vieillissement accéléré, autant un marcheur verra ces symptômes plus rapidement et plus fortement parce que tout simplement il marche en conscience vers une élévation de fréquence.

Ainsi, la plus grosse plainte actuelle et celle qui donne le plus de tracas est l’apparition de pertes de mémoires à tout va. Aussi, afin de vous expliquer cela plus tranquillement, voici la 1ère vidéo qui sera suivie d’une seconde pour pousser le bouchon un peu plus loin.

HG_025aDurée 32 mn

HG_025bDurée 40 mn

Comme vous pouvez le constater, bien que je vous ai déjà raconté tout ça dans d’autres vidéos, il est toujours intéressant de revenir sur le sujet afin de malaxer l’information déjà disponible. On y découvre toujours des façons de regarder nouvelles qui nous amèneront à avoir des déclics de compréhension.

Je vous rassure, même si vous n’y comprenez rien à première vue, votre subconscient et inconscient enregistrent la chose, permettant ainsi votre avancée sur le chemin malgré un mental-égo qui n’y comprend plus grand chose.

Vous savez, c’est comme la musique, on peut apprécier la mélodie même si on n’y connait rien au solfège et qu’en plus on est incapable de prendre conscience que ledit musicien a passé un temps fou à faire ses gammes sur son ou ses instruments de musique.

Le discernement vient donc en vérité de votre aptitude à résonner à l’info et non pas forcément à votre capacité de raisonner par rapport à cette info. Si dans ce dernier cas vous êtes à l’aise, c’est bien d’un côté mais ça risque de vous ennuyer plus tard si vous êtes incapable de passer à une version plus aboutie.

Bref, en cette dernière vidéo, je crois que l’élément-clé est d’avoir compris que le temps linéaire est une illusion et qu’au train où vont les choses, les quelques années qui viennent à nous vont être vécues comme  des décennies.

En d’autres termes, vos capacités de progrès et d’élévation de fréquence vont vous changer toute la donne par rapport à la vieillesse et de ce qui est communément admis en version 3D. Alors que vous ayez passé le demi-siècle ou pas, on s’en fout en vérité car ce qui compte c’est votre assiduité, votre persévérance, votre abnégation à mettre en œuvre ce qu’il faut pour avancer.

Oui, je sais que certains disent qu’il n’y a pas de chemin et qu’en vérité on ne bouge pas. C’est vrai, une ruine ça ne déménage pas sur un autre terrain mais, par contre, si tu ne fais rien dans ta ruine pour faire le ménage, alors tu peux être sûr que rien ne changera dans l’aspect évoluant des choses.

Ne vous laissez donc pas entourlouper par les mots et les concepts que l’on pense être sages, à l’image de la permaculture qui dit qu’il n’y a pas de mauvaises herbes. C’est vrai qu’il n’y en n’a pas, cependant c’est vrai qu’avoir des ronces et des orties qui poussent dans tes salades et planches de carottes, en vérité, cela ne le fait pas.

Alors certes, le mot mauvaise herbe est à comprendre dans le sens d’herbes indésirables. Faisons donc attention au côté extrémiste et brutal des interprétations des mots. Comprenez le sens d’abord et après vous pourrez faire de la sémantique, mais n’inversez pas la logique.

Donc les ronces, c’est bien, les orties aussi mais ailleurs que dans mon jardin… Hé oui, on peut apprécier toutes les qualités des orties pour faire plein de choses avec (soupe, jus d’ortie, etc…) tout en faisant des super confitures de mûres. Oui, c’est super mais pas dans mon jardin.

Aussi autant je vous dis ça sur le plan de la végétation, c’est tout aussi valable au plan mental ou émotionnel. Donc une mauvaise herbe mentale, c’est juste un truc bien qui est à la mauvaise place et qui donc fout un bordel monstre parce que les ronces, ça a des épines qui piquent dur et que les orties ça vous rougit et démange une peau (une conscience) qui s’en passerait bien !

Laurent DUREAU

En complément vidéo 1

En complément vidéo 2

39 commentaires sur 60 – Symptômes Ascensionnels Communs

  1. ah oui,les indésirables au jardin ,elles te font la jungle si tu ne t’en occupes pas ..insidieuses elles rampent et se lancent à l’assaut ,piquantes et urticantes à se défendre …étouffantes comme le liseron , qui , cette année ,mute en liane ….
    y’a du taff …..
    laugh kiss

  2. Merci beaucoup Laurent ,,,,2 Vidéos qui parlent encore bien,,,,
    En résonance ,,,,,travaux de fond en combles ….c’est sûr ,,,,,ca
    Continue ….courage….
    C….

  3. salut Laurent, Corinne, Brigitte, comme d’habitude génial, et c’est vrai que mettre des mots sur des symptômes ça aide, pour notre part, on te suit donc on te croit sur parole, et si tu dis que ce n’est pas grave et bien impéc on vit nos bobos et on continue malgré tout, courage à tous et bon dépliage de tôle, feu du cœur à tous, bisous.

  4. Coucou, Laurent, Corinne et Brigitte,

    Comment vous dire que j’en ai la tête qui tourne, alors au boulot pour la reconstruction et hop, hop, hop, et bon dépliage à tous et à toutes, bisous du Coeur good

  5. Bonjour et merci pour ces vidéos pour cette fois encore. Ca va de plus en plus loin et profond dans la compréhension de l’objectif à atteindre, et ce n’est pas fini… comme tu dis. Pourtant, tu nous avais déjà annoncé pratiquement tout cela, mais nos oreilles sont sourdes, nos yeux aveugles et notre cerveau bouché à l’émeri (mais c’est bon signesmile!
    Il est vrai que, de temps en temps, des ouvertures de lucidité se font et notre cœur bat la chamade, ton schéma Laurent devient lumineux. Cette fois, je marche à fond dans cette histoire de la résurrection dont nous sommes les acteurs et non les spectateurs.
    C’est simple « celui qui le voudra, avancera peu à peu par ses propres intentions et moyens. Grâce à toi Laurent, ces notions expliqués en long et en large et en notes et couleurs et plus encore à venir… même si souvent, on a un peu anticipé par nous-même. J’y crois vraiment, on avancera encore plus vite avec l’aide de personnes physiques ou invisibles, avec nos amis les cristaux, crânes, sélénites, fées, arbres, etc. « C’est simple » ! J’ai bien compris que c’est nous qui détenons la clef qui nous élèvera, pour reconstruire notre structure solide et retrouver notre fluidité vibratoire. J’y croyais déjà quand j’étais petite, là rien de changé!
    On avance doucement grâce à la force de tes répétitions des notions essentielles à redécouvrir que tu nous mets sous le nez, sous formes différentes. Tu es un bon prof, comme on les aime. Aussi, rassures-toi Laurent, on a vraiment des étincelles de lumière devant tes exposés. Ils creusent le sillon de notre long chemin à parcourir encore, ils nous font avancer. « C’est simple » comme tu sais le dire laugh .
    C’est là que je me dis, mais qu’est-ce qu’il va encore nous révéler de plus simple encore, et pourtant et à chaque fois, de plus en plus extraordinaire et pourtant révélé auparavant, sauf à notre vigilance et à notre compréhension du moment?
    Bravo, Laurent c’est une joie de te voir, de t’écouter. Continue tes délires comme tu les appelles, ils nous sont précieux, n’est-ce pas les amis? Pour ma part, j’y crois ferme good . J’espère simplement que « le plus de monde possible puisse y croire et vouloir, se transformer en corps de vibrations » avec nous thank_you. Feu du cœur à tous , merci et bisous à toute l’équipe.

  6. Bonjour
    Ce message vient pour moi à point nommé ; autant ,il y a qques années, il était parfois question de douleurs diverses et variées , autant , ces derniers temps , je « craignais  » d’être le dernier des mohicans à en être encore au stade de la douleur
    Comme je lis tes messages depuis le début , cette image de la canette écrasée et qui doit se reformer m »était restée et me parlait bien
    Donc , si j’ai bien compris , cette étape de dépliage reste d’actualité , accompagnée de douleurs plus ou moins variées et plus ou moins intenses
    D’où ma question ; n’étant plus dans la mouvance de  » il faut souffrir pour…, on peut raisonnablement penser que tous les moyens énergétiques , chimiques ou autres sont utilisables pour calmer la douleur quand on estime qu »elle devient trop forte
    d-un autre côté , il est souvent question des douleurs de l’auto-guérison…
    Merci pour vos suggestions et réponses

    • Coucou A toi Côté douleur j’en connais un bon rayon wacko Facile a dire plus dur a faire… accepte la ! Appelle non seulement tes Guides , ose le faire. Eux aussi ont une mission, sauf que si tu ne leur demande pas d’aide, ils sont dans l’impossibilité de te la donner. En effet , vu que tu es LIBRE, ils n’ont pas le « droit » de s’immiscer arbitrairement dans tes choix. Si tu ne les appelles pas, ils ne pourront pas non plus accomplir leur mission ! sad Pense que les Guides sont partout. Pour la douleur , les plantes (phytothérapie/aromathérapie) et donc les Guides de la nature peuvent bien t’aider… a guérir … Tu peux me joindre par mon blog le danysis.blogspot.com Il a un modérateur Je peux t’aider si tu le désires en t’en expliquant plus en Perso , inscris tes coordonnées que je puisse te répondre Courage heart

        • Coucou Jacky smile tu ouvres un article… En fin il y a inscrire un commentaire, tu clic côté gauche dans le cadre pour inscrire le commentaire tu m’inscris tes coordonnées de ta boîte mail en Perso tu envoies Je suis seule a le voir. Je note ton adresse et je supprime le commentaire. laugh courage a toi

          • bonjour Danysis
            je dois très mal me débrouiller avec ton blog
            je te laisse une adresse mail qui me transmettra ton éventuel message
            a bientôt

  7. Bonjour à tous ainsi qu’à toute l’équipe au sol. Merci Mira aussi pour ce beau commentaire il résume bien ce que je pense.. Laurent semble avoir le rôle précieux de lever le voile pour nous rendre plus lumineux, plus vibrant, tel des lucioles nous venons d’eclore et prenons un petit envol humble et discret comme des papillons atirés par la lumière, nous nous dirigeons grâce à nos pourvoyeurs vers un centre de connaissance qui contient le soleil central .
    Grand merci à tous ceux qui oeuvrent pour nous aider à augmenter notre vibration de vie tél des Hilanders nous nous dirigeons vers notre immortalité et c’est bien comme çela. Qu’importe le temps que çela prendra car la quête est honorable et joyeuse. Grand merci

  8. Merci Laurent pour ces informations capitales qui vont nous permettre de gérer nos petits bobos,qui risquent, selon ce que tu nous dis, d’être très nombreux. Un grand bravo pour avoir illustré de manière si originale ce qui nous attend.

  9. Merci Laurent Ca fait du bien ces précisions , même si on en connaît soit instinctivement , soit en vécu… Merci , merci ! C le nouveau camescope qui te donne cette meilleure mine, ce charisme encore plus grand ? laugh belle silhouette en plus ! smile Merci aux précédents frères et sœurs qui ont tout dit parfaitement laugh Perso depuis quelques temps Dopage Vibral je suis souvent , en plus de la mémoire qui « flanche »… constamment en avance sur le temps réel… Non seulement , la cervelle est en ébullition, engrange rapidement et en logique harmonieuse , ce qui est fait précis et est fait vite et bien (si C possible) mais le comble est que j’ai ( que , ouf ) 10 jours d’avance sur tout … Quand je regarde l’H je suis étonnée qu’il ne soit que… Je me pensais être au moins 2 H de plus que ce que dit la montre wacko et je dors moins… Si je pouvais faire comme Napoléon … Bon je V me pencher sérieux ( quand l’ordi arrivera Vincent laugh ) sur l’eau encodée ! Suis une « bleue » chez Laurent … Quelle merveille Grace a Laurent et vous tous mes frères et sœurs … Je n’ai plus a œuvrer seule et par Laurent je fais des petits pas mais bien rapides car tout ce que j’ai eu fait , même instinctivement, trouve en ses explications , leurs juste place bravo et give_rose

  10. J’ai depuis assez longtemps ressenti cette notion que tout arrive en même temps sans le comprendre au niveau mental mais au niveau supramental ou on va dire ressenti. On nous dit, nous sommes chanceux de vivre ces changements en ce moment. Bien non, car il n’y a pas de temps. et j’ai allumé que tout arrive en même temps et que c’est la conscience qui se déplace d’un point à un autre ou d’un temps à un autre.

  11. Bonjour Laurent bonjour à tous
    Vous avez une idée soudainement vous la perdez retourner à l’endroit où vous étiez elle est toujours disponible au même endroit elle revient comme par magie

  12. Bonjour tout le monde,
    Merci a toutes l’équipe pour cette vidéo smile pour ma part, depuis que j’ai fait le dopage vibral et que je bois de l’eau encodée,je suis très fatiguée car la nuit j’ai l’impression d’aller me balader dans toutes mes incarnations en même temps et de faire un milliers de choses !! c’est plutôt pas mal car je vis beaucoup de choses en une nuit mais c’est très éprouvant..! C’est vrai que c’est aussi la sensation d’avoir deux fois plus d’informations qui arrive dans le cerveau en gros débit !! le temps passe très très vite et parfois la carcasse a du mal a suivre, d’où une envie de pioncer tout le temps ! smile

    Bonne journée a toutes et a tous

    • exactement comme Bénédicte… dopage vibral ; eau encodée… et des nuits à rencontrer de tout de tout et de tout… au point qu’au réveil je ne sais plus qui est qui mdrr … et un corps plombé ; j’ai l’impression de pesée 250 kgs … feu du coeur à tous

  13. Salut l’ Equipe !
    Toute ces ressentis physiques ne sont-ils pas en lien avec des memoires karmiques (oh le gros mot !! ), quand ca arrive je demande a ma petite voix mes potes anges mon esprit cristallin et mon poye dragon de l’aide pour faire ressortir les emotions lie et parfois j’ai des pensee assez deroutante…
    Feu du coeur.
    Ps : le dopage vibral,c’est de la balle !

  14. Bonjour à tous et merci. J’essaie d’envoyer mon inscription au CGEV depuis que le formulaire est disponible, mais ça mouline sans envois. Si quelqu’un pouvait m’aider ce serait vraiment sympa. Merci

  15. Salut à tous,

    Laurent, tes vidéos nous avaient manqués, je suis fort content de leur retour. Les informations dispensées sont, comme toujours, très intéressantes.

    Par contre, à la fin de tes écrits, je ne comprends pas pourquoi tu attaques la Permaculture. Que tu dénigres quelque chose qui ne te plaît pas, c’est normal, tu es chez toi, tu fais ce que tu veux, mais sache qu’en faisant cela tu joues le jeu de la séparation, toi qui prône l’UNicité, c’est une grosse incohérence avec ton discours.

    La Permaculture ne s’explique pas en cinq minutes, on peut mettre plusieurs jours pour le faire, car ses domaines d’applications dépassent le simple fait de produire sa nourriture en auto-suffisance. La Permaculture, c’est prendre soin de la terre, des plantes, des animaux et des hommes. Elle a une éthique qui se rapproche de très près des lois de l’UN. Toi qui va lancer la technologie du vivant, sache qu’elle en fait partie. Agriculture = technologie de mort, oui, on nous la présente comme la meilleure invention de l’homme, alors qu’en fait, elle est la pire! La plus dévastatrice et la plus polluante. Permaculture (culture permanente) = science du vivant.

    Donc, à mon sens, tes enseignements et la Permaculture ne sont pas du tout antinomique, plutôt complémentaires. Je connais très bien les deux sujets, parce que je les suis depuis un bon moment. Plus d’un et demi, pour la Permaculture et un gros trimestre pour tes enseignements, je peux te dire que ce temps peut paraître court, mais j’en ai mangé énormément de tes vidéos.

    Donc, pour revenir aux mauvaises herbes, puisque tu fais un parallèle entre celles qui envahissent nos jardins et les programmes involuants qui nous habitent, moi aussi. Je vais faire un pont entre les herbes pionnières (il s’agit du terme exact) et les maladies de l’homme.

    Quand tu as des herbes gênantes dans ton jardin, soit tu utilises des herbicides chimiques, là tu peux te brosser pour avoir des légumes avec une bonne vibration, le poids que pèse ces produits, avant et après utilisation, est considérable sur les écosystèmes de notre chère Terre-Mère. Soit tu utilises l’huile de coude en les arrachant à la main, ici tu te ruines le corps en travaillant comme un forçat et, surtout, tu perds ton temps.

    Lorsque tu es malade, soit tu utilises des antibiotiques, là tu saccages tout ton système digestif et immunitaire, soit tu utilises l’homéopathie, c’est plus long.

    On est bien d’accord, toutes ces solutions tendraient à ne résoudre que les conséquences et non pas les causes. Quand on est malade, c’est notre corps qui veut nous faire part d’un dysfonctionnement. Nous sommes, ici, dans une approche holistique. Pour les « mauvaises herbes », c’est pareil!

    Tu as des orties, ton sol est trop riche en azote.
    Tu as du trèfle, ton sol est trop pauvre en azote.
    Tu as du pissenlit, ton sol est trop compacté (comme la plupart des plantes avec des racines pivots).
    Tu as de la datura, plante très toxique, qui pousse sur les sols empoisonnés aux métaux lourds.
    Les allergologues déplorent la multiplication de l’ambroisie qui se développe, malheureusement très bien en France, alors qu’elle est originaire d’Amérique du nord, venue à cause des importations de biens de consommation. Pourquoi? Quand on étudie son biotope d’origine, elle pousse dans des régions désertiques! Or, sur notre territoire, 75% des sols sont très malades voir morts! Parce que nous avons créé d’énormes déséquilibres et nous ne savons plus régénérer les sols.

    Ces plantes sont bio-indicatrices des sols, en les connaissant, on peut faire de précieux diagnostics, sans avoir recours à de coûteux tests en laboratoire.

    Avant, nos paysans mettaient du fumiers dans les champs, donc apport de carbone, ce qui donne un bon rapport C/N indispensable à la bonne vie du sol. Puis il y a eu WW1, qui fut un véritable holocauste du monde paysan, donc il n’y avait plus assez de mains d’œuvre dans les champs. Il a donc fallu employer des techniques américaines avec des tracteurs et de l’engrais chimique. Pour ce dernier, ils n’ont pas cherché bien loin, ils ont simplement recyclé les stocks de bombes de la guerre. Les résultats, au début, étaient fulgurants, vu que les terres étaient encore riches en carbone. Ensuite, ça a vite décliné. Depuis, ça a été la course aux produits chimiques.

    Résultats, les terres sont quasiment mortes, donc les fruits et légumes sont très pauvres en nutriments, donc on doit manger beaucoup plus qu’avant et de moindre qualité. Je te passe le chapitre des pestes et des ravageurs, qui en sont également des conséquences, en plus d’autres bêtises qui ont été faites.

    Le sol, c’est comme un iceberg, on ne voit que la surface et pourtant 90% de la vie terrestre est sous nos pieds.

    Pour finir, je voudrais encore plaider en faveur de la ronce. En effet, pas agréable au premier abord, on peut avoir une autre approche, en lui donnant des applications. Plus tu l’arraches et plus elle repousse drue, avec beaucoup plus de piquants. On pourrait la comparer à l’hydre. Par contre, elle peut s’apprivoiser avec des techniques très simples, elle fourni de très bon fruit. Enfin, son deuxième nom est mère de la forêt, elle peut servir de pouponnière pour les jeunes arbres fruitiers, qui supportent mal les intempéries et la lumière directe du soleil. Enfin, comme dans une forêt, une fois qu’elle a rempli sa fonction, elle disparaît quand elle n’a plus assez de luminosité.

    Il y a un dernier aspect très important que je voudrais aborder. Nettoyer les fruits et les légumes, avec des 3C2P, avant de les manger, c’est très bien. Ça permet de manger des produits saints à moindre coût. Cependant, l’agriculture conventionnelle consomme 15 à 20 calories de pétrole pour 1 calorie alimentaire produite, le bio, je n’ai pas les chiffres, mais je pense que c’est guère mieux. Rien que pour produire 1 kg d’engrais azoté, on consomme 1,5 L de pétrole. Alors, le jour où on en aura plus, ça sera la catastrophe. Avec un système équilibré, en l’occurrence en Permaculture, on produit 10 à 15 calories alimentaires pour 1 calorie de pétrole investie, et encore, on peut faire sans, tout est une question de transition.

    Chacun voit midi à sa porte, Laurent, tu appris à faire à manger dans un potager, au prix d’effort arasant parce que contre nature. En effet, travailler contre la nature demande une énergie considérable, alors qu’on peut faire beaucoup mieux, à moindre effort, en travaillant avec elle, main dans la main.

    Je veux être un permaculteur qui travaille avec et pour la nature, avec et pour les EDLN. Demande aux cristallins, aux EDL et EDLN ce qu’ils pensent de la permaculture, je n’ai pas encore la possibilité de le faire, mais je suis à peu près sûr de la réponse.

    Sans aucune intention belliqueuse, je tenais, juste, à présenter des faits indéniables, qui me tenaient à cœur.

    En toute amitié, je vous fais à tous un gros feu du cœur.

    • Allo Gany, moi, depuis 1 an a peu pres, je vois mon jardin autrement! j’aimerai y faire plein de choses, comme prendre soin des arbres et plantes qui sont deja la, mais les connaissances me manquent. J’ai 3 nefliers qui, chaque année et depuis des années, produisent des fruits, mais qui noircissent et sechent…saurais tu comment faire pour les  »aider » a redevenir de beaux nefliers qui donnent de beaux fruits? merci, car je n’ai jamais voulu passer au chimique bien entendu…a bientot

    • Salut Gany,

      Je ne critique par la permaculture puisque j’en fait et de plus sous la direction des plusieurs Déva… A ce titre, il y aura donc quelques remises en ordre à faire sur les compréhensions actuelles amenant forcément quelques modifications aux pratiques. Vous aurez ça sur le prochain blog dédié aux Technologies du Vivant.

      Par contre, là où je pointe le doigt, c’est sur le vocabulaire employé et son interprétation. Je démontre que lorsque quelqu’un s’emballe à fond quand on dit mauvaise herbe cela démontre que son interprétation est de 1er niveau puisqu’au final il te rentre dans le tas.

      Ne serait-il pas préférable de gentiment suggérer qu’il vaudrait mieux dire herbe indésirable ? Alors imagine quand je dis « mauvaise herbe » par rapport à des programmes involuants dans ton crâne, je ne vois pas le rapport avec la permaculture. Je me suis donc permis d’enfoncer un peu le clou pour faire comprendre que le fanatisme (même si l’étendard est la permaculture) ça reste quand même du rentre dedans gratuit.

      Alors mon ami, mon frère, penses-tu que je sois capable d’utiliser un quelconque produit chimique dans mon jardin alors même que je parle d’unification ? Certes, je ne suis pas parfait et il me reste bien des progrès à faire mais venir à penser que je continue comme un préhumain de 3D dans la pratique alors que j’enseigne de la 4D-5D c’est quand même mal me connaitre.

      Bref, vous le verrez bien un jour que lorsque l’on travaille effectivement avec l’Un-Visible, il ne peut être toléré l’utilisation de ce qui les tue… Je croyais que vous aviez au moins compris cela. smile

  16. Bonjour à tous, un grand merci pour ces magnifiques « Vies des hauts » Laurent, qui m’ont bien faitent sourire…Chance j’ai pas planté Internet, de plus en plus difficile de transmettre par ce biais.Tu es un artiste.Gratitude à l’équipe au sol. Si vous avez besoin d’une volontaire, qui a travaillé sans filet, à l’aveugle depuis prêt de 16 ans…Je vous découvre à petit pas, et constate que j’ai super bien bossé !!! il faut flatté encore un peu le jeu de légo…laugh Mère veilleuse jour naît. Si besoin adresse mail jointe.

    • Bien sûr, les orties apprécient les tas de compost, car il y a beaucoup d’azote.

      Pour rééquilibrer un sol, ce n’est pas difficile. Ne jamais le laisser à nu, sinon il se fait cramer par le soleil, le recouvrir avec du mulch, broyat de branches sèches ou feuilles mortes, ce qui nous tombe sous la main, le moins cher et qui consomme le moins d’énergie.

      Surtout, ne jamais enterrer la matière organique, elle est faite pour être en surface. Quand on voit des jardiniers renommés mettre du terreau dans le trou quand ils plantent un arbre, c’est une énorme aberration.

      Enfin, ça c’est la base, après on peut pauffiner.

      • Merci Gany Saül Loui de nous faire partager ton savoir!
        ça fait du bien de changer de points de vue aussi sur les choses en général…
        ouvrir, ouvrir, toujours ouvrir!!!

  17. Vidéos intéressantes comme d’habitude.perso j’ai la chance de ne pas être très docteur dès les moindres symptômes:dernièrement j’avais attrapé des plaques sur la jambes droites (plutôt de formes arrondies )qui grattaient et un peu sur la gauche,on me disait c’est un champignon,eczéma etc…perso au début je mettais de l’huile essentielle puis plus rien en me disant « tiens ça purge là dedans !!! »maintenant je n’ai plus rien et aucun dermatologue n’a eu « l’insigne »honneur de ma visite autres symptômes :la mémoire bien sur,et,parfois je cherche mes mots que je n’arrive pas à retrouver au moment de parler voir l’orthographe etc…Sinon pour la permaculture tu peux nous donner des titres de livres sur le sujet Gany ?merci,en parallèle tu peux te procurer le livre de Yann Lipnick sur la géobiologie (son site ovilôroi.com) dedans il y a un chapitre sur l’habitat et notamment sur le jardin et la culture en liaison avec les présences de la nature et même des infos pour soigner les arbres limiter les effets électromagnétiques des antennes relais et lignes hautes tensions etc…Sinon Laurent une question;tu parles de l’hypnose mais que penses tu du subliminal (audio ou/et visuel)est ce aussi intrusif que l’hypnose ?Merci et bénédictions à tpus

  18. Salut à Tous ! A un moment, Laurent dit grosso modo que les évènements passés semblent loin loin derrière. Pour moi c’est tout le contraire (surtout les moches) ; je les revois, je ne dirai pas comme si c’était hier, mais c’est presque ça…
    L’ongle de mon pouce droit ‘déchiré’ s’est ‘recousu’ lui-même…Je n’y comprends rien.

    • Son approche est très intéressante. Sauf que, beaucoup ont suivi sa bêtise d’enterrer la matière organique et beaucoup croient que la Permaculture se résume à faire des buttes.

      Dans l’absolu, c’est mieux que rien.

  19. Bonjour à Tous ! give_rose
    Tout ce qui existe dans notre bulle illusoire, l’individuelle (UN-DIVI-DUELLE) et la collective
    est indispensable (UN-DIS-PENSABLE), primordiale et bénéfique à notre CO-NAISSANCE EVOLUTIVE…
    C’est une autre Vérité (VERS-ITE) sur le chemin ! Il n’y a pas de Mal et de Bien ! Il n’y a qu’ Ignorance (IGN-O-RANCE) et Connaissance (CO-NAISSANCE) sur le chemin qui mène à l’INEFFABLE….Seul nous guide l’AMOUR, cet AMOUR évolutif qu’il nous faut louer et étreindre en permanence. A Toujours ! friends

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*