53 – Croyances et Croissance (2/3)

croyances_01Maintenant que vous avez compris que les croyances sont inévitables à votre ascension, il serait donc intéressant de voir quels sont les outils qui nous sont donnés afin justement d’utiliser correctement notre arbre des croyances.

Aussi, en début de vidéo, je vous rappelle brièvement qu’individuellement nous sommes l’extension d’une extension, elle-même extension d’une autre, et ainsi de suite. Le seul truc à savoir c’est que l’on est tout au bout de la chaine, le dernier maillon, et donc le futur passage de la prochaine extension.

Là encore, peut-être et probablement sûrement mais pas tout de suite, je pourrai vous lâcher un morceau encore plus gros mais avant, il va falloir forcément commencer à avoir dépassé toute possibilité de votre faux-petit-égo à monter au front…

Dit autrement, le seul frein à tout vous révéler est votre capacité à vous affranchir du joug de votre personnalité et mental-égo. En effet, ce serait comme révéler à un gamin d’un an qu’il est mortel et que de toute façon il va mourir.

Aussi, même si c’est une vérité en cours sur cette planète depuis des centaines de milliers d’années, vous pouvez comprendre combien ça va lui rabattre les ailes de la joie, et donc son développement comme bout de chou qui découvre le monde. Il sera trop profondément marqué psychologiquement…

Hé bien c’est la même chose pour nous, bien que nous puissions penser sincèrement que nous sommes capables d’encaisser tout… C’est juste de la vanité et on sait de qui elle tient, puisque justement le 1er critère pour l’ascension est d’abord et avant tout de travailler son humilité…

HG_018Durée 47 mn

Donc maintenant que vous savez quel est l’outil dont tout le monde dispose sans exception et cela totalement dès sa naissance, je vous préconise de bien intégrer la chose et de faire des essais dans votre quotidien d’aujourd’hui.

Cependant, je sais que vous avez déjà vécu des choses qui vous permettront déjà de valider le fait dont je vous parle. On sait déjà tout ça, mais alors comment se fait-il que l’on ait tout oublié à ce point ? La réponse est simple : c’est parce que nous vivons en mode automatique, nous utilisons les autoroutes au détriment de l’effort à faire pour continuer à utiliser les autres chemins.

Je vous dis donc bonne introspection avant de découvrir le 3ème volet de cette série.

Laurent DUREAU

Articles en complément

27 commentaires sur 53 – Croyances et Croissance (2/3)

  1. … Merciii Laurent pour ce video*****… pile-poil… en mon vécu de ces deux dernières sem. que je commentais ainsi, juste avant de visionner:

    … alors oui, depuis la mi-mai ai goûté au brasse-camarade… encore heureux que n’en ai pas trop dit, le peu étant dj un chat dans un jeu de quilles… l’épiderme sensible, les neurones en fouillis-bouillis et donc, toute la tête… pis un ‘tit coeur en déconfiture… tout ça pour dire que ce mental-égo m’aura malmené et tiré dans ses coulisses nauséeuses… me suis pas méfiée encore une fois, fatigue aidant, alors ça donne ce que ça donne… une courte vue désolante à en perdre le Nord… Comment mieux tomber à côté de soi!
    … et cette fin mai, ELVIV m’a saisie et rafraichie… un appel d’air nouveau sans interférences… ces deux derniers jours se sont écoulés avec une telle aisance… quel contraste en vis-à-vis des jours précédents…
    … GRATITUDE à Guyz et Corinne pour l’exercice ELVIV… Merci encore Laurent…
    heart friends thank_you

  2. Salutations à tous

    Cher Laurent c’est la 2ème fois qu’après avoir visionné la vidéo une envie de dormir me prend, pourtant je suis debout depuis 2h et passé une bonne nuit. Dans le passage des hommes poilus tu a raison je l’avait remarqué que les plus poilus sont terre à terre ++. Justement depuis quelques semaines lol mes poils des jambes et aisselles repoussent moins rofl rofl mince peut être que l’information recircule à peu près.

    Belle introspection à tous! pour ma part ça va être difficile de le pratiquer justement avec les personnes en conflit qui n’ont pas les infos ni la connaissance de l’illusion de ce monde. Faut bien commencer quelques part

    Feu du coeur

  3. Merci Laurent pour cette nouvelle vidéo.
    Je me pose souvent des questions comme celles-ci: « Pourquoi suis-je le créateur de ma réalité et pourquoi suis-je l’Être de perfection que Je Suis ? »
    « Comment puis-je être l’Être de perfection que Je Suis ici… et comment puis-je être le créateur de la réalité la plus belle, la plus magnifique, la plus sereine, la plus abondante, la plus joyeuse, la plus innovante et la plus créative en ce moment présent ? »
    Aujourd’hui tout le monde sait et moi y compris qui est le Soi, le Divin en nous… Mais combien y croient vraiment au point d’en faire leur point de départ dans leur quotidien pour que ça devienne une expérience réelle et une connaissance vivante ? Mmmmhh ? La réponse était dans la vidéo. Merci pour le dopage vibral…

  4. Dis Laurent,
    quelle est pour toi, la différence, la complémentarité, l’expression, du sentiment, par rapport aux émotions, dans le processus de création consciente ?
    Ne passe t’on pas d’abord par une réception X ou Y de pensée qui crée une émotion puis ensuite un sentiment ? sachant que c’est notre petite voix qui, alors, réceptionne, avant, le cas échéant, d’être mis au rencart par le mental/ego de notre personnalité/croyances.

  5. Excellente vidéo, expérience personnelle depuis 4 ans…autrement dit, changeons notre regard et nous changerons de monde, car nous sommes tous interconnectés, (Internet n’est pour ma part, pas involuant) Et la Bascule aura lieu pour les marcheurs éveillés!!!!

  6. Salut à tous, Laurent, merci pour toutes ces videos,
    J’ai une petite question. Nous voulons ascensionner, et pour ça il faut quitter sa situation de confort, et passez des epreuves et des leçons.
    Quelle est la limite entre masochisme et desir/besoin d’apprentissage ? Comment determiner si il faut maintenir une situation inconfortable pour essayer d’en apprendre quelque chose, ou bien cesser car elle epuise notre énergie ?
    Merci. Cordialement, Sylvain

    • Salutations Sylvain,
      Il y a 10-15 ans j’avais posé une question similaire, tournée autrement mais qui rejoint la tienne me semble-t-il, à Sogyal Rinpoché, un maître tibétain en exil. C’était (grosso modo) : j’ai compris que les épreuves et les difficultés sont des moyens d’avancer sur le chemin, des guides, comment serait-il possible d’avancer grâce à la joie et au bonheur? Il m’ a regardée droit dans les yeux, comme pour imprimer en moi ce qu’il allait dire, et sa réponse a été : développe ton sens de l’appréciation.
      Je dois dire que ces quelques mots m’inspirent encore aujourd’hui quotidiennement ! Ils sont sans doute mon kōan !! smile

  7. Merci Laurent pour ces informations concrètes. Il n’y a plus qu’à les appliquer dans le quotidien et comme d’hab’ c’est difficile.
    Enfin surtout si l’on se place du point de vue formaté hollywoodien ou les choses vont vites et sont bien tranchées.
    Ce qui compte c’est la moyenne, et une moyenne c’est forcement sur la durée. Alors en effet l’autoroute est bien loin, mais le sentier à l’air sacrément revigorant!

  8. bonjour à tous
    Merci Monsieur Laurent Dureau (très respectueusement vision 4 et 5 D) pour ce cours magistral. Mettre des mots simples sur une pratique est digne d’un très bon professeur et pédagogue.
    encore merci pour tous les enseignements……….
    Josette bravo

  9. Bonjour à chacun de vous smile
    Par le simple fait de dire à son mental « j’aimerai voir », oui tout semble simple, et pourtant ! Prenons par exemple ta personne laugh , lors d’une webconf il y a pas mal de temps de ça, si m’a mémoire est bonne et surtout mon interprétation, il me semble donc qu’à ce temps là tu ne « voyais » pas les EDLN par exemple, tu avais expliqué en quelque sorte que l’« On » t’avais bridé la communication de ce côté-là car si pas, tu aurai certainement pris la tangente lol et que Miss Corinne kiss contrairement à toi (complémentarité) pour elle c’est bien fluide, clair. Avec ses yeux physiques elle aperçoit « la forme sous forme de vibration floutée » et qu’intérieurement elle est même en capacité de les dessiner.
    Qu’en est-il pour toi aujourd’hui ? Peut-être que le fait de communiquer avec ta petite voix et tes esprits cristallin te suffit amplement ! ?! Et si jamais tu « décides » aujourd’hui de les « voir », as-tu fait l’expérience et donc est-ce le cas pour toi aujourd’hui ? give_rose
    Merci Laurent, Corinne, Brigitte, à chacun de vous & à toute l’équipe de l’Unvisible kiss thank_you

    • En effet, les choses évoluent avec le temps, notre avance sur le chemin mais aussi les paysages rencontrés. Alors oui, j’ai fais des progrès dans mes perceptions de l’Un-Visible et selon les jours, la vibration, il m’arrive de voir des choses. Je dirais que je ne cherche pas à voir mais les images viennent d’elles-mêmes sauf pour le cas d’un gardien de vortex que j’aime beaucoup. Cette affinité avec lui me permet de discerner sa silhouette mais cela ne marche pas avec les autres.

      En fait, parce que je ne suis pas intéressé de voir, mon cerveau doit faire le tri. En effet, les formes de vie sont tellement différentes de notre monde visible que pour l’instant je préfère m’en tenir à la conversation. Est-ce une peur ? Probablement mais pour l’instant je préfère ne pas voir et bien interagir que voir et couper la comm…

      Sinon, pour l’aspect communication, je suis maintenant capable d’entretenir des mini conversations mais pas des conférences car mes doutes augmentent au fur et à mesure du temps écoulé alors j’y vais mollo. Est-ce là encore une peur ? Je dirais que non mais plutôt une sécurité où je sais qu’il vaut mieux avancer lentement en qualité qu’aller vite et se barrer en banane comme beaucoup de marcheurs trop pressés.

      En effet, quand vous contactez un EDL êtes-vous sûr que vous parlez à l’original ou à une copie des sombres ? Hé oui, on voit les dégâts occasionnés par ceux et celles qui ont grandi trop vite dans la communication avec l’invisible. Ça dérape si vite, qu’ils n’ont rien vu venir et après ils s’étonnent qu’ils se sont crashés en beauté ! cool

  10. Très bon cours, j’ai l’impression d’être de plus en plus en adéquation. Quand Laurent a parlé d’ouverture de portes , ça m’a fait penser à une histoire qu’on m’a racontée, il y a plusieurs années.

    Vous n’êtes pas sans savoir que Bouddha était un prince et que, par conséquent, il avait les moyens de financer quelques projets. Ce jour-là deux ce présentèrent en même temps.

    Le premier homme demanda:

    « Je voudrais que vous m’aidiez pour construire un mur, ainsi, les habitants de mon village seront protégés des étrangers et des voleurs, qui nous importunent ».

    Le deuxième homme fit pareil:

    « Je voudrais que vous m’aidiez à construire un pont au-dessus de la rivière, ainsi les gens de mon village n’auront plus besoin de faire de gros détours, en passant par des ponts beaucoup plus loin, pour aller voir les personnes qui habitent de l’autre côté de ce cours d’eau. De plus, celui-ci est beaucoup trop dangereux pour le traverser en bateau. »

    Le sage décida de faire construire le pont. Le premier homme, dépité, jugeant que son projet était plus légitime, demanda des explications.

    Bouddha lui répondit:

    « Il faut cesser de mettre des murs entre les hommes. Construisons des ponts afin d’améliorer les liens entre eux, de favoriser les échanges et ainsi, de leur apporter une plus grande ouverture d’esprit ».

    J’ai conté à ma manière, mais jai respecté les grandes lignes.

    J’estime que je suis là pour ouvrir plus que des portes, plutôt pour abattre des murs, ceux du cube dans lequel nous étions enfermés.

    À la fin de la vidéo, j’ai également ressenti une très grosse fatigue, peut-être que notre professeur dégageait une énorme sérénité.

    Feux du coeur à tous!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*