153 – Transitoire quand tu nous tiens

radio_02Le second Acte de cette série concerne la mécanique suivie lors d’un changement de palier énergétique ou vibratoire. Ce phénomène universel est quasiment méconnu du grand public bien qu’il soit l’une des clés fondamentales pour comprendre la dualité dans un monde électromagnétique.

Je peux comprendre que cela puisse effrayer les non-scientifiques et notamment les personnes qui ne pensent qu’au virtuel et à l’évanescence… Or, justement ce sont elles qui vont être les premières à casquer dans l’affaire puisque c’est justement une histoire d’onde, de vibration et d’énergie.

Je vous propose donc de découvrir ce à quoi vous avez à faire en quasi permanence dans votre vie et cela dans tous les plans d’existences (physique, énergétique, émotionnel, mental et spirituel). Rien que ça alors pourquoi est-ce si peu enseigné ?

La réponse est simple et elle concerne surtout les électroniciens et les spécialistes en mesures vibratoires. J’ai donc eu l’opportunité d’avoir été étudiant en ces deux matières et jamais je n’aurai pu penser qu’un jour cela me servirait pour enseigner aux marcheurs… Ainsi va la vie !


HG_78
Durée 1 h 10

En résumé, l’idée principale de cette vidéo était de vous faire appréhender la notion d’équilibre et ce qu’elle entraine quand une impulsion de changement intervient. Donc fonction de la pression ambiante (l’environnement) l’impulsion perturbatrice va donc rencontrer une résistance proportionnelle à son impulsivité (les décibels).

Ainsi plus un changement se veut rapide et radical et plus la contre-réaction développera une puissance équivalente pouvant amener à l’échec de cette impulsion. Ceci sera d’autant plus vrai que la pression est forte. Dit autrement, la brutalité n’est pas apprécié par La Création.

Aussi, si l’impulsion est douce (ce qui ne nuit pas à sa puissance), le milieu s’y adaptera en offrant une résistance moindre voire nulle. Nous savons aussi que le masculin est plutôt de nature direct et abrupt (la droite – l’électrique) contrairement au féminin de nature tout en rondeur et contorsions subtiles (le cercle – le magnétisme).

C’est l’équilibre des deux qui donnera le juste milieu entre l’abrupt (qui traumatise et amène de réactions violentes tout aussi abruptes) et la rondeur (qui arrondi tout au point que plus rien ne se passe).

Et comme nous sommes dans un monde sous la domination du Masculin, il est parfaitement normal que l’on soit en guerre partout sur cette planète. Sa contrepartie la Paix est l’illusion que tout deviendra facile, cool, au point même que plus aucun problème ne se pointe à l’horizon.

Bien évidemment, cela n’est qu’une illusion “enfantine” car toute incarnation implique du changement sinon le Sans-NOM ne pourrait pas découvrir de nouvelles pistes pour répondre à sa fameuse question et unique préoccupation “Qui suis-je ?”.

Le changement est obligatoire car indispensable à sa quête cependant la politique des petits pas est largement préférable aux ruptures violentes sources de souffrances, de peines et de douleurs. L’idéal est donc d’avoir une direction maintenue suffisamment longtemps (l’intention – le nord – le cap à suivre) et de marcher avec enthousiasme, pas après pas, à une vitesse suffisante sans pour cela créer de réactions du milieu car on lui laisse le temps de s’adapter afin de trouver un nouvel équilibre.

En d’autres termes, on appelle cela le respect pour “l’environnement”. Ce faisant, chaque pas, chaque avancée est faite en accord avec lui et aucune réaction violente ne fera jour et viendra contrecarrer vos plans. Par cette compréhension de l’action-réaction, un individu “doux” et volontaire fera avancer les choses beaucoup plus efficacement que celui qui se prend pour un chef de guerre qui veut imposer sa volonté à coup de hache ou d’épée.

Le temps est donc un allié pour le marcheur connaissant cette loi (hâtes-toi lentement où le “cœur” est présent avant tout) tandis que pour le préhumain (un animal de type humanoïde où le mental-égo règne en maître) le temps sera son pire ennemi.

Le premier sait que cela se réalisera (il a la foi) tandis que le second criera à l’injustice car impuissant à contrôler justement les réactions de cet environnement. Il se détruira donc d’autant plus vite qu’il voudra y aller fort. On comprend donc pourquoi nous mourrons tous si jeunes alors que nous sommes des immortels de naissance !!!

En résumé, par la douceur (associée à une intention soutenue) tu obtiendras des résultats avec une casse et des emmerdes minimales alors que si tu veux jouer au grand chef qui veut imposé sa volonté et ses points de vue alors tu créeras ton propre enfer qui sera aussi chaud et sanglant que tu le seras en vibration.

Donc les guerres en dehors de nous ne sont que les guerres que nous habitons en nous d’où la sentence “aimes-toi toi-même” qui amènera forcément la paix en toi et donc tout autour.

Par cela, mon frère, mon ami, arrêtes de te dénigrer, arrêtes de te rabaisser, arrêtes de ne voir que le négatif en toi et commence à être doux envers toi-même. Oublie donc tout ce qui s’est passé dans le passé et vit chaque minute de ton instant présent dans l’acceptation de ce qui est en t’offrant la douceur du geste de compassion et de pardon que seul tu peux t’offrir à toi-même car personne ne pourra le faire pour toi. (car l’Ascension est un processus purement personnel et personne ne peut le faire à ta place par délégation)

Ton Soi Supérieur est tout amour comparé à ton mental-égo qui n’est qu’une brute pour cause d’ignorance des lois fondamentales des lois de l’UN. Sécrète de la douceur en diffusant de l’huile et des parfums qui huileront tes rouages grippés et couinants.

La paix en toi ne peut être apportée que par toi-même, ton véritable toi-même c’est-à-dire ton essence divine, ta vibration primordiale, ton parfum unique et non par le truc totalement fabriqué que tu appelles ta personnalité. Tu n’es pas ce pantin, cette marionnette du système, aux réactions prévisibles car justement programmé à être un destructif et donc au final un destructeur de planète…

Mon frère, mon ami, tu es le seul à pouvoir te sauver des multiples pièges dont tu es l’acteur et cela même si tu n’en est pas l’investigateur. Aussi là où tu verras un problème, une injustice, une lourdeur démontrera la vibration qui vit en toi. Aussi plus fort sera ta réaction et plus fort sera la réaction à ton impulsion de changement et plus vite te mènera en situation d’échec.

Voilà pourquoi il faut passer par la case “c’est” afin de désactiver la colère initiatrice et génératrice de l’impulsion “brutale”. Ce faisant, avec calme et sérénité, tu pourras alors voir plus clairement le paysage sonore et identifier plus facilement où se trouve la source de ce qui fout le bordel.

Cela fait, il sera simple de pouvoir virer cela de ton espace intérieur et ainsi améliorer le pourcentage de paix intérieure qui t’habite. La compréhension de cette loi dont je parle dans la vidéo ci-dessus est cruciale pour ton avancement car tu pourras enfin déminé ton propre champ de mines…

Laurent DUREAU

60 commentaires sur 153 – Transitoire quand tu nous tiens

  1. Ne pas prendre l’ascenseur mais l’escalier sans se presser, un peu comme le lievre et la tortue laugh Certe c’est pas naturel de forcer les choses….la patience est une virtue ! Gratitude encore une fois Laurent pour tes conseils give_rose

  2. Pilpoil au bon moment… pour me permettre de maintenir l’Intention EN DOUCEUR… pour contrer EN DOUCEUR la cavalerie qui se pointait à l’horizon. Ca va l’faire, mais la vague était forte !!!! Hisse et oh dans la tempête, je tiens la barre ! Merci pour ce rappel, Laurent

  3. Merci beaucoup, Laurent, nous voici prévenus. Il ne reste (!) plus qu’à se construire de nouvelles cellules avec la bonne vibration. Au boulot…et on attend la suite avec…patience!
    Bien à toi et à Corinne air_kiss air_kiss

  4. merci beaucoup Laurent, c’est un réel plaisir de voir tes vidéos, tu nous manquais trop, là c’est reparti, le moral est au beau fixe, quand je me lève et que tu as mis quelque chose en ligne, je déjeune et je regarde de suite et de ce fait je passe une excellente journée, bisous et feu du cœur heart à tous.

  5. Au top même après 2 mois de silence …. Perso j’aime ce silence, c’est dans celui ci que je me retrouve !
    Merci à Toi Laurent pour toutes ces piqûres de rappel ! Parfois je me vois me perdre dans les méandres de cette dualité. Je persévère toujours Doucement mais surement comme on dit par chez moi !!!
    Bises, hâte d’écouter la suite

  6. Un grand merci !
    quand je pense à toutes les nouvelles cellules qui sont nées sous ces bonnes paroles !
    Feu du Cœur à vous deux ! smile

  7. Quand vous comprenez que vous avez laissé vos peurs et que le dialogue amoureux avec votre Soi Supérieur, ou quelque soit le nom que vous lui donnez, est un vrai dialogue pour vous amener à être ce que vous êtes de toute éternité, tout devient d’une simplicité cristalline, vous ressentez, vous laissez être et tout trouve sa place à l’instant précis… Ayez confiance en vous, vous êtes merveilleux, n’ayez aucun doute la-dessus… et si vous n’y arrivez pas, essayez, juste une fois, ressentez et laissez vous être.
    Pour le vivre, c’est.. juste très chouette, maintenant, à vous, plus de question, un désir et… écoutez… shhhttttt..!
    Gros bisous
    Merci Laurent pour cette approche très parlante..
    Xavier

  8. Haha mon record quand j’étais étudiant et que j’allais encore en cours le matin, c’était réveil à 7h57 et à 8h00 j’étais assis à ma place smile

      • parfois j’étais très frais et bien réveillé, mais d’autres c’était plutôt je suis là parce qu’ils font l’appel mais j’ai encore les yeux collés et suis encore à moitié dans mon rêve avec impossibilité de prêter attention à ce que le prof raconte, trop relou et j’ai déjà assez à faire pour garder ma verticalité et pas m’effondrer sur mon bureau (en fait c’était mes premières méditations smile )

  9. Chapeau.
    L’iceberg baigne en quasi-totalité dans l’eau, aussi le féminin, la rondeur, la chaleur, l’êtreté ne sont pas tout-à-fait « inconnues ».
    Un déséquilibre électro-magnétique poussé en zone rouge est vraiment la peine capitale, surtout en période d’information, de croissance, de changement.
    Revenir de « l’ignorance » (à qui profite le « crime » ? qui harponne et pourquoi ? ton attention devient ta présence mais tu as le bras pris dans l’engrenage extérieur)
    passe par être retiré entier de la broyeuse.
    L’agitation de surface c’est peu de choses, mais l’érosion peut quand-même te faire disparaître un iceberg entier,
    et ça commence par : perdre la stéréo.
    Tout n’est pas perdu, quand il y a intervention. Il y a eu demande, hein… En ceci les choses sont publiques par accord avec mon Soi Supérieur : une bonne pulvérisation du mental-ego, qui avait trouvé le moyen de faire son compte avec CE QUI EST.
    Paix et stéréo à chaqu’Un donc
    et encore Gratitude.

  10. Est-il compatible de diluer des élixirs de fleurs de Bach dans de l’eau encodée? Est-ce que l’eau encodée a les mêmes vertus que les fleurs de Bach? Merci aux personnes qui me répondront.

  11. J’ai essayé pas mal de drogues 2 ans après mon réveil en 2001, et j’ai jamais eu les dépressions pendant les descentes, juste de la fatigue physique (mais bon normal sous champignons ou ecstasy on a la bougeote smile ).
    Et j’arrivais à me souvenir de l’état pendant les bons moments et les retrouver sans les produits.
    En fait la seule fois que ça m’a fait du mal ça a été qu’une fois délibérément alors que qu’un lendemain de soirée champignons j’étais particulièrement bien (mais quand même fatigué sur tous les plans), au lieu de rester tranquille j’ai regardé un film dont je savais qu’il me rappellerait un gros traumatisme pas bien digéré comme si j’avais voulu casser mon équilibre récemment acquis et redescendre au fond de la mine pour voir.
    Résultat j’ai vécu une fois ce que les drogués appellent une grosse descente mais ça a été la seule fois. smile

  12. Plus trivial smile … Merci pour le fourire du début ! Belle entrée en matière et j’espère que tu vas cartonner au prochain concours de slip. laugh

  13. Je commente au fur et à mesure que j’avance dans la vidéo, pour remplacer les vieilles cellules le top c’est de jeûner, y’a un pic d’hormones de croissance qui construisent du neuf, combiné à une forte augmentation de cellules qui s’auto-terminent (apoptose je crois).
    Parce que le corps physique devant trouver ses nutriments par lui-même, il se nourrit … de lui-même (au sens propre du terme) et comme il est pas con il décompose et recycle tout ce qui est pourri smile
    https://www.youtube.com/watch?v=jwzg6gsMMPk&t=1s

    • Avec plaisir ! Thierry, expliquer comment prendre soin du corps physique c’est sa mission de vie, dixit Laurent lui-même smile
      D’ailleurs comme Laurent il dure et ne s’arrête jamais d’avoir des trucs à dire(et m’a fait découvrir Eckhart Tolle), sa série de vidéos sur le jeûne fait quand même 9 heures !

  14. Merci Laurent. Nous créons notre réalité de chaque instant. La question n’est pas de savoir « Qui je suis… », mais de se demander ce que j’ai envie de créer à ce moment précis, face à une situation difficile ou ennuyeuse. Qui ais-je envie d’être, là, maintenant. Qu’elle réponse vais-je donner, afin de me sentir en paix, en joie à chaque instant. Je suis le seul responsable !!
    Quelqu’un a dit: En endossant ma vraie nature divine, je sais que je ne suis pas réel, mais bien une projection qui en fait est venue vivre cette expérience, à savoir si je suis en mesure de transcender ce monde. Ou bien je le subis, je l’alimente, je continue à m’identifier au personnage, aux histoires qui y sont rattachées, et à toutes ces illusions qu’on essaie de m’inculquer depuis ma venue en ce monde.

  15. Merci Laurent,
    Ravi de te revoir, on voit que tu es plein d’énergie
    Cette vidéo m’aide en ce moment, je crée une activité et suis parti un peu fort mentalement alors m’on corps m’a fait stopper quelques jours sur les organes qui correspondent symboliquement.
    A bientôt

  16. Je me sens d’humeur assidue, cette reprise de cours m’enthousiasme! On découvre que ce qui semble être un détail s’avère en fait être la base (ici chacune de nos cellules revêt une importance majeure). Marcher et ne pas perdre le cap, voilà la bonne nouvelle, et surtout ne pas regretter de ne pouvoir courir…
    Merci Laurent&Co, c’est vibrant de vérité! A très bientôt, donc, pour la suite!

  17. Salut ! tout est super pédagogique et paraît si évident quand tu le dis ! Les drogues ? je les ai beaucoup utilisées, couplées à la recherche de l’extase divine dans ma sexualité… wouha ! c’est quelque chose quand on touche au divin… on a pas envie de redescendre ! alors, pour éviter les descentes on continue à prendre de la drogue (dure) pour essayer de conserver cet état, sans succés… mais c’est comme ça que je suis devenu dépendant ! Et après le « paradis », j’ai connu l’enfer, longtemps, très longtemps… Alors, je connais ce que tu démontres. Cependant, tel un phare tu l’éclaires afin que je fasse des liens… je n’ai pas encore la maturité spirituelle pour le faire tout seul ! serait-ce un autre type de dépendance (dont tu parlais dans un article sur 5dbooster)? Mon ego me taraude de questions… tu apparais en vidéo et voilà que le mental se calme… comme si tu avais poussé au cul de la voiture qui patine ! J’suis pas fier d’avouer tout ça, mais bon, « C’EST »! Merci Laurent

  18. Merci Laurent. J’ai bien aimé ce que j’avais oublié…
    La petite «« Cellule qui naît à chaque seconde»»
    Feu du coeur à Toi et La Vie give_rose

  19. Salutations cette vidéo donne le ton et explique le pourquoi de «je me sens à 1000 années lumières de telles où telles personnes» l’évolution de soi rend transparent et inapte au monde matérialiste en décalage, l’élévation, la méditation apporte la décroissance, ce jeu qui consiste à tenir l’etre en basse vibration par tous les moyens est contraire à toutes lois. Oui croire en soi sans écouter les dires prouve qu’il y a une force pure qui émerge au plus profond de soi-même à consommer sans modération lorsque les gens vibreront avec les lois le basculement opérera dans la paix

  20. Si je suis Dieu pour la p’tite cellule, ça veut dire que dans l’infiniment grand, je suis la p’tite cellule pour Dieu. Tout est dans tout. C’est fractal.

    Science&Vie : Le grand zoom de tout l’Univers (version officielle HD)
    Science & Vie
    Science & Vie

  21. Je viens de finir la vidéo. Excellente.

    Ton schéma avec les courbes c’est comme ça que je vois les choses. Depuis 1 certain temps je pense être dans la voie normal ou lente : Ça monte et ça descend mais quand ça descend c’est généralement moins bas que la période précédente.
    1 procédé qui me semble plus.. naturel que la voie express*

    Juste après mon anniversaire je suis tombé en mode zombie inactif (différent du zombie actif). Pendant 2 semaines, impossible de se bouger mais j’essayais toujours d’être + ou – centré, dans l’instant présent et dans le ressenti (tout 1 programme !).

    Ya quelques jours j’ai dit c’est bon maintenant stop : Lève toi et marche. Je voulais mais ya une force qui me faisait plier du genoux à chaque tentative. Hier et surtout aujourd’hui, j’ai plus trop senti cette « force contraire » et je peux enfin mettre 1 pied devant l’autre.
    Ça y est là je pète le feu, je suis reparti comme en décembre 😉
    L’arrivée du Printemps, le Soleil qui revient et les nouvelles vidéo du Chef ont du aidé.

    * La première fois que je me suis défoncé c’était au lycée. Grosse dépression j’ai enchaîné pétard et cigarette pour oublier et faire escape.. résultat ça a fait escape mais pas dans le sens que je pensais (c’est sorti tout seul).
    A 19 ans j’ai totalement arrêté ces saloperies et c’est pas prêt de reprendre.. mais ya 2 mois environ on m’a fait goûter 1 part de space cake que je croyais inoffensive.dash

    Résultat on ne m’a même pas dit « prêt au décollage » que j’étais déjà sur la Lune. Au début c’était vraiment chaud parce que je voulais pas.. mais vraiment pas. J’ai compris qu’il fallait lâcher prise alors ok.

    Au final, grâce à cette petite part je pense que j’ai pu faire un nettoyage relativement profond qui n’aurait peut être pas, à ce moment-là, été possible autrement et aussi rapidement.

    Les jours suivants j’avais le tournis qui partait peu a peu (vas faire un tour dehors stp) et un sentiment zen qui restait surtout au niveau du Corps Émotionnel qui a pour habitude d’être bouillonnant.
    Je pense que ça m’a fait gagné quelques semaines dans mon évolution perso.
    Je remercie donc ceux qui m’ont fait vivre cette expérience que je n’aurais probablement pas fait si on m’avait dit que je finirais la soirée comme ça.no

    En faisant des introspections et voyages efficaces et extraordinaires avec les Cristallins & Co, j’ai pu voir la différence avec la méthode ci-dessus.
    Dans le premier cas c’est géré par des pros ; ça peut couiner mais *c’est normaaal* on déplie la taule.
    Dans l’autre cas, ya un côté désordonné, chaotique et pas vraiment maîtrisé qu’il n’y a pas dans le premier cas. Ça fait un petit peu Apprenti-Sorcier..
    Les guides & Co ils sont dans l’Un-Visible c’est un autre level.
    Je le savais déjà intuitivement mais en vivant le truc ça confirme a 100%.

  22. Bonjour/Bonsoir à toutes/tous,
    moi elle me fait un peu bader ta courbe rouge Laurent avec le terminus en mode loque.
    Doit bien y avoir un moyen de retrouver l’équilibre, prendre son mal en patience et se faire oublier? changer de bonnet et couper la piste rouge verglacée en hors piste incognito et récupérer une bleue? ou encore tout simplement déchausser et finir sur les fesses tout en profitant des phases de galère pour intérioriser l’erreur d’appréciation du départ…

    Parce qu’en vrai j’ai toujours eu un pti faible pour la chute libre, voir le saut à l’élastique mais franchement le yoyo c’est plus marrant dans le physique que dans les plans psychologico-emotionnels -_-‘

    Merci pour ces confirmations good
    Douces transitions à tous

  23. Ah qu’est-ce que j’ai ri en regardant cette vidéo !
    Et qu’est-ce que je me suis reconnu dans ces courbes comme si elles résumaient ma vie toute entière.
    Longtemps j’ai expérimenté la courbe rouge jusqu’à me persuader qu’il ne pouvait en être autrement et qu’il n’y avait pas d’alternative.
    Tout enfant passe du rire aux larmes et c’est normal.
    A l’adolescence, ma decouverte du théâtre a cristallisé cette aptitude.
    Sur scène j’étais à 100% moi-même et cela m’exaltait mais chaque représentation était suivie d’une dépression car il me fallait me réduire, me restreindre, pour correspondre aux conventions sociales et j’avais toujours l’impression de chûter.
    Cette cyclothymie ne s’est pas arrangée avec mon entrée dans la vie active.
    Bien au contraire, elle s’est accentuée. Mon métier d’enseignant était devenu ma mission et je m’y donnais à fond. Les vacances que tout le monde nous envie étaient mon angoisse car je savais que j’allais me retrouver brutalement sans utilité, vacant, et il y avait toujours un moment de dépression avant que je n’investisse mon énergie dans une activité créative qui m’absorberait totalement.
    Cette hyperactivité était un masque mais je ne le savais pas.
    Et puis, il y eut mon premier éveil sous la forme de la rencontre avec l’ange.
    Est-ce un hasard si 9 mois plus tard je faisais un burn-out qui m’obligea à me faire aider ?
    Après trois ans en disponibilité à m’occuper de moi je repris le taff comme si de rien n’était.
    L’été suivant ce fut le foudroiement dans les dunes de l’Espiguette dont j’ai déjà parlé. Trois jours en feu et puis, à nouveau, une descente que je considérais comme normale.
    A nouveau , je repris le boulot avec la même énergie. C’est alors que j’eus les premiers symptômes de ce que je mettrai 6 mois d’analyses à identifier comme un possible syndrome de fibromyalgie. Mais qu’est-ce que j’avais fait pour mériter ça ?
    J’étais toujours dans le combat et je me battis pour retourner dans le sud car mon état s’y améliorait.
    Je finis par l’obtenir mais les bonnes augures ne durèrent pas.
    La santé de ma mère se dégradait et je rencontrai des problèmes avec la hiérarchie qui m’amenèrent à un deuxième burn-out puis à la cessation brutale d’activité.
    Dans les premiers temps, je ne comprenais pas et je criais à l’injustice et au scandale.
    Mais, malgré moi, je fus containt de changer le rythme de vie effréné ou je m’oubliais. Ralentir et m’occuper enfin vraiment de moi.
    C’est ainsi que je découvris et expérimentai la courbe verte dont je ne soupçonnais même pas l’existence.
    Aujourd’hui tout est clair.
    Ce que j’avais pris pour l’injustice d’un sort contraire était en fait une bénédiction qui n’avait qu’un but : casser les croyances erronées de mon mental-ego et m’obliger à retourner mon regard de l’extérieur vers l’intérieur.
    je ne peux qu’être impressionné par l’Intelligence qui se cache derrière tous les événements qui m’ont poussé à me mettre en question et à changer.
    Puis viennent la gratitude et la reconnaissance.
    FDC bravo heart

  24. « je ne peux qu’être impressionné par l’Intelligence qui se cache derrière tous les événements qui m’ont poussé à me mettre en question et à changer.
    Puis viennent la gratitude et la reconnaissance. »
    C’EST.

  25. OUPS, au début, j’ai cru entendre Devos rofl
    Au final mes causeries avec mes cellules ne sont pas si folles que ça !
    et suis plutôt en mode vert lent (pas lant) laugh – Qui va lentement va surement disait mon feu père…
    F d C

  26. Je n’ai encore connaissance que de ton texte (pas encore vu vidéo) et qu’est ce que c’est beau tes paroles… c’est doux… c’est bon…. heart

  27. Merci pour cette vidéo Laurent smile
    Pas facile cependant d’aller « identifier la source de ce qui fout le bordel » quand celle-ci est inconsciente.

Répondre à Luciole Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*