129 -Créateur Incarné, prêt à la Culbute ?

CI_01Depuis un temps certain maintenant, je parle du Créateur Incarné que nous sommes et j’aimerais dans ce délire vous apporter une vision plus concrète de ce que cela veut dire, pour votre vie de tous les jours d’abord et pour la suite ensuite.

En effet, la séparation du blé de l’ivraie, du marcheur parmi les préhumains, se fait de plus en plus grande au fur et à mesure de l’élévation de fréquence de Terre-Mère mais aussi de tout le reste autour.

En gros, le marcheur sera celui qui saura suivre cette élévation de fréquence en étant capable de remettre en cause et d’abandonner des croyances devenues obsolètes, à contrario du préhumain qui par sécurité, ignorance et surtout non-confiance en lui voudra conserver coûte que coûte son mode de fonctionnement.

Dit autrement, c’est chaque personne qui, par son pouvoir de Créateur Incarné, va décider de la suite de son expérimentation ici-bas ou ailleurs (sur d’autres planètes “prisons”) dans un délai proportionnel à la résistance qu’il opposera aux nouvelles énergies et informations.

Ainsi plus un individu s’opposera et plus il partira vite d’une manière ou d’une autre. C’est son choix. Il est donc inutile d’aller chercher quelques prétextes à l’extérieur car, de toute façon , il n’y a plus lieu à discussion. L’expérience involutive est définitivement close et cela a été décidé par le Sans-NOM lui-même.

Dit autrement, toutes les personnes qui ne sont pas d’accord ne font que mettre en avant qu’ils sont au-dessus du Sans-NOM. Or, ce dernier, en tout accord avec ses règles, a mis en place justement d’autres planètes afin justement de permettre d’une certaine manière l’apprentissage des lois de l’UN  d’une manière plus douce.

Par contre, ici-bas sur terre-Mère ne resteront que ceux et celles qui auront compris que la donne a changé et qu’il est temps de passer à une classe supérieure en termes de responsabilité par rapport à nos propres décisions.

Pour ce faire, et pour marquer les 70 ans d’anniversaire d’un galactique qui s’est crashé du côté de Roswell en 1947, je vous propose exceptionnellement un parcours de décodage qui rendra subitement toutes les investigations passées comme de la paperasse à balancer promptement dans les poubelles de l’oubli.

En effet, par des synchronicités orchestrées, je me suis retrouvé avec la traduction française très correcte d’un livre anglophone il y a quelques semaines. Certes en début 2015, j’avais découvert ce livre via des articles sur internet mais les traductions étaient moyennes, quand ce n’était pas une traduction automatique faite par Google translate, autant dire de la merde.

Cependant, devant l’insistance de ma petite voix, je me suis mis à faire ce que je fais d’habitude quand je suis ainsi forcé. Tout d’abord, cela consiste à imprimer les écrits sur page A4, en arial corps 10 ou 11 et avec les marges les plus faibles possibles afin d’avoir un document le moins épais possible.

Ensuite, je vire l’inutile et les mises en page folkloriques faites pour faire vendre plus. J’en profite au passage pour faire en sorte qu’un paragraphe prenne au max 5 lignes, le meilleur étant 3 lignes.

En effet, à quoi sert un bouquin d’étude si vous avez des paragraphes faisant 15 ou 20 lignes ? Bref, la lisibilité doit être totale afin que la lecture n’empêche en rien sa compréhension. Cela fait, j’imprime le fichier en recto-verso et je relie tout ça avec une baguette plastique.

C’est alors que je vais pouvoir lire ça dans mon lit (presque à l’horizontale), à n’importe quelle heure de la nuit et stabiloboss à la main. Bien évidemment, j’ai une lampe-projecteur qui n’éclaire que la page concernée et rien d’autre.

En d’autres termes, ma vision globale s’arrête à la page lue, donc aucune distraction puisqu’il fait noir tout autour. Exit donc lecture en cours de journée, sur un écran d’ordi et en position verticale (ce qui n’est pas le mieux pour lire entre les lignes !).

De ce fait, je suis détendu mais aussi en même temps très concentré. La position presque horizontale me permet d’avoir un cerveau moins présent surtout qu’en plus, je viens juste de me réveiller et qu’après la lecture, je vais me remettre à roupiller et tout ça sans sortir du lit.

Cette manière de procéder permet d’être en contact étroit avec ma petite voix qui me dit à quel chapitre je dois aller et quand m’arrêter. Mes lectures sont donc très sélectives et correspondent à ce que ma petite voix veut que j’aborde en conscience.

Dans 99% des cas, je repionce après tout ça, faisant ainsi que lorsque je me réveille de nouveau, je ne saute absolument pas du lit mais plutôt préfère me mettre en position de réception, et c’est là que vient s’afficher sur mon écran intérieur le résultat mouliné pendant mon roupillon.

Quand c’est du lourd, je prends alors des notes sur mon calepin sous forme de dessins rapides ou de quelques mots clés qui me rappelleront le contenu de l’idée. C’est seulement ensuite que j’écrirai un article ou ferai une vidéo (ou jamais).

Donc, au contact du pdf du bouquin “Rencontre avec l’alien”, ma première opération a consisté à le rendre en document texte qu’ensuite je travaille sous Word. Une fois toute la mise en page et toutes les opérations faites, j’imprime et enfin la musique peut commencer. Cela peut prendre 15-20h pour faire tout ça et c’est pénible, mais bon ça fait partie du job.

Il y a donc 70 ans exactement (début juillet 1947), une soucoupe volante s’écrasa du côté des Etats-Unis dans l’état du Nouveau Mexique, à Roswell exactement. Plusieurs corps de galactiques sont trouvés, dont un est encore vivant. Ce dernier se fera interroger jusqu’au départ définitif de son équipement de cosmonaute 3 semaines plus tard.

En effet, l’enveloppe physique que les militaires ont pris pour un corps physique n’était, en vérité, qu’un scaphandre permettant à une entité de pouvoir voyager à travers l’espace. L’objectif de ces “alien” (ces galactiques) étaient de vérifier les niveaux de radiations nucléaires, car en cet endroit l’armée américaine faisait ses essais nucléaires.

Il est vrai, qu’il y a 70 ans, le préhumain d’alors était très loin d’imaginer qu’aujourd’hui tout le monde aurait un ordinateur en concentré sur lui pouvant faire office de téléphone, caméra, enregistreur, lecteur mais aussi GPS sans compter tout le reste.

C’est ainsi qu’il faut déjà prendre les réflexions faites par la canal qui transcrivait ce qu’elle pouvait en fonction de sa banque de données personnelles d’infirmière. Autant à l’époque être un canal était une chose inconnue, il était franchement déplacé d’être choqué que le galactique ne soit pas chrétien et qu’il ne connaisse pas Jésus…

Il faut donc prendre le texte avec l’idée que le décalage temporel et surtout technologique était énorme à l’époque. Aussi, bien évidemment certaines réflexions du Galactique ont été immédiatement interprétées par des filtres émotionnels très typiques du préhumain se croyant seul dans l’univers…

Ainsi quand notre Galactique affirme simplement sa fierté à faire partie des troupes du “Domaine”, cela a été de suite pris pour de la vantardise inacceptable.  Tu prends n’importe quel préhumain à qui tu dis qu’il est le meilleur et tu auras exactement les mêmes paroles…

Bref, en prenant les commentaires de l’infirmière-canal avec un certain recul dû à la mentalité d’alors, le message qui est laissé par le galactique est impressionnant mais surtout à la condition d’être un marcheur suffisamment avancé sur le chemin.

En effet, juste par curiosité, je me suis baladé sur les forums/blogs autant francophones qu’anglophones pour découvrir les interprétations données. C’est tout simplement une fosse à merde totale où les ufologues autant avancés que débutants tiennent des discours très très bassement 3D pour ne pas dire plus bas.

Alors si vous y rajoutez les âneries classiques du commun des préhumains, vous arrivez à une soupe absolument indigeste et je dirais même un total poison pour le message délivré. Je vous propose donc l’exercice de lire maintenant le texte du chapitre 12 “une leçon pour l’immortalité” qui est très court.

Bien évidemment, vous comprendrez rapidement que le décodage véritable de ce texte ne peut se faire que si vous avez un minima suivi mes délires (chose difficile pour les milliers d’individus qui se sont cassés les dents dessus depuis 70 ans). Et puis, lisez lentement pour bien capter ce qui est dit.

Les Êtres Spirituels Immortels, que je désigne, par commodité, par l’expression « IS-BE », sont la source et les créateurs des illusions. Chacun d’eux, individuellement et collectivement, dans sa condition originelle et sans entrave, est une entité éternelle, toute-puissante, omnisciente.

Les IS-BE créent l’espace en imaginant une localisation. La distance qui advient entre eux-mêmes et le lieu imaginaire est ce que nous appelons l’espace. Un IS-BE est également capable de percevoir l’espace et les objets créés par d’autres IS-BE.

Les IS-BE ne sont pas des entités appartenant à l’univers physique. Ils sont une source d’énergie et d’illusion. Les IS-BE ne sont pas localisés dans l’espace ou dans le temps; cependant, ils ont le pouvoir de créer l’espace, de placer des particules dans l’espace, de créer l’énergie, et de mouler les particules dans des formes diverses, de mettre les formes en mouvement, et d’animer des formes. Toute forme qui est animée par un IS-BE est ce que nous appelons la vie.

Un IS-BE peut décider de convenir d’être situé dans l’espace et dans le temps, convenir que lui-même est un objet, ou convenir à toute forme d’illusion créée par lui-même ou par un autre IS-BE.

L’inconvénient attaché au fait de créer une illusion est qu’une illusion exige d’être créée de façon continue. Si elle n’est pas créée continuellement, elle disparaît. La création continue d’une illusion requiert une attention constante à tous les détails de l’illusion afin de l’entretenir.

Un commun dénominateur de tous les IS-BE est leur désir d’échapper à l’ennui. Un esprit livré à lui-même, privé de l’interaction avec d’autres IS-BE, du mouvement, des initiatives imprévisibles, comme des intentions et des illusions impossibles à anticiper créées par d’autres IS-BE, sombre aisément dans l’ennui.

Qu’en serait-il si vous pouviez imaginer, percevoir ou faire advenir toute chose, à volonté ? Et si vous ne pouviez rien faire d’autre ? Qu’en serait-il si vous connaissiez toujours l’issue de chaque jeu et la réponse à toute question ? En seriez-vous lassé?

Le parcours antérieur des IS-BE est impossible à mesurer, et pratiquement infini selon le temps de l’univers physique. Ils existent, tout simplement, dans un présent perpétuel.

Un autre dénominateur commun entre les IS-BE est le suivant : ils désirent éminemment faire admirer par autrui leurs propres illusions. S’il ne parvient pas à gagner l’admiration, l’IS-BE continuera à créer l’illusion dans le dessein de susciter l’admiration. Pour ainsi dire, l’univers physique tout entier est fait d’illusions qui n’ont pas été admirées.

À l’origine de cet univers prend place la création d’espaces individuels, illusoires. Ces espaces constituaient la « demeure » des IS-BE. Dans certaines occasions, un univers est une création collective à partir des illusions de deux ou plusieurs IS-BE.

Dans le cas d’une prolifération d’IS-BE, les univers qu’ils créent entrent parfois en collision, se mêlent ou se fondent en proportion de la part des différents IS-BE dans la création collective d’un univers.

Les IS-BE restreignent leurs capacités de façon à avoir un jeu à jouer. Les IS-BE pensent qu’un jeu, quel qu’il soit, vaut mieux que pas de jeu du tout. Ils endureront la douleur, la souffrance, la stupidité, les privations, et toutes sortes de conditions non nécessaires et indésirables, pour le seul bénéfice de jouer un jeu.

Prétendre que l’on n’est pas omniscient, que l’on ne perçoit pas toute chose, que l’on ne cause pas toute chose, est une façon de créer les conditions nécessaires pour jouer un jeu : les inconnues, les jokers, les obstacles, les adversaires et les objectifs. En fin de compte, le jeu est une solution au problème de l’ennui.

Dans ce sens, la totalité de l’espace, les galaxies, les étoiles, les planètes, et jusqu’aux formes de vie, les lieux et les évènements, ont été créés par des IS-BE, et ont été préservés par l’assentiment réciproque selon lequel ces choses existent.

Il existe autant d’univers qu’il existe d’IS-BE pour les imaginer, les construire et les percevoir, chacun d’eux existant concurremment avec les autres, dans les limites de son propre continuum. Chaque univers est créé en utilisant un ensemble unique de lois, imaginées, modifiées, préservées ou détruites par un ou plusieurs IS-BE qui les ont créées.

Le temps, l’énergie, les objets et l’espace, tels que définis dans les termes de l’univers physique, peuvent ou non exister dans l’univers physique. Le Domaine existe dans un univers de ce type, aussi bien que dans l’univers physique.

Une des lois de l’univers physique est que l’énergie peut être créée, mais qu’on ne peut la détruire. Par conséquent, l’univers poursuivra son expansion aussi longtemps qu’un IS-BE continuera d’y injecter de l’énergie. Il est pour ainsi dire infini. Il est semblable à une ligne d’assemblage automobile qui ne s’interrompt jamais, et dans laquelle aucune des voitures n’est jamais détruite.

Chaque IS-BE est essentiellement bon. C’est pourquoi un IS-BE n’aime pas infliger à d’autres IS-BE ce que lui-même ne voudrait pas subir. Pour un IS-BE, il n’existe pas de critère inhérent de ce qui est bien ou mal, vrai ou faux, laid ou beau. Ces idées reposent toutes sur l’opinion individuelle de chaque IS-BE.

Le concept le plus approchant dont disposent les êtres humains pour décrire un IS-BE est celui d’un dieu : omniscient, tout-puissant, infini. Ainsi, comment un dieu cesse-t-il d’être un dieu ? Ils prétendent NE PAS savoir. Comment pouvez-vous jouer « à cache-cache » si vous savez toujours où se cache l’autre personne ?

Vous allez prétendre NE PAS savoir où se cachent les autres joueurs, de sorte que vous pourrez partir « à leur recherche ». C’est ainsi que les jeux sont créés. Vous avez oublié que vous vous bornez à « faire semblant ». Ce faisant, les IS-BE en viennent à être capturés et asservis à l’intérieur d’un labyrinthe qu’ils ont eux-mêmes conçu.

Comment quelqu’un peut-il créer une cage, s’enfermer lui-même dans cette cage, jeter la clé, oublier jusqu’à l’existence de la clé ou de la cage, oublier qu’il y a un « intérieur » ou un « extérieur», oublier jusqu’à l’existence du soi ? En créant l’illusion qu’il n’y a pas d’illusion : l’univers entier est réel, et aucun autre univers n’existe ou ne peut être créé.

Sur Terre, on diffuse la propagande, largement admise, selon laquelle les dieux sont responsables, et que les êtres humains ne sont pas responsables. On vous enseigne que seul un dieu peut créer des univers. Ainsi, la responsabilité pour toute action est assignée à un autre IS-BE ou un autre dieu. Jamais à soi-même.

Aucun être humain n’assume jamais sa responsabilité personnelle pour le fait qu’eux-mêmes, individuellement et collectivement, sont des dieux. Ce seul fait est en lui-même à l’origine du piège dans lequel chaque IS-BE est maintenu captif.

Je pense que pendant la lecture de ce texte, vous avez eu des déclics, voire des confirmations, prouvant que ce texte ne peut avoir été pondu par une fille éduquée à l’américaine avant la seconde guerre mondiale.

Aussi, au lieu de discourir, comme le font les ufologues, sur la véracité du Galactique et de toutes les conneries débitées par le gouvernement US, le texte en lui-même apporte sa propre preuve.

Cependant pour une compréhension plus fine et donc plus correcte par rapport à mes enseignements, je vous propose de changer le mot IS-BE par les mots “Créateur Incarné” juste histoire de voir si votre compréhension du texte sera meilleure.

Comme le dit le premier paragraphe, IS-BE est le sigle voulant dire Immortal Spiritual Being ou, en d’autres termes, Être Spirituel Immortel. Changez le mot Être par entité et vous aurez Entité Spirituelle Immortelle.

Une Entité Spirituelle est un Esprit Incarné qui, qui plus est, est immortel. On peut donc parler d’un Créateur Incarné n’ayant pas subi l’involution et donc la maladie et la mort. En gros, voyons ce que cela donne dans le nouveau texte.

Les Êtres Spirituels Immortels, que je désigne, par commodité, par l’expression « CRÉATEUR INCARNÉ », sont la source et les créateurs des illusions. Chacun d’eux, individuellement et collectivement, dans sa condition originelle et sans entrave, est une entité éternelle, toute-puissante, omnisciente.

Les CRÉATEURS INCARNÉS créent l’espace en imaginant une localisation. La distance qui advient entre eux-mêmes et le lieu imaginaire est ce que nous appelons l’espace. Un CRÉATEUR INCARNÉ est également capable de percevoir l’espace et les objets créés par d’autres CRÉATEURS INCARNÉS.

Les CRÉATEURS INCARNÉS ne sont pas des entités appartenant à l’univers physique. Ils sont une source d’énergie et d’illusion. Les CRÉATEURS INCARNÉS ne sont pas localisés dans l’espace ou dans le temps ; cependant, ils ont le pouvoir de créer l’espace, de placer des particules dans l’espace, de créer l’énergie, et de mouler les particules dans des formes diverses, de mettre les formes en mouvement, et d’animer des formes. Toute forme qui est animée par un CRÉATEUR INCARNÉ est ce que nous appelons la vie.

Un CRÉATEUR INCARNÉ peut décider de convenir d’être situé dans l’espace et dans le temps, convenir que lui-même est un objet, ou convenir à toute forme d’illusion créée par lui-même ou par un autre CRÉATEUR INCARNÉ.

L’inconvénient attaché au fait de créer une illusion est qu’une illusion exige d’être créée de façon continue. Si elle n’est pas créée continuellement, elle disparaît. La création continue d’une illusion requiert une attention constante à tous les détails de l’illusion afin de l’entretenir.

Un commun dénominateur de tous les CRÉATEURS INCARNÉS est leur désir d’échapper à l’ennui. Un esprit livré à lui-même, privé de l’interaction avec d’autres CRÉATEURS INCARNÉS, du mouvement, des initiatives imprévisibles, comme des intentions et des illusions impossibles à anticiper créées par d’autres CRÉATEURS INCARNÉS, sombre aisément dans l’ennui.

Qu’en serait-il si vous pouviez imaginer, percevoir ou faire advenir toute chose, à volonté ? Et si vous ne pouviez rien faire d’autre ? Qu’en serait-il si vous connaissiez toujours l’issue de chaque jeu et la réponse à toute question ? En seriez-vous lassé ?

Le parcours antérieur des CRÉATEURS INCARNÉS est impossible à mesurer, et pratiquement infini selon le temps de l’univers physique. Ils existent, tout simplement, dans un présent perpétuel.

Un autre dénominateur commun entre les CRÉATEURS INCARNÉS est le suivant : ils désirent éminemment faire admirer par autrui leurs propres illusions. S’il ne parvient pas à gagner l’admiration, le CRÉATEURS INCARNÉS continuera à créer l’illusion dans le dessein de susciter l’admiration. Pour ainsi dire, l’univers physique tout entier est fait d’illusions qui n’ont pas été admirées.

À l’origine de cet univers prend place la création d’espaces individuels, illusoires. Ces espaces constituaient la « demeure » des CRÉATEURS INCARNÉS. Dans certaines occasions, un univers est une création collective à partir des illusions de deux ou plusieurs CRÉATEURS INCARNÉS.

Dans le cas d’une prolifération de CRÉATEURS INCARNÉS, les univers qu’ils créent entrent parfois en collision, se mêlent ou se fondent en proportion de la part des différents CRÉATEURS INCARNÉS dans la création collective d’un univers.

Les CRÉATEURS INCARNÉS restreignent leurs capacités de façon à avoir un jeu à jouer. Les CRÉATEURS INCARNÉS pensent qu’un jeu, quel qu’il soit, vaut mieux que pas de jeu du tout. Ils endureront la douleur, la souffrance, la stupidité, les privations, et toutes sortes de conditions non nécessaires et indésirables, pour le seul bénéfice de jouer un jeu.

Prétendre que l’on n’est pas omniscient, que l’on ne perçoit pas toute chose, que l’on ne cause pas toute chose, est une façon de créer les conditions nécessaires pour jouer un jeu : les inconnues, les jokers, les obstacles, les adversaires et les objectifs. En fin de compte, le jeu est une solution au problème de l’ennui.

Dans ce sens, la totalité de l’espace, les galaxies, les étoiles, les planètes, et jusqu’aux formes de vie, les lieux et les évènements, ont été créés par des CRÉATEURS INCARNÉS, et ont été préservés par l’assentiment réciproque selon lequel ces choses existent.

Il existe autant d’univers qu’il existe de CRÉATEURS INCARNÉS pour les imaginer, les construire et les percevoir, chacun d’eux existant concurremment avec les autres, dans les limites de son propre continuum. Chaque univers est créé en utilisant un ensemble unique de lois, imaginées, modifiées, préservées ou détruites par un ou plusieurs CRÉATEURS INCARNÉS qui les ont créées.

Le temps, l’énergie, les objets et l’espace, tels que définis dans les termes de l’univers physique, peuvent ou non exister dans l’univers physique. Le Domaine existe dans un univers de ce type, aussi bien que dans l’univers physique.

Une des lois de l’univers physique est que l’énergie peut être créée, mais qu’on ne peut la détruire. Par conséquent, l’univers poursuivra son expansion aussi longtemps qu’un CRÉATEUR INCARNÉ continuera d’y injecter de l’énergie. Il est pour ainsi dire infini. Il est semblable à une ligne d’assemblage automobile qui ne s’interrompt jamais, et dans laquelle aucune des voitures n’est jamais détruite.

Chaque CRÉATEUR INCARNÉ est essentiellement bon. C’est pourquoi un CRÉATEUR INCARNÉ n’aime pas infliger à d’autres CRÉATEURS INCARNÉS ce que lui-même ne voudrait pas subir. Pour un CRÉATEUR INCARNÉ, il n’existe pas de critère inhérent de ce qui est bien ou mal, vrai ou faux, laid ou beau. Ces idées reposent toutes sur l’opinion individuelle de chaque CRÉATEUR INCARNÉ.

Le concept le plus approchant dont disposent les êtres humains pour décrire un CRÉATEUR INCARNÉ est celui d’un dieu : omniscient, tout-puissant, infini. Ainsi, comment un dieu cesse-t-il d’être un dieu ? Ils prétendent NE PAS savoir. Comment pouvez-vous jouer « à cache-cache » si vous savez toujours où se cache l’autre personne ?

Vous allez prétendre NE PAS savoir où se cachent les autres joueurs, de sorte que vous pourrez partir « à leur recherche ». C’est ainsi que les jeux sont créés. Vous avez oublié que vous vous bornez à « faire semblant ». Ce faisant, les CRÉATEURS INCARNÉS en viennent à être capturés et asservis à l’intérieur d’un labyrinthe qu’ils ont eux-mêmes conçu.

Comment quelqu’un peut-il créer une cage, s’enfermer lui-même dans cette cage, jeter la clé, oublier jusqu’à l’existence de la clé ou de la cage, oublier qu’il y a un « intérieur » ou un « extérieur », oublier jusqu’à l’existence du soi ? En créant l’illusion qu’il n’y a pas d’illusion : l’univers entier est réel, et aucun autre univers n’existe ou ne peut être créé.

Sur Terre, on diffuse la propagande, largement admise, selon laquelle les dieux sont responsables, et que les êtres humains ne sont pas responsables. On vous enseigne que seul un dieu peut créer des univers. Ainsi, la responsabilité pour toute action est assignée à un autre CRÉATEUR INCARNÉ ou un autre dieu. Jamais à soi-même.

Aucun être humain n’assume jamais sa responsabilité personnelle pour le fait qu’eux-mêmes, individuellement et collectivement, sont des dieux. Ce seul fait est en lui-même à l’origine du piège dans lequel chaque CRÉATEUR INCARNÉ est maintenu captif.

Je pense qu’à ce stade de lecture, vous avez compris la teneur du message apporté par ce galactique. C’est loin d’être de la daube et c’est comme ça pour tout son message. Aussi, si vous désirez vraiment découvrir son message, voici les principaux textes que vous avez besoin.

1 – Le document officiel sous sa forme pdf – Un truc de 187 pages…

2 – Mon document de travail reformaté en 85 pages en pdf ou en Word.

3 – Le chapitre 12 avec le remplacement de IS-BE par Créateur Incarné en pdf

4 – Le site web des documents originaux en anglais.

Il est évident que compte tenu de la teneur en souffre du document, l’éditeur a pris toutes les protections maximales pour ne pas se retrouver au tribunal d’abord et ensuite, en bon américain, il a décliné ça dans toutes les solutions vendables pas possibles (Tshirt, casquette, mug et carte postale avec citation) avec photos à l’appui et de multiples traductions en langues étrangères.

Bref, la volonté de l’infirmière à la diffusion mondiale de son document est donc entre de très bonnes mains. Cependant, cela n’empêchera pas la multitude d’interpréter tout ça avec plus ou moins de bonheur selon le niveau vibratoire et les filtres déformants liés à chaque culture.

Pleinement conscient que vous allez avoir des questions d’éclaircissement concernant certains passages, je me permettrai d’aborder les sujets via des articles car par email ça va être insoutenable tout autant que dans les commentaires.

ATTENTION ce document va vous secouer les convictions, alors allez-y mollo au départ et ne cherchez pas à tout lire d’une seule traite. Sachez conjuguer avec votre capacité d’encaisser car, bien évidemment, c’est un champ de mine anti-personnelle que je vous brandis sous le nez.

Pourquoi fais-je cela ? C’est simplement pour vous préparer à ce qui s’en vient devant nous. Le grand évènement ne sera pas seulement vibratoire mais aussi informationnel, alors autant commencer à mettre les mains dans le cambouis de la Vérité qui nous sera révélée de toute manière que l’on veuille ou pas.

Aussi, autant un lecteur a dit dans un commentaire qu’il avait la sensation que nous avions changé de niveau de classe, je vous confirme le fait. On passe un cran au-dessus car vu tout ce que je dois vous transmettre, je n’ai pas le temps de continuer à rouler peinard tant ça nous pousse au derrière.

Laurent DUREAU

278 commentaires sur 129 -Créateur Incarné, prêt à la Culbute ?

  1. Gratitude Laurent.
    Secouage en vue !
    Cet anniversaire 70 ans et la découverte des « momies de Nasca » participent-ils de ce « grand évènement … vibratoire mais aussi informationnel » ?
    Ces sujets résonnent en moi depuis « tout petit » et avec le suivi de tes « délires » depuis 7 ans environ, j’ai aussi été « touché » par ceux d’Anton Parks en « m’aime » temps.
    Feu du heart

    https://www.the-alien-project.com/
    https://www.youtube.com/channel/UCoeCxu8x1lHmbaMbH3xhAWQ

  2. j’ai commencé à lire…pffiiiouu c du lourd !!!
    je suis touché plein coeur Laurent,c’est sûr que ça change encore la vision des choses…

  3. Enfin, tout simplement. Voici, exactement le résultat dont je m’attendais lorsque nous avons fait la guidance de mardi passé. MERCI. pour la transmission public de cette info.
    bravo thank_you

  4. Pour ceux qui connaissent le film je me sens à la lecture de cet article comme dans Truman show….. un beau jour tu découvres que tout ton univers est faux. C’est un jeu….
    mais pour nous en plus c’est que nous ne sommes pas innocents nous avons accepté le jeu et même créé le jeu et poussons le bouchon jusqu’à ignorer tout cela. …… Whaou je le savais déjà. Car comme bien d’autres personnes j’avais lu des articles ( de Laurent et d’autres ) mais de le lire comme cela d’une façon directe, claire et précise. … ça remue. Je vais aller lire l’article au complet. Merci Laurent! !!
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/The_Truman_Show

    • Je confirme, Goldylocks,
      Cela fait 15 jours que ce film me revient en souvenir. j’arrête pas de me dire que ce que nous vivons c’est de la téléréalité à l’échelle galactique et que nous sommes arrivés au clap de fin avec un dernier épisode en « apothéose » ou plutôt en « apocalypse » avec la grande révélation que c’était un jeux! Nous sommes devenus des Sim’s car jouer derrière un écran ne nous suffisait plus!
      C’est sûr que c’est plus marrant quand on s’y « croit ». D’où la nécessité du voile de l’oubli.
      Je suppose également que les spectateurs sont nous-même, les fameux esprits directeurs, les scénaristes. Il n’y a pas plus accrocheur qu’une série à rebondissements mais là, on a fait fort!!!
      Mais bon, il y a ceux qui en ont marre de jouer comme moi et ceux qui ne veulent pas s’arrêter.
      Je vais lire attentivement cette canalisation.
      Merci à tous les joueurs!

  5. bjr,
    c’est assez drôle, parceque je suis tombé sur cette interview de AIRL hier en parcourant un article sur le site de sand et jenael (unfuturdifferent)
    cahier n°7 partie 3

    • Autre drôlerie Pompom, hier aprèm’, sur le même site j’ai lu le même cahier!
      Je n’ai pas ouvert le pdf, il était trop long et trop tard.
      Mais aujourd’hui, je ne vais pas laisser échapper cette synchronicité d’autant qu’elle est proposée par Laurent himself!

    • merci beaucoup chris84 pour ce lien, j’en ai écouté un bout, je vais en Irlande cette été je me demandais ce que j’avais à y faire, là, ma petite voix m’a indiqué les (ex) lieux (atlante) où je devais passer un moment good

    • C’est vrai qu’elle raconte bien , Elisabeth de Caligny !
      Comme je suis branché Nuréa TV, j’ai téléchargé l’émission il y a un mois.
      Et comme elle dit au début: «Attention, ça va être long !»
      Nora confirme : «long et lourd !» Et Elisabeth de plussoyer : «lourd mais surtout troublant !»
      Alors forcément quand elle parle des IS-BE, je n’ai pu m’empêcher de faire un lien avec les propos du plombier.
      Du coup, je me suis accroché poue enregistrer me maximum d’infos dans mon disque dur.
      Mais même si j’ai tout capté, c’était dense et lu par quelqu’un d’autre.
      Donc je suis super content d’avoir le texte et de pouvoir m’y pencher à loisir.
      Merci Laurent. Gratitude.

  6. OH LAURENT MERCI, j’avais essayé de lire en anglais (mais pas compris), cherché la promesse d’une édition française, cherché des traductions plus complètes que ce que j’avais sur le net, et enfin renoncé, contrariée de lâcher cette pépite. MERCI, MERCI! friends

  7. l’extrait a résonné en moi, comme une confirmation, surtout en rapport avec la création des jeux par crainte de l’ennui. j’ai réalisé cela récemment en partant travailler, j’ai vu tous les jeux qu’on joue pour « s’occuper ». et j’ai réalisé que tout n’est que pièce montée, crue suite à un conditionnement mental.en fait, on peut jouer à ce qu’on veut en réalité, suffit de se le rappeler ! merci laurent, je vais étudier la suite.

  8. OH LAURENT MERCI, j’avais essayé de lire en anglais (mais pas compris), cherché la promesse d’une édition française, cherché des traductions plus complètes que ce que j’avais sur le net, et enfin renoncé, contrariée de lâcher cette pépite. MERCI, MERCI! friends

  9. Très intéressant, ça grimpe chaud malgré la température qui dégringole elle, enfin!
    Un article exceptionnel, dans la lignée des remises en question. Ouvrez votre cadeau et belle journée à tous.
    Un grand merci à Laurent pour « son article et le document joint » qui décoiffent et font
    wacko gigoter et vire-volter les neurones, nos convictions sur la vie et nos pensées actuelles. Feu du heart à tous

  10. Salut, j’ai lu ce document il y a qlq années déjà. Je reste bouche B … parce que je me rends compte que ce temp écoulé et les délires du plombier on tissé une autre grille de lecture. Cela donne une toute autre compréhension. Comme de passer de l’image 2D à 3D on y voit des détails jusque là insoupçonné. Merciii Laurent !!! FDC

  11. on a beau « connaître » ces écrits et d’autres sources
    l’information nécessite la fréquence, le niveau vibratoire –
    et réciproque-ne-ment-pas – Merci de prévenir « en douceur » de l’INFORMATION
    oui

  12. Merci Laurent c’est magnifique j’en suis à la moitié du pdf réduit et je suis émerveillé, et pourtant je suis dedans depuis 2 ans à temps complet.. la nuit s’annonce passionnante .. J’adore..!
    Merci du fond du coeur
    Bises à toutes et tous
    Au plaisir
    Xavier

  13. Laurent, j’ai découvert ce livre par « hasard » il y a moins d’un an et j’ai tout de suite fait le lien avec tes « délires », qui me confirmaient la véracité des dires de cette femme. C’est sur que c’est une bombe à fragmentation pour un pré-humain qui se marre et pense « petit homme vert » quand on ose parler d’alien.
    Je suis heureux que tu partages ce document en lui apportant ta caution, cela va lessiver dur dans les chaumières !!
    Amicales pensées !!
    André66

  14. J’ai déjà eu lu le livre et je suis contente de le relire à ta manière, ça sera déjà plus court smile J’ai lu un premier jet et je reviendrais relire comme tu le proposes. Merki !

  15. y a du « inception » dans ce texte … avant l’heure.
    certains passages sont éloquent par rapport à notre façon de fonctionner :

    « Un commun dénominateur de tous les CRÉATEURS INCARNÉS est leur désir d’échapper à l’ennui. Un esprit livré à lui-même, privé de l’interaction avec d’autres CRÉATEURS INCARNÉS, du mouvement, des initiatives imprévisibles, comme des intentions et des illusions impossibles à anticiper créées par d’autres CRÉATEURS INCARNÉS, sombre aisément dans l’ennui.  »

    ou

    « Un autre dénominateur commun entre les CRÉATEURS INCARNÉS est le suivant : ils désirent éminemment faire admirer par autrui leurs propres illusions. S’il ne parvient pas à gagner l’admiration, le CRÉATEURS INCARNÉS continuera à créer l’illusion dans le dessein de susciter l’admiration. Pour ainsi dire, l’univers physique tout entier est fait d’illusions qui n’ont pas été admirées.  »

    Les manipulations illusoires et le bombardement permanent de la peur, nous éloigne de cette état :
    « Chaque CRÉATEUR INCARNÉ est essentiellement bon. C’est pourquoi un CRÉATEUR INCARNÉ n’aime pas infliger à d’autres CRÉATEURS INCARNÉS ce que lui-même ne voudrait pas subir. Pour un CRÉATEUR INCARNÉ, il n’existe pas de critère inhérent de ce qui est bien ou mal, vrai ou faux, laid ou beau. Ces idées reposent toutes sur l’opinion individuelle de chaque CRÉATEUR INCARNÉ. »

    Personnellement c’est ces excès de violence psychique qui sont devenus insupportables et qui ont été à l’origine d’un appel au secours intérieur vers la source et une recherche découverte qui s’est affiné dans le temps pour se focaliser sur tes sites essentiellement.

    par contre la nuit dans nos rêves on est embarqué dans des scènes qui ne nous appartiennent pas, il semble que notre moi supérieur nous associe à des actions ou des situations à régler dans des univers créés par d’autres. Est ce que les rêves serait une façon de régler les fonctionnements ou interactions des 144000 parties de notre esprit directeur ?

    En tout cas ce que je ressens que le message est de lire le ton PDF en entier pour engrammer et bio raisonner le contenu.

  16. Coïncidence pour moi : il y a un an quasi jour pour jour dans un de tes articles, je demandais ton avis sur le thème « finalement, la création ne serait-elle pas fondamentalement une parade à l’ennui ? »
    Et bien vu l’avant goût que tu nous mets ici, ça met directement en appétit pour la suite!
    Merci Laurent (et en plus tu nous as fais une synthèse!).

  17. Merci Laurent. J’avais déjà eu l’occasion de lire le texte il y a quelques temps. J’avais senti que celà était vrai. (surtout que l’infirmière avait été mise au secret et renvoyée chez elle). Voilà pourquoi j’aime tant certains films de science-fiction ainsi que de regarder la voûte étoilée. kiss heart

  18. Bon eh bien encore MERCI Laurent pour ce partage de connaissances revisitées. Pour cette lecture de l’espace ou UNI-ver-selle (lire entre les lignes c’est lire au-delà de 2 espaces linéaires, n’est-ce pas ?). Tout est fluide. FdC

  19. give_rose Bigre de Bigre ! Ayant eu connaissance de cela depuis des années Comment ai-je pu te poser la question sur « la foule envahissante » ? Et oui aussi collision des « mondes » Merci a Petite Voix de m’avoir dit prudence laugh Pourquoi, mais pourquoi… ayant connaissance de certaines choses (qui pour moi sont complétées merveilleusement par tes « délires  » et qui me rassurent) je reste encore a me faire « berner » par mes habitudes de conceptionssss ?Comment arriver a passer outre de cette matrice illusoire ? Merci pour ton travail de dingue. Continues tes délires extraordinaires Gratitude pour ton PDF je V y retrouver de quoi comprendre … l’audio/vision/ressentis Merci a toute l’équipe heart

  20. J’ai commencé à lire ton word, il me semble avoir déjà lu quelques choses sur le sujet il y a une dizaine d’année, je ne me rappel plus exactement où, peux être sur le site de project avalon, il y a d’ailleurs une interview de John lear de 2006, j’ai lu beaucoup d’interview intéressante de ce gars il a côtoyer pas mal les opérations spatiales secrètes.
    http://projectavalon.net/lang/fr/john_lear_flightsun_fr.html

    ça fait drôle de revoir ces faits remonter à la surface maintenant

  21. merci Laurent! j’avais lu ce document il y a quelques mois, mais lorsque j’ai voulu comparer avec ma version sur disque dur, je n’ai retrouvé que des fichiers inexploitables… en me connectant au site d’origine rien no plus. Donc, re-merci de me permettre de récupérer cela et de le revoir sous un angle nouveau smile (y)

  22. Merci Laurent,
    J’ai aussi l’impression que les synchronicités ont fait revenir beaucoup d’entre nous sur ces vieux écrits, je les aie aussi relus il y a environ 1 mois. Le hasard… bad
    Feu du Cœur

  23. Mais alors ??
    y-a-t-il une porte de sortie de cette prison ? puisque aucun système ne permet d’en sortir avant 5000ans selon les infos des pages 45-46-47 etc… ?? puis-que dès la mort physique biologique on repasse au micro-ondes…

  24. dis, Laurent, est-ce que la culbute dont tu parles serait la sortie du « je » et du jeu avec tout ce que cela comporte?
    merci pour ce document, il est frappant de vérités, je ne m’étais pas rendue compte qu’effectivement la peur de l’ennui est très présente.
    merci à tous.

  25. Merci Laurent pour ton article et ton travail immense d’éclaircissement.
    Nous avons lu le livre en français : « Entretien avec l’Alien » édité par Lawrence R. Spencer traduit par Jean Librero.
    Nous sommes entièrement de ton avis et ta synthèse est merveilleuse.
    Bises à toutes et tous et bonne lecture
    good

  26. Waouuuu en effet du lourd bien qu’au fond de moi j’ai toujours su que nous n’étions pas seuls. nous sommes jamais prêt face à de tel événement,c’est comme pour l’accouchement et la 1ere rencontre avec bb, pourtant 9 mois pour s’y préparer! On va laisser reposer les infos là…

    Ca paraît évident que l’humain ou préhumain s’occupe pour éviter l’ennui, je dirais aussi pour éviter de se retrouver face à lui même une sorte de fuite. Nous avons souhaité que ça bouge et bien nous allons être servis, restez bien à bord moussaillons…

    • En effet à la lecture du pdf il y a qq questions, Laurent si ça peut t’aider dans ton article réponses

      D’où trouvent ils la matière pour créer leur vaisseau et leur scaphandre sachant qu’il n’est ni organique ni biologique, dans les dimensions supérieurs il n’y a pas de matière ou peu?

      Qui est le domaine? La source peut être???

      Qu’est ce que l’ancien Empire?

      Merci

  27. Merci à Chris64 pour ce lien et au Pdf de Laurent…Un bon sujet de réflexion.
    Tout ce contenu me paraît ni blanc ni noir effectivement, mais bien fait de vérités et fines dissimulations voulues par cette êtreté galactique AIRL donc plutôt Gris. Le plus déroutant dans cette histoire est de constater une fois de plus avec ce document que nous sommes bel et bien dans cette matrice négative (cuve à mazout) et qu’il va être compliqué d’en sortir et de cesser le jeu des incarnations d’âmes. Seuls Lao Tseu et Bouddha y étant parvenus c’est dire le défi que nous est lancé et qui s’en vient.

  28. J’avais lu l’interview de l’infirmière l’année dernière sur un blog, je ne sais plus lequel,
    Merci pour cette énorme travail Laurent, et oui, c’est vrai ça remue, encore un cran au-dessus… Je vais lire la suite

  29. Pour ceux qui préfèrent écouter au lieu de lire sur écran ou smartphone vous pouvez convertir le format word en format podcast audio mp3, choissisez la langue en francais puis le debit slow (plus facilement écoutable), laissez la voix de Gabriel ET APRES copier coller le texte de laurent ici (pas l’inverse sinon ya des bugs)
    http://www.fromtexttospeech.com/
    boast

  30. J’hésite à lire le PDF, après lecture de ton article en position horizontale, dans le noir, ma petite voix m’a soufflé, à la lecture du titre du PDF : « Entretien avec un Vampire »…. !
    heart

  31. 4h du matin,réveillée par le jeu que je suis en train de vivre en ce moment, je me plonge dans la lecture de la news de la veille tout en sachant qu’il peut y avoir un effet de raisonnance à mon état actuel.
    Allongée dans mon lit comme à l’habitude je commence à lire…

    Sujet pertinent sans commune mesure, à de nombreuses reprises j’ai voulu aborder le sujet de la création de l’être incarné, de son éternité, de sa création, son infini…
    J’aurais aimé abordé ce sujet avec toi, et de loin envoyé une question, un état, solliciter Yz…
    Il en est.
    A la première lecture de ce document de celui qui est, je suis.
    Merci d’être, Laurent.

    Rarement le fait de commenter par écris me semble justifié. Ici, se joint mes raisonnements avec les autre je. Pour une fois je partage mon ressenti avec toi, avec vous les autres joueurs de la matière.

    Je vais fermer mes yeux, merci heart

  32. La connaissance serait-elle seulement une complexité d’expériences.
    Le tout serait-il un renouvellement permanent du présent sans mémoire.
    Seule l’étincelle de lumière réalise son occupation dans l’écran noir du néant.
    Nous serions l »Un » démultiplié en une infinité d’entités se cherchant.
    ALORS comment procéder à un vrai changement subtil du processus lassant.

  33. Tout cela est très nouveau pour moi… voire inquiétant et loufoque en première lecture !
    Après la surprise, la peur (de l’immensité), c’est la curiosité qui l’emporte.
    Mais il y a quelque chose en moi d’immensément triste car a aucun moment il est question d’amour, de Gaia, d’etres de la nature…
    et nos anges ?
    C’est froid ce récit, je ressens pas la vie mais du pouvoir de surveiller un territoire… y’a un truc qui match pas.
    À suivre…
    Please help Laurent !!!! Un cours magistral sur tableau blanc pour décrypter mieux ce pdf !
    Je me pose la question sur l’utilité… on en fait quoi de tout ça ?

    • Je rejoins Patricia dans le sens où ce document paraît très froid, et où on ressent l’envie de conquête et de surveillance, sans aucune référence à ce que dit Laurent… Mais il faut aussi resituer ce document à la date à laquelle il a été écrit, en 1947 il n’était pas encore question d’EDLN, et encore moins du cordon d’Eléa !! Urantia-Gaïa n’avait pas encore commencé son élévation vibratoire, l’humanité non plus (à part quelques cas isolés). Par contre il confirme bien que Terre-mère a été LA prison galactique pour les déchets que plus personne ne voulait, en clair l’humanité est ce qui se fait de pire dans l’histoire évolutive…
      Par contre j’ai arrêté la lecture hier soir parce que j’en pouvais plus, besoin d’aller faire dodo, mais si je n’avais pas travaillé aujourd’hui j’aurais été jusqu’au bout de la lecture hier soir parce que c’est PASSIONNANT !!! C’est un document de première bourre qui tape dans le mille, peut-être le doc le plus passionnant que j’aie jamais lu ! smile
      Encore un grand merci à toi Laurent (et vivement ce soir que je reprenne cette lecture) smile

    • Oui il est bien triste le p’tit gris, grisounet même… sad . C’est normal en fait, les petits gris ou les MIMINU en sumérien (ils en parlaient déjà, c’est un peu plus vieux que Roswell smile ) sont une sorte de machine vivante (un forme de portail organique on dirait aujourd’hui?) créée par les fameux dieux patriarcaux sumériens, sorte d’esclave-soldat-ouvrier, etc programmé à tout faire. Il n’y a pas forcément beaucoup d’âme là-dedans, il y a de l’intelligence mentale (beaucoup), ça oui, mais un esprit? A moins d’une forme collective comme les fourmis peut-être… Et pas d’émotion, pas de cœur, pas de féminin – surtout pas, malgré les essais d’hybridation. Bref, je lirai un jour le document entier quand j’en aurai le temps, mais on a là un témoignage d’un ET qui est issu de la matrice artificielle créée par les IS BE peut-être, il lui manque la moitié du tissu de la Source, celui dont est pourvu (à son insu) l’humanité en revanche… d’où l’observation de nous autres par ces entités non humaines. On comprend qu’ils s’ennuient.
      Et on a une inflation de MIMINU dans les « divulgations » qui arrivent, à croire qu’il s’agit une grosse campagne de pub pour faire croire qu’il n’ y a qu’eux comme forme de galactiques dans l’Univers. Ce serait d’un triste !
      Et puis sur l’ennui, je n’ai pas du tout la même vision : pour moi, l’ennui si on s’y abandonne, est une étape indispensable à la création, c’est un moment particulier de réorganisation intérieure qui laisse en apparence démuni, et qui permet de finalement trouver ses ressorts profonds, ses désirs essentiels et ouvre le chemin à leur réalisation. Si on a la foi d’aller au bout de l’ennui c’est ce qu’on y trouve. Si on le fuit par des distractions alors on ne trouve que .. l’ennui.
      Bref, moi je préfère les BI SE ! kiss

      • Gaby Oh Gaby
        tu devrais pas m’laisser la nuit ♫ smile
        mi-minou qui parle, pour toi, vraiment ? smile

        Message, question :
        je relis ce texte dès que possible, ce soir, lu il y a quelques années.
        Sûr que les interprétations inévitables que j’en avais vont sauter. Et bien « d’autres choses sont en train de sauter », mon mental débranche autrement chacun sait ce que cela peut possiblement donner – donc, ÊTRE.
        Quand j’avais lu ce texte, le fossé qui me séparait du message et de sa REALITE venait de moi, pas du message.
        L’étiquette 4D PLAFONNEE SDS était venue se coller là.
        Tout se trouve en Soi, sur le pont équipée Stellaire.

      • hihi, tu ne m’as pas loupée !
        non je ne parle pas aux miminou, quel joli nom inadéquat tout de même.
        Il y en a pleins d’ autres en revanche que je côtoie sur d’autres plans, les intraterrestres et autres formes d’humanités, les abgals, les urmah, les sukkal, les nungal, les amasutum selon les vocables protosumériens d’A. Parks, mais je ne leur demande ni leur apparence éventuelle, ni leur nom, je sais à leur signature vibratoire, on se contacte c’est tout et ça suffit bien assez (pour l’instant).

        • je pressens (je ne dis pas con-prendre) pourquoi ils sont tellement présents, sœur. Déluge, concentration d’information et d’activité, d’un univers, le 7ème. De l’horizontal au vertical.
          Urmah tranche en ce bilan de mi-AN-née, tranche et porte.
          Quelle Gratitude.

          • Ouh lala – STOP – moi pas comprendre – STOP – mais moi pas vouloir comprendre – STOP – sinon moi prendre la tête – STOP – et ça grosse grosse pollution mentale -STOP- et moi devoir me détoxifier beaucoup beaucoup – STOP – sinon moi devenir gros monstre puant de Chihiro – STOP – moi arrêter là – STOP -. crazy

  34. les anges sont « froids » Patricia –
    « pouvoir de surveiller territoire » est un niveau de lecture, un autre est « responsabilité planificatrice », un autre est « jeu d’enfant qui apprend », il semble qu’on est toujours dans le jeu des 144000 de l’Esprit Directeur

    • … je l’ai toujours su : petite, j’avais cette vision d’un dans lequel nous étions des personnages guidés par des joueurs qui tiraient les ficelles plus haut !
      Bon ok les anges sont froids… mais l’amour dans tout ça ? (Bisounours sort de ce corps !!!! blum )…
      sans amour quel est le sens de la vie ? ( que l’on soit prisonnier sur terre ou pilote la haut)…
      Je m’interroge…

  35. Bonjour les amis,
    Merci Patricia,je suis sur cette même tonalité. Mon ressenti m’amène plusieurs questions à propos de cette civilisation de gris :
    – cette civilisation a fait le choix de la technologie, est-ce une évolution présent/futur d’une autre dimension de l’humanité ? A se retrouver dans des laboratoires pour créer la vie? Cette issue me dérange car le pouvoir est encore à l’extérieur de l’être.
    -l’histoire de l’humanité encore retournée comme une crêpe : les annunakis étaient présentés comme les méchants puis maintenant les gentils, la civilisation des pyramides qui fait office de gardien de prison, une certaine colère monte en moi contre toutes ces civilisations qui nous ont manipulés génétiquement et mentalement, mais au fond sommes-nous aussi ces E.T qui se manipulent eux-mêmes dans ce jeu ? Laurent, à wacko tes dires

    j’ai besoin de vos intuitions sur cette idée apparut hier matin :
    puisque nous devons mentalement maintenir cette illusion d’une manière continue pour créer cette réalité, la numérologie est-elle un moyen d’ancrer cette réalité dans notre monde physique : immatriculation de nos voiture, N° de nos maisons, nos dates de naissance …afin d’en fixer les objets?

  36. Il y a le message, et le messager.
    La distorsion de compréhension télépathique, certainement aussi.
    Puis de transcription.
    Et 60 ans plus tard, un livre est écrit…
    Ca fait beaucoup d’intermédiaires et de distorsions possibles…
    Tout n’est certainement pas à prendre au pied de lettre.
    Mais il reste néanmoins un message clair:
    Nous sommes des créateurs incarnés et amnésiques. Piégés sur une planète prison.
    Ca, on le sait déjà.
    Pourrons-nous nous en libérer, et rompre ce cycle infernal? A vos jeux…
    Ou plutôt à nos « JE ».

    Feu du cœur heart

  37. La plus belle preuve d’amour que l’on puisse trouver dans ce texte, c’est l’alien Airl, qui nous la donne: Elle reste piégée là, avec des militaires armés et prêts à la « dégommer » (Imaginez l’ambiance) alors qu’elle aurait pu se barrer bien avant, sans délivrer son message.
    Comme le fait l’infirmière, elle transmet avant de partir.

    • C’est ce qui m’a touché dans ce texte que je n’ai pas encore fini de lire : c’est le sentiment d’empathie entre Airl et l’infirmière… 2 êtres que des millions d’années d’évolution séparent, 2 êtres qui n’appartiennent pas aux mêmes mondes, mais que la flamme intérieure, indicible et éternelle parce que c’est de l’amour, fait se rapprocher instantanément.
      On comprend bien que Airl n’en a rien à faire des militaires de l’autre côté de la glace sans tain : c’est une entité non-biologique qui n’a pas la peur de la douleur, car « elle » est un pur esprit qui utilise un corps artificiel (un scaphandre) pour se déplacer et agir dans l’univers physique…
      Franchement j’ai hâte de revenir chez moi pour terminer la lecture ! smile

  38. D’accord avec toi Patricia01, cela s’appelle le courage avec la compassion et l’amour pour ses frères et sœurs, tout le contraire du « après moi le déluge ». Je me souviens avoir vu une série de vidéo sur le sujet, la transcription des messages télépathiques de Airl par l’infirmière, il y a quelques mois. Mais je n’ai pas enregistré le lien, dommage. Feu du heart à tous.

  39. Bon autant l’extrait dans l’article m’avait parlé, autant le pdf là c’est de plus en plus poussif.
    Je viens de faire une pause après la lecture de :
    1.034 – 1.124 après J.C.
    L’ensemble du monde arabe a été asservie par un seul homme : Hassan Ibn-al-Sabbah, le Vieux de la Montagne. Il fonda la Secte des Assassins…

    Aucun territoire en dehors de sa forteresse, craint et hais par tous les sultanats et califats à cause de sa politique d’assassinats… assassinats commis justement car leurs objectifs politiques ont toujours été en opposition aux siens… Une grosse contrevérité historique (cf « la croisade selon les arabes » d’Amin Maalouf).
    En fait, plus ça va plus ça me fait penser à un gros gloubiboulga (spéciale hiphip pour le coup du « déporter sur terre pour manque de paiement de l’impôt sur le revenu galactique »).
    J’ai bien l’impression Laurent qu’avec cet article tu nous ais fait le trie entre le bon grain et l’ivraie, car dans l’ensemble ça sent le BULLSHIT à plein nez smile

  40. Génial, j’suis tombé la dessus il y a un mois environ, un truc que t’oublies pas …
    J’y repense souvent depuis et je suis Heureux de le voir ici !
    Merci Laurent

  41. je partage avec vous m’a compréhension:nous avons à faire à un alien IS-BE en mission pour amenuiser les dégâts résultants de nos conneries.Elle se retrouve dans la partie la plus glauque de la galaxie « l’ENFER » sur la pire planète qui soit,habité par des psychopathe(imaginer ce que peut donner un IS-BE (créateur incarné)psychopathe !!!
    Elle sait qu’il y a des pièges laissé par l’ancien empire (elle risque sa peau et surtout de finir dans cette planète prison de l’horreur)Nous avons oublier mais vraisemblablement pour un IS-BE oublier ce qu’il EST (une entité qui n’a pas d’âge avec un vécut impensable) est la pire des choses…
    Elle se retrouve face à des militaires,vous savez ces gens qui ne pensent qu’à guerroyer et conquerir par la force en tuant et massacrant les populations sans défense.
    Elle va donc adopter un langage « militaire »pour s’adresser à des militaires.Eux c’est pas l’amour qui les intéresse.
    On a quand même crucifier le Christ venu nous aider…ça doit laisser des traces chez les IS-BE…
    D’ailleurs, la première chose qu’ils ont fait c’est utiliser les infos qu’elle a donner concernant les électrochoc pour tenter de l’immobiliser quitte à la tuer.Je sais pas moi elle explique que c’est ce que nous subissons régulièrement pour qu’on ne s’évade pas est paff elle y a droit.!!! heureusement qu’elle lit dans les pensées sinon crraak,foutu!
    Petite précision l’amour est information:je crois qu’elle a fait son job avec beaucoup d’amour…De plus si le but de la manœuvre était de prendre contact avec cette infirmière de manière à réactiver sa mémoire c’est réussi avec toutes les implications qu’il peut y avoir derrière:peut-être une recherche de méthode pour nous rendre à tous notre mémoire.
    Enfin (pour ne pas être trop longue)elle devait donner des infos suffisantes pour l’époque pas plus pour pas éveiller la curiosité de Big brother alias les involuants notoire sévissant sur Terre,en effet je me suis dit pourquoi dit-elle que la Terre n’intéresse pas vraiment le Domaine ?sans compter tout ce qui ne colle pas avec les enseignements de Laurent:elle n’allait servir toutes les infos aux involuants sur un plateau.
    aussi les poupées et les engins ne sont absolument pas mécanique,c’est la pensée qui anime pas de technologie de mort là!Quand elle parle de technologie il s’agit d’histoire qui datent de trillions d’années,ils ont évoluer depuis comme il se doit partout dans l’univers.
    J’arrête là .bises à tous smile

    • étant responsable de leurs créations ,ils doivent en prendre soins et pallier aux conséquences d’où la nécessité de préserver la multitude de création sur Terre.
      J’ai l’impression que le froid que certains ressentent viens du non jugement,Airl relate les choses est n’émet pas de jugements donc pas d’émotions

  42. Il y a quelques années j’avais lu ce texte Entretien avec l’alien, mais c’était beaucoup plus court que ça donc incomplet et ça ne m’avais pas fait cet effet là non plus, je ne l’avais pas compris de cette façon là.

    Maintenant je comprends mieux le jeu, je vois l’ensemble du paysage, pas seulement l’arbre devant moi.

    J’avais déjà lu le récit d’une femme qui s’était fait enlever par des petits gris qui leur avait dit: Vous n’avez pas le droit! et l’un d’eux lui avait répondu: Nous avons tout les droits! Aïe, cela m’avais surprise!!! Je pensais que nous n’étions que du bétail pour eux. Mais là je vois cela tout autrement, finalement ils sont nos amis? Nos grands frères et sœurs? Ils font ce qu’ils peuvent pour nous aider et les gouvernements font tout pour nous faire croire que c’est eux les méchants dans l’histoire pour qu’on en ait peur?

    Mais il me reste encore un doute, Est-ce que c’est vrai ce qu’elle lui a raconté ou si c’est ce qu’ils veulent que nous croyions? Je pense que je vais questionner ma petite voix à ce sujet.

    En tout cas, il n’en reste pas moins qu’ils font partie de la grande illusion de notre jeu de créateurs incarnés eux aussi, nous faisons tous partie de la Source créatrice du féminin primordial.

    C’est une histoire à suivre… Une histoire sans fin… Mais qui a des « reset » de temps en temps… Donc… aurons-nous bientôt un « reset »?

    Il y a quelques semaines j’ai demandé à ma petite voix si c’était vrai que l’inversion des pôles était pour bientôt et surprise, c’est mon cdc qui m’a répondu oui, j’ai demandé une deuxième fois pour être certaine et j’ai eu le même résultat. Maintenant il me reste à faire comme Airl et voir mon corps comme un simple scaphandre, un vêtement qui n’est pas moi.

    Si on se voit comme dans un jeu vidéo cela me fait penser au film avec Léonardo DiCaprio: Origine. De la façon que le film se termine on se pose justement la question: Est-ce que notre monde est réel?

    Merci Laurent, ce fut très instructif!
    heart

  43. J’ai lu le livre au complet, je connaissait déjà via Paul Posson, (pas sur du nom) une partie de cette histoire. Je crois quand même qu’il ya encore des semi vérités et que ce Alien a également ces propres système de croyances. Malgré des affirmations surprenantes, j’ai perçu à certaines occasions dès croyance limitées. J’ai également noter quelques incohérences linguistique et historique mais bien sûr selon mais propre croyances et ressenties.

  44. Ici dans ma région, il y a un médium reconnu (Serge Girard) qui a écrit 5 livres. Vue que mon frère travail dans le domaine de l’édition ou à été publié ces livres, Mon frère me les a donné tout les 5.
    Quand le père de ce médium est mort, après quelques jours, Il s’est assis là ou son père est mort sur sa chaise afin de revivre tout les événements suite à sa mort.
    Note: Il a dit que c’était une expérience traumatisante qu’il ne conseille pas de répété.
    Après la mort de son père donc, ce médium à vécu l’expérience l’après mort de son père.
    après les 3 jours allouer au mort de rester sur terre, de visiter ces proches et d’assister à ces funérailles, Son père est arrivé dans une pièce avec deux « anges » lui expliquant et lui montrant le défilement de sa vie afin de voir ces erreurs et de les corriger ensuite. (Ce médium explique que les « anges » font un genre de pièce de théâtre adapter à la personne) Vue que son père était un ancien millitaire. La rencontre avec ces « anges » était une pièce de théâtre ou de façon officiel et pragmatique. On lui fit signé des contrats afin qu’ils confirme sont acceptation au travail et aux rectifications à apporter pour la prochaine vie.
    Selon moi. C’est faux anges (Seigneurs du Karma) sont en fait les agents de la matrice inculquant la culpabilité et en imposant trop de charge sur les épaules à l’être incarné futur. Avec en plus l’accumulation de contrats sur plusieurs vies qui ne pourront pratiquement jamais être remplit du à la lourdeur de la charge, perpétuant ainsi des réincarnations successives.
    C’est pourquoi sur le net, on peut trouver des protocoles de révocations des ces contrats.

  45. Merci Laurent pour ce partage,
    quelle claque car je n’avais jamais lu ce livre.
    Je savais déjà par ma petite voix que toutes les infos qui nous entourent sont fausses ou falsifiées.
    La seule chose qui m’a surprise c’est le procédé utilisé pour nous envoyer croupir sur Terre.
    Notre planète est donc un goulag psychiatrique pour tous les contestataires, les insoumis et les fous dangereux.
    Par contre ce qui m’a perturbée c’est que finalement, que se soit l’ancien empire ou le domaine, il y a toujours ce système de castes et de soumission à une hiérarchie très rigide ainsi qu’une prédominance à l’expansion impérialiste et du profit économique avec leurs labos.
    Finalement, je trouve qu’ils ont les même travers que nous. c’est toujours la même musique : tu es avec nous ou contre nous et si tu veux faire sans nous, on te menace! C’est pas très 5D tout ça

  46. Autre chose, je suis perplexe également quand elle parle des religions des pyramides avec les prêtres du serpent.
    d’après ces déclarations : les dragons,les serpents, les pyramides et la lumière sont des souvenirs implantés par l’ancien empire pour nous garder captif dans le cycle des réincarnations.
    Quand est-il de Tiamat et des pyramides des guidances? Je m’interroge?

    • salut chrysalide, je partage tes réflexions et je me dis que l’infirmière d’alors, n’avais pas toute la connaissance que nous avons aujourd’hui car l’enfermement de la terre était toujours présente jusqu’au 21.12.2012. De même qu’elle a retranscrit avec sa bibliothèque personnelle. Mais je pense que les IS BE galactique sont aussi en apprentissage et évolue aussi, sachant que ce sont nos autres particules d’esprits… la ou je tique c’est sur le passage des labo fleurs insecte, ou ils créent des formes de vie cherchant les solutions d’auto reproduction concernant les végétaux et animaux comme si c’était des robots intelligent, pourtant Laurent nous dis que toute forme de vie a une conscience, de même que c’est le sans nom qui a créer toute forme de vie pour répondre a la question, qui suis je?

      bonne soirée a tous les IS BE laugh

  47. Depuis la guidance du Solstice d’Été, les événements (mondiaux, casseroles comprises laugh ) accélèrent et, les publications de Laurent arrivent à une cadence « Hortatorique » wacko

    Comme toujours, c’est une « pépite » que tu nous offres par « intraveineuse », en attendant de recevoir la « piquouse » qui nous réveillera une bonne fois pour toute cool

    Allons-y doucement et gaiement bravo

    Merci infiniment pour tous les partages que tu as mis à notre disposition,
    Feu du Coeur à toi, Corinne, Brigitte, Marie-Claude & tous les plans de l’Un-Visible

  48. Oui Jean-Lucas, c’est cela yes

    Ce sont les hommes (Hortators) qui battaient le rythme sur un tambour, pour ceux qui étaient condamnés à la rame, sur les galères… laugh

  49. Comme je n’arrive pas a saisir la connexion entre les informations racontées dans ce texte et l’Amour par la Conscience d’Unité ,comme la Mission du Christ sur Terre, comme la douceur des Archanges , comme L’Amour de Terre Mère qui voudrait Ascensionner , je me vois contraint de penser :
    Il y a un Trou Blanc ,et un Trou noir :Les informations de Airl font parties de Trou noir , (l’Envers du sac  » ) si je puis dire avec le jeu de falsification , dont la plus grande densité est le Terre en 3D .
    Un autre délire : Et si les 12 premières dimensions contiendraient cet  » Univers falsifié » le Trou noir , et de la 13e à la 24e repliées sur les 12 premières , seraient l’endroit , le Trou Blanc ,avec les Anges , Archanges et Arcs .
    Bien j’accorde du crédit à ce livre , j’ai un certain blocage pour mettre certaines pièces du puzzle en place …..

  50. Garder à l’esprit que ce texte a 70 ans d’âge..! Les choses ont bien évoluées depuis et tout cela appartient à un passé… passé!
    Vivre son présent avec joie tout en envisageant le meilleur dans son évolution est, à mon avis, une attitude sage tout autant que constructive. Chacun a le choix, celui qui est fait a à être accepté en conscience, sinon, on appelle cela une contrainte, nous sommes créateur..! alors créons nous une vie en adéquation avec notre évolution…
    Connais le blanc. Adhère au noir. Sois La norme du monde. Quiconque est la norme du monde, la vertu ne s’altère pas en lui. Il retrouve l’illimité. Verset XXVII du Tao…
    Merci et bonne création
    Au plaisir
    Xavier

  51. Remarquez que l’appellation est « Is-Be » et non pas « Was-Try »… Ok..?
    Alors soyez sans complexe, simplement ce que vous êtes..!
    Jetez vos costumes de culpabilité et osez La lumière..!
    Merci
    Xavier

  52. Comment peut-on considérer la chance immense d’être ici comme un enfer ?
    Comment se considérer comme un être responsable si l’on accepte l’idée d’être prisonnier du « rêve » d’un (des) autre(s)?

    Ne sommes nous pas nombreux à avoir au fond des tripes la conviction d’être ici en tant que volontaires et non pas en tant que victimes ?

      • mais nous sommes co-créateurs de cet enfer-prison et volontairement,en plus. Ces galactiques créateurs de ce jeu c’est nous dans d’autres dimensions, puisque nous venons tous de la 24ème dimension et que nous sommes descendus jusqu’à la première dimension pour créer ce jeu depuis le départ en laissant un morceau de nous dans chaque dimension.
        L’ascension consiste à recoller tous les morceaux de nous-mêmes, mais il semblerait que le passage de la 3ème à la 5ème en passant par la 4 soit le plus dur à cause du voile de l’oubli et autres joyeusetés que je serais bien incapable de lister ici. Voilà le résumé d’une partie de ce que je crois avoir retenu de ma dizaine d’années de délires plombiques. Si ce sont que des conneries de premières merci à « Grand-Gourou » de rectifier prestement…
        énorme Feu du Coeur
        Claude

    • peut etre faut il accepter l’idée Korrigan, pendant un temps du moins, pour avoir la possibilité de s’en libérer et devenir responsable justement… Selon Airl ca n’a pas l’air d être une mince affaire que d’échapper au dispositif responsable de l’amnésie nom di diou! help
      Sans focaliser forcement sur les êtres qui fond tourner la matrice j pense que faut pas oublier quand même que certains sont des monstres de conscience et qu’ils ont choisit et depuis bien longtemps la voie du mensonge pour le pouvoir.
      Restons en mouvement les amis, libre comme l’air fiouuuuhou
      FR-IS-BEE (FRench IS-BE) que nous sommes rofl

  53. En temps que créateur incarné, on a fait très fort dans l’involution et l’oubli. Alors évidemment quand on va sortir du grand sommeil cad de notre amnésie quasi totale pour redécouvrir qui nous sommes ça va secouer très fort!et comme on a plus le temps de tergiverser allons y franchement!(on peut quand même attacher sa ceinture de sécurité en cas de dérapage voir de « tonneaux »)!
    Un grand merci à Laurent pour cette divulgation avec un gros FDC.

      • à jean-lucas. Je n’ai pas mis ces liens, bizarre, tout à l’heure ils ne figuraient pas dans ce que j’avais écrit ?????? sad Que vois-tu dans mon com ?)

        • Je lis « L’histoire d’Airl qui travaillait dans un laboratoire, me fait penser à ce qui se passe « incognito » dans certains de nos labos », et il n’y a pas de liens !
          D’ailleurs je n’ai pas dit qu’il y avait des liens… Mais si tu en as je suis très intéressé, s’ils ont été effacés tu peux me les transmettre en MP sur le blog PetitPoucet (mon pseudo est LuluVélo)

  54. A tous,

    Toute cette logorrhée au sujet du Domaine, ce peu d’empathie pour la terre et son humanité. Alors que dans le même temps Airl prétend posséder une technologie ultra sophistiquée et qu’elle chute lors d’un simple orage… Si cette histoire est authentique, le crash me paraît prémédité.
    Elle adresse à l’humanité un message où il est question de prison, de relégation sur terre. Nous sommes d’accord. Mais je crois que c’est elle et ses complices qui en sont les gardiens.
    Elle ment, elle nous prend pour des flûtes.
    C’est un habile mensonge sur la base d’une réalité.
    Soyons prudents et réactifs.
    Bien à vous.

    • Merci Liz…
      Je place là du coup mon commentaire…
      le Domaine …des Dieux ! le Panthéon, la hiérarchie, les impôts, le commerce, les trafics génétiques, les implants (IS BE en est un, si on se met à utiliser ce mot ou cet acronyme plutôt, nous qui sommes créateurs lui donnons réalité force et vie) ça me paraît clair comme de l’eau (encodée) de roche. Sont pas idiots césizbi. Ils sont les Dieux sumériens, les GINA’ ABUL (traduire par les Reptiles Magnifiques ou quelque chose comme ça) décrits par Anton Parks, gravés sur les plaquettes en argile mésopotamiennes, sculptés et peints sur les artefacts océaniens, THEY ARE les fameux involuants et mauvais garçons de Laurent. Qui ont emprisonné la Terre et cherchent à emprisonner la galaxie et même l’Univers, allons-y gaiement! Et le pauvre grisounet qu’est tout froid, témoigne de là où il en est de là où il est issu. Comme tout témoignage, on ne parle que de là où on est, il nous donne donc l’info sur comment fonctionne SON Domaine des Dieux, d’où il est issu, de quel système de création il est issu, c’est-à-dire de la matrice artificielle d’où il est issu, d’un système d’illusion y compris au niveau des soit-disants esprits, mais ça ne veut pas dire que ce qu’il décrit est la réalité de l’Univers, de la Source.
      IS BE ça me fait penser à chaque fois à IS B comme s’il y avait un IS A, IS B, IS C. C’est donc la syllabe IS qui est copiée en version A B ou C, un encodage de programme en somme. C’est de la copie, cette matrice IS BE. IS en miroir donne IS SI (les Moulineaux hihi) ! Donne (Par )IS IS, donne SI SI (impératrice ! hihi) ça ne s’invente pas tout de même, c’est fou ! C’est vrai que ça tourne au film drôle. IS = un bâton et un serpent, le caducéeus. C’est aussi un 15 avec un pour I et cinq pour S, et la quinzième lette de l’alphabet, c’est le O, comme origine, œuf… et 5 + 1 = 6 SIS?
      Après, on peut aussi entendre la moitié correcte de ce témoignage, la moitié réelle, pas copiée ni trafiquée, et c’est là où la petite voix (ou le corps) est précieuse, elle dit oui, mmmmh oui-non, euh…. non, non, non pas ça pas ça non plus, mmmmh mouais, ça oui, mouais? ggggnongggnnonon. Ils sont fous ces romains !!
      Et c’est ce que fait aussi à sa manière Laurent avec sa façon d’organiser sa lecture et ses adaptations.
      Une matrice crée du neuf, c’est comme un neuf, un 9, pardon un œuf. Et alors la question à cent sous, qui est à l’origine, la poule ou l’œuf? Et la réponse est ailleurs, c’est le coq. Car sans coq pas de poussin. La matrice artificielle serait de rester dans « la poule ou l’œuf » et de tourner en rond avec ça. Ou de copier un coq et de lui donner une forme de réalité énergétique et matérielle illusoire, puis de faire des poussins illusoires avec un œuf réel fécondé illusoirement par un coq illusoire. Les poussins auront l’empreinte de l’œuf réel, mais l’illusion de l’empreinte du coq, ou alors c’est un coq illusoire qui pondrait des œufs… donc ça ne pourra se maintenir qu’à condition d’utiliser beaucoup d’énergie pour le maintenir, d’où tout ce système de ponction énergétique, de succions, de vols et de rackets d’ énergie, d’argent, mais aussi de sang, de sexe, de jeunesse, de vitalité, tout ce système d’impôts et de commerce, etc… qui est une signature d’un poussin illusoire qui est devenu poule ou coq – illusoire toujours, mais avec une partie d’empreinte matricielle réelle, en accord avec la Source.
      Donc la sortie? Elle est dans l’œuf qui se meut, le 69 yin yang, l’œuf fécondé. Ya puk’à retourner dans sa coquille !
      Je crois que ce qui se joue en ce moment au niveau de l’humanité, c’est Coppélia ballet de Léo Délibes, une version de Pinocchio en somme.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Copp%C3%A9lia

      https://www.youtube.com/watch?v=0allRMvft1o
      Je n’ai pas encore trouvé de belle version du ballet sur internet qui ne soit pas kitsch.

      L’humain transformé par la matrice artificielle en bétail-objet utilitaire, en une sorte de automate-esclave et de poupée-nourriture qui reprend vie.
      Dans Pinocchio, c’est le pantin de bois qui devient vivant grâce à une fée qui lui insuffle le don de la vie, mais il devra conquérir sa transformation totale de bois en chair, dans Coppélia, c’est la jeune fille vivante qui prend directement la place de la poupée automate et élimine le concepteur fou qui voulait magiquement voler la vie, l’amour, l’énergie et l’âme d’un homme pour l’insuffler à sa poupée automate. Le dépliage de tôle en somme. Ou le dépliage de taules. smile
      Ce pauvre grisounet aimerait aussi prendre pleinement vie, comme Pinicchio, mais il ne cherche pas la bonne fée qui n’existe pas dans son modèle, il prend la vie aux autres par des expérimentations sur des humain(e)s. Il y a déjà eu une discussion sur ce sujet sur Le Retour des Dragons, dans les commentaires https://www.leretourdesdragons.com/extraterrestres-petits-gris-ovni/#comment-2012

  55. A ce que je vois, le sujet est sensible et amène des « réactions bien humaines ». On a donc encore de la marge de progrès et effectivement j’aurai un immense plaisir de vous démontrer combien la multidimensionnalité reste encore à l’état de concept pour beaucoup d’entre vous. Je tiens cependant à remercier les nombreux commentateurs (trices) sans lesquels j’aurai du mal à faire une démonstration (lors de ma prochaine vidéo) des programmes justement réactifs…

    La série (parce que ce n’est pas en une vidéo que j’arriverai à déboulonner tous vos programmes) s’annonce donc passionnante. Cependant comme je pense à vous et que nous sommes à la veille d’un WE, je vous propose une autre lecture du même genre juste histoire de vous démontrer qu’effectivement beaucoup d’infos sont là mais rarement exploitées à leur juste valeur.

    http://files.homo-galacticus.fr/Documents/Adamski.pdf

    C’est le document pdf d’origine et je n’ai pas pu le reformater sous word car il est hyper blindé et incrackable avec les outils dont je dispose. Et dire, que la 1ère fois que je l’ai lu, c’était il y a 36 ans et j’avais absolument aucune calvitie ! Bref, la préhistoire puisque le PC n’existait pas encore ! laugh

    • give_rose J’aimerais vous partager mon expérience en multidimension « mes rêves » de cette nuit.
      Je venais de terminer le livre « ENTRETIEN AVEC L’ALIEN » de la regrettée Madame MacElroy qui a éveillé en moi la nature profonde de QUI Je Suis.
      Ce livre, notre histoire VRAIE sur la terre et la nature de Qui nous sommes vraiment.

      Mes rêves de cette nuit dont je ne me souviens pas dans les détails mais c’est surtout l’expérience de transmutation qui a été incroyablement bénéfiques dans la redécouverte VRAIE de l’identité de Qui Je Suis… un « Être Spirituelle Immortel » qui créé la vie UNIQUEMENT par l’intention ! L’intention avait une vitesse supraluminique. Je réalisais ce que je faisais pendant l’exécution.

      À deux reprises dans mes deux « rêves » dont je n’étais pas très confortable, j’ai dit non en toute conscience à cette illusion pour reformater ces « rêves » en lumière authentique. J’ai fait deux rêves comme si le 2e était pour vérifier et valider ma détermination de recouvrer l’Être Spirituelle Immortel) ce Qui Je Suis… ce qui Nous Sommes. Pendant mes rêves, en toute conscience de ce qui se passait, j’ai repris le pouvoir de mes pensées et mes intentions en sortant volontairement de cet état hypnotique dont nous avons tous été enfermés depuis si longtemps. J’étais dans un rêve et conscient de rêver, ce qu’on appelle « un rêve éveillé ».

      À mon réveil, j’ai demeuré au lit en état méditatif pendant plusieurs minutes pour créer spontanément et intuitivement une lumière qui enrobe la terre avec les centaines de milliers de piliers de lumière. J’y ai construit en lumière au-dessus de la terre un immense cercle infini du 8 à l’horizontal. C’était magnifique. Je ne savais pas pourquoi d’ailleurs je faisais cela… tout se faisait intuitivement et automatiquement en extension de moi-même et je savais faire cela depuis fort longtemps. Ici-bas, je ne suis pas très familier avec les symboles ! (Je n’ai su que plus tard ce matin que cette forme représente l’infini.) J’ai également créé des crops-circles pour adombrer la terre tel un dieu en puissance, un dieu qui s’éveil et sort d’un long sommeil. J’ai saisi le sens profond des crops-cercles qui sont des énergies divines liées au cœur cristallin de Gaïa, un être d’amour faisant partit de l’UN. Il n’y avait ni séparation, ni temps et espace. C’était l’UN universel créateur et protecteur de toute vie. Ça se faisait à la vitesse éclair de mon intention et je savais le faire depuis toujours, un être créateur et protecteur de la vie authentique libéré de l’état hypnotique ! Mon amour n’avait aucun lien avec ma personne terrestre, j’agissais tel un être divin avec un pouvoir infini de création. Sur cette terre, nous essayons de placer les bons mots pour définir le mot Amour, mais il y a aucun mot pour décrire cet état d’être de l’autre côté du voile.

      Je sais avec certitude dorénavant par cette expérience Qui Nous Sommes ! Un pur Esprit ! Nous avons accès à la libération de ce monde falsifié et chacun est responsable de ses vibrations générées par l’intention de l’amour ! Même si tu n’y arrives pas toujours, sache que l’intention prédomine sur TOUT ! Ne te juge surtout pas car ce monde ne représente pas ce que nous sommes. Nous ne sommes pas de ce monde, nous y avons été faits prisonnier depuis fort longtemps. Nous y cohabitons que temporairement et sommes en transition de libération actuellement. Cette terre est infiniment petite sur l’ensemble de toutes nos créations des Univers. Cela est infiniment réducteur de la VRAIE nature de notre essence divine. Tu n’es pas non plus ce que tu fais ! Tu es bien au-delà de cela. Tu es créateur(trice) de la vie et avons perdu la mémoire de Qui nous sommes par des traumatismes hypnotiques. Estimez surtout la nature divine de « Qui tu Es ». Vivre par procuration de l’extérieur est obsolète, ce sont des programmations à des fins de contrôle de qui nous sommes ! Tout et absolument tout est en soi et part de soi. C’est notre responsabilité de l’assumer afin d’activer notre ÊTRE VRAIE et essence divine. Ce monde-prison est sur son déclin et nous nous apprêtons à retourner à notre être véritable qui est sans limite. Notre responsabilité VRAIE est de porter des intentions d’amour SINCÈRES afin de retourner à ses vibrations originelles ! Et ces vibrations originelles vont bien au-delà de la terre.

      Croyez en vous, en l’amour que vous portez !
      Nous sommes dieu qui créé la vie, je le SAIS maintenant… Non pas par la connaissance mais par la grâce de l’expérience transcendée par l’intention de l’amour en multidimension !
      Tous y ont accès par la « clef céleste » qui est l’INTENTION de L’AMOUR !

      • Jean Marc T…voilà exactement ce qui devrait être intégrée par les marcheurs …au lieu de leurs commentaires inutiles qui démontrent bien qu’ils ne remettent pas leur programmes invoquant à leur SOI supérieur.qui LUI, sait ce qui est vrai ou pas. Merci pour ce partage.

      • heart… exactement ce que je souhaitais entendre… seul l’Amour déverrouille… heart… et mon Regard empreint de cette Intention d’Amour fait toute la différence… heart où que se pose mon Regard… thank_you… Merciiii Jean-Marc T et Chantmer…

    • Salut Laurent, il y a juste un truc qui me gêne dans le récit d’Adamski : c’est une description tellement réaliste, tellement pleine de détails minute après minute, de tout ce qu’il a pu voir à l’intérieur des vaisseaux, des personnes qui l’ont contacté, des sentiments qu’il avait, des pensées qu’il avait à tel moment précis, c’est tellement fourmillant de détails de tout ce qu’il a fait et ce qu’il a vu… que je me demande :
      1) ou il a une mémoire fantastique, extra-ordinaire, pour avoir pu tout enregistrer si précisément pour tout remettre sur papier plus tard,
      2) ou bien c’est un pur roman de science-fiction inventé de toute pièce ! Car jamais il ne parle d’avoir pris des notes pour retenir tout ce qu’il décrit, y compris ses émotions et les expressions des autres « personnes », ni même d’avoir utilisé un enregistreur de son et d’image.
      Conclusion : je ne suis pas plus avancé après avoir parcouru ce bouquin, je me suis même arrêté en cours de route quand j’ai fini par avoir des doutes sur la véracité du récit.
      Ou alors j’ai loupé une phrase dans laquelle il explique ce mystère ? En tout cas je sais que moi personnellement, je serais incapable d’être aussi prolixe si je devais décrire par le menu mon état seconde après seconde dans une situation comme celle-là !

      • « Il me semblait que les émerveillements ne cesseraient jamais. Chaque
        nouveau pas m’apportait de nouvelles merveilles, jusqu’à ce que
        j ’eus peur de ne pas me souvenir de la moitié de ce que je voyais. Mais
        mes amis m’assurèrent que lorsque viendrait le moment d’écrire, ils
        m’aideraient à me rappeler une image juste des événements de cette
        nuit, dans chaque détail. »
        page 75

  56. merci, comme souvent ^^ smile
    Qui connaît « j’alarme depuis l’au-delà » ? peut-être introuvable aujourd’hui, recueil, de canalisations des années 80 dont Einstein, De Gaulle, Marie Curie, vérité « saisissante » et pénétrante.
    et Laurent, monsieur Serge « Reiver » Nazare ?

  57. allez pour détendre l’atmosphère smile) .. passer un bon moment,
    je vous conseille de regarder le film de coline sereau ….
    « la belle verte »
    vous comprendrez pourquoi personne ne veux venir faire un tour sur terre smile))

  58. Merci Laurent, je comprends mieux ces ressentis bizarres et inexpliqués que j’ai toujours eus : de ne pas avoir accès à moi-même, d’être prisonniére et de m’être incarnée contre ma volonté. Le tout accompagné d’une énorme colère et de l’incompréhension totale d’autrui. cry

  59. Avec un peu de recul et suite à une relecture en règle du document, il me vient une question Laurent : Tu as parlé du jour J de la Révélation, de l’Evènement qui s’en vient très prochainement et pour lequel chacUN tente de se préparer en vibration. Ici et là on entend aussi parler du BLUE BEAM et de certaines technologies de communication actuellement développées via Hollywood. Bref des mégas hologrammes planétaires qui seraient utilisées pour tromper l’humanité par la MATRICE. Qu’en est-il ? et surtout comment faire la différenciation entre ce projet et la réelle révélation ? Est-ce que les sphères divines ont déjà la parade pour contrer cette arnaque ? Un peu d’éclairage serait bienvenu sur ce point là encore… Merci Chaleureusement.

  60. Il n’y a rien qui peut aller a l’encontre de ce qui doit etre, faut bien comprendre sa… tous son les acteurs conscient ou inconscient ,chacun a leur echelle de se qui doit etre et sera .
    Pas de limites, pas de contrainte, pas de debut, pas de fin, de present, de future… la seul limite c’est l’individu lui meme. Il faut etre le mouton, le loup et le berger a la foi.

  61. Pfiou, il est m’impossible de savoir jusqu’où cela fait bouger les choses.

    Beaucoup de perspective offerte par ce point de vue au combien élevé.

    Effectivement, deux lectures à minima sont nécessaires (pour ma part) pour se détacher du simple « compte rendu » historique de ces quelques 85 pages et mettre cela en rapport avec tes « enseignements » ou ceux de Siddartha et de bien d’autres « Maitres » (que désormais on devrait appeler « précurseurs » :-P

    Cela fait sens en tous les cas smile Et motive encore d’avantage …

    Merci à toi une fois de plus ! smile

  62. Là tout de suite, je suis largement perturbé par cette avalanche d’informations (les liens de Laurent et d’autres liens mis en ligne) et ça me remue jusque dans mes fondements… C’est comme si des murs entiers s’écroulaient pour me faire voir autre chose, mais curieusement et paradoxalement c’est comme si je connaissais déjà ces choses tout en les ayant volontairement occultées parce que c’est plus facile pour vivre dans ma vie quotidienne !
    Et là tout d’un coup tout me revient à la figure, c’est très étrange et très perturbant, ça me secoue dans mon psychisme… Et je crois que je ne suis pas au bout de mes remises en question, donc je me dis que la meilleure façon d’aborder ça c’est d’être fluide et de lâcher-prise au maximum ! wacko

  63. Super travail!
    Les lectures et vidéos de divulgation, (que l’on sache qu’on peut sortir de cette « merde » ou pas!) , me perturbe tout de même car la tâche est immense et le doute de ne pouvoir parvenir à s’en sortir est bien présent.
    Aujourd’hui Laura Marie à poster un podcast qui synthétise bien Là où on est actuellement( https://lauramarietv.com/podcast-actualite-300617/. )
    Trier le bon grain de l’ivraie s’avère compliqué et une grande vigilance est requise devant le pouvoir tordu et changeant des « sombres »!
    Heureusement que les cours du plombier expliquent de manière simplifiée car c’est plutôt décourageant tant le discernement est nécessaire et le travail personnel est grand!

  64. PDF intéressants qui m’ont définitivement fait relativiser mon rapport au corps physique et aussi le fait que,pour ne pas renforcer un fait ou sentiment qui nous « dérange » il ne faut pas lui apporter d’énergie,notamment des émotions:cela me fait penser au filet ou sable mouvant,plus on se débat plus on ressert le piège comme dit AIRL.Mais certains faits sont contradictoires dans le texte:Airl dit que certaines espèces ne peuvent pas être recréés car il n’y a plus de labo génétique et à l’opposé il dit que les esprits créateurs créés la réalité qu’ils veulent donc potentiellement toutes créatures.Qu »en pense tu Laurent ?Sinon la notion d’esprit directeur n’est pas évoquée et il s’oriente plutôt vers un seul esprit créateur éternel et non 144000 émanations parallèles (à moins que cette notion était trop novatrice pour l’infirmière).Feu du coeur et bonne journée à tous

        • Je viens de lire… Là aussi ils parlent de « l’Ancien Empire » et ça recoupe avec ce que dit Airl dans « entretien avec l’Alien » :

          « Dracos : Draconiens, Reptiliens, Lizzies, plusieurs noms pour désigner les mêmes êtres ! Ils possèdent un vaste empire qui s’étend sur une large portion de la galaxie appelé « Ancien Empire » par les autres habitants de la galaxie. » -> Ben voilà on situe mieux qui ils sont !

          • Ah ben c’est pas impossible qu’une de mes extensions soit un HORRIBLE et abomifreux Dracos… Chais pas, j’ai pas encore téléphoné à mon Esprit directeur ! pardon

          • Vouah je viens d’avoir une ID géniale : dans la veine « nouveau et intéressant » je vois bien une annonce du genre « Horrible et abomifreux Dracos mâle, bien fait de sa personne, cherche à rencontrer horrible et abomifreuse Dracos femelle pour discussions horribles et abomifreuses, et plus (de trucs horribles) si affinités… » rofl

          • Et si je remplace Dracos par Reptilien, ça le fait pas non plus ?
            Bon OK, je sors ! Pfffff… l’humour extra-terrestre ça marche pas sad

  65. Troublant ou trou noir ?
    Je l’avoue, j’avais été quelque peu perturbé quand j’avais regardé la vidéo d’Elisabeth de Caligny :
    https://www.youtube.com/watch?v=BaOnkSHR9EY
    A vrai dire c’était le même malaise que j’avais ressenti quand j’avais découvert l’existence des portails organiques avec Paul Ponssot (dont parlait Gino plus haut) :
    https://www.youtube.com/watch?v=3w_Ip52Wjvg
    A peu près dans les mêmes temps je m’étais intéressé aux walk-in, selon deux approches, la commune :
    https://www.youtube.com/watch?v=lq52wu8z5FE&index=2&list=PLUIX1sRx_QgfnyFmy7bEeKnPO9T66p9zl
    et l »approche particulière de Siriliel :
    https://www.youtube.com/watch?v=yKjPwAzTSws&t=4504s
    Ces différentes informations m’étaient parvenues quasi concomitamment et j’étais partagé entre la paranoia flippante véhiculée par Ponssot et consorts (Peter Knight et Roch Saüquere) et la bonhomie et la positivité de Siriliel.
    Matrice, projet Bluebeam et compagnie, tout comme les propos d’Airl retranscris par l’infirmière de Roswell faisaient part de la prison commune dans lesquels nous étions sensés vivre en toute inconscience.
    Mais parler de, c’est donner consistance aux barreaux de la prison.
    Et les dénoncer, lutter contre, n’est-ce pas les renforcer ?
    Toutes ces infos divergentes me plongeaient dans un abîme de réflexions qui semblaient sans issue et sans espoir de sortie du cauchemar.
    Tout cela n’était que conjectures.
    Le tri et la validation ou non ne pouvait se faire que par la résonnance intérieure.
    Et cela résonnait très loin dans ma mémoire. Du temps où je ne marchais pas et où les barreaux de mon parc ou de mon lit étaient remparts contre l’hostilité du monde en guerre dans lequel j’avais débarqué.
    Aucun souvenir de câlins mais des images très précises de l’intérieur de mes prisons, seuls lieux où je me sentais à l’abri de contacts désagréables. Ma mère seule était appréciable et appréciée. Les autres n’étaient qu’agression de mon intimité.
    La lucidité, la conscience du moi et de l’autre étaient là à un âge où, d’après Piaget, elles ne sont pas sensées être.
    Vantardise de ma part ?
    Nullement. Être conscient de tout et hypersensible ne fut pas un cadeau mais un fardeau.
    Le famille était un vase clos répétitif et ennuyeux.
    Quand, de guerre lasse, je finis par me résoudre à marcher, ce fut avant tout pour partir à la découverte. C’était vaste, peuplé, et ça semblait se renouveler sans cesse. J’étais curieux de tout, avide d’apprencre et de comprendre.
    Evidemment il y eut vite compétition entre famille qui voulait me contenir et extérieur qui m’attirait.
    Tellement étouffé à l’intérieur qu’une fois dehors j’étais capable de toutes les audaces sans aucune mesure d’un quelconque danger. Cela fut cause d’un nombre conséquent d’accidents que les psys consultés depuis appelèrent conduite à risque ou tentatives de suicide inconscientes.
    C’est en écoutant Siriliel que je compris que le pire d’entre eux, où j’avais passé trois jours dans le coma, était la cause possible d’un phénomène walk-in. C’était plausible tant mon réveil sans séquelles avait paru miraculeux au neurologue. Et cela donnait aussi sens à ces multi-talents qui étaient apparus par la suite et que j’avais d’abord pris pour des dons de Dieu avant d’y voir des réminiscences de vies antérieures et maintenant, grâce à Laurent, la capacité à me connecter à mes extensions et à bénéficier de leurs acquis.
    Quasi au même moment je m’intéressais aux pervers narcissiques car j’en avais rencontré un nombre certain et j’avais compris que c’était une histoire qui se répétait, celle de ma relation à mon père.
    Or, il n’en avait pas toujours été ainsi. Mon père avait changé vis à vis de moi du jour où il me dit: «On ne t’aime plus !»
    Peut-être était-ce cette phrase qui m’avait conduit à cette course en vélo qui s’était terminée la tête la première dans un poteau en béton.
    Mon père avait été gravement malade, avait failli mourir et n’était plus tout à fait le même. Moi-même j’avais été upgradé en version 2.0.
    Le pervers narcissique que j’avais identifié ne cacherait-il pas un portail organique ?
    N’aurais-je pas moi-même traversé un phénomène walk-in ?
    Je n’en parlais nullement mais cela fut dit par deux personnes sensibles lors de consultations alors que je n’avais posé aucune question en ce sens et que je n’y pensais même pas.
    Cela ne valide rien mais confirme la plausibilité des hypothèses formulées.
    Il y aurait donc des entités à l’intérieur qui nous agiraient malgré nous tout comme il y en aurait à l’extérieur, invisibles à nos yeux de chair mais qui seraient accessibles si on développe notre regard intérieur ?
    Voilà qui complexifie grandement le jeu apparent de la matrice 3D qui serait en fait un super jeu vidéo avec des niveaux de plus en plus subtils, à l’image des fractales. Chaque niveau constituerait une prison labyrinthique dont on ne peut sortir qu’en accédant au niveau supérieur.
    Et ce jeu, en tant qu’IS-BE, nous en serions les auteurs mais aussi les acteurs dans l’incarnation?
    De quoi se plaindre, alors ?
    La Airl avec ses airs condescendants est-elle plus libre que nous ? Son corps non-bologique n’est pas sans évoquer le transhumanisme et la description qu’elle fait du Domaine et de sa si supérieure technologie n’est pas vraiment glamour et ne donne guère envie d’y organiser des séjours touristiques. Si elle joue apparemment à un niveau supérieur cela entraîne qu’il y a un niveau au-dessus du sien. Se priver de toute vie artistique, de libres-penseurs et de soi-disant malades mentaux à seule fin que l’ordre et la croissance puissent régner sans partage et indéfiniment, c’est très loin de la paix, de la joie et de l’harmonie et même de la loi de l’univers qui veut qu tout soit en mouvement. Alors si notre planète connaît un accroissement démographique de part cet afflux de rebuts du cosmos, perso je trouve ça plutôt réjouissant.
    Vient ensuite la question de la levée du voile de l’oubli qui nous est imposé à chaque renaissance et pourrait mettre des milliers d’années à disparaître…
    Le système hypnotique doit avoir quelque problème tant le nombre de personnes qui retrouvent la mémoire et la conscience de leur vraie nature d’être spirituel semble en augmentation exponantielle depuis 1947 et encore plus depuis 2012. Et encore plus grand le nombre de ceux qui s’interrogent.
    Si donc Airl s’est plantée sur le futur on peut légitimement penser que ses infos sur l’histoire de la terre soient tout autant sujettes à caution. Non que tout soit faux, ce serait trop simple. Mais ça ressemble quand même à tous ces textes diffusés sur le net, qu’ils émanent d’informateurs secrets qui relatent les toutes aussi secrètes manœuvres des contrôleurs de la matrice où de ces canaux de plus en plus nombreux qui transmettent des messages des hautes sphères pour encourager notre évolution spirituelle voire l’accélérer par la pratique d’outils de travail personnel. Beaucoup nous la jouent plus blanc que blanc ou alcool plus fort tu meurs. Et toujours le même process : un subtil mélange de vérités et de mensonges dont le but est de semer confusion, trouble et division.
    Le fait que nous soyons des IS-BE parle juste à mon cœur, ou petite voix. Tout ce qu’Airl raconte à ce sujet est d’une grande profondeur et touche à la métaphysique. Mais dès qu’elle parle des guerres intergalactiques entre Ancien Empire et Domaine, il y a tout d’un coup un côté Star Wars qui s’empare du décor et on tombe dans un prosaïsme certes divertissant mais loin des considérations spirituelles précédentes. C’est comme si ce n’était pas la même personne qui racontait ou qu’elle ne vibrait plus au même niveau. Il semble qu’on passe de la 5D à la 3D et vice-versa. Mais on ne passe jamais par la 4D, la dimension du cœur. C’est le même constat d’absence que l’on fait à propos des Ummites qui manifestent le même détachement qu’Airl et suscitent les mêmes questions d’authenticité ou de manipulation.
    Mais au fond est-ce important de savoir?
    Ce qui me semble important c’est qu’Airl nous présente un double défi: briser les murs de la prison ou nous sommes maintenus enfermés et retrouver l’intégralité de nos pouvoirs de créateurs.
    Tous les empires se sont crus éternels et pourtant tous se sont effondrés parce qu’ils ne pouvaient plus maintenir leur cohésion. Il en est de même pour les murs: ils montrent déjà des signes de désagrégation et finiront par s’effondrer tout
    seuls, rongés de l’intérieur.
    Mais il en est tout autrement de la reconquête de notre essence et de nos pouvoirs de créateurs. Cela est de notre responsabilité pleine et entière. Et c’est un travail individuel et intérieur même si tous nos amis (cristallins, EDLN et EDL) peuvent nous aider si nous leur en faisons la demande.

  66. Suis moi aussi en attente de modération because trop de liens.
    Du coup je viens de me taper le bestiaire galactique de reseauleo et « Les jouets des dieux » parce qu’Adamski je connaissais déjà.
    Alors, pour ce qui est de faire bouillir les neurones, ben ça l’a pas vraiment fait.
    Le bestiaire galactique, si ça provient d’Anton Parks, j’ai trouvé les noms exotiques mais les histoires sont dignes des scénarios de Star Wars et ces dieux sont bien prosaïques.
    Quand à l’histoire complotiste voire conspirationniste de Walter C. Vetsch, elle dégage la même parano que je trouvais dans les récits sous influence de leurs voix des quelques schizophrènes que j’ai connus.
    A part prendre la tête et faire chuter le taux vibratoire, tout ça apporte quoi ?

    • laugh laugh j’adhère, d’autant que j’ai omis de dire gaffe pas tout gober du Sieur Parks wacko je ne mets pas le lien où j’ai vu que SEUL LUI A SU DÉCODER des inscrits … Sumériens etc … cunéiformes et AUTRES… ? ? ? Ce n’est pas pour autant qu’il est passé dans les grands connaisseurs scientifiques… et NA pas de lien ! laugh rofl

    • Coucou Frédimac, je ne suis pas sûre que A. Parks serait d’accord avec ces espèces de résumés soit-disant issus de son travail, c’est beaucoup d’appropriations et de réductions, qui dénaturent l’info, dans le réseau Léo à mon sens. Si tu veux te faire une idée, tu ne peux économiser de lire directement l’auteur.
      Coucou Danysis, je n’ai rien à défendre, mais comme j’ai lu toute l’œuvre de Parks, j’ai une vison exhaustive de son travail. Bien sûr qu’il ne faut jamais gober quoi que ce soit, même les mouches, mais A. Parks prend grand soin de donner toutes ses sources, le texte en sumérien, les possibilités de traduction selon les types de syllabes et leurs homophones, et le contexte de son choix de traduction pour que chacun puisse vérifier par lui-même, c’est unique en son genre, d’une rigueur éthique unique, même au sein de la centaine de sumérologues qui existent au monde actuellement. Il a la même rigueur scientifique éthique pour l’égyptien ou l’hébreu ou l’arabe, etc, et je me suis tapé la grammaire de l’égyptien de Champollion et j’ai pu vérifié la profonde honnêteté intellectuelle de Parks sur l’égyptien. J’ai à mon chevet le sumérien par Samuel Noah Kramer, et je peux aussi vérifier son honnêteté pour le sumérien. Après, je ne suis pas d’accord sur tout ce qu’il interprète, car les hypothèses audacieuses qu’il avance sont aussi fonction de ses propres limites personnelles. Petite voix petite voix, dis-moi…
      Par exemple, mon intuition me dit que l’Egyptien est une langue, une écriture de la transformation, donc les hiéroglyphes ne représenteraient pas forcément différents personnages, mais parfois le même personnage au cours d’une histoire racontée comme une BD en quelque sorte, ou plutôt en forme pensée. Par exemple, pour moi, Nephtys, c’est Isis après la mise au monde d’Horus, elle s’est transformée alchimiquement au niveau de l’ADN. Et sa coiffe en témoigne, un athanor, un four alchimique qui est dessiné aussi comme une tour (préfiguration de Marie-Madeleine). Et là je ne peux pas rejoindre Parks sur l’existence de deux personnages distincts, sur ces hiéropglyphes qui racontent la mort d’Osiris avec sa barque et l’arrivée d’Horus notamment. Mais comme on n’y est pas, hein, on ne sait pas !! smile

        • Coucou Danysis, regarde ce qui t’attire le plus, et cela dépend de ce que tu as envie de lire : il y a deux sortes de travaux dans son œuvre. L’approche « téléchargement » transposé en roman croisé avec ses recherches linguistiques, et c’est un vrai policier, tu ne t’arrêtes plus (les 4 tomes des Chroniques du Girku, « Le livre de Nuréa », « Le secret des étoiles sombres », « Adam Genisis », « Le réveil du Phœnix ») et là je trouve personnellement que c’est plus fluide de commencer par le début chronologique, sachant que le tome zéro est un peu à part (le livre de Nuréa), il a été écrit après les 3 autres, car il en a reçu le « téléchargement » bien après – sans doute pour la raison que l’histoire même très ancienne s’écrit aussi maintenant et qu’en fonction de ce qui se passe aujourd’hui, cela permet une écriture du passé.
          Et il y a l’approche étude documentaire et linguistique, et qui est très accessible et passionnante je trouve, surtout pour « Eden » (traductions de plaquettes sur l’Eden primordial…) et « le Chaos des origines » (tous les textes gnostiques, coptes, et issus des les manuscrits de la Mer morte mis de côté dans la Genèse… vertigineux et fort instructif). Les autres études « Le Testament de la Vierge » et « La dernière marche des Dieux » (traduction des textes égyptiens les plus anciens qui témoignent de l’Atlantide… pas rien !) sont aussi très intéressants, mais j’ai eu plus de mal à les lire car je me suis cognée aux interprétations d’Anton Parks à partir de ses traductions de textes et autant l’aspect traduction me parlait, autant l’aspect interprétation m’a demandé pas mal d’efforts de discernement pour le testament de la Vierge notamment…). Après tout cela est personnel et d’autres n’accrocheront pas du tout. Moi je trouve ces lectures émulsionnantes vibratoirement ! smile

        • Danysis, je viens d’aller sur la bande-annonce que tu mets dans ton dernier comm (qui n’apparaît pas (encore) sur le blog, ça t’étonne ? laugh )…
          Bon, juste un truc qui me gêne ENORMEMENT : c’est Anton.Parks.com ! .com… C’est du ricain tout craché, 3D bizness, bande-annonce pour faire vendre son dernier bouquin, qui est certainement très intéressant, passionnant, mais ne serait-ce que ce p… de principe de bande-annonce de mes 2 avec un site en .com me défrise ! Je n’ai jamais pu supporter la pub, d’où qu’elle vienne.
          Petit coup de gueule en passant mais tu n’y es pour rien smile

          • personne n’y peut rien, Parks est graphiste de métier (et entouré pour partie de graphistes), je sais, ça claque, c’est
            paradoxal et… cohérent.
            Mais très tôt Parks n’a plus pu travailler, ni même « vivre », hors tout quitter, reprendre sa chambre chez ses parents et s’asseoir à son bureau qu’il tient toujours presque sans discontinuer.
            Ma comm’ appartient au monde de la comm’. Pas de raison que ça change de ce côté-ci.

          • « LA » comm’, pas « ma » comm’. Je fais partie de ceux qui n’ont plus rien à vendre. Vrai que quand on a donné jusqu’à son slip on peut s’en battre les bollocks en toute ingénuité ☮

      • Ô Gabrielle ! Si tu n’existais pas…
        J’avoue à ma grande honte ne pas avoir lu A. Parks. C’est prévu au programme depuis longtemps mais ce que tu me dis des approximations de reseauleo me donne vraiment envie de m’y plonger pour dépasser les a priori et me faire une opinion que je n’ai pas.
        Par contre, je n’ai aucun doute sur l’aspect paranoïaque du texte de Vetch, quand bien même je l’ai lu en mode diagonal pour ne pas m’imprégner de ses parfums délétères.
        Et ça c’est petite voix qui me l’avait soufflé… thank_you

        • Lorrent, moi je suis une tortue, alors vite, hein… beach
          Je ne sais pas si cela va intéresser grand monde mon avis sur ces questions « techniques », mais bon.
          Selon mes perceptions à la lecture, Suhia (prononcer Chouia, comme vous en reprendrez bien un p’tit chouia, ou comme Obélix qui dit « attends, il reste un p’tit chouia là » quand il aperçoit un petit romain tremblant qui s’est planqué pour tenter d’échapper aux baffes), le BA de Suhia donc, est l’Ombre du BA de Pistès (prononcer Pishtèshe ou Pishtish). Le couple royal Mushidim et jumeaux d’esprit Pistès et Ea Am se sont plantés dans leur machine à circuler dans les failles et sur les lignes temporelles, et ils errent indéfiniment entre les dimensions, désynchronisés, sans arriver à se stabiliser dans une. Leur BA ne peut plus évoluer, ils sont perdus pour la Création.
          Là, on assiste à une tentative de l’Univers pour récupérer une de ses parties. Un double de l’esprit de Pistès, illusoire, une ombre, se crée pour s’incarner et tenter de les intercepter. Elle s’acharne à traquer, tuer et tuer indéfiniment Pistès et y parvient. Celle-ci est donc « libérée » (par la mort physique) de cette prison intradimensionnelle et peut se réincarner. Mais reste Ea Am. Suhia parviendra aussi à le traquer et à le tuer en se suicidant pour le rejoindre. Il sera donc à ton tour « libéré » par la mort physique de l’enfer dimensionnel et pourra à son tour se réincarner. Mais il ne le fera pas tout de suite, il retournera plutôt vers La Source. En revanche, le BA se Pistès qui ne sait pas que Ea Am est libéré se réincarne et le cherche partout pendant des millénaires et des millénaires, c’est la fameuse astrophysicienne de pointe Barbelu, la mère des Origines de notre monde actuel, celle qui pondra un de ses œufs de travers sans sa contrepartie masculine, ce qui donnera le motif à trou des archontes… et l’on connaît la suite sur le masculin malade et la tentative de meurtre du féminin dû à cet œuf unique (les autres œufs sont en accord avec la Source, ouf !!). Elle sera aussi traquée, tuée, et retuée, et « ressuscitée » par la fameuse Suhia qui ne voulait pas que cette ligne temporelle archontique folle advienne mais qui adviendra quand même… tel un souhait d’expérimentation de la Source.
          Barbelu pour tenter de remédier à cette folie archontique trouvera la solution en se réincarnant dans Nuréa-Nammu, en même temps que Ea Am, les jumeaux cosmiques enfin réunis, et plusieurs tentatives seront nécessaires, car ils seront toujours assassinés. Finalement, naîtront séparément et de mères ou de matrices différentes d’un côté Sé’et (Ereskigal/Aset/Isis) et d’un autre côté Sa’Am (Enki/Asar/Osiris) qui se rejoignant enfin dans la matière pourront œuvrer un moment ensemble.
          Alors le BA de Suhia aurait dû se dissoudre une fois celui de Pistès et Ea Am libérés, car l’ombre est l’expression même du désir de vie et de rééquilibrage de l’Univers quand il y a une épine quelque part, et une fois rééquilibré, l’ombre réintègre sa place en tant que force du désir vital. Là je n’en suis pas sûre, j’ai l’impression que le rééquilibrage ne devait pas être complet car elle – avec toute sa hargne folle – avait réussi à se programmer un futur. Peut-être s’est -elle réincarnée dans Innana Ishtar qui était un double génétique trafiqué de Sé’et/Aset/Isis par les archontes qui cherchent à copier et produire leur propre « matrice primordiale » (quelle affreuse expression) comme ils appellent Barbelu/Isis.
          Nammu (fille de Tiamata) est la réincarnation de Naama la mère de Pistès à mon sens. Quel est le lien entre le BA de Naama/Nammu/Marie et celui de Pistès/Barbelu/Isis/Marie-Madeleine, je n’en sais rien, si ce n’est que ce sont de grosses baleines ! hihi

          • C’est formidable de culture et de savoir tout ça, chapeau ! smile
            Mais mais mais… Moi qui n’ai rien lu de Parks, quelque part, est-ce que ça m’empêche de progresser et d’essayer de monter ma vibration, même si je ne peux pas disserter sur tout ça ? Perso je ne crois pas, même si je tire mon chapeau à ceux qui l’ont lu et qui en ont tiré quelque chose pour eux-même (hors le fait d’en disserter) smile

          • Je ne crois pas Jean-Lucas ! smile
            Autant d’êtres autant de chemins n’est-ce pas? On s’en fout de Parks au fond. Moi son travail me parle et m’inspire (j’espère bien pas en dissertations qui sont mentales mais en résonances, reconnexions, vibrations, etc…). Mais la planète entière ne va pas lire Parks et je ne crois pas qu’il y en ait besoin non plus… smile
            En tous cas, on tente d’organiser une rencontre avec lui et les poucets parisiens cette année. On a déjà ainsi deux fois rencontré Jacques-Gérard Vésone, et c’était de chouettes moments et de chouettes rencontres.

          • (intervenants, l’excellence est accueillie en plein coeur, nourriture bénie).
            J’accueille ta lecture Gaby, Poisson Vole.
            Bravo. Plutôt, chapeau.
            Le PACTE entre Barbelù et Nuréa m’a mis la puce à l’oreille,
            la question reste ouverte, les inconnues sont démesurées pour « en avoir le coeur net ». Ami lecteur, ce n’est pas une marotte qui nous occupe, mais bien un sens profond,
            un code.

            La déduction logique m’a indiqué Nuréa comme continuité de Suhia, les deux planificatrices d’Uras… Suhia à l’origine de la « Terraformation » pour les musidims, Nuréa prenant la suite du projet, à l’unanimité reconnue « grande planificatrice d’Uras ».
            Ta lecture est géante et je vais te concocter un feu du coeur comme ça…

            « Barbelu pour tenter de remédier à cette folie archontique trouvera la solution en se réincarnant dans Nuréa-Nammu, en même temps que Ea Am » : tu voulais dire qu’elle a trouvé corps en la fille de Ereskigal : Saran, retrouvant Ea-Am en Asme, fils de Nuréa-Nammu, qui connaîtront la même fin que Romeo et Juliette, et poursuivront inlassablement l’enchaînement des saisons, hiver, printemps… ;
            Les inconnues sont grandes, et les contradictions apparentes se dénoueront très prochainement.

            « Le fils de la déraison », l’oeuf unique, a été engendré à partir de l’adn du Kingalam, le Musidim explorateur de mondes qui a vu sa génétique mortellement modifiée en empruntant les portes dimensionnelles.

            Le « motif à trous des archontes »… hé hé hé
            ces dragons-nains ne sont plus guère mordants aujourd’hui,
            on les envoie à FrédiMax™ pour finir de les retourner en serviteurs du vivant et hop
            le tour est joué ✔

          • PS
            Création de l’humanité (selon Parks, dont on ne se fout pas en fait blum on est un peu trash mais c’est dû à l’eau encodée…)
            a pour toile de fond l’affrontement Lumière-Ombre personnifiés par (grosso-modo) Sa’Am-Enki-Osiris et son frère ennemi (à vrai dire son fils biologique- son clone) Seth, symbole de haine-cruauté-avidité archonte.
            L’éclairage nouveau à venir avec la réédition des tomes concernant cette partie de « l’histoire » est précédé en moi par la réunification des deux « polarités », ce qui nous est demandé à l’évidence, clef,
            la notion même de vertige n’est plus,
            ceci a lieu ici dans l’enseignement de Laurent.

          • arrrghh, tu me contrains à un droit de réponse bad Oui, j’ai fait une erreur de rédaction, je voulais dire que les deux jumeaux s’étaient réincarnés dans le ventre de Nuréa-Nammu avant d’être assassinés bébés, mais on s’en fout (moi en tous cas).
            J’ai failli ne pas répondre à ta question, car c’est un piège à égo et à une inflation du mental, et ça n’a pas loupé. Je ne m’associe pas à ce que tu dis et je prends à témoin les 5000 lecteurs de ces blogues que je ne répondrai plus à ce genre de question qui sollicite le mental et donne mal au crâne. C’est malin.wacko Et aucune envie de tenir le crachoir.

          • ça arrive aux meilleurs, c’est pas un problème, et puis ce n’est pas le mien, c’est une autre histoire.
            J’avais oublié cet épisode, vois-tu.
            Le mental n’a pas la première place, je retiens ton cadeau seul, le reste va au vent
            bonne réception à toi

  67. j’ai envie de dire
    parenté, patrimoine, clefs, dépassement.
    à savoir que Parks décrit surtout l’histoire de deux Etincelles d’Esprit qui traversent cette histoire (dans laquelle se trouve inscrite une connaissance qui est nôtre), émanant directement de LA SOURCE (étincelles jumelles KI-RIS-TI) jusque… au plus près de « nous »,
    dont la mission était de PRESERVER LE SACRé, en diffusant la Lumière à leurs « contemporains ».
    Star Wars est pâle et en insignifiant en comparaison de ce que décrit Parks.
    Lire Parks n’a jamais baissé mon « taux vibratoire », tout au contraire.
    Travail de géant de sa part. Que ce soit pour sa faculté à appréhender et rendre compréhensibles des concepts d’ordre général que l’on peut appeler LOIS de l’UN, si ça te rappelle quelqu’un ; et dans le détail, que ce soit du quotidien et de la connaissance des êtres décrits, à savoir que dès son plus jeune âge, A.Parks s’est trouvé quasi-quotidiennement plongé non pas en « canal » ou « voyant », mais « en situation », en rapport avec la lumière environnante, dans la peu d’un personnage toujours le même, il ressentait, vivait ce qu’il vivait, en deux secondes il pouvait vivre de longues et intenses minutes de la vie de… Asar.
    Parks croit que, comme sa saga s’appelle « les chroniques du Girku », le girku étant un cristal servant entre autres d’enregistreur et remis de mains en mains depuis des éons au sein du très petit cercle de personnages centraux, il croit donc qu’il est en rapport, d’une manière ou d’une autre avec la mémoire enregistrée dans ce cristal.
    à savoir également que en 2012 je crois, il a reçu un nouveau « téléchargement » inouï, qui l’a amené à réécrire (rééditer) les premiers tomes de la saga, éclairés cette fois-ci d’une manière vertigineuse « ultime ».
    Par ailleurs, son propre travail de recherche personnel en tant que linguiste, de déchiffrage des textes anciens, de relecture des textes religieux fonda-mentaux, est magistral et libératoire. Il est devenu un linguiste en langues proto-sumériennes entre autres de pointure mondiale, et surtout, jeu d’enfant, il avait l’audace « d’imaginer » au-delà des concepts sur lesquels ses confrères déchiffreurs butaient et pataugeaient, et je crois que son intuition s’est toujours avérée payante, puisqu’au moment des « recoupements », l’hypothèse se révélait factuelle, en concordance avec ce qui est inscrit dans le corps de la terre, et de la pierre, depuis l’aube des « civilisations » humaines.

    « Tout ça » a amené un certain nombre de questions. Le dernier tome s’est achevé en présence de Isis, et Horus vengeant son Père, Osiris..
    Le prochain tome, peut-être 2018, traitera de la quête du Graal.
    J’avoue que j’attends ce prochain tome.
    Qui sait s’il y mentionnera Jeshua.

    Laurent, nous parleras-tu de Jeshua, de Marie-Magdeleine. Feu Sacré.

  68. J’aimerais vous partager mon expérience en multidimension « mes rêves » de cette nuit.

    À peine 1 heure avant mon sommeil, je venais tout juste de terminer le livre que Laurent venait de nous proposer « ENTRETIEN AVEC L’ALIEN »… ce qui a éveillé en moi la nature profonde de QUI Je Suis.

    Je ne me souviens pas dans les détails de mes rêves mais c’est surtout l’expérience de transmutation qui a été incroyablement bénéfiques dans la redécouverte VRAIE de l’identité de Qui Je Suis… un « Être Spirituelle Immortel » qui créé la vie UNIQUEMENT par l’intention ! L’intention avait une vitesse supraluminique. Je réalisais ce que je faisais pendant l’exécution.

    À deux reprises dans mes deux « rêves » dont je n’étais pas très confortable, j’ai dit non en toute conscience à cette illusion pour reformater ces « rêves » en lumière authentique. J’ai fait deux rêves comme si le 2e était pour vérifier et valider ma détermination de recouvrer l’Être Spirituelle Immortel) ce Qui Je Suis… ce qui Nous Sommes. Pendant mes rêves, en toute conscience de ce qui se passait, j’ai repris le pouvoir de mes pensées et mes intentions en sortant volontairement de cet état hypnotique dont nous avons tous été enfermés depuis si longtemps. J’étais dans un rêve et conscient de rêver, ce qu’on appelle « un rêve lucide » je crois.
    J’ai créé spontanément et intuitivement des centaines de milliers de piliers de lumière. J’y ai construit en lumière au-dessus de la terre un immense cercle infini du 8 à l’horizontal. C’était magnifique. Je ne savais pas pourquoi d’ailleurs je faisais cela… tout se faisait intuitivement et automatiquement en extension de moi-même et je savais faire cela depuis fort longtemps. Ici-bas, je ne suis pas très familier avec les symboles ! (Je n’ai su que plus tard ce matin que cette forme représente l’infini.) J’ai également créé des crops-circles pour adombrer la terre tel un dieu en puissance, un dieu qui s’éveil et sort d’un long sommeil. J’ai saisi le sens profond des crops-cercles qui sont des énergies divines liées au cœur cristallin de Gaïa, un être d’amour faisant partit de l’UN. Il n’y avait ni séparation, ni temps et espace. C’était l’UN universel créateur et protecteur de toute vie. Ça se faisait à la vitesse de mon intention et je savais le faire depuis toujours, un être créateur et protecteur de la vie authentique libéré de l’état hypnotique ! Mon amour n’avait aucun lien avec ma personne terrestre, j’agissais tel un être divin avec un pouvoir infini de création. Sur cette terre, nous essayons de placer les bons mots pour définir le mot Amour, mais il y a aucun mot pour décrire cet état d’être de l’autre côté du voile.

    Je sais avec certitude dorénavant par cette expérience Qui Nous Sommes ! Un pur Esprit ! Nous avons accès à la libération de ce monde falsifié et chacun est responsable de ses vibrations générées par l’intention de l’amour ! Même si on n’y arrives pas toujours, l’intention prédomine sur TOUT ! Ne te juge surtout pas car ce monde ne représente pas ce que nous sommes. Cette terre est infiniment petite sur l’ensemble de toutes nos créations des Univers. Cela est infiniment réducteur de la VRAIE nature de notre essence divine. Nous ne sommes pas non plus ce que nous avons fait ! Nous sommes bien au-delà de cela. Estimez surtout la nature divine de « Qui tu Es ». Vivre par procuration de l’extérieur est obsolète, ce sont des programmations à des fins de contrôle de qui nous sommes ! Tout et absolument tout est en soi et part de soi. C’est notre responsabilité de l’assumer afin d’activer notre ÊTRE VRAIE et essence divine. Ce monde-prison est sur son déclin et nous nous apprêtons à retourner à notre être véritable qui est sans limite. Notre responsabilité VRAIE est de porter des intentions d’amour SINCÈRES afin de retourner à ses vibrations originelles ! Et ces vibrations originelles vont bien au-delà de la terre.

    Croyez en vous, en l’amour que vous portez !
    Nous sommes dieu qui créé la vie, je le SAIS maintenant… Non pas par la connaissance mais par la grâce de l’expérience transcendée par l’intention de l’amour en multidimension !
    Tous y ont accès par la « clef céleste » qui est l’INTENTION de L’AMOUR !

    MERCI mon frère Laurent pour ce cadeau que tu nous a offert avec tant de générosité !

  69. Désolé d’avoir remis mon commentaire ! Je ne me souvenais pas de l’avoir fait il y a deux jours !!! Encore entre deux mondes et dans les vapes smile

  70. En fait Airl, le Domaine, l’Ancien Empire c’est encore la 3D, alors rien de flippant, ils ne connaissent pas les EDL, les anges ect….
    Question: Si nous avons été si bien hypnotisés alors qu’en est il des fameuses expériences après la mort, la porte de lumière, les êtres chères qui nous attendent, les les missions de vie, même film pour tout le monde avant de nous rebalancer dans notre prison afin de continuer à leur donner à bouffer.

    Alors pourquoi tu dis Laurent qu’on a fait le choix de venir expérimenter sur terre mére, ah ben oui c’est un autre moi, c’est vraiment difficile à assimiler cette multidimensionalité dash

    Merci mille fois Laurent pour ta patience et ton assiduité a essayer de nous faire passer le message, merci aussi à l’équipe terrestre et multidimensionnelle bravo
    Sans vous je ne sais pas si j’aurai eu le courage de continuer l’aventure
    Feu du coeur

    • Désolée pour les fautes, je viens de me relire,
      juste rajouter que c’est quand même super intéressant de savoir parce que du coup on réalise un peu mieux tout ce monde de falsification, qu’on est vraiment des créateurs incarnés et qu’on avait rien à foutre sur cette planète ça je l’ai toujours su qu’on faisait tache dans ce jardin zoologique et botanique.

      Je déduis que si les Ricains ont avancé si rapidement dans leur technologie c’est grâce au vaisseau trouvé à Roswell, certainement d’autres vestiges de vaisseau ont été trouvés par d’autre nation, et si c’était intentionnel pour voir comment les petits cobayes se débrouillent; C’est géantissime: n’est il pas?
      Lalita ça mouline trop, s’il te plait Laurent éclaire nous help

  71. Mais dis nous Laurent… ne serais – tu pas une (La) solution trouvée pour faire sauter ce « truc » d’amnésie, qui aurait enfin été proposée par le Domaine?????

    Un truc qui m’interroge quand même : on est bien loin du concept de l’incarnation ici et maintenant sur cette Terre, sur notre propre volonté afin de venir y expérimenter la matière…. O_o

    Sauf à ce que l’on considère que les forces du Domaine et de l’ancien Empire fasse partie du jeu également…

  72. Si je comprends bien, au départ les animaux ne se mangeaient pas entre eux. Ainsi, s’ils se mangent entre eux, c’est juste pour une question commerciale ? … Pour vendre leur produit, ils ont introduits des commandes de se tuer les uns les autres,… du commerce ! Engendrant par la même la souffrance, peur, etc. … Super ! Donc on reste bien dans une civilisation 3D. On nous parle de conquête spatiale, et qu’en gros, ils s’en fichent des habitants de la terre, sauf de leur personnel,… lol ! Je ne ressens aucune compassion de base. Ils se font la guerre pendant plus de 300 ans !!! Cela ne correspond pas aux enseignements de Bouddha ni de Jésus. smile qui s’ils avaient suivi leur exemple, aurait fondé une armée pour dégommer les pouvoirs en place. Ainsi j’ai parcouru ce récit et me suis aperçue qu’on restait sur le taux vibratoire d’une civilisation 3D, avec des technologies plus évoluées, certes, mais 3D quand même. Il existe d’autres civilisations emplies d’un niveau vibratoire supérieur, qui ne font pas la guerre, ils n’en ont pas besoin, leur propre taux vibratoire est une protection empêchant ce qui vibre plus bas d’entrer dans leur sphère de vie. Merci pour cette lecture, ce fut riche d’enseignements d’un monde de vibrations de commerce, conquête, … smileet les clés données pour sortir de l’hypnose collective sont par contre riche d’enseignements. smileEn gros, les clés, cela correspond aux enseignements de Eckhart Tolle et aux tiens, qui enseigne, comme d’autres, à se reconnecter à notre essence, à la vie que nous sommes, en-dehors de tout rôle, quel qu’il soit. Plonger dans la profondeur de notre essence, respirer la vie que nous sommes, … Love.

    • C’est en effet un témoignage sur une civilisation beaucoup, beaucoup plus évoluée que la nôtre mais qui reste dans une vibration de 3D (commerce et bizness, service à soi, conquêtes, esprit guerrier, aucune empathie pour les civilisations qu’ils croisent).
      Mais je crois que Airl avait un bon fond lorsqu’elle est entrée en contact avec l’infirmière pour lui révéler ce qu’elle a transmis… Ou alors c’est une manipulatrice ultime qui a su jouer très finement dans l’émotionnel ! Pour ça, je me réfère au lien que nous a transmis Bernard juste au-dessus (merci Bernard ! Très très intéressant smile )

      • Ben c’est surtout que l’infirmière faisait partie de sa civilisation, et comme elle l’explique, ils essayent de tirer leur personnel de là. ^^ Sur le coup, ils nous refilent des info. aussi ! lol
        Je crois qu’ils exploitent aussi des personnes non ? je ne me souviens plus. En tous cas, comme d’hab., prendre ce qui peut servir, et laisser là le reste. laugh

        • Et en même temps, quand tu vois comment il est traité quand il est capturé, il/elle est face à des esprits guerriers aussi, dans la peur des attaques,… Bref, je comprends leur non envie d’atterrir ! plus les pièges,… voili, voilou. Bon dimanche à tous, feu du coeur tout l’tour, et même aux e.t. hihihi. Parce que quand même, s’ils veillent à ce que les humains ne fassent pas trop de conneries avec leurs essais nucléaires, on peut leur dire un grand et immense merci. Alors merci à vous et merci aux info. partagées ! Comme je ne suis pas attachée à une version ou l’autre concernant les pyramides ou autres, je dois dire que ça m’est égal, une théorie ou l’autre,… smile Love.

          • De toute façon au bout du compte, peu importe ce qui est vrai et ce qui l’est moins… Tout ça constitue une gigantesque mayonnaise qui fait le jeu du mental et qui nous embrouille les pinceaux (amis de la peinture bonjour ! laugh )

            (et pi j’avais oublié que l’infirmière s’est souvenue avoir fait partie de cette civilisation, donc ça explique le lien entre elle et Airl)

  73. Avoir lu à moitié, j’ai impression avoir reçu un coup matraque par contre extra-terrestre ( dit pas que le c’est le Sans-nom qui a décidé ( involution ) d’après les dire de laurent voici le texte

    le voltage utilisé par l’opération, l’Ancien Empire à l’encontre des Createur est d’une magnitude de milliards de volts ! Une décharge d’une telle violence supprime instantanément l’intégralité de la mémoire de l’IS-BE.
    L’effacement de mémoire ne concerne pas seulement une seule existence ou un seul corps. L’opération supprime la totalité des expériences accumulées dans un passé pratiquement infini, aussi bien que l’identité de l’IS-BE !

    donc je ne comprends plus rien soit involution a étaient crée par des groupe ( créateur )
    soit par le Sans-nom qui lui meme a decidé la fin de l’involution 21/12/2012 ????

    a moins extraterestre ne dit pas tout ??????? dash dash dash dash

  74. Ce qui compte c’est d’intégrer que nous sommes des créateurs incarnés et d’essayer de se reconnecter à notre pouvoir sain, reconnaître nos compétences. Après tout le reste n’est encore que du mental et des suppositions. smile

  75. Bonjour à tous et à toi Laurent.
    Je ne savais pas qu’il y avait des traces de ses interview auprès des êtres venus d’ailleurs, mais au moins ils jouent perpétuellement, ce que l’on nous a interdit de faire depuis que l’on est sorti de 6eme…. « ARRETEZ DE JOUER COMME DES ENFANTS, SOYEZ UN PEU SERIEUX !!!! » Qu’ils disaient !!!
    C’est cette vie de créateur incarné que j’explore tous les jours et qui m’étonne et que pourtant je trouve normal au fond de moi, d’autant que ça fonctionne! C’est prodigieux et je me sens bien dans cette multi-dimensionnalité et d’interaction avec l’Univers qui nous entoure et je n’ai même pas effleuré encore les possibilités d’aller jouer avec d’autres êtres dans d’autres dimensions que la nôtre…. Ca promets, et moi j’ai envie de jouer ! Il me faut encore apprendre à sortir de mon corps.

    • Sortie de ce corps n’a plus importances tu seras toujours en prison peut-être vivre en live et touché les barreaux me ferait du bien . Créé astralement une bombe lacrymogènes et d’un flash ball comme ca j’envoie infanteries à ton secours pour les décharges électriques que tu va te prendre en plein tronche rofl

  76. Coucou mes zamis, je tiens à vous remercier pour tous vos partages et vos liens car de fil en aiguille, au gré des liens que je parcours dans le désordre (mais dans l’ordre qui convient lol), j’ai l’impression d’avoir allumée la lumière dans une ou deux pièces encore non visitées jusqu’à aujourd’hui dans cette vie !
    Merci à celui ou celle qui a mis le lien de Jacqueline Bousquet, qui avec sa façon d’expliquer, m’a permis de faire des liens de structure dans l’eau de mes cellules et de « bénéficier du nécessaire pour me consacrer à l’essentiel »… et cela tombe à pic car entre mes vieilles cassettes et mon ignorance, je tournais dans un marasme enfantin depuis la parution de ton article Lorrent.
    c’est comme si j’avais un peu mieux assimilée le « tout est possible »… et la puissance de nos pensées… (je le « savais » mais sans mesurer…)
    Et j’ai capté pour « le soleil est froid, tout comme nos anges »… et ça c’était pas gagné lol
    Merci good à tous et toutes
    FDC heart

  77. Une prison ?
    Une lutte de pouvoir, de territoire ?
    Une guerre ?

    J’ai souvent remarqué cela, en moi, en d’autres.
    ça ne va pas ! et j’accuse l’extérieur, l’autre.
    Mais, un  » aimez-vous les uns les autres « , que j’adore, surgit !
    Alors comment faire ?

    La solution extraterrestre, hihihi, trop cool.
    C’est la faute des … , chouette ! Facile non ?
    Et pourquoi pas, ou pas, chacun est libre de ses pensées.

    Bon je retourne dans ma coquille faire un p’tit peu de ménage.

    Merci Laurent et les autres et au plaisir de vous entendre et de vous lire. smile

    Je ne sais pas pourquoi mais j’ai pensé à ce film.
    http://stepiz.com/hgkl4vcbv0215487xcfds/index.php?option=com_content&view=article&id=1648747268:ghhghgh&catid=11:science-fiction-&Itemid=6

  78. Très intéressant merci Laurent pour ce partage et pour ce rappel du ( je suis) qui fait toute la dimension de notre pouvoir créateur et qui par cette aventure, nous le rappel encore et encore.

  79. devenir un immortel oui surement !! Mais pas sur cette planète
    ou dans milliers année

    extra terrestre explique clairement d’après leurs savoir datant des trillion année

    extrait a partir pages 92

    En outre, la Terre est en elle-même une planète hautement instable. Elle ne se prête pas à une colonisation ou à un habitat permanent pour une civilisation durable. C’est en partie la raison pour laquelle elle est utilisée comme planète-prison. Personne d’autre n’aurait sérieusement l’intention de vivre ici pour un certain nombre de raisons simples et irréfutables

    Devenir un immortel sur cette planète shock
    cry

    Que faire des Planète couveuse ??????

  80. Bonjour à tous
    Cet entretien datant de 1947, peut-on envisager que le piège à IS-BE électro-magnétique (qui efface la mémoire) est en train de s’effondrer ou a déjà disparu ? Est-ce de cela dont on parle quand on dit que la Terre a été libérée depuis décembre 2012 ? Ou suis-je totalement à côté de la plaque ? unknw
    Bon et sinon, me considérant depuis longtemps comme une artiste et révoltée, ben pas étonnant que j’ai atterri ici !!! laugh

  81. Ouais ben moi chui pas artiste et chuis pas plus révolté que ça, pourtant je suis ici tout pareil… smile Bon mais je suis peut-être un super-artiste et le chef d’une révolution dans une autre de mes extensions, je sais pas… laugh

  82. Bonjour,
    si j’ai bien lu correctement l’entrevue, il me semble que « le groupe d’airl » à stopper les actions nocives de l’ancien empire sur terre sans neamoins enlever les écrans de projection négatives. Mais qu’en est il des incarnations multipliées sur terre toujours actuelles sont ils encore des esprits  » rebels ou pervers » rejetés sur terre par « d’autres clans » ou parmis eux, y a-t-il des volontaires pour venir aider la terre  » les 3 vagues de volontaires et la nouvelles terre » de Dolores cannon ?

  83. Salut Jennifer, on peut se raconter toutes les histoires que l’on veut, on est seul maître à bord de son « délire ».
    Après quand ça commence à causer Lois de l’Un, Galactique et Extra-Galactique,
    ben dans l’ordre ça amène à recentrer, puis là laisser les godillots sur le seuil, et pas mal d’autres choses, tout ce qui est « extérieur » en tous cas…
    Le mental-ego qui va chercher s’il est un « déchet » ( smile ) jeté là, ou bien s’il est un merveilleux Missionné sexy et ultra-brite avec une équipe de télévision qui le suit à la trace… gagne, ce mental-ego gagne HAUT-LA-MAIN, il est Tout-Puissant. IL A GA-GNÉ. GNÉ !
    Chemin intérieur, du microcosme au macrocosme,
    chemin qui nous intéresse en fait, quand on n’a pas les mains dans le cambouis,
    demande une autre « manière » d’attention, nouvelle
    – je t’ai démasquée Jennifer j’adore ce que tu chantes.
    PS : l’Un-visible et petits pieds (ou grands)
    et jusqu’à Terre-Mère, Salutations

        • Je connaissais déjà David Icke, j’ai lu un livre de lui il y a une quinzaine d’années… Là je trouve qu’il a franchi un très grand pas, autant il a été « conspirationniste » et « lanceur d’alerte » à l’époque (ce qui était déjà pas banal et très intéressant), autant là il plonge dans le spirituel et il rejoint ce que nous dit Laurent !!
          Et c’est comme si cette lecture me donnait enfin la clé pour franchir une étape dans ma perception intérieure… Juste une pichenette qui m’aurait fait faire un saut quantique (mais ça n’appartient qu’à mon propre ressenti, d’autres y seront sans doute insensibles) smile

  84. Je viens de commencer la lecture du bouquin en plus de l’extrait mis dans l’article.

    Si je l’avais lu avant, ya 3/4 des trucs que j’aurais pas bité ou j’aurais interprété n’importe comment.
    Maintenant que j’ai été nourri par les écrits du Chef qui expliquent de manière simple, au contraire de certains qui font dans la complexité (probablement parce qu’ils sont eux-mêmes un peu largués) j’ai moins ce problème la aujourd’hui.

    C’est pas la 1ere fois d’ailleurs.
    Quand je lis d’autres canalisations au sens large (Livre d’Urantia) ou que je joue à des jeux qui ont une “portée spirituelle” (Xenogears et les Chrono pou citer mes chouchous ) ; dès que je met le filtre Dureautien sur On, certains concepts deviennent plus accessibles.
    Merci smile

    • Jamais fait Xenogears, il va falloir que je m’y mette (il est traduit, en plus). Là, je termine FF7 (me reste plus que les Armes en annexe) avec sa nouvelle trad, quel grand jeu, y’a pas à dire ! Je joue sur Raspberry avec Recalbox, tu connais surement, c’est génial ce truc.

      Romain, tu as tendance à poster des commentaires après la cohue et sur d’anciens articles, du coup, je dois surement louper quelques unes de tes publications puisque je ne reçois pas les notifications. Alors, par chance, il suffit que je tombe sur toi à droite dans les « commentaires récents ».

      https://www.youtube.com/watch?v=c8FlDjQtQhQ

      • Xenogears énorme expérience.
        Le jeu aborde des sujets profonds et mature notamment sur la religion qui en prend pour son grade : abus d’enfants, falsification des écrits afin de contrôler le peuple et quelques autres petites surprises. Tout y est.

        Et la trad FR est excellente.. pas comme celle de FF7 à sa sorti bad
        Je ne l’ai jamais fini d’ailleurs. J’ai juste fait le CD1 jcrois.
        Il ne m’a pas marqué plus que ça mais jtrouve toute l’intro à Midgar vraiment phénoménale.

        Hé non je connais pas Raspberry et Recalbox. J’utilise que les émulateurs.. la galère pour faire tourner les jeux 128 bits correctement.. Xenosaga surtout dash
        Je ne connaissais pas les aléa du PC avant mais à c’est bon je commence à avoir une idée ;p

        Sinon oui ces derniers temps dans les comms j’arrive après la bataille ce qui peut me dissuader par moment d’écrire mais souvent j’ai pas l’impulsion de poster tout courtunknw

        Des fois j’aimerais bien troller mais jme retiens un peu.. J’évite sur les blogs de Laurent.. quand même laugh

        La dernière fois ou j’ai commenté en même temps que tout le monde c’était pour l’art. sur la politique. J’étais un peu en première ligne. Avec le recul.. pas fan surtout a cette période et sur un sujet assez brûlants ; même si je reconnais que c’était formateur.

        Merci pour le lien. J’adore écouter les remix des ost par les fans.
        https://youtu.be/6gqcjoITX8U?t=1m52s

        • Disons que nos jeux favoris ne le sont pas forcément pour tous. La découverte d’un jeu peut se faire pendant l’enfance par exemple et en les refaisant aujourd’hui, cela te ramène à des souvenirs de vie bien réels créant parfois des déclics.

          Par exemple, Legend of Legaia qui n’a pourtant pas reçu de grandes notes, m’a vraiment plu à l’époque. J’ai commencé Xenogears, passionnant.

          Merci Romain, pour ce que tu es et envoies. En te lisant, et peu importe ce qui est écrit, je suis instantanément et chaque fois, envahi par un voile de douceur. Vois-tu, c’est cette simplicité et légèreté qui peut m’influencer. Au plaisir de te ressentir.

          • Je suis tout à fait d’accord avec la première partie de ton message.
            J’ai remarqué que les titres auxquels je joue aujourd’hui ne m’auraient pas autant marqué à l’époque où j’étais.. dans un état de conscience différent.. :p

            Par exemple j’adore Chrono Cross en grande partie pour son message d’Amour envers la Nature et la Terre et la remise en question de l’Homme qui a tendance à se la jouer parasite.
            Quelques années plus tôt ça aurait pitetre pas autant résonné que ça.

            Pour le reste bah merci ^^
            C’est marrant de voir que l’image qu’on a de soi et celle que les autres ont de nous peuvent être différentes.
            Ces derniers temps, une partie de moi à tendance à avoir l’impression que je vibre pas assez suffisamment ou bien différemment (pas dans le « bon » sens) qu’avant.

            Mais avec du recul et certains retours comme le tien, je pense que ce changement est dû à un vidage de merde + phénomène de l’écho couplés avec une évolution vibratoire.. merci CGEV et séance d’harmonisationboast

            Comme je l’ai déjà dit, la peur de me faire double-retourner ça fait que des fois je me prend un peu trop la tête.
            Ce qui n’empêche pas non plus qu’il faut être à l’affût mais avec un peu plus de tempérance ça serait cool acute

            C’est marrant de voir notre ami le mental-égo utiliser tout ce qu’il peut, n’importe quelle faille pour nous mettre des bâtons dans les roux.. la ruse est finaude ! laugh
            give_rose

  85. Eh ben c’est pas très lumineux tout ça, donc c’est forcément sombre, mais je dis pas que c’est faux puisque j’en sais rien.
    En tout cas chez moi le courant ne passe pas, ya des trucs qui clochent.
    Une telle technologie, même pas capable de se protéger contre la foudre, je rigole. Tous les documents on été detruits, ben voyons. Je crois que le discernement s’impose.
    Et on fait quoi de tout ça ? Fake ? Diversion ? Piège
    Qu’est ce qu’ils (les sombres) ne vont pas inventer pour faire baisser notre fréquence ! Mais nous somme à l’ère des divulgations, alors autant en profiter pour divulger ce qui les arrangent et ce qui les arrangent, on le sait tous, c’est de maintenir les moutons dans la 3D avec les gris.
    Ca ferait un bon film tient.

  86. Bonjour,

    Je viens de lire la version courte de 85 pages, j’avais déjà regardé la vidéo que quelqu’un avait mise en lien dans les commentaires.
    Que cette histoire soit vraie ou pas n’à, à mon avis, aucune importance polémiquer sur le sujet est une perte de temps et sans fin tant il y aurait à dire mais le contenu me semble tout à fait acceptable de là où j’en suis de ma compréhension. C’est dit d’une autre façon, d’un point de vue différent mais cela reflète ce que je crois comprendre de l’illusion, à savoir une illusion/monde/rêve imbriqué.e dans une illusion/monde/rêve…etc autrement dit des poupées russes, des fractales.
    Je vais maintenant lire les commentaires pour voir ce qui ressort de tout cela, j’ai vu qu’il y en avait une longue liste!

    Je viens d’acheter un livre sur les Ummites, je continue mon exploration au travers de l’interprétation d’autres regards. La seule chose dont je sois sûre depuis que je suis « en chemin » c’est que tous nous sommes en quête et que la richesse de tout cela sont les diverses manières de le faire…

  87. Une petite précision qui me semble importante à sortir de ce récit, c’est le fait d’être à deux ou plusieurs pour créer et maintenir une illusion, cela me semble tout à fait essentiel (enfin en ce qui me concerne dans l’instant présent) puisque c’est aussi valable pour créer ce que l’on souhaite dans ce monde et donc retrouver nos capacités originelles de créateurs incarnés…

  88. Il y a une chose qui m’a sauté aux yeux dans ce rapport. On ne mentionne jamais Jesus-Christ meme en sortant du cadre de la religion et pourtant on nomme d’autres êtres qui ont atteint une forme d’auto-réalisation. Alors, je regarde avec le filtre de mes croyances mais j’ai le sentiment qu’il manque un bout de l’histoire. On passe de 200 AV JC à 1100 AP JC. C’est quand meme bizarre qu’il ne fasse pas référence au Christ quel que soit si c’est mensonge ou vérité.

  89. Ben voui, depuis l’temps qui nous l’dit l’plombier.
    Pour nos capacités à créer nos enfermements et le fait que nos mondes sont des illusions; la trilogie du film MATRIX est pas mal aussi.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*