117 – Le Solfèges des Attentes

deminage_03Comme d’habitude je continue sur le fil de ma lancée et je vous propose d’aborder plus en détail ce qui se cache derrière les attentes. Dans le dernier article, j’ai voulu en parler mais j’ai eu une petite aparté à propos du “contrôle”.

Je vais faire trois grandes familles d’attentes qui correspondent à 3 manières différentes de manipulations faites par votre mental-égo pour vous avoir sous son contrôle c’est-à-dire, dit autrement, vous dominer.

Il y a l’attente extérieure qui peut prendre 2 formes différentes : celle du dominé et celle du dominant avec en complémentarité celle de l’attente intérieure (la plus dangereuse d’entre toutes).

L’Attente Extérieure vécue par un Dominé
C’est l’histoire d’un individu coincé dans un système et qui doit se soumettre à ses règles. Ainsi un électeur est un individu ayant des attentes précises par rapport au système (l’Etat) dans lequel il joue comme un dominé. On lui a attribué un n° de sécu, un nom et un prénom et il est géré comme tel.

Bien évidemment, l’individu se verra imposer des modes de fonctionnement (loi, décrets, droits du travail, etc…) où un nombre de dominés élus (pouvant se considérer comme des dominants jusqu’à un certain niveau) pondront les nouvelles règles à suivre. Toute déviation (du moins la plupart) sera vérifiée par des bleuets (pouvant eux aussi se croire dominants dans l’exercice de leur fonction) afin de vous amener devant la Justice (autres dominés ayant les mêmes prétentions à être des dominants dans leurs fonctions).

Bref, un système (social, religieux, étatique, sportif ou autre) est une pyramide de dominés et de dominants relatifs. Sous couvert de l’acceptation des règles (donc de l’obéissance qui va avec) tout individu est normalement en droit d’avoir des attentes en retour.

Ainsi selon le système, le dominé aura des attentes correspondantes. Dans le cas religieux, si le dominé va faire ses prières et passe à la confesse, il attend en retour une absolution de ses péchés, voire éviter le purgatoire quand ce n’est pas l’enfer.

S’il fait des dons à telle œuvre caritative (surtout si elle est accolée à une religion), il s’imagine que le bon Dieu sera plus clément lorsqu’il arrivera devant les portes du Paradis et ainsi de suite. Bref, c’est fou de voir ce que l’on est capable de faire comme effort pour se faire pardonner un truc pas beau…

Si c’est un système étatique, il attend des choses du gouvernement en place. Il ira donc voter pour celui qui lui en promettra le plus. L’objectif est donc d’obtenir des avantages personnels sous couvert de la bonne excuse que ce sera forcément bon pour les autres.

En gros, tes attentes de dominé obéissant correspondent à des besoins égotiques en retour. Si tu veux donc te libérer des attentes, il va te falloir ne plus obéir au système d’où cette relation de liberté rattachée avec celle de la désobéissance.

Je rappelle que désobéissance ne veut pas dire entrer en conflit avec le système (la révolution) mais plutôt d’être au-delà du système. Ainsi si tu n’alimentes plus le système, celui-ci s’écroulera tôt ou tard. La violence n’a donc rien à voir avec ça (donc pas d’amalgame entre un révolté et un pas d’accord).

L’Attente Extérieure vécue par un Dominant
Tout dominé va forcément essayé d’être un dominant dans le système mais à son niveau. Ainsi le smicard absolument dominé par tout le système financier deviendra un dominant dans le club de foot (c’est le capitaine de l’équipe / l’entraineur / le président du club / etc) ou dans tout autre système où il pourra “briller” et imposer sa vision du monde.

Le système le plus simple et le plus basique sera celui de la cellule familiale. Il ou elle sera celui qui porte la culotte, celui ou celle qui imposera ses règles et s’il y a désobéissance, alors il y aura forcément une justice qui se mettra en place. Ça commencera par « je vais te mettre au placard », en passant par la baffe, la privation de dessert, de sortie avec les copains-copines ou du « je ferme les cuisses » avec l’inverse « je vais voir ailleurs ».

Bref, avec le mental-égo (qui est basé sur le principe de la domination), tout dominé cherchera à être un dominant quelque part. Regardez bien et vous allez trouver des exemples dans votre vie sans aller bien loin.

Forcément le dominant demande obéissance sous peine de punitions. Il a donc des attentes auprès des dominés. Je veux que mon enfant soit comme ceci ou comme cela sinon ça va barder !

Cette attente deviendra donc une zone de conflit ouvert ou larvé puisque justement le mental-égo du dominé va se rebeller d’une manière ou d’une autre. Justice devra donc être faite et accomplie dans la matière.

En résumé, le fait d’être un dominant en attente de choses extérieures à vous vous amènera à être en guerre d’une manière ou d’une autre. C’est inévitable car, de toute façon, le mode de fonctionnement involutif (donc sous la direction d’un petit égo autoritaire) amène forcément à une compétition dominant-dominé.

En ce sens, on peut comprendre que toute tentative de vouloir changer les choses dehors selon votre point de vue est une déclaration de guerre en bonne et dûe forme. Donc vouloir la paix dehors est un cri de guerre. Il ne pourra donc qu’y avoir la guerre et pas autre chose.

L’attente intérieure vécue par un Dominé
Comme je l’ai dit, c’est la plus dangereuse des 3 types d’attente puisque le dominant et le dominé sont à l’œuvre directement en vous et sans passer par l’extérieur. Il n’y a donc pas de problème de communication, donc un gain de temps et d’efficacité.

Ainsi quand vous manquez d’obéissance à votre mental-égo, la réaction-rétorsion est quasi immédiate. La plus connue de toutes est la culpabilité. Mais il y a aussi celle du dénigrement qui fait aussi pas mal de dégâts. Cela amènera forcément un doute de plus en fort en vos capacités au point de perdre toute confiance ou toute estime vous concernant.

Les attentes intérieures (je veux être en paix, je désire ascensionner, je veux quitter ce monde de merde, je veux devenir riche, etc…) ne sont que des épouvantails à moineaux qui ont pour objectif de vous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Il y aura forcément déception entrainant des remises en cause qui, elles-mêmes, saperont le si peu de foi en vous-même qui vous reste. Voilà pourquoi je dis que c’est la plus dangereuse, c’est parce que justement elle est en boucle fermée et cela ira aussi vite que vous l’alimenterez de plus en plus.

Voyez comment votre mental-égo reste tranquille par rapport à vos capacités de sortir de ses griffes, de sa logique et des visions paradisiaques qu’il vous susurre quand il sent que vous commencez à devenir trop en paix pour lui.

Votre petit-égo vous mène par le bout du nez via les attentes qu’il vous met sous le nez et que vous prenez pour argent comptant. En effet, de par votre obéissance à ses invectives, vous attendez en retour quelques bénéfices personnels n’est-ce pas ?

Comme ce sont des retours personnels, ils ne font qu’alimenter la force de ce petit-égo, d’où la règle de base difficile à accepter pour les faux marcheurs : tu ne pourras pas ascensionner si tu penses que ce n’est qu’avec ton mental que tu veux le faire. Il y aura forcément une limite que tu ne pourras jamais franchir.

Voilà pourquoi je parle de faux-marcheurs. Ils ont l’air d’être des marcheurs. Ils veulent avancer sur le chemin et ils ont pour caractéristique de vouloir tout avoir sous contrôle. C’est donc la preuve qu’ils se font bluffer royalement par leur propre mental-égo.

Ils dissertent donc sur tout, tout en semblant ignorer que c’est par la vibration principalement que le mental-égo sera ébranlé dans ses convictions-croyances. C’est pour cela qu’il faut introduire dans l’équation à l’élévation de fréquence l’aspect “Lumière”, l’aspect vibratoire vécu par le corps physique et qui démontrera au mental qu’un certain petit-égo n’a pas toutes les cartes en mains et encore moins toutes les explications.

Ascensionner en conscience est d’abord et avant tout une capacité à accepter l’inconnu et donc à reconnaître que sans ouverture véritable (autant de la tête que du cœur et du corps), il est impossible de sortir du système d’illusion mis en place par le petit-égo (qui a totalement mis en esclavage ton mental).

En résumé, l’attente intérieure vécue par un dominé n’est que le piège à con pour berner un incrédule en manque de preuves concernant son aspect “divin”.

Alors, la prochaine fois que vous vous regarderez dans la glace, inutile de dire que vous avez une sale gueule et de pester contre vos parents biologiques car, en vérité, vous n’êtes pas ce corps physique. Regardez ce qui EST et dites-vous que ce n’est pas l’étiquette ou le design de la bouteille qui fait le bon vin.

Arrêtez ce paraître, ce besoin de paraitre autant dehors qu’à vos yeux. Tout cela n’est qu’une enveloppe pour le jeu de 3D4D mais n’est en rien la véritable identité de ce que vous êtes en vérité. Faites avec ce que vous avez et remerciez le Ciel que vous avez encore un corps physique pour jouer le jeu de la Vie ici bas.

Et puis, parce que je sais qu’il y aura des puristes, des pointillistes, qui forcément n’auront pas le recul suffisant, vous pouvez penser qu’il y a une quatrième catégorie qui serait les “Attentes intérieures vécues par un dominant” mais cela n’est pas le cas.

En effet, même le dominant des dominants des dominants est forcément dominé par son mental-égo qui est l’ultime dominant. Or comment ce mental-égo pourrait-il se dominer lui-même ? Ce n’est pas possible du tout, car le véritable adversaire qui le fera tomber est celui qui sortira complètement des attentes et donc du jeu du mental-égo.

En d’autres termes, être un Maître ascensionné implique qu’il y a eu dissolution de toutes les attentes et donc du mental-égo. Ainsi en revenant à l’histoire des tennismen, la partie s’arrête quand l’un des joueurs arrête de jouer parce qu’il en a marre de relancer les balles.

Et pourquoi ferait-il cela ? Parce qu’il n’a plus aucun plaisir à le faire. Parce qu’il a découvert la futilité du jeu, de la compétition avec le mental-égo et qu’il désire sortir de cette illusion de la puissance donnée par le sentiment de dominant, de celui qui a tout sous contrôle.

Cependant cela n’empêche qu’il remercie d’avoir appris à jouer au tennis et que la prochaine fois, dans une autre incarnation, dès la prise en main de la raquette, il mettra une raclée monstre à celui qui se croyait maître du court de tennis.

Ce faisant il pourra passer à autre chose, à un autre jeu dont il ignore encore les tenants et les aboutissants. C’est fort de son êtreté qu’il pourra alors se laisser glisser vers quoi l’emmène les courants de la Vie et qui sera celle de son contrat de Vie.

Dans le jeu des attentes, il n’y a pas seulement des perdants mais surtout un nombre incalculable d’éclopés car ayant dû faire de multiples guerres et guérillas autant dedans que dehors.

Je sais, ça fatigue à la longue mais forcément il y a une fin de partie et celle-ci a sonné il y a quelques années déjà mais on n’arrête pas une partie aussi brutalement et nombre d’entre nous veulent quand même marquer quelques points pour finir en beauté.

Je sais, c’est égotique mais c’est humain. Ainsi nombre de dominants veulent encore faire des coups gagnants, mais que peuvent-ils faire face aux joueurs qui ont décidé de poser la raquette et de sortir du court ? Ils ne peuvent rien sinon vous faire miroiter via des attentes encore plus grandes.

Alors oui, la venue d’un sauveur, l’éradication totale de la souffrance en un claquement de doigts, des comptes bancaires alimentés à gogo ou autres projections de même envergure ne sont là que pour vous faire adhérer à une attente quasi impossible à se réaliser surtout dans des délais si courts.

Hé oui, le monde des attentes a encore de beaux jours devant lui car malheureusement l’obéissance aux systèmes en place est encore trop forte. Imaginer un monde différent reste impossible à la majorité car, forcément, ce qu’ils voient démontre l’emprise incontestable de la matérialité en œuvre.

Rome est tombé, comme tous les grands empires, non pas en leur faisant la guerre mais en les ignorants. De ce fait, ils ne sont plus alimentés et on passe à autre chose. C’est simple, c’est basique et c’est ce qui va se passer.

La 5D naîtra définitivement le jour où tout ce qui tient à la 3D aura disparu de nos esprits. La période de 4D est donc cette période d’entre deux qui durera le temps de cette transition. Elle sera aussi longue que durera la notion même de tennis, la notion de dualité en termes de compétition, de con pétition ou de pets à répétition.

Laurent DUREAU

105 commentaires sur 117 – Le Solfèges des Attentes

  1. Oui, j’observe cela dominé/dominant.

    Certaines personnes connaissent l’art et la manière, ce que je veux dire, c’est que ces personnes sont conscientes on va dire des règles de la dualité, et elles savent que si elles ne dominent pas sur les points qui le lui seront « donnés » de le faire, alors il y aura un couac quelque part….

    Je crois seulement que cette conception de dominé, et de dominant est juste vouée à changer, elle ne disparaîtra pas. Ce serait plus un nouveau style d’échange énergétique, quelque chose de plus élevé qu’auparavant dans ce que vous dîtes la 3D !

    Lorsque je dis que cela ne disparaîtra pas, en faites ça signifie que c’est simplement la valeur énergétique, je ne sais pas si ça se dit ça, mais je pense que c’est suffisant pour me faire comprendre.

    De toute façon, j’ai la sensation, l’impression, et les preuves mêmes que tout ce qui existe dans la 3D existera encore dans les plans plus élevés. La différence c’est bien l’intensité d’amour, et la perception de « cela ».

    Je crois qu’on va vraiment devoir apprendre à conjuguer avec tout « cela ». Cela est aussi notre multidimensionnalité. Parce que la 5D c’est vaste, et c’est la conscience de l’unité. Mais si reconnaissons cette unité, c’est parce qu’il y a aussi la dualité.

    Avant, on était dominant, ou dominé, mais dans la peur, et le pouvoir ou bien à des fins pas très « catholique ». On pouvait être cruel, et méchant les uns envers les autres, ça partait dans l’involution pure et dure. On peut le constater encore de nos jours entre homme et femmes, dans les couples etc.

    Aujourd’hui, ça existe encore, seulement, le lien qui nous relit à l’autre, dans ce dominant, et dominé est bien différent, comme si ce lien changeait de couleur, et sa lumière plus élevée.

    Pour ma part, dans le Nouveau Monde, ou la 5Dimension, ces « dualités » existeront encore, mais notre perception de celles-ci seront totalement différente, elles seront normalement « aimantes ».

    Parfois pour un apprentissage, parfois pour simplement jouer et aimer cela. Oui, ça peut aussi être cela, laisser l’autre nous dominer pour stimuler en l’autre sa puissance, ainsi, même le dominé y trouverait du plaisir de savoir que l’autre puisse y éveiller, et jouer avec sa puissance.

    Le dominé ne serait en ce cas pas une victime, il saurait que cela sert, le dominé ne serait en ce cas pas non plus « soumis » avec une tête de victime, qui baisserait la tête, non, ça ne serait pas être cela.

    En 5D, nous serons simplement beaucoup plus conscients des tenants et des aboutissant de tout cela, et normalement, tout devient expérimentation, éveil des sens, avec plus ou moins d’intensité et de sagesse.

    A la maison, il y a une personne qui domine, parce que c’est cette personne qui a le plus gros portefeuille, c’est l’homme, le Père, et c’est celui qui porte la culotte comme tu dis, et sans rien dire, énergétiquement, je ressens cela, et c’est pas évident, lorsque cette personne n’est pas encore éveillée, mais malgré tout très intuitive, surtout avec moi.

    Cela dit, à moi personnellement, ça me sert à me dépasser, parce que ce lien de dominance, me fait penser au lien entre les animaux, ils émettent comme un son, un son avec une tonalité qui est censé faire émerger en toi, peur, et doute. Ainsi, l’autre te déstabilise.

    Et si pas, s’il voit que tu n’est pas déstabiliser, alors il emploiera la méthode ancienne et lourde, en rappelant que c’est grâce à lui qu’on peut manger, qu’on peut faire des machines etc. Et en vérité, une fois en 5D, on ne peut plus tenir ce genre de propos aux autres.

    En 5D il ne pourrait pas me dire cela, parce qu’il reconnaîtrait l’importance de chaque membre à ses côtés, il reconnaîtrait que peut-être si « je » ne serait pas là, à ce moment là, bien peut-être qu’il n’aurait pas cet argent pour se nourrir.

    Bien oui, les femmes et leurs énergies, leurs importances ne sont pas reconnus, pour l’être, il faut forcément avoir de l’argent, et un travail avec les non éveillés, c’est enquiquinant. Mais bref, passons…

    Mais donc dés lors qu’on creuse un peu, et qu’on s’affranchit de tout cela (dominance), alors, l’inverse peut arriver, là où l’autre me dominait, je deviens transparente, son son, cette tonalité n’a plus aucune attache à mon être, pas même une résonnance. Par contre, je peux tout de même sentir que l’autre en fait usage, de manière naturelle, ou bien inconsciente.

    Et comme il y a plus d’attache, c’est lui qui me donne son pouvoir sans s’en rendre compte.

    Donc si on veut « jouer » au dominant, et dominé on le peut, mais le top, c’est dés lors que les deux protagonistes sont éveillés, là, ça peut être chouette et marrant, et ça peut vraiment permettre de belles avancées, si ils restent bien centré dans cette dualité, et ces liens.

    Concernant les attentes, franchement les miennes ne concernent ni les relations amoureuses, je le dis, parce que les 3/4 des gens en ont, moi je n’ai jamais recherché cela, au contraire, plus on me fout la paix de ce côté mieux je me porte, pas vous?

    En général, sans s’en rendre compte, les gens ont juste besoin de compagnie et de sexe.

    Des attentes envers l’ascension?
    J’y réfléchis depuis que tu en as parlé, mais en faites, cette attente ne m’a jamais titillé. J’ai des attentes pour des trucs bidons en faites. Pour des broutilles à chaque fois, des détails sans importances.

    Etant souvent en montagnes russes, j’ai des attentes quand à certaines journées, je souhaite juste qu’elles se déroulent avec fluidité, passer d’un état d’esprit à un autre sans difficulté, ou bien passer d’une activité à une autre, sans difficulté, sans m’attacher à la précédente.

    Mes attentes moi c’est ça, et dés lors que j’y pense, je peux être certaine qu’il se passera bien évidemment tout le contraire. laugh
    Comme par exemple, si je m’ennuie, je vais sciemment aller tel endroit donc non seulement il y a de l’espérance, et en plus une attente, c’est chiant ça aussi.

    Mais plus le temps passe, plus j’apprends à accepter, à être et aussi à moins me faire avoir par tout cela, et ne plus rien espérer, mais pour cela, je crois qu’il s’agit de passer aussi souvent par la case déception, après, on finit par lâcher prise, marre de souffrir, et d’attendre les autres.

    On finit par se foutre de tout, dans un total lâcher prise avec un grand sourire, ah que le soleil est beau, que les étoiles chantent bien, que la Lune est merveilleuse. Je préfère pleurer parce que je trouve mon chat merveilleux, ou bien parce que le chant des oiseaux s’alignent sur mon cœur. kiss

    Moi aussi j’avais envie d’écrire un article en faites.
    heart smile heart

    • Oups, désolée pour la Longueur, je ne m’en suis pas rendu compte.
      De toute façon, lire ce commentaire n’est pas une obligation pour personne.

      Laurent, tu as de la chance d’avoir tous ces commentaires, parce que beaucoup de personnes possédant des blogs new-âge ou pas, en espère toujours des commentaires, des commentaires qui n’arriveront peut-être pas, même des années plus tard.

      Sur Facebook aussi, il y a ce gros nuage collectif d’attentes et d’espérances en tout genre, comme pour obtenir des « like » et des partages voir même espérer de la popularité.

      De ce fait, certains lieux sur la toile sont bien pour apprendre, ou pour se dépatouiller de tout cela. Mais une fois fait, autant se barrer assez loin. Attentes et espérance. Good Day à tous.

          • Non, je n’ai pas modifié. J’ai eu un bug avec le copié-collé de mon long commentaire. A priori, tu n’as pas eu le temps de le lire. Tu as dû lire une citation de l’article.
            C’est ce que j’ai vu édité.
            Dans ce cas, ton avis est pour Laurent.
            Supprimé et remplacé par Ok, juste le temps du minutage. Pas eu envie de le réécrire.
            12h19 et toi, 14h23. C’est pas net çà!

            Je commentais aussi ceci: »

            Bien oui, les femmes et leurs énergies, leurs importances ne sont pas reconnus, »

          • rien de grave, j’étais pas devant l’écran j’ai juste été notifié par mail de ta réponse (avec son contenu) et en arrivant c’était pas le même :p

          • J’ai un doute.
            Je n’ai pas vu mon commentaire long édité durant les 5 minutes pour modifier. J’ai vu la citation de Laurent.
            Soit, je me trompe. Dans ce cas, que disais-je ?

            Si Julien ne sait pas rapporter des contenus du long commentaire original, argumentant son avis, soit c’est un pseudo de menteur, soit c’est un hacker.
            Si il sait c’est qu’il était sur la page durant son écriture.
            On appelle çà des trolls.

            Perso, je sais que c’est internet.
            Je note ce doute pour les pseudos de bonne moralité, en confiance lorsqu’ils commentent.

          • « rien de grave, j’étais pas devant l’écran j’ai juste été notifié par mail de ta réponse (avec son contenu) et en arrivant c’était pas le même :p »

            Ok.
            Soit tu as ( et d’ autres l’original) dans le mail. Tu peux le prouver en me citant.
            Soit tu critiques une citation de Laurent en me l’attribuant. Là, no comment!

        • Ce que j’ai vu édité.
           » la règle de base difficile à accepter pour les faux marcheurs : tu ne pourras pas ascensionner si tu penses que ce n’est qu’avec ton mental que tu veux le faire. Il y aura forcément une limite que tu ne pourras jamais franchir. »

          • Un autre truc me chiffonne.

            Si il y a la fonction modifier durant 5 mns, comment un commentaire peut-il être envoyé sur la boîte mail, avant la fin du décompte?
            Si çà permet de modifier, c’est pour éditer un commentaire dont on est satisfait. Pas d’envoyer de suite, le 1er jet non désiré à sa lecture, puis 1 jet modifié.

            J’ai pris du temps pour vous écrire le long commentaire original. Comme parfois, il y a des bugs, j’ai pris l’habitude de copié-collé avant d’éditer. Au cas, où un bug supprimait l’écriture.
            J’ai fait un acte manqué ce midi. J’ai copié la fin du commentaire avec la citation, seuls mots visibles dans la petite fenêtre, en oubliant d’abord de cliquer sur « tout sélectionner ».
            Pas cherché à comprendre l’acte manqué et pourquoi je ne le réécrivais pas.

            Là, y’a une explication.
            Hormis si je me trompe du tout au tout,j’ai qualifié le pseudo Julien de menteur, ou de hacker ou de trolls.
            L’acte manqué a servi à cela.
            Tel ce qui se passe à l’Elysée, ils ont reporté les nominations des ministres afin de vérifier leurs bonnes moralités etc…

            Est-ce à dire que dans nos relations, maintenant, qui est de bonne moralité et qui est cynique ?

            En voilà 1 réponse au sujet de l’article?
            Des mises en attente afin de clarifier nos relations.
            Vous êtes bien concerné-es pour les opérations en cours avec les édifices religieux. La confiance entre vous.

            Les boites mails des abonnés ont la réponse.
            Confiance ou pas avec le pseudo Julien ?

      • Tiens Julien, ça tombe sous mes yeux, si tu me permets, je dis le mot en réponse à Hello, après fais ce que tu veux ^^
        « Hello », tu as l’air d’une gentille fille, je crois que tu es une femme, non ? Tu es dingo avec ton mental tu sais, tu plombes considérablement, et tu ne veux pas le voir. Ce mental-ego qui retourne les choses, c’est pour toi de le voir, tu comprends. Julien est une vraie personne, un vrai Être. Mais ça on le sait sur un plan vibratoire, un plan humain, normal quoi, plutôt soutenu, tu vois.
        Ce sont pas les relations qui ont besoin d’être clarifiées, ma grande. Il faut suivre la musique aujourd’hui pour ne pas rester commentateur (trice) extérieur à vie. On sait que ce n’est pas possible assis le cul entre deux chaises. Pas possible du tout. Quel est ton avis Hello, qu’en dis-tu ? tu crois pas que le signal est pour toi présentement ?
        Feu du Coeur

        • Lorrent : ce n’est pas possible mais savais-tu malgré tout que « avoir le cul entre deux chaises, c’est très pratique pour chier » !?

          • cry Chacun ses références dis donc oh !
            Frédérick doit crier au génie en voyant celle-ci, il ne peut pas test.

          • private joke sûrement, désolé, no comprendo. tu as saisi tout de même ce dont il est question ou pas ? ça parle du coeur, tu ressens ? parfois, c’est pas le mot-ment, c’est l’instant. Feu du Coeur

          • Rien à comprendre et pas de « private joke » simplement une aide de mise en lumière des tensions intérieures, une sorte de sonde et un potentiel abaissement du niveau de sérieux et prise de tête par la venue d’un fanfaron.

            C’est justement quand ce n’est pas le moment que cela devient le meilleur moment car nous ne pourrons pas être désolé quand nous serons Christ.

        • J’avoue que j’ai un peu perdu le fil là lol. Quelqu’un pourrait m’expliquer ce qu’il vient de se passer ? mdr.

          Hello et Cil’houette c’est les mêmes c’est ça ? rien compris.

        • Bah, voilà sa réponse.

          Lui: »c’est mieux d’avoir modifier, il était pas terrible ton message d’avant :p »

          Soit tu critiques une citation de Laurent en me l’attribuant. Là, no comment!

          Si signal, c’est pour lui: utiliser vraiment son mental avant de dire n’importe quoi.

          De plus, Laurent donne une idée sur laquelle méditer.
          Citation: » la règle de base difficile à accepter pour les faux marcheurs :

          tu ne pourras pas ascensionner si tu penses que ce n’est qu’avec ton mental que tu veux le faire.

          Il y aura forcément une limite que tu ne pourras jamais franchir. »

          Trop hors sol, lui ?

          Je répondais aussi à Cillhouette sur sa phrase avec les femmes.
          Et bien, Lorrent, je placerais ton commentaire dans un dossier: misogynie.

          • j’aime trop les femmes pour laisser une marionnette comme toi porter atteinte à la féminité, ma grande.
            Les « petites cases », c’est pour toi, rappelle-toi juste que ce n’est pas comme ça que tu vas trouver celle qui te manque.
            Terminé pour moi « dossier hello-goodbye », bonne chance avec ta tête, tu joues toute seule, sais-tu.

          • Ahhh ! smile je me suis fait prendre, du matin ! ! Bouh je me sauve vite !
            « Hello », tu es un mental-ego de m… ! tu nous fait ch…er ! ah ah ah ah ah laugh laugh

          • Pareil je lache l’affaire.
            Bon monologue, délires incompréhensibles et hargneux suivi d’un feu du coeur.

          • Je rappelle les faits quand même parce que c’est complètement hallucinant ce qui s’est passé là.
            Je reçois un mail de notification de réponse à Cil’houette contenant du texte, je clique sur le lien, je vois un commentaire qui dit juste « ok ». Je trouve ça curieux je fais donc une petite remarque rigolote avec un smiley qui tire la langue.

            Un peu plus tard « hello » répond qu’il y a eu un bug. J’explique donc ce qui s’est passé de mon coté avec un smiley qui tire la langue.

            Et c’est là que le mental Ego de « hello » s’emballe complètement. Je deviens un hackeur, un faux compte et ça va jusqu’à parler des ministres à l’élysée. Ensuite t’es en train de nous dire que notre mental égo fait des siennes. Mais… tu t’es relu ??? T’as fumé quoi pour te mettre dans un état pareil ?

          • Hello, Hello,
            Hier déjà ça me démangeait et puis je me suis dit que c’était d’abord à Julien de te répondre puique tu le mettais en cause.
            Mais pas que lui, comme si tu étais en rage contre l’univers entier.
            Poutant, comment ne pas te dire merci?
            Car c’est fou ce que tu illustres à merveille les derniers sujets développés par Laurent.
            Sujets que tu commentes dans un style reconnaissable entre tous mais sans jamais faire preuve d’une quelconque prise en compte personnelle.
            Prompte à la répartie et à la vindicte, c’est toujours les autres ou le système qui sont responsables.
            Quand tu arrêteras de projeter paut-être pourras-tu envisager que si tes coms ne sont pas publiés c’est que tu as fait une erreur quelque part.
            Cela m’est arrivé très récemment après avoir modifié mon texte par 2 fois.
            Il s’est retrouvé en attente de modération et j’ai eu beau faire un copier-coller, rien n’y a fait.
            Ai-je maudit le ciel pour cela?
            Que nenni!
            C’est qu’il devait en être ainsi, me suis-je dit en riant de la bêtise que je prendrai garde à ne pas réitérer.
            Cela m’a montré que j’avais quelques progrès à faire dans la maîtrise de l’outil.
            Mais je comprends bien que ça puisse être inconfortable de se remettre en question, d’avouer son manque de maîtrise et de laisser faire ce qui doit advenir par la loi d’attraction.
            Cependant, en ces temps d’accélération vibratoire, il faudrait bien que tu prennes en compte le fait que le karma se fait de plus en plus immédiat pour accompagner notre évolution.
            Alors, peut-être, pourrais-tu porter quelque attention à la composition des graines que tu sèmes…
            Prends le comme tu veux.
            Torche-toi avec puisque tu aurais le cul entre deux chaises, d’où sans doute tes diarrhées verbales mais tu ne pourras pas dire que tu ne savais pas!

          • Ah! pendant que j’y pense, petite remarque.
            Il m’est arrivé, dans mon for intérieur, de déplorer l’absence de modérateur sur les blogs de Laurent.
            Manque de discernement!
            Il y a bien un modérateur qui soulage l’équipe au sol de cette difficile tâche: l’Egrégore!
            c’est lui le superviseur général et il a bien compris son rôle qui n’est pas de contrôler mais de nous entraîner à la maîtrise de la pratique par des mises en situation que nous générons nous-mêmes en tant que co-créateurs.
            C’est pourquoi chacun est ici à sa place, même les apparents troublions.
            Chacun joue sa partition.
            Et quand ça frotte, l’harmonie n’en est que plus riche.

          • En effet je pense qu’on voudrait tous une sorte de guide personnel quelque part pour nos problématiques à chacun (ça pourrait commencer par une réponse à nos commentaires). Savoir où on en est, là où on est mauvais élèves etc.

            C’est pas toujours facile de se bouffer que des « trucs en générale » et de se démerder pour savoir si c’est quelque chose à travailler immédiatement ou si y a pas d’autres bidules à faire avant.

            Ceux qui répondent à d’éventuelles problématiques, questions ou réflexions, sont ceux qui en ont et s’en posent aussi et parfois + que nous. C’est pas toujours facile d’en tirer une quelconque leçon.

            Quant aux pétages de plomb ils sont tout de même intéressant si on essaye de trouver le cheminement logique à ce dérape, encore faudrait-il avoir le discernement de voir que ça en est un. Ce qui est encore une autre paire de manche :p

            Parfois ça ressemble à un : démerde toi faux marcheur !

          • Bon les lampadaires on arrête là SVP.
            Généralement, les gens quand il veule vomir ou chier il s’enferme discrètement et tir la chasse d’eau après.
            Alors faite de même enfermer vous pendant quelque jour puis revenir après sur l’article et relisez-vous.
            Vous allez réaliser que vous êtes des sacrés lampadaire dont une grande énergie se perd par une mise à la terre.
            Aller, récupérer vos phases et neutre et briller. Car vous êtes toute et tous des bons lampadaires.
            Et puis comme disait Frederick vous êtes tous et toutes sur le chemin là où il y’a le plus des embuches et des peaux bananes et on plus il n y a pas de modérateur qui vous préviens et freine, car vous avez tous du discernement qui joue le rôle de modérateur.

            Aller bonne route et A+ give_rose friends

    • Je cite « A la maison, il y a une personne qui domine, parce que c’est cette personne qui a le plus gros portefeuille, c’est l’homme, le Père, et c’est celui qui porte la culotte comme tu dis, et sans rien dire, énergétiquement, je ressens cela, et c’est pas évident, lorsque cette personne n’est pas encore éveillée, mais malgré tout très intuitive, surtout avec moi. »

      Il est assez curieux de lire ce genre de truc ici. Je suis désolé si cela se passe comme ça chez toi et que t’arrives même à le ressentir énergiquement. Chez moi l’argent n’a aucune sorte d’importance, ou du moins dans la relation de couple et il n’y a personne qui domine.

      Le couple fait fonctionner un foyer et il est considéré comme UN dans cette tache, il n’y a aucune compétition, jalousie ou frustration l’un envers l’autre dans l’acquittement de cette dernière. T’as peut-être pas le bon homme ou peut-être que vous avez des choses a régler sur ce sujet. Quoiqu’il en soit ça n’a rien de « normal » et c’est encore moins énergiquement logique ou sensitif. Ce que tu ressens ressemble plus à de mauvaises énergies qu’un rapport dominé/dominant dicté par l’univers (c’est bien évidement pas le cas).

  2. Et vivent les Synchronicités!!!
    Précisément celle qui m’a permis après un choix à faire puis fait, qui m’a déstabilisée, d’éviter, par conscientisation à la lecture du paragraphe:  » l’Attente intérieure vécue par un dominé »,la réaction-rétorsion immédiatement manifestée par mon très cher mental-égo !!!

  3. Texte sympathique, c’est amusant de se rappeler que certains font les choses pour « par-être » pas simplement pour le plaisir très personnel de justement prendre plaisir à les faire, sans aucune notion du regard de l’autre, comme çà, gratuitement. Il est vrai que la notion de compétition est très polluante, aucun monde ne survit dans l’affrontement, mais dans la complémentarité simple, pour le plaisir de partager parce que l’on en a la capacité.. Point.
    La vie est simple, être sois même et amusons nous à être, pour le plaisir..
    Je crois qu’alors on parle d’amour inconditionnel..!
    Que votre journée soit à l’image que vous vous en faites..
    Merci
    Xavier

  4. tran-S-ition
    C’est fini pour toi S-er-pan dans ta b…..
    Monarque Solitaire acculé.
    On te voit maintenant dans la pleine lumière.
    Toi et tes vaines prome-SS-es corps rompues

  5. merci Laurent, criant de vérité, j’espère quand 5d, tout va vraiment changer, une attente, c’est vrai, je ne sais même pas dans quelle catégorie la mettre. ce n’est pas gagné d’avance, mais avec tes conseils je pense pouvoir y arriver.si on te suit, ce n’est pas un hasard donc ça doit être prévu pour une bonne partie des marcheurs qui sont dans tes pas, de passer l’épreuve.feu du cœur à tous.bisous.

  6. Tombe à pic ce 2ème opus sur les attentes et la notion de dominant/ dominé! J’ai beau me rendre compte de mes attentes, j’ai encore bien du mal à les lâcher, mais la Vie dans sa générosité, m’offre un terrain favorable à bien des lâcher-prises…de fait, je ne contrôle plus rien. Mais ne l’accepte pas totalement. Comme je fais de la résistance, je me mange de la résistance – j’attends des papiers que je ne reçois pas, des sous qui ne tombent pas, ma fille qui ne naît pas ( je suis enceinte sur le point d’accoucher et sainte horreur, j’aimerais qu’elle soit taureau, or elle a l’air d’en décider autrement, qui suis-je pour décider à sa place, et puis qu’est-ce qu’on s’en cogne…bref attente egotique, quand tu nous tiens…!!) Et pourtant, tout est fait en 2017 pour que j’abandonne les anciens schémas…en janvier j’ai eu le droit à un revirement à 180° de mon schéma de vie : en une semaine j’ai perdu mon père, ai eu 35 ans et ai perdu mon job dans lequel j’etais depuis 10 ans. Tout ça enceinte de 5 mois de mon premier enfant. Alors que je luttais sur tous ces points: je m’acharnais à croire que papa pouvait encore durer 10 ans après le quadruple pontage qui l’attendait, qu’un bébé devait naître dans la stabilité economique d’un foyer aimant, que 35 ans c’est tard parce que ma mèrre m’a eu à 34…j’ai beau savoir que c’est ridicule, telles étaient mes attentes. Balayées. Maintenant, ce qui est à venir se dessinera sur une page blanche, mais pas lisse. Merci Laurent pour ces tranches de sagesse.

    • Bein en voilà un exemple vivant d’un beau lâcher- prise.
      Excellent ninjune
      De tout façon quand on se bat à contre-courant, ou de peur de se noyer, on fait du sur place.
      Là, avec ce lâcher prise tu acceptes ton destin. et tu te laisse flotter.
      Tu verras tout va être cool car tout va à la même vitesse celui du fleuve.
      Même si tu rencontres un tronc d’arbre ou un rocher, tu ne feras que le contourner.
      Pour de ce qui est naître dans la stabilité économique, ne t’inquiète pas.
      Renseigne-toi sur les enfants indigo,cristal et diamant, etc…. Et tu verras le bijoux qui naîtra à son temps et heure.
      Aller courage et bonne route frangine A+ good bravo

  7. Est ce que celui qui promet et genere chez les autres une attente est un dominant? Alors ,Pour rompre ce etat de pouvoir cela voudrait dire que si le dominė veut se liberer …il doit sortir de la dependance et devenir autonome…alors cela voudrait dire aussi sortir de legregore qu il nourrit dans lattente de….mais cest que ça va loin tout ça. ..mine de rien

  8. salut Opale,
    il n’y a bien que le mental-ego (très malin ^^) pour envisager « autre – générateur – attente  » ah ah
    ben oui Être est UN diraît-on : mystère.
    Fin « tennis-pénis » laugh
    Laurent, pas « merci », pas « encore »,
    partage, gratitude, vibre

  9. Tu es quand même un petit futé Laurent,( les EDLN te l’ont déjà dit). Tes articles tombent souvent à pic (en tout cas en ce qui me concerne). Synchronités ! Merci pour ce partage. kiss à toute l’équipe. heart Je retrouve une partie de ma famille (d’avant) sur ce blog. Bisous à tous. blum

  10. Salut lorrent
    Comme jaime ce langage qui sollicite …le mental !
    Sein utérus prier pour nous ….faisons confiance. ..tout vient smile a point a qui sait attendre smile

    • « attendre, attendre, attendre » rofl

      reportage :
      cul posé dans « sofa des Atlantes »
      face « lucarne » duelle (télé),
      partie de « tennis-pénis »
      – « tu vas la jouer cette balle, connard ! » crazy

      Plus de télé d’accord, mais plus de sofa « comment on va faire chef ?  » laugh rofl kiss ah ah ah ah ah

  11. Oui depuis mon jeune âge j ai observé que chaque dominé est dominant à son tour ….
    En ce qui me concerne je me pose la question comment sortir du système de travailleur Independent car pour l instant je paye mes charges mais en retour je reçois une partie du système de santé payé et l éducation et La formation de mes enfants payés
    Je me sens coincée pour l instant tout en étant consciente et ayant une grande envie d en sortir
    Je sens que j y suis presque……
    Qq a t il un conseil?

    • oui : tiens
      sou-tiens
      on ne peut « en sortir par vouloir » car Charybde, Scilla, mental-ego ;
      certitude : 3D disparaît comme nuage, et reste : Soi
      merci pour partage

    • C’est drôle, moi c’est l’inverse : je souhaite quitter la fonction publique pour me mettre travailleur indépendant… mais j’ai encore des peurs.

      • Bonjour Nicol. Si cela peut t’aider : 3 questions que tu peux te poser et voir les réponses :
        * Qu’est ce qui fait ( y compris quel intéret j’ai ) que je reste encore dans cette situation ?
        * Qu’est ce que je souhaite changer , qu’est ce que je désire vraiment par ce changement ?
        * Qu’est ce que je suis près à donner ( à lâcher…) pour et avec ma présence Je Suis , jusqu’où je suis près à aller pour vivre ce changement ?
        De pouvoir répondre dans le juste et sincèrement à ces 3 questions aide à ce que le changement ait lieux

  12. Salut à tous,

    Merci Laurent pour ce fabuleux article, qui est dans la lignée des derniers autres.

    J’ai vraiment le sentiment que tu as passé un certain palier ou franchi une nouvelle dimension. Est-ce le résultat de tes expériences insulaires ?

    N’existe-t il pas un moyen plus soft que de sauter dans le vide, les yeux quasi fermés ? Comment fait-on quand on a le sentiment d’avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête, surtout quand ce sont des événements extérieurs qui nous l’apportent ?

    Tu me diras : « Fais appel à ta petite voix ». Mais elle est aux abonnés absents, comme s’il y avait une sorte d’incompatibilité entre elle et moi.

    « Elle est moi » est un élément de réponse qui me vient à l’esprit, comme « Lâcher prise », sauf que je n’y arrive pas.

    Puis, le mental-ego s’en donne à cœur-joie : « Tu vois ? tu fais partie des faux-marcheurs ». Effectivement, il n’est pas content ces derniers temps, parce qu’avec tes enseignements, plus ceux que j’ai trouvé ailleurs, il est démasqué. De ce fait, il est encore plus fourbe et plus violent avec moi, en somme, plus pervers.

    Alors, il est vrai que je n’ai pas les mêmes problématiques selon les jours de la semaine : j’ai l’impression d’être plus dans le mental aux alentours du mardi et plus dans le cœur aux alentours du vendredi. A l’échelle du mois, ça serait plus du mental lors de la nouvelle lune et plus dans le cœur lors de la pleine, avec une graduation en fonction de la croissance ou de la décroissance de cet astre.

    J’ai bien conscience que cette situation frôle la folie, que l’ensemble de mes interrogations est un résumé de mes attentes et que la question : « comment faire ? » est une fausse amie.

    On reconnait le mental-ego quand on joue le rôle du bourreau, de la victime ou du sauveur. Aujourd’hui, il me donne le sentiment d’être perdu…

    Feu du cœur à tous !

    • Je pense que le terme « faux-marcheurs » est assez maladroit. Chacun essaye de faire de son mieux et je pense que tu en fait parti. Il n’y a donc pas de raison de te dévaloriser dans ta démarche.

      je pense qu’on peut résumer la chose simplement :
      Tu attends quelque chose de ta petite voix mais en fait c’est elle qui attends quelque chose de toi.
      Et aussi longtemps que tu seras dans cette attente ça ne fonctionnera pas car tu n’es pas dans l’état d’esprit pour comprendre et recevoir ce(s) message(s).

      Soit patient et à l’écoute de toi-même et ça viendra au moment où tu ne t’y attendras pas, de la façon que tu n’avais pas prévue.

      • bien sur julien et je rajouterai a gany si vous le permettez qu’on ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre. il FAUT UN MINIMUM D’EFFORT ET DE VOLONTE. la passivité ne va pas avec la spiritualité qui demande expérience, confiance en soi et lâcher prise ou plutôt abandon dans l’inconnu. c’est comme vouloir du nouveau sur de l’ancien, mission impossible!!

        courage, le changement est toujours pour le mieux…

    • Et qui te permet d’analyser la situation? Ce n’est certainement pas ton mental/ego qui se remet en question… Si on a une petite voix qui nous pousse vers l’involution et une petite voix qui nous pousse vers l’évolution, « entre les deux, mon cœur balance », alors je pense que c’est normal de douter, mais laquelle nous fait nous sentir bien? Je ne suis pas plus maline, j’essaie de suivre le fil d’Ariane… en marchant sur le fil d’un rasoir dash friends

    • Salut Gany,

      Un maitre dit:
      Je suis la volonté de m’abandonner.
      Je suis la sagesse qui précède l’action.
      Je suis l’amour qui est la Voie.

      Ricky Martin dit:
      Un
      Dos
      Tres

      Feu du Coeur.

    • Observe la peur qui est derrière chaque attente, chaque résistance.
      Parle-lui. Reconnais-la, accepte-la, remercie-la.
      Dis-lui que maintenant tu as besoin de fonctionner différemment.

    • ***N’existe-t il pas un moyen plus soft que de sauter dans le vide, les yeux quasi fermés ?***
      le passage par le chas de l’aiguille n’est pas aisé, toutefois avec la foi (en toi, en ton esprit directeur) tout est possible.

      *** Comment fait-on quand on a le sentiment d’avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête, surtout quand ce sont des événements extérieurs qui nous l’apportent ?***
      ne plus avoir ce « sentiment » t’apporterais de la sérénité. changer ses croyances pour changer sa réalité.
      feu du cœur a tous.

    • ‘scuse me.
      qui va évoquer le ‘blème « recensement » (oui je sais, normalement site petit poucet) ?
      Pourquoi en parler ? pourquoi pas…
      l’essentiel du recensement est maintenant, juste… les « effectifs » plafonnent en sous-effectif, il y a des manque-ments, va comprendre.
      Des fois, « pas grand-chose » fait la différence,
      c’est un message d’encouragement au « minimum » pour qui reçoit ce message.
      il y a besoin de faire la différence ici maintenant,
      merci pour eux.

  13. Sages paroles, Laurent… Savoir que le monde est une illusion et comprendre que le monde (l’ego) nous illusionne… Déposer les armes, laisser couler des larmes et rompre avec les charmes… Je largue les amarres et je surfe sur la vague, je tomberai « peut-être », mais je me relèverai « toujours ». Merci d’être la mer (mère) démontée (déjantée) qui déstabilise ou l’océan (ô séant) d’amour qui nous offre un refuge… Gratitude Laurent « L’eau rend » vivant!

  14. Perso je pense que du lourd se prépare.C’est pourquoi tous les derniers articles vont à l’essentiel nous amener à nous recentrer et l’instant présent.Bref je pense que du costaud « événementiel »arrive.Un exemple en France:l’élection de Macron,il ne pouvait pas en être autrement si on y réfléchit.Il est là (en tant qu’instrument inconscient du Sans Nom,même s’il croit servir les sombres (banquiers oligarchie) )pour démolir le système,il n’y a qu’à voir comme les parties politiques partent en déliquescence depuis son arrivée !!!Ensuite c’est au niveau social que ça va suivre (président haï par beaucoup avant même de commencer son mandat)pas d’état de grâce pour lui.Alors je vous dis pas la révolution quand il va commencer ses ordonnances sur le travail etc ..et appliquer les GOPE européennes ultra libérales.Ca va chauffer grave (et je parle même pas de ce que nous prépare nos amis de l’invisible:les grilles cristallines,papa Soleil et maman Terre/Mère !!!)d’où rester centré.Bonne journée à tous

    • j’ai le même impression, mais ce qui me dérange le plus c’est que les cours du plombier sont de plus en plus violent c’est sans doute que bientôt on va ce ramasser une sacrée baffe et qu’il va falloir comprendre ce qui nous arrive , la fin de la 3D , la fin des bisounours , et bien d’autre encore
      le nouveau monde n’ai peut être pas celui que l’on imagine avec notre ego 3D surtout au début
      je pence qu’il faut rester sans rien attendre et ce prendre les vague comme elle vienne une après l’autre , et on verra bien ce qui ce passe smile

      • Oui Pascal, les cours sont plus dans le « dur » maintenant mais il nous l’avait dit il y a quelque temps : on a changé de classe ! On est passés dans la classe au-dessus (il y a des notions de base qui en principe sont acquises)… Et puis j’ai aussi la sensation qu’il nous prépare à une gigantesque vague qui devrait arriver… Quand ? Je crois que ça dépend de nous, de la « masse critique » qui fera tout basculer ! pardon

  15. Ah! Enfin l’éclairage que j’attendais (vive les attentes!) et que je n’espérais plus laugh Je travaille sur ma culpabilité et mon propre dénigrement depuis des années avec des résultats, oui mais… moyens; je pensais que cela se ferait avec le temps et la persévérance. Mais là, avec cette nouvelle vision des choses, théoriquement ça devrait un peu booster l’action ! good Peut-être qu’un jour je verrai mon mental regarder mon égo droit dans les yeux et lui dire : « Oh, mec, tu m’prends pour qui? » wacko rofl
    Merci Laurent, c’est génial ! smile

  16. Si je résume : ne rien attendre de la vie et laisser faire ce que notre âme à prévu pour nous, c’est ça? Donc, la pratique de la loi d’attraction c’est une grosse connerie, alors?

    • Laurent avait parlé de la loi d’attraction il y a quelque temps, mais je n’ai pas le lien pour y aller… Mais si tu considères la loi d’attraction pour ce qu’elle signifie, ça veut bien dire que tu restes dans l’attente égotique d’une satisfaction que l’univers t’amènera sur un plateau !
      Bonjour le schéma classique 3D des attentes insatisfaites et des vieux plans foireux fabriqués par le mental-égo… smile Quelque part, ça a fait vendre des tonnes de bouquins achetés par les bisounours, et moi aussi j’en avais acheté un ! ! Normaaaaaaal, ça fait partie du chemin d’évolution laugh

      • D’accord avec ça mais ça n’est pas l’attitude intérieure classique des centaine de mille qui ont acheté un livre ou regardé des vidéos sur la loi d’attraction… Et si on est dans l’attitude intérieure du lâcher-prise total, on en a plus rien à foutre de cette loi d’attraction (alors que paradoxalement c’est à ce moment-là qu’elle se manifestera parce que notre vibration nous aura mis en résonance avec une vibration correspondante sans qu’on demande rien) ! Strange isn’t it ? laugh

        • Total, vous avez dit total ?

          En étant dans le lâcher-prise, on n’est justement plus dans les atttentes et donc on laisse faire. Après, libre à toi d’appeller cela « rien à foutre »… laugh

          • Ben oui c’est bien ce que je dis (me suis mal exprimé ? Pas envie de pinailler sur les mots, l’idée est bien celle-là)

          • Ben voui tu l’as dit : c’est le paradoxe complet (j’en parlais + haut) : c’est quand on n’attend plus rien de la loi d’attraction survendue par les médias bizness-bisounours qu’elle se manifeste, parce que justement on n’est plus dans l’attente égotique de sa manifestation. Et je redis : strange, isn’t it ? laugh (bon y fait chier çui-là à causer anglais : je sors !)

    • 100% d’accord cette loi a jamais fonctionné avec moi elle créé plus de blocages et frustration au delà d’attentes et de demandes souvent égotiques. C’est quand on attend rien de particulier et qu’on vibre la joie que tout arrive et tout est fluide, avant de m’intéresser à la spiritualité je connaissais pas ses lois et tout était fluide, quand j’ai essayé ces trucs et depuis que j’ai creusé dans la spiritualité tout s’est bloqué, rien n’est fluide, on en reviens aux attentes.

      Conclusion ne rien attendre juste l’instant présent et advienne que pourra ou plutôt ce qui est déjà tracé dans les grandes lignes

  17. J’honore le jour de ta naissance, Laurent, sans lui, tous ces apprentis-sages ne seraient pas!
    une petite prise de conscience pour moi cette nuit, bien modeste certes mais qui me parle: au lieu d’être un aimant qui attire toute la limaille de fer qui passe, je m’imagine être la flamme d’une bougie qui se contente d’éclairer, juste d’éclairer ce que je suis, encore et encore… ce n’est pas très facile à cause du vent mais j’ai décidé de faire le mieux possible. J’applique donc un accord toltèque, celui de faire le mieux que je peux d’instant en instant en étant simple, transparente, humble, juste la petite flamme, c’est tout.
    Un mouvement qui au lieu d’aller toujours de l’extérieur vers l’intérieur, s’inverse et va porter son attention pour aller de l’intérieur vers l’extérieur. C’est diificile d’exprimer avec les mots.
    Merci

  18. Oh yeah une fois de plus Laurent tu touches dans le Mi-lieu hahaha
    Dans un épisode de ma vie, je me suis dirigée vers le bdsm non pas pour le sexe ou autres fantasmes ( quoi que certains Oui LoL) mais surtout j’ai compris cette histoire de domination de dominé et aussi la victime ( triangle de karpman) bref… quand on pense avoir trouve l’issu….l’ego se joue de nous encore une fois ….
    so… ce que je fais en moi c’est amplifier ma confiance du respect pour mon âme Esprit corps et de la sécurité et bcp d’amour …. et cela fonctionne plutôt bien…. doucement mais sûrement je dissous toutes Les attentes, désirs et Tout ce qui perturbe l’esprit ( ils sont en grands nombres dans notre société) … allez courage les Lumières !!!!

    Merci à Toi Laurent de nous remettre les idées en place hehe car parfois même si on est sur le bon chemin et que Tout nous confirme Cela, il ne faut rester vigilant ….

    Bises

  19. Merci Laurent, en plein dedans mon commandant laugh je comprends mieux pourquoi je n’ai plus envie de jouer au tennis de table (j’aimais beaucoup y jouer), et même parler ou commenter est devenu chose courante dans mon quotidien. Chaque fois qu’une balle arrive, je la laisse passer rofl Feu du Coeur et une belle journée à vous.

    Joyeux et Lumineux anniversaire Laurent, embrasse l’équipe au sol pour moi. Merci

  20. Depuis quelques temps, je suis perplexe devant les derniers articles alors je vais me faire l’avocat du diable:
    Laurent, pour ascensionner il faut laisser tomber nos attentes. Mais, les derniers cadeaux de Terre Mère et de Papa Soleil sont avant tout des outils. Il y a donc bien une attente de l’invisible pour qu’on s’en servent. Il y a une utilité donc une attente de résultats.
    De plus, tu la dis toi-même : ils ont sonné la fin du jeu car l’invisible ne peux plus se permettre d’attendre d’avantage que l’humanité daigne se réveiller par elle-même pour que Gaïa ascensionne.
    Alors vivre son instant présent c’est bien mais l’invisible lui même planifie un minimum : Comme par exemple la mission de sauvetage des EDLN pour décembre. Moi-même, je ne planifie rien sur une date aussi lointaine.
    Enfin, c’est une impression désagréable qui persiste en ce moment: C’est un peu comme les anciens combattants, ils ont connu la boucherie involutive de la guerre avec exacerbation de leur instinct de survie. Puis la guerre est terminée et ils rentrent au pays d’abord en héros mais très vite on leur dit qu’il faut qu’ils se réinsèrent dans la vie civil tout en étant UTILE par un job car la société ne va pas les nourrir à rien foutre.
    Pourtant, la plupart pètent les plombs car leurs traumatismes n’ont pas disparue avec la fin de la guerre.
    Finalement, beaucoup finissent par être déphasés et a-social.
    Là c’est la même chose, on nous dit que ce n’était qu’un « jeu » pour expérimenter l’involution et la double dualité. Maintenant que l’invisible a recueilli suffisamment de données de cette expérience, il faut revenir dans les lois de l’un pour être de-nouveau en phase avec la Source.
    Alors Ok : On était volontaire, on n’ai pas ce corps, tout est illusion, on doit laisser tomber nos valises karmiques, ne plus avoir d’attente et resté centrer alors que le chaos va se généraliser.
    Nous qui avons connu depuis plusieurs incarnations à n’être que des dominants ou des dominés au point d’être des estropiés de guerre.
    Nous dire : C’est bien les gars, vous êtes les kamikazes des kamikazes des incarnations mais maintenant que c’est fini, on passe à autre chose. Voilà le manuel des lois de l’Un, quelques codes de dépliages de tôles (formation de réinsertion) et démerdez-vous pour redevenir Christ malgré vos traumatismes.

    La souffrance a beau être une construction mentale, des vétérans de guerre ne redeviennent jamais des enfants de cœurs. On est marqué comme des survivants Urantiens et pour l’invisible, on est certes des héros mais ils ne savent pas comment nous réinsérer dans la vie « civile multidimensionnelle ».
    Personnellement, j’ai du mal à retrouver une certaine insouciance, une joie de vivre dans l’instant présent.
    Pour être caustique et provocatrice:
    Lorsque tout s’effondrera et que des pilleurs armés viendront chez moi pour voler de la nourriture parce qu’ils ont faim, je me vois mal leur sourire calmement et leurs faire un feu du cœur! Salut les gars, bienvenue, on se fait une bouffe!! Mais si vous n’êtes pas gentils, je déploie mon bouclier énergétique à hautes fréquences et vous serez « grillés » par mon amour inconditionnel!!!

    Désolée, je ne voulais pas être rabat-joie, ce sont juste mes ressenties du moment. Je me fais peut être retourner par les sombres ou par mon égo mais j’avais besoin de partager mon malaise.

  21. Je suis plutôt d’accord avec ce que tu écris Chrysalide, le raisonnement tiens bien la route, pente ascendante ou descendante qu’importe car tu soulèves des points intéressants. Merci pour ton partage

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*