04 – L’Alchimie pour Débutant Pressé & Décodage magique

alchimie_01Il est évident que tout le monde a entendu parler de l’alchimie et que peu sont arrivés à transformer du plomb en or. Cependant, outre l’aspect matérialiste de vouloir s’enrichir avec du sonnant et trébuchant, les véritables alchimistes affirment haut et fort que ce n’est absolument pas cela. Ils clament que c’est un miroir aux alouettes et je leur donne raison, tout en sachant que c’est tout aussi sectaire que la première croyance…

En effet, pensez aux implications bancaires si le commun des mortels pouvait fabriquer de l’or à volonté. Le billet de banque n’aurait jamais vu le jour et secundo, l’argent des banksters ne vaudrait pas mieux qu’un vulgaire coquillage ramassé sur la plage et donné en échange comme le font certaines civilisations “primitives”.

Ainsi pour des raisons évidentes, il est clair qu’il a fallu enfumer un maximum le peuple afin qu’il croit qu’il lui faudra y passer énormément de temps, et même des vies entières, pour arriver à fabriquer de l’or à volonté. Donc exit les explications simples et place à la complexité, place à la “magie”, place à celui qui sera le plus rusé car, bien évidemment, ça va être un jeu de piste où vos qualités de Sherlock Holmes vont être mises en avant.

Dit autrement, l’objectif caché de l’alchimie est d’abord de vous faire bouger le cul en vous faisant bouger les méninges. On comprend donc mieux pourquoi le peuple reste à sa place, c’est-à-dire devant la télé ou un écran d’ordi pour jouer et passer du bon temps. En effet, trouver le graal, la coupe en décodant toutes les énigmes ça fatigue, mais certains joueurs s’y piquent quand même.

Ainsi, il est bien déclaré dès le début que ça va être long, qu’il faudra être d’une perfection totale dans les travaux pratiques et qu’il va falloir prendre en compte plein de facteurs “temporels” (positions des planètes, etc…) pour mener à bien les expériences tout en ayant sous la main des élixirs aussi purs que possible qui vous auront pris quelques décennies à fabriquer.

En fait, tout est fait pour vous décourager dès le début. Cependant, si malgré cela vous persistez, car la patience est une de vos qualités, il se peut alors que vous vous rapprochiez du “Grand Œuvre”. Bah oui, croyez-vous que garder des mots simples et compréhensibles pour tous ferait accourir les “élus”, les “initiés” ? Non, il y a donc forcément un langage abscons (mot voulant dire que les cons s’abstiennent de venir faire chier ceux qui savent) qui se voudra hermétique, c’est-à-dire sans fuite ou ne pouvant fuiter.

Alors, bien sûr, comme tout scénario, il faudra que des acteurs deviennent des mythes afin justement de miter (l’art de faire des galeries qui affaiblissent une structure au départ solide) le cerveau des chercheurs. L’accès à l’information cachée de l’alchimie se déroulera donc en fonction de certains individus ayant laissé des traces de leurs recherches via des dessins et des énigmes.

Vous serez donc obligé d’en découdre avec des références égotiques incontournables qui font force de loi, dans le même style qu’Einstein dans la science officielle d’aujourd’hui. Dit autrement, devenir un alchimiste va vous demander de suivre un parcours historique comme un Indiana Jones à la recherche de l’Arche d’Alliance.

C’est vrai que c’est passionnant, surtout à l’époque où la TV n’existait pas et encore moins internet. Il fallait de plus faire ça en cachette car le secret doit rester secret. En résumé, tu cherches, tu fouines et tu n’as le droit de ne rien révéler sous peine d’être exclu immédiatement de la confrérie…. d’où cet “hermétisme” qui ne fait que renforcer l’attrait du mystère.

Aussi, en allant sur la page concernant l’alchimie sur Wikipédia , on en apprend beaucoup, comme par exemple que le mot alchimie vient du mot arabe al-kīmiyā qui a été remouliné en latin médiéval alchemia. Puis après, dans la suite de l’explication, on commence à évoquer des possibilités que ce mot arabe vient du grec, voire du copte, mais personne ne sait exactement.

En gros, bienvenue dans la nébuleuse mystério-mythique médiévalo-kabbalistique, car rapidement vous découvrirez que l’un appelle l’autre inévitablement. Ça sent tellement le soufre que d’un côté ça va faire fuir le commun des mortels mais aussi en même temps amplifier la ténacité de ceux qui veulent acquérir du pouvoir.

On en revient donc toujours au même : devenir supérieur en plongeant corps et âme dans un ésotérisme qui, par définition, est planqué, secret et difficile d’accès. Je vous rassure car c’est effectivement le cas. Et comme nous savons que la curiosité est un vilain défaut (pour les institutions), tout est fait quand même pour attirer les mouches recherchant le pouvoir, d’où la nécessité de mettre un maximum d’indices emmenant droit dans des culs-de-sacs !

Alors si aujourd’hui vous n’avez rencontré personne qui fabrique de l’or avec du plomb, c’est parce que justement ça n’est pas possible, sinon depuis longtemps les plus puissants en auraient fabriqué des milliards de tonnes !!! On en conclut donc que prendre la définition de l’alchimie dans sa version matérielle est une ânerie monstre mais ça suffit quand même à évacuer le vil, l’impur et le glaiseux.

Il nous reste donc ceux qui n’en démordront pas parce que justement ils ont déjà usé quelques vies antérieures à ce sujet. Ils vont donc poursuivre avec une détermination d’autant plus grande qu’ils se sont piqués au jeu depuis fort longtemps, au point de savoir que c’était une métaphore et qu’il fallait prendre ça à un autre niveau, celui du spirituel.

Ils savent intuitivement que la transformation du plomb, du vil, du lourd correspond au décrassage de son être qui a baigné dans la merde involutive et qu’il lui faut retrouver l’or, c’est-à-dire le fruit du soleil et donc l’Esprit véritable qui l’anime et qui lui redonnera tous les pouvoirs qu’il avait quand il est arrivé comme Esprit Directeur dans le soleil.

Hé oui, cette recherche de pouvoir mené par un mental-égo n’est en fait que l’autre face d’un mort-vivant qui veut retrouver son “essence divine”. Il y aura donc 2 types d’alchimistes : ceux qui sont à la recherche de pouvoir et ceux qui sont à la recherche de leur divinité. Le premier cas est en surabondance tandis que le second se résume à peu d’individus en vérité.

Ainsi, le peuple, les moutons, est écarté par l’attrait physique de l’or tandis qu’une minorité savent que l’on parle de développement personnel. C’est un premier tri et le second tri se fera par l’objectif désiré. Dans un cas, l’attrait d’avoir des pouvoirs sera mené par le mental-égo pour acquérir, prendre et donc ensuite dominer-manipuler (objectif à atteindre non dit mais réel) tandis que dans le second cas, ce sera la manière de parcourir le chemin (l’êtreté) qui sera pris en compte indépendamment d’un objectif à atteindre mais qui reste quand même en arrière plan (je veux redevenir divin).

Dit autrement, le véritable alchimiste dans l’âme est celui qui parcourt un chemin (c’est donc un marcheur) qui aura pour finalité de transformer son plomb en or, c’est-à-dire de transmuter sa merde intérieure (je n’ai pas dit transformer mais transmuter) en quelque chose de Divin.

En gros, il se débouche les tuyaux en conscience et pour cela il agira sur un matériaux extérieur qui lui servira de support. Car, sans le savoir (mentalement) tout en le sachant (intuitivement), il connait la loi suivante : le regard de l’observateur change la nature de l’objet observé. Ainsi, en triturant en conscience une matière extérieure, il sait qu’il se triture lui-même.

Faisant cela en pleine conscience, l’état de pureté atteint du matériaux utilisé-trituré indiquera son état de pureté intérieure et donc son avancement sur le chemin que j’appelle le débouchage des tuyaux. Alors qu’est-ce qui différencie un marcheur d’un alchimiste ? Dans la logique, rien du tout, mais dans les faits il y a quelques petites nuances et surtout celles qui correspondent au vocabulaire.

En effet, quand un marcheur parle de Corps-Âme-Esprit, un alchimiste parlera de sels-soufre et de mercure. Hé oui, du temps de l’inquisition, il fallait bien parler en langage codé sous peine de se voir chopé par les autorités religieuses qui, bien sûr, n’avait absolument aucun intérêt à ce que le gens se réveillent et découvrent qu’ils n’avaient pas besoin des curetons…

Alors quand un alchimiste te parle qu’il faut du mercure pour qu’il y ait de la Vie, un marcheur comprendra qu’il y a un esprit en toute chose, y compris dans un minéral. Quand tu prends du verre (fabriqué par l’homme) c’est un minéral sans vie, un minéral amorphe, et en cela un morceau de verre ne te parlera jamais… Il est donc sans Esprit Cristallin et donc sans vie.

Ainsi, quand un alchimiste te dit qu’avec des matériaux sans mercure on ne peut pas faire ceci ou cela, il te dit simplement que lorsque qu’un élément est inhabité par un esprit, tu ne peux avancer sur ton chemin de reconnexion à toi-même. Il te dit quelque chose d’intelligent et vrai mais l’alchimiste lui-même n’est pas conscient mentalement parlant que c’est un esprit cristallin qui lui cause !

Il sait seulement qu’avec des pierres ayant du mercure, il peut faire des choses qui l’aideront à transmuter quelque chose en lui. Il le sait intuitivement, il le ressent, il l’expérimente mais son mental est plein d’un vocabulaire obscur et obscurcissant. Voila pourquoi je n’arrête pas de vous répéter que l’ancien est falsifié et que le prendre à la lettre est une absurdité totale.

Aussi, si vous êtes un habitué de mes enseignements, vous savez que l’Esprit est relié au moteur du Ciel, l’Âme au moteur de l’Humain tandis que le corps physique est relié au moteur de la Terre. Or, que fait un alchimiste véritable quand il joue avec la matière afin de se reconnecter à l’esprit et quand il le fait dans un état d’être particulier ? Il associe la Terre au Ciel à travers son cœur d’une manière consciente !

Alors, mon ami, mon frère qu’as-tu à apprendre de l’alchimie ? En vérité, rien car tu le sais déjà. Oui, ton cœur est le “saint graal’’, la coupe où tout se passe, alors pourquoi te charger les neurones avec du vocabulaire et des concepts datant d’une époque d’involution notoire. Prenons quelque exemples pour te dire que tu en sais déjà nettement plus long que tout alchimiste qui a passé sa vie entière à triturer dans son atelier au sous-sol.

La table d’émeraude et son fameux Trismégiste est d’une simplicité enfantine. Ce qui faut se rappeler dans la table d’émeraude c’est qu’elle est verte, et ça c’est la couleur du 4ème chakra, celui de ton cœur, là où se situe ton étincelle d’Esprit. La coupe est bien là et ton cœur physique est cette coupe.

Notre fameux Trismégiste avec son fameux “Tout ce qui est en haut est identique à ce qui en bas et réciproquement” est d’une lapalissade affligeante pour un marcheur comme toi. En effet, on appelle cela “fractal” de nos jours. Hé oui, le fractal ça veut dire que c’est toujours une même structure qui se répète mais à des niveaux, des dimensions différentes. En gros, pour faire simple, un atome a la même structure qu’un système solaire et ainsi de suite.

De plus, souvent c’est représenté par l’étoile de David (ou sceau de Salomon) qui ne sont que 2 pauvres triangles imbriqués l’un dans l’autre. Avec ça, quand on te le met sous le nez tu es censé être un initié. C’est grandiose et en même temps déplorable tant ça démontre que l’on vous prend pour des billes ! Hé oui, mon frère, mon ami, la magie, rappelle toi la magie !

Aussi, si je prends un triangle pointe en haut sur lequel je rajoute un petit rond et ensuite deux petites pattes verticales en bas, tu comprendras naturellement que j’ai dessiné un truc qui veut dire femme. Je peux faire de même avec un triangle pointe en bas mais cette fois-ci en ayant conservé le petit cercle en haut et les jambes en bas tu comprendras homme. Ça va, tu suis ?

J’en conclus donc qu’il y a un triangle féminin et un triangle masculin. D’ailleurs pour corroborer ça, le triangle masculin c’est celui qui à la base en haut (les épaules larges) et la pointe en bas (le truc qui dépasse en bas… 1er chakra). Le triangle féminin, c’est l’inverse où tu trouves que le derrière de la dame est nettement plus large que ses épaule et que ce qui dépasse en haut correspond au 6ème chakra, siège du fameux 3ème œil, et donc signe de celles qui sont branchées naturellement.

Ainsi, dans mes enseignements, tu trouves le triangle masculin tête en bas en bleu  et le triangle féminin tête en haut en rouge (voir les nombreux articles à ce sujet sur 345D.fr). Parfaitement imbriqués et équilibré, tu trouves forcément le point zéro, le centre de gravité au centre. Dis-moi, mon frère, il y a quoi de transcendant en cela pour comprendre qu’il faut équilibrer notre masculin et féminin ?

Oui, mais Laurent c’est là que tu as tout faux puisque Trismégiste indique exactement l’inverse, c’est-à-dire que le triangle pointe en haut est le masculin tandis que celui du féminin à la tête en bas ? Alors on met en balance les délires du chef avec le vénérable Trismégiste… C’est sûr qu’à ce jeu, je n’ai qu’à plier les gaules parce que je ne fais pas le poids par rapport à l’histoire. Il me faut donc attendre d’être mort (et toi aussi) afin que le poids de l’histoire me donne raison et c’est pas sûr que je gagne, n’est-ce pas ?

Là encore, je souris de toutes mes dents et malicieusement, à l’image d’un gamin qui découvre le monde et qui demande à son père “Dis papa, ya combien d’étoiles ?”. Ma réponse à la question de mon fils a été “T’as qu’à les compter !” et c’est alors qu’il commença… Il était tenace et tous les jours, il essayait de trouver une astuce pour se rappeler celles qu’il avait comptées de celles qui ne l’étaient pas encore jusqu’au jour où il est revenu vers moi avec une triste mine.

En effet, outre le fait qu’il y en avait beaucoup, ce qui le déstabilisa c’est que chaque nuit la transparence du ciel n’était pas la même. Alors des fois il voyait des points bien distincts des uns des autres, mais cela fut trop quand une nuit la voie lactée se découvrit plus que d’habitude au point de ne plus faire la différence tant les distances entre les étoiles étaient petites.

C’est sûr que lorsque tout devient blanc, il est difficile de compter les points blancs. Hé bien c’est la même chose pour nos deux triangles inversés ! Quand il y a une contradiction-opposition dans des énoncés, ce n’est pas en restant au même niveau que tu pourras démêler l’affaire. Il faut prendre du recul afin de regarder sous un angle différent.

Alors là où tu vois que je raconte exactement l’inverse du très très grand Trismégiste, tu découvriras que nous ne parlons pas de la même chose ! Hé oui, mon frère, mon ami, car si au lieu de regarder un dessin en 2 dimensions, en mode plan, tu le regardais en volume, en 3 dimensions, tu verrais qu’il y a 2 possibilités : soit ton triangle est un tétraèdre (pyramide à base triangulaire) ou soit une pyramide à base carrée.

Si tu prends l’option tétraèdres, ce que je raconte est juste et ça correspond à la merkaba, au char (pour les juifs), au véhicule de lumière. Ce mot merkaba est l’association de 3 éléments (mer-ka-ba) et qui correspondent aux 3 moteurs (Ciel-Humain-Terre). On est donc en présence du corps physique, d’où la véracité entre la largeur d’épaule des hommes et la largeur d’en bas des femmes…

Par contre, si tu prends l’option pyramide à base carrée, Trismégiste raconte l’absolue vérité puisque cela représente le cube Espace-Temps. Dans ce cas, le triangle du bas représente bien la matière (l’aspect géométrique, le masculin) et la pyramide du haut le temps (l’aspect vibratoire, le féminin). (voir mes articles à ce sujet)

Fort de cela, comprends que lorsque Trismégiste parle d’éternité (c’est quand même le but final désiré par tout alchimiste) il est obligé de parler de l’Espace-Temps, et donc du point zéro qui se trouve dans la coupe du graal qu’est ton cœur… Or forcément, si tu veux y arriver il faut bien que ton masculin et ton féminin soient équilibrés, d’où ce fameux dessin d’un corps humain à deux têtes (l’une masculine et l’autre féminine) afin de te dire que bien que tu sois dans ton corps sexué (mâle ou femelle) tu es un androgyne.

Alors, mon ami, mon frère tu sais déjà qu’équilibrer ton masculin et féminin intérieur est inévitable pour devenir immortel et donc un maître ascensionné par la suite. Mais comme tu es dans un corps sexué, il te faudra trouver un partenaire physique complémentaire (ce qui exclut d’emblée tout notion d’homosexualité dans l’affaire) pour enfin boucler la boucle et devenir Christ, c’est-à-dire avoir atteint la vibration de la double dualité (deux androgynes incarnés l’un dans un véhicule physique masculin et l’autre dans un féminin).

La spiritualisation de la matière, c’est-à-dire faire se rencontrer l’Esprit et la Matière (le Ciel et la Terre) dans un moteur de l’Humain en total équilibre de ses polarités est l’ultime objectif pour un alchimiste, mais il l’exprime avec des mots médiévaux. Voilà pourquoi l’alchimie est automatiquement en rapport avec les enseignements kabbalistiques car, si vous avez suivi mes cours concernant l’arbre de vie, vous savez que ce dernier n’est qu’une géométrie (un cube) mis à plat et qui se retrouve être la structure-architecture du corps humain.

Alors pourquoi parler de soufre quand vous parlez de l’Âme ? Pourquoi parler de mercure quand vous voulez dire Esprit ? Pourquoi parler de sels quand vous parlez de l’aspect matériel des choses ? Tout ça c’est de l’embrouille, au même titre que dire qu’il y a la voie sèche, la voix humide et la voie royale pour atteindre le Graal.

La voie humide c’est tout simplement emprunter la voie du moteur de la Terre (l’eau est un cristal liquide, 2ème chakra, la vie et nous sommes un sac de flotte). Elle s’oppose à la voie sèche qui est celle de l’Esprit, du mental, du Ciel et la voie royale n’est que celle du moteur de l’humain, c’est-à-dire celle du cœur, celle où le ressenti vécu intérieurement se passe de toutes les explications et de toutes les expériences matérielles gamelles et éprouvettes à la main !

Que c’est compliqué tout ça juste pour dire que le graal n’est que l’allumage de votre petite flamme, c’est-à-dire que vous activez le “daath”, cette entité-planétaire (une séphira) qui n’est ni plus ni moins que Tiphéret (le soleil) qui se met en action. C’est le passage de votre étincelle d’Esprit à celui de particule d’Esprit (voir mes cours).

Alors passer une vie entière derrière les gamelles et éprouvettes pour juste allumer votre flamme intérieure, c’est bien du médiéval. Hé oui, mon frère, mon ami, dit autrement, si tu apprends à écouter ta petite voix au point qu’un jour elle ait la majorité au sein de toi, tu auras allumé ta petite flamme puisqu’enfin tu daigneras écouter ton Soi Supérieur et le mettre au-dessus de la tyrannie de ton mental-égo.

En résumé, tu es bien plus avancé sur le chemin que tu le crois et ce n’est pas en te goinfrant de trucs obsolètes totalement impropres à la clarification des choses que tu avanceras plus vite. A l’inverse, tu iras t’enliser car là est la volonté de l’involution. Et si les alchimistes parlent de soufre c’est que cela ne sent pas bon, alors imagine quand on te dit du mercure, c’est vraiment mortel surtout qu’en plus il ne te restera que des sels (un truc déshydraté par le mental, du lyophilisé vendu comme étant la vie).

Prends du recul, mon frère, mon ami et sache que si je m’escrime à ne jamais utiliser de mots que tu ne comprends pas, c’est justement pour éviter que tu t’enlises dès le début. Le second point est que tu comprendras que ce qui vient du passé a eu très largement le temps de se faire oxyder-bouffer par la rouille involutive, alors ne perds pas ton temps à vouloir retrouver un truc que tu as déjà sous le nez…

Je sais, l’herbe est toujours plus verte ailleurs et le mystère attire le mental-égo avec une telle force qu’il en devient difficile d’en faire abstraction. Comprends donc que partout où tu iras pour chercher du savoir et donc du pouvoir, tu seras confronté à ceux qui veulent faire de même. Savoirs secrets = pouvoir = domination = orgueil = combats = des morts !!!

C’est la raison pour laquelle il existe tant d’organisations secrètes, hiérarchiques se disant ésotériques. C’est vrai, c’est occulte (caché aux yeux de tous) et autant ça peut faire bander d’avoir sa carte de membre, autant il y a un prix à payer : celui du silence. Or ce monde d’aujourd’hui est à l’agonie, justement parce que les choses ne sont pas partagées librement et gratuitement.

L’amour c’est de la communication et uniquement cela, alors imagine ce que tu t’infliges quand tu caches et tu te caches. Au temps médiéval de l’inquisition, il fallait effectivement se taire pour rester en vie mais aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Cependant cela ne veut pas dire qu’il faut tendre la perche pour se faire battre. Alors diffuse avec respect et seulement à ceux qui te demandent. Ne joue pas au cador qui sait si derrière tu ne peux assurer ta propre défense et sécurité.

Oui, mon frère, mon ami, ces derniers temps j’ai pu découvrir combien de ceux qui se réveillent se font engluer dans des attrape-nigauds qui se veulent spirituels et qui ressortent les grosses bertha de l’alchimie au nom du droit à savoir et bien sûr contre monnaie sonnante et trébuchante. Fuis de toutes tes jambes car les marchands du temple sont en plein business par ces temps de chaos.

L’alchimie a été à un moment de l’histoire de l’humanité une bouée de secours pour les marcheurs, mais aujourd’hui elle est une mine à fragmentation anti personnelle. Elle va t’écarteler avec des âneries issues d’interprétations mentales malheureuses. Comprends que je suis là pour te faire gagner du temps et non pour en perdre car, en fait, tu n’as plus le temps.

Les temps sont finis. Les temps de l’involution sont finis. Les temps des “initiés” sont finis. En effet, initier veut dire commencer quelque chose, et le but de l’alchimie était de faire comprendre que pour démarrer la voiture il te faut avoir une clé. Ton véhicule est ton corps physique et la clé se trouve en toi en ton cœur. Ouvre-le et écoute la petite voix qui te dira où mettre la clé et ensuite comment la tourner, et observe alors ce qui va se passer.

Tu n’auras pas besoin de savoir comment ça marche. Fais totalement confiance à ta petite voix et elle te montrera comment passer les vitesses et à quoi sert le volant. Tu pourras alors découvrir les joies du voyage interdimensionnel grâce à ta merkaba. Comprends que l’heure de vouloir couler une clé dans un moule quelconque date d’une autre époque où ils ne savaient même pas qu’une voiture ça pouvait exister.

Ainsi, si tu crois qu’en arrivant au 33ème degré d’initiation, tu seras au top du top, tu seras très déçu car à 33°C tu es toujours mort puisque l’allumage de la petite flamme n’aura pas eu lieu. Il te faut aller au moins à 37°C pour que ton cœur ronronne au ralenti comme un moteur qui a démarré.

Ensuite tu pourras accélérer et découvrir les joies de la conduite en te rappelant que le temps de l’initiation (putain, comment démarrer ce foutu moteur (de l’humain) ?) ne sera qu’un lointain souvenir. Et puis, en bon technicien, on m’a toujours dit que si on veut que le courant passe il faut déboucher les tuyaux.

En parlant de cela et pour finir il faut comprendre que le plomb, c’est ce qui t’habite et qu’il faut le transformer en or. La matière c’est du lourd, c’est du dense, c’est du vil, c’est du pollué et ça tue ! Ta partie cristalline est cristallisée et il te faut la décristalliser, à l’image de l’eau gelée qui doit se dégeler pour retrouver toute sa fluidité. (l’eau – l’émotion – le 2ème chakra – la vie qui anime ton corps physique).

Cela peut se faire par le feu du Ciel, le feu de l’Esprit mais le feu ne peut réchauffer l’eau que si celle-ci est dans une gamelle sinon l’eau éteint le feu. Cette gamelle, c’est ton cœur, c’est la coupe de l’alchimiste et elle est posée sur une table verte, une table aux couleurs de l’amour, de la communication et donc du partage.

Comprends donc que garder secret et jouer en secret n’est plus de mise aujourd’hui. Il faut donc laisser briller ton soleil intérieur, là où ton étincelle d’esprit habite. Ce faisant tu fabriqueras de l’or. Ainsi transformer du plomb en or, c’est dire d’une manière imagée qu’il te faut spiritualiser la matière qui te compose.

Il te faut la transmuter (la passer à une vibration supérieure) et non la transformer car du plomb restera toujours du plomb. Dit autrement, si tu as une crasse cela ne sert à rien de la transformer via des artifices psychologiques x ou y mais la transmuter, c’est-à-dire de pouvoir l’élever dans une fréquence suffisante afin qu’elle délivre son message et ne vienne plus t’embêter…

Ainsi tu retrouveras progressivement ton état originel, ta pureté, tes hautes fréquences mais avec quelque chose en plus : l’expérience d’avoir vécu ce que tu avais imaginé, conçu et ardemment désiré vivre. Savoir est une chose, le vivre une autre. C’est là toute la différence entre la savoir et la co-naissance.

Laurent DUREAU

Articles en Relation

33 commentaires sur 04 – L’Alchimie pour Débutant Pressé & Décodage magique

  1. mais il y a juste un passage que je ne comprends pas : « Mais comme tu es dans un corps sexué, il te faudra trouver un partenaire physique complémentaire (ce qui exclut d’emblée tout notion d’homosexualité dans l’affaire) pour enfin boucler la boucle et devenir Christ »
    que deviennent-ils, les homos, s’il leur est d’emblée impossible de marcher jusque-là? unknw

    • Peut-être que pour les homos, c’est comme pour les célibataires … Tant qu’on n’a pas de partenaire complémentaire, on ne peut boucler la boucle tout simplement? smile

    • C’est un petit problème ! On sent qu’il se passe quelque chose car même isolé dans son coin, assis sur l’herbe assez loin de la foule, les demoiselles viennent quand même te parler (ce qui est bon signe dans un sens si on se souvient des écrits de Laurent) et ce ne sont pas des demoiselles lambdas, pas du tout, tu te rends compte qu’elles sont très en avance sur le chemin avec des capacités et tout. Le problème c’est que ça ne me fait ni chaud ni froid ! Donc c’est avec spontanéité, sincérité qu’on discute un peu mais si on me propose d’aller boire un verre par exemple, c’est non direct ! En réalité, je suis terrifié (sans parler du côté autiste et aussi de la captation de leur aura, cela demande du temps pour les apprivoiser). Comme si pour un garçon « hétéro », un autre garçon venait lui parler dans ce sens.

      Le sexe pour le sexe n’est plus intéressant (l’idée du tantrisme est très bonne), même les mecs ne comprenaient pas pourquoi j’aimais les regarder longuement dans les yeux (il se passe un truc dans ces moments, le temps n’est plus, des frissons et les larmes coulent toute seule parce qu’il y a connexion, il se passe des trucs à un autre niveau, invisibles), les aimer vraiment avec tendresse plutôt que de les voir comme de simples bouts de viande. Dans ce milieu, c’est l’opposé et c’est pourquoi même si un beau garçon vient à me parler dans ce sens, si je ne ressens pas un minimum de coeur, de sincérité, c’est mort. L’aspect physique ne vaut plus rien à présent ! Autant dire mission impossible.

      Alors oui, je suis plutôt de nature féminine, amoureux, aimant plutôt ressentir, se sentir protégé et pris par la main ! Une seule demoiselle pourrait changer la donne grâce à un amour hors-norme tellement puissant qu’il te fait oublier tes constructions etc mais aussi pour son côté identique ! Bref, la clé est entre ses mains et elle le sait. Au final, plus rien à faire de continuer ou de partir, juste heureux de ce qui arrive pour tous, c’est le principal.

      Questions :

      -Quand on changera de corps en 5D, est-ce qu’on gardera tout comme avant, les constructions mentales, les préférences, les attirances etc ?

      -Le but à tous est d’abord de devenir maitre ascensionné, il est dit qu’en 5D, le sexe non-physique sera de mise (ce qui faciliterait la chose aux « homos ») ?

      Fucking expérience laugh

  2. Bonjour Laurent,

    Merci pour ce nouveau blog qui format « smartphone » et aussi merci de rajouter les références des blogs précédents pour ceux qui comme moi n’advient pas tout lu

  3. « si tu as une crasse cela ne sert à rien de la transformer via des artifices psychologiques x ou y mais la transmuter, c’est-à-dire de pouvoir l’élever dans une fréquence suffisante afin qu’elle délivre son message et ne vienne plus t’embêter… »
    C’est un conseil qui vaut de l’or !

  4. Si j’avais eu un prof comme Laurent, c’est sûr, j’aurais aimé l’école et n’aurais pas jeté mon dévolu uniquement sur la géométrie des triangles pointes en haut.
    Merci Laurent pour ton aide précieuse.

  5. Ton blog devient carrément une ‟chronique” avec la parution d’un article chaque jour. Quel boulot, bravo et merci !
    Cet article sur l’alchimie me rappelle une rencontre d’il y a une trentaine d’année (je dis ça pour situer dans le temps) avec un marcheur (on ne les appelait pas encore comme ça) qui se disait alchimiste. Il m’a dit (enseigné) que sa recherche, dans ce moment là, consistait à prendre ‟la vie” qu’il y a dans la matière, notamment dans l’eau exposée aux rayonnements cosmiques (la rosée du matin), de ‟la” cristalliser (par évaporation) sous forme de poudre et de ‟la” restituer à la demande, en dissolvant cette poudre dans de l’eau (pas forcément clean) pour la purifier (lui redonner ‟la vie”) et éventuellement soigner un corps malade…
    À l’époque, étant moi-même chercheur tous azimutes de vérités, cette rencontre avec cet alchimiste (qui tenait également du chaman et du druide) m’avait recadrée sur mes notions de l’alchimie. Loin de la transmutation du plomb en or, ce sage individu m’a fait comprendre que ‟la vie” est partout dans la matière (l’univers), et, quand ‟elle” n’y est pas, on peut ‟la” transmettre…
    Bon chemin à tous les marcheurs.

  6. Merci Laurent! J’ai même envie de dire « bon sang mais c’est bien sûr! » L’Alchimie a toujours résonné en moi (plus particulièrement la voie humide car je suis plus proche de la Nature et de ses habitants). Depuis pas mal de temps je note et je compile des articles sur ce sujet, de la même manière que j’ai longtemps procédé avec tes article (enfin jusqu’en 2012 car à partir de là, j’ai commencé à « comprendre » et à vivre ton enseignement.J’aime quand tout se rejoint pour ne faire qu’UN. Ce début 2016 va très vite et comme tu dis « on n’est pas chez les Bisounours »! Il faut s’accrocher mais tu es toujours et encore à nos côté, que dis-je devant nous pour nous éclairer. Du fond du coeur MERCI car sans tes jalons j’aurais sûrement abandonné le chemin depuis belle lurette!(sans oublier Corinne et Brigitte)

  7. Excellentissime, comme souvent !

    « Alors, fuis de toutes tes jambes car le marchands du Temple sont en plein business par ces temps de chaos »… et vous mettront K.O. en 2 temps 3 mouvements -le temps de vous délester et de vos illusions et de vos économies !

  8. Personnellement, je me suis régalée à écouter Patrick Burensteinas, et c’était très fluide pour moi.
    Certes, il y a eu les 2CV et il y aujourd’hui des Ferrari à disposition. Une 2 CV peut juste donner le goût à certains d’allumer le starter, d’avoir envie de prendre de la vitesse avec la Ferrari. Alors j’ai fait tourner des docs bien mieux torchés que les feuilletons-soupes qu’avalent les shootés télévisuels.
    ALCHIMIE – Patrick BURENSTEINAS :
    http://www.youtube.com/watch?v=oQfnOs9g8xg
    Le voyage Alchimique – partie 1 – ( 7 épisodes, selon)
    http://www.56.com/u79/v_NTMwOTc3NzI.html
    LE VOYAGE ALCHIMIQUE – 7 – (passez la pub asiatique au départ)
    http://www.56.com/u26/v_NTQwNjA5Njc.html
    L’ECOLE DES MYSTERES – L’OEIL D’HORUS (10 épisodes)
    https://www.youtube.com/watch?v=lGJAyUeb0tk

    Question : On peut manifester à partir de « rien », de « l’invisible », de la pensée. Et il serait impossible de manifester à partir du plomb ???
    Tout est question de conscience, d’énergie, mais surtout d’Intention. Etre au service de Soi ou au service d’Autrui, de la Source.
    La manifestation du matériel « or » est moins importante que le fait d’y arriver. Certains en sont morts parce que pas au service de la Source.
    Entièrement d’accord avec tout ton article. Le graal est en Soi.

  9. Un grand merci ….. pour cette restructuration de ce nouveau site cela est aussi très agréable pour nous .
    malgré mon retard suite à une opération , je suis toujours, merci pour cet enseignement donné à tous .
    bravo à Brigitte , à toute l’équipe , à nos AMIS EDL
    yarclid

  10. bien le bonjour a toutes et a tous
    voila, je voudrais dire quelque mots histoire de bien clarifier les choses.
    c’est très bien de faire tes propre opinion sur le sujet. mais vaux mieux n’en parler a personne. Pour quoi les récits et textes ancien sont très enrichissant et sont tout aussi compliquer et pénible a comprendre pour certaines personnes ? Vous connaissez la réponse. Il est beaucoup plus facile de partir dans la mauvaise direction. Il est important que ces récits reste secret, ci je puis dire. Ce n’est pas pour rien que les alchimiste sont limite sectaire. Ne partagent leur savoir qu’avec des gens dit digne de les recevoir. a bonne entendeur

  11. Une vulgarisation intéressante et accessible à tous. Mais à mon sens si la philosophie hermétique (elle porte bien son nom n’est ce pas ?) est si difficile d’accès c’est parce que c’est un chemin initiatique, chacun doit pouvoir le lire, se tromper, ré-interpreter et finalement se forger sa propre « alchimie »… Celle qui lui correspond vraiment…après tout, n’est ce pas exactement le rôle de cette pratique, trouver son vrai soi 😉 Néanmoins ton article constitue un bon point de départ avant d’aller plus loin pour ceux qui son curieux smile

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.