02 – Allo Houston, On a un Problème…

OPQ_02Allo, youssetonne, on a un problème… Oui, c’est quoi ? On a le Père Noël qui nous trace et il veut pas nous lâcher les baskets ! Bah, t’as qu’à ouvrir le sas de la cheminée et lui envoyer un missile ! Oui, chef mais ils vont plus vite que nos missiles… C’est pas grave, faites-le quand même, comme ça vous pourrez dire à votre retour que vous avez fait quelque chose !

Il est bien entendu que les marcheurs souriront de la blague tout en sachant que ledit scénario se déroule dans un studio pas très loin d’Hollywood. Cependant, la quasi-totalité de l’Humanité ne comprendra pas pourquoi le Père Noël est du côté de la lune et pourquoi on veut lui envoyer des missiles. D’ailleurs, il semblerait qu’il y ait plusieurs Pères Noël puisqu’ils utilisent le pluriel ?

Certains en déduiront aussi que le Père Noël voyage au moins à la vitesse de la lumière parce que quand même, un missile ça va vite ! Pendant que d’autres se demanderont pourquoi il faut faire quelque chose de voué à l’échec afin de pouvoir se défendre devant des supérieurs hiérarchiques qui les traiteront de vauriens… C’est bien compliqué tout ça !!! Ya anguille sous roche, c’est sûr ! Faut qu’on cherche et dare-dare, alors on écume l’internet à la recherche d’indices car La Vérité doit faire surface…

Le petit vélo des lecteurs s’est donc mis à pédaler avec enthousiasme. Un buzz se met en place dans les réseaux sociaux au point que même les JT de 20h sont obligés d’en parler pour calmer le jeu. Ces merdias, bien que sous parfait contrôle des autorités, indiquent que ces dernières commencent à paniquer parce que justement des regroupements commencent à se faire partout dans les cafés.

Aussi au nom de la sécurité première (il faut sauver le mouton de ses propres illusions), les chercheurs de vérité vont se retrouver au gnouf avec pour motif de propagande mensongère ayant pour but de troubler l’ordre public. Il en résultera des couineries en tous genres, au point même que les gouvernements se retourneront contre la NASA pour leur demander qui a laissé fuiter la discussion…

Bien sûr que j’exagère en vous racontant cela, mais croyez-moi, il y a un fond de vérité. Et cette vérité est très simple : agitez un drapeau rouge quelque part et rapidement vous aurez des holàs dans les tribunes avant que ça ne dégénère en émeute, et donc ensuite en une répression musclée par les forces de l’ordre, aux ordres de celui qui a justement donné l’ordre d’agiter le drapeau rouge…

Ce monde d’aujourd’hui est une corrida qui a pour objectif d’occuper le peuple par la distraction tout en lui vidant d’abord les poches par l’achat du billet d’entrée, et ensuite de le coffrer ou de le mater afin de montrer qu’il n’est que peu de chose dès que le troupeau s’est dispersé. Bref, tu bouges t’es mort, et si tu bouges pas on fait tout pour que tu te bouges.

Voilà comment on fait pour contrôler un cheptel qui pense être libre tout en sachant qu’il n’a que les corridors prévus par les autorités pour se déplacer. Ainsi pendant que l’on fait tourner en rond le peuple (et en bourrique les leaders issus du peuple), ce dernier n’a que peu de temps pour comprendre vraiment ce qui se passe réellement.

Aussi, si la dernière fois  j’ai abordé bille en tête sur ce nouveau blog un sujet essentiel souvent dénigré par les bisounours, c’est que tout simplement si on veut vraiment avancer sur le chemin de la libération du cycle d’abrutissage étatique, il faut savoir appeler un chat un chat. Sans cette rigueur, cette honnêteté intellectuelle, ce n’est même pas la peine d’envisager de faire des progrès et donc des miracles.

Alors je résume mon article précédent : Si tu ne peux reconnaître que tu es encore plus noir et malodorant que du charbon putréfié (et donc du pétrole), il ne faut absolument pas t’attendre que la Lumière qui viendra te frapper fera jaillir de toi de la Lumière agrémentée d’un parfum divinement exquis… Si tu crois ça, alors va voir ton mental-égo et demande-lui de te donner des arguments conséquents et irréfutables.

En effet, la Lumière ne pourra qu’expulser ce qui justement t’empêche d’être lumineux. Le débouchage des tuyaux implique donc que ce qui va sortir sera d’abord la merde, et qu’ensuite seulement ça s’éclaircira autour de toi. Aussi toute attente de ta part de devenir lumineux dès le début des travaux indique clairement que tu as une très très mauvaise évaluation de ta réalité intérieure.

Alors là, Laurent, tu dépasses les bornes ! T’es un sadique qui ne prône que le noir, le sombre et tu veux tuer dans l’âme tout espoir qui pourrait naitre dans le cœur des préhumains qui répondent favorablement aux énergies divines et célestes du Ciel. T’es un faux prophète et ton ambition est ainsi de dévoyer les justes du chemin de l’éveil et de la Lumière…

Oui, c’est ça. J’écris ces lignes afin que justement ceux qui se réveilleront ne puissent tomber dans les filets de la Lumière un peu trop lumineuse. En effet, comme je l’ai indiqué dans mes blogs précédents, nous sommes dans une dimension de dualité  (la 3D4D) ; or celle-ci, quand elle est prise au 1er degré, t’amènera dans les ornières du oui/non, bien/mal, jour/nuit, juste/injuste, lumière/sombritude, évoluant/involuant, etc…

Or, comme nous sommes des êtres androgynes (2 polarités – tu as bien un mental (une géométrie) et un cœur (une vibration)), la dualité extérieure se transforme en dualité double, c’est-à-dire 2×2 qui se décompose ainsi, un mental yin, un mental yang, un cœur yin et un cœur yang.

Vu sous un autre angle, tu as le oui/oui, le oui/non, le non/non et le non/oui. Le oui/oui veut dire “je suis totalement d’accord” = ouii (on ajoute les deux voyelles entre elles, alors je vous dis pas quand c’est ouiiiiiii…)
Le oui/non = oui, mais… c’est-à-dire que je te dis oui mais en fait c’est non
Le non/non veut dire “je suis totalement en désaccord” = noon (on ajoute les deux voyelles entre elles, alors je vous dis pas quand c’est noooooon…)
Le non/oui = non, cependant… c’est-à-dire que c’est oui quelque part puisque je n’ai pas dit non/non

Prenons un exemple pour bien me faire comprendre dans les différences. Un jeune homme demande à une demoiselle “Veux-tu venir boire un verre à la maison” faisant comprendre ainsi qu’il aimerait aller un peu plus loin que de la causerie. Si la demoiselle répond “d’accord”, ils n’auront pas le temps d’aller jusqu’au placard pour trouver un verre et boire (la chose est pleinement entendue)…

Si elle répond “Oui mais…”, tu sais qu’elle ne veut pas te froisser mais c’est nada. Si elle répond “Non, ce n’est pas possible”, tu sais où tu en es sans ambigüité. Par contre, si elle répond avec un Non laissant un doute certain (le non-oui), tu sais que c’est oui mais qu’elle ne veut pas perdre la face en se faisant prendre pour une fille facile…

En gros, bien que ne possédant au vocabulaire que 2 mots (oui et non = la dualité simple), la vie te démontre qu’un “oui-mais” c’est un non et qu’un “non-mais” c’est un oui. Oui, mais Laurent c’est un cas particulier ! Ha bon, alors prenons un autre exemple typiquement basique un homme, une femme. C’est vrai après tout, on est tous sexués à part quelques cas d’hermaphrodites.

Alors moi Tarzan cherche Jane… Moi trouvé Jane mais cette Jane-là veut pas ! Hé oui, elle préfère les femmes… Idem pour les dames devant un bel étalon qui malheureusement préfère les hommes… Merde, là encore, c’est spécial, alors prenons un autre exemple Jour/nuit. Là on ne peut plus scientifique car jour= soleil et nuit=pas de soleil. C’est du ON/OFF.

Bah, pas tout-à-fait, parce qu’il fait encore jour même si le soleil n’est plus à l’horizon tout comme il fait déjà jour alors que le soleil n’a pas sorti le nez au-dessus de l’horizon. Mais, oui mais là tu triches, tu interprètes Laurent. Non, je constate qu’entre la logique pure et la réalité il n’y a pas 2 cas mais bien 4.

Tout ça pour dire quoi ? Pour dire que lorsque tu te réveilles, c’est-à-dire tu sors du stade d’endormi, il y a toujours 2 autres étapes intermédiaires que tu oublies et qui pourtant seront présentes. Ce sera la transition entre je sors du sommeil et je suis pleinement réveillé (en gros toute la phase de coaltar entre les deux) et idem quand tu te coucheras car tu n’arriveras pas à t’endormir instantanément.

En effet, à part les bœufs qui s’écroulent car morts de fatigue, la transition est courte mais quand même là. On remarquera que c’est idem pour ces mêmes personnages (les bœufs) qui se lèvent avec un réveil bruyant le matin parce que sinon ça roupillerait sans discontinuer jusqu’à la nuit suivante… On en conclut donc au passage que plus tu es abruti par le mode de vie que la société 3D t’impose et plus tu es dans une dualité simple, puisque les transitions sont réduites à leur minima frôlant l’inexistence, pourtant elles sont là.

Alors imagine maintenant que tu désires passer du stade d’endormi à celui de réveillé, de celui de zombi à celui d’illuminé, de celui qui passe de la petite bougie éteinte à celle qui est allumée. Penses-tu sincèrement qu’il n’y aura pas une phase transitoire entre les deux ? Une phase où tu seras alternativement éteint puis allumé et ainsi de suite, jusqu’au jour où la Lumière sera définitivement allumée tout le temps.

Ça correspondra à la période bisounours où tu diras oui à la Lumière tout en disant pas non à l’ancien. Ça sera un oui-non, un oui-mais, et donc une période de déséquilibre qui peut tout aussi bien partir dans un sens que dans l’autre. Alors si je reprends l’exemple du dormeur qui se réveille, il y a cette période de coaltar où tu te poses la question entre “bon, je me lève” et le “bon, je reste encore un peu au chaud”…

Le bisounours, par excellence, c’est celui qui voudrait se lever et marcher (lève-toi et marche) tout en restant au chaud dans son lit douillet. Il est vrai qu’en étant à l’horizontale, l’aspect magnétique, l’aspect rêveur doucereux, l’aspect du “je m’étale, je m’étends, je m’expanse” et donc du “je glandouille” est particulièrement jouissif au point d’en décider de quel pied je vais me lever !

Si c’est du brutal (merde, j’ai pas entendu le réveil ou chiotte ya la gamine qui braille), ça va être une journée qui commence mal, car cela va à l’encontre du processus d’emboitage de nos différentes poupées russes. En effet, le plus grand de tous les moments de votre journée (en termes d’importance vibratoire) est cette phase de transition entre une dimension (magnétique) et une autre (l’électrique).

Aussi personnellement quand ça m’arrive (style la postière qui veut une signure pour un colis ou pire une lettre recommandée), je reviens de suite au lit avec la ferme intention de remettre les compteurs à zéro par un petit roupillon et de reprendre les choses dans l’ordre. Et si je n’arrive pas à me remettre au lit, vous êtes sûr et certain que je vais ronchonner et râler pendant toute la journée.

Voilà pourquoi je parle de remboiter les poupées russes car, comme vous le savez, nous avons plusieurs corps (physique, émotionnel, mental, etc… ou cubes comme je le dis) et il est important qu’au moment du réveil, ils puissent s’expandre les uns après les autres calmement et dans l’ordre. Ce faisant, la journée se déroulera elle-même calmement et chaque chose les unes après les autres.

En mon humble vie, j’ai expérimenté bien des choses et le plus grand confort, le plus grand luxe reste la capacité à se réveiller quand notre corps est prêt à le faire (entrainant bien sûr tous les autres par la suite). Se réveiller naturellement (en se foutant royalement de l’heure qu’il est) est un luxe inouï, surtout s’il est suivi d’une période de coaltar pouvant prendre le temps que ça prendra.

Il est évident que si quelqu’un dort à côté de vous, ça ne va pas être simple. Idem si vous n’êtes pas seul dans votre chambre. Idem si vous avez une vie de famille avec des individus qui ne comprennent rien à ce que vous voulez vivre. On comprend donc, à ce niveau, qu’être un(e) célibataire chez soi, est un avantage énorme en terme de réveil et de transition vers l’illumination individuelle.

Et dire qu’il y en a qui pleurent pour être en couple alors même qu’ils/qu’elles n’ont même pas encore allumé la petite flamme intérieure. En effet, c’est seulement quand cette dernière est définitivement allumée qu’il est alors possible de vivre avec un/une autre personne ayant le même statut. Ceci explique pourquoi autant de bisounours se lamentent de ne pas trouver leur âme-sœur…

C’est tout simplement mettre la charrue avant les bœufs et leur Esprit Directeur le sait très bien. Certes, ceci est un des paramètres mais pas le seul dans l’équation, mais disons qu’il est quand même de première importance. Il n’est pas obligatoire mais fortement souhaité d’avoir une période de célibat (ce qui n’empêche en rien d’inviter chez soi), mais quand le moment sera venu alors des synchronicités feront en sorte que le miroir le plus adapté à votre fréquence se présentera à vous au moment opportun.

Un certain nombre de marcheurs/marcheuses ont déjà expérimenté tout cela mais aujourd’hui, en cet An 4, il va y avoir un changement de donne très important. En effet, étant sorti du trigramme “matériel”, la vibration de l’An 4 va être insufflée dans le cœur de tous les humains.

Dit autrement, les endormis profonds vont tous se retrouver avec un réveil intérieur qu’ils ne pourront pas arrêter avec un coup de poing sur la table de nuit. Ce sera donc intenable à moyen et long terme. Hé oui, aujourd’hui c’est Terre-Mère qui frappe à la porte telle une mère qui débarque dans la chambre à coucher. Il est temps pour les petits pieds de se réveiller…

Oui, le rêve du glandeur rêvasseur moutonnesque qui croyait faire sa vie et être le chef grâce à son libre-arbitre ne va pas complètement comprendre qu’il était en train de faire un cauchemar. Il va donc être obligé de sortir de cette illusion à laquelle il s’était habitué depuis si longtemps. Son monde va s’écrouler mais en fait, c’est un mauvais rêve qui va se terminer.

La période 4D dans laquelle nous entrons est cette période de coaltar où nous allons découvrir qu’il existe d’autres dimensions et qu’il est temps que l’on se lève pour les découvrir. Le temps de rêver sa vie comme celle que l’on fabrique à la force du poignet et d’endurances-souffrances inavouées va se terminer pour être remplacée par celle où l’on va suivre notre petite voix sans restriction.

Ainsi, il n’y aura plus à penser ce que l’on va devenir, ce que l’on veut faire car la volonté du mental-égo ne sera plus puisque le rêve de l’illusion se sera dissout dans les limbes d’une autre dimension. Une dimension que Terre-Mère ne désire plus entretenir. Ainsi l’Appel de Marie (une vibration), tel un tocsin annoncera tout bêtement la fin du glandouillage généralisé.

Ça va donc pleurer partout dans les piaules, les demeures du Sans-NOM ici-bas. Ça va être un branle-bas de combat et un nombre certain resteront le nez enfoui sous la couette tant la peur les paralysera. Ils tenteront vainement de vouloir se rendormir mais ils ne le pourront pas, puisque le rêve qu’il voudront rejoindre (le noir) sera alors hors de leur portée puisque Terre-Mère aura allumé la Lumière dans les couloirs.

Pour l’instant, nous sommes encore dans la phase de la porte entrouverte et le tocsin n’a pas sonné, mais l’un ne va pas sans l’autre. Certains se sont déjà levés et ont réalisé l’état et l’odeur de renfermé qui règne dans la piaule, et se sont mécaniquement rapproché de la porte entrouverte afin de respirer un air plus neuf.

Pour eux, le tocsin n’a pas d’importance en soi et ils attendent avec impatience que ça se fasse afin justement qu’enfin la vraie vérité (celle de la nouvelle ère / dimension) soit révélée au yeux de tous. Ça se fera quand ça se fera, car le temps qui se passe dans la piaule assombrie n’a aucun rapport avec le temps qu’il y a dans les couloirs.

Cependant, quand le tocsin retentira et que la porte s’ouvrira d’autant plus, il apparaitra en gros aux yeux des dormeurs 4 personnages distincts qui seront la grande lumière lumineuse, la grande lumière moins lumineuse, la petite lumière lumineuse et la petite lumière moins lumineuse (une double dualité dont je vous parlerai dans mon prochain article). A bientôt !

Laurent DUREAU

Articles en relation

49 commentaires sur 02 – Allo Houston, On a un Problème…

  1. Bon Jour,
    Une X n’est pas pas costume. Je laisse un message. Cela fait 2 nuits que je me réveille entre 3 et 4h et que je découvre le nouvel article du blog.
    Merci Laurent (et Brigitte, et Corinne et c’était Râ).
    Après la lecture de l’article d’hier, après une matinée tranquille sur le chantier où j’aide un Ami, il s’avère que la merde est « lit t’es râle m’en » sortie des tuyaux (maison retapée à neuf).
    Voilà les 5 bonhommes présents « par hasard » sur le chantier à déboucher et fluidifier tout ça.
    Et cYril d’être en joie et gratitude de cette après-midi pour cette synchronicité emmerdante (et les 4 autres surpris de mon contentement habituel « m’aime » quand ça fait chier presque tout le monde !).
    Belle journée en présence,
    Cyril
    PS : 4=10

  2. Pas coutumière de message, même si je te lis et te suis depuis longtemps.Un Énorme Merci pour tes publications pertinentes, réconfortantes pour nous aider à avancer malgré les gravillons dans les chaussures, et surtout pleines d’humour. A très bientôt de te lire.

  3. Bonjour Laurent,
    Souvent j’apprécie tes article, mais là je pense que vraiment ça part dans tous les sens!!! Comme une ballade pour arriver nulle part…
    D’autre part tu nous avais annoncé le récit de ce qui t’étais arrivé avec un égrégore négatif et de la difficulté à s’en dépatouiller,je l’attend encore.
    Alors,au prochain article,et bonne journée.

    • Je comprend ta remarque Goguel mais que penses-tu que j’ai pu faire après mon précédent article qui m’a donné la diarrhée ? Je ne pouvais que faire dans le merdique qui éclabousse les murs et dans la pas très consistant… rofl
      Cependant, puisque je viens d’écrire le 9ème article qui paraitra dans 10 jours, je peux seulement te confirmer que mon témoignage à propos d’un égrégore négatif n’a pas été encore mouliné dans l’ordi car d’autres considérations son rentrées en lice. Cela se fera mais comme on dit les préléminaires sont plus longs que prévus !!! air_kiss

  4. Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    hahaha
    Alors quelle chance j’ai d’être célibataire , de pouvoir jouir de ces transitions entre sommeil et réveil , bien que je ne me souviens pas de mes rêves , de jouir de mes journées où je peux vivre selon l’envie de l’instant présent!! Bien que j’ai grande hâte, telle la princesse au bois dormant qui vient de se lever et qui a trop envie de faire plein de chose, et surtout de rayonner un max laugh c’est jouissif au complet (me manque plus que le trantrisme dans ma vie et là je serai au Paradis hahaha) Allez restons zen zen : la vie c’est hakuna matata !!!
    lucidité et discernement smile
    vivre l’absolu/Etreté c’est trop bon surtout quand on a conscience du Tout et qu’en face on voit/perçoit le relatif …La Vie est comme une grande scène de théâtre, et nous les Acteurs/Stars !!! <3

    bref encore une fois, super article , les bisounours j adore , c est totalement cela !
    J'adore la Vie, hein mais franchement "ma soeur" mon "frère" et je t'aime à tout va ! c'est sympa mais cela manque de coeur encorps !!!! hahahaha en tous les cas je préfère cela à ceux qui insultent 😉

    suivre notre petite voix sans restriction. Yes yes yes ! et de plus en plus !!!

    Le temps de l'ermite est terminé smile
    La chrysalide se dessèche …..Bien_tôt le Papillon est né !!

    Merci pour cet article qui réveille un max !!!

  5. Hé oui, le marcheur qui marche à coté de ses pompes va se prendre une gamelle quand il va gravir la première marche de l’escalier…
    Merci Laurent, j’apprécie beaucoup le ton de tes derniers articles.

  6. Laurent c’est normal qu’on stresse facilement et pour pas grand chose en ce moment ?
    Y’a des moment je suis tendu pour ne pas dire énervé et puis je pense à toi, à ce que tu nous dit.
    Y’a de la tension nerveuse dans l’air on dirait.
    C’est pas évident à gérer par moment. Tu peux passer du zen, détendu au tendu comme deux strings en rien de temps…

    • Absolument normal puisque les énergies qu’on nous balance (notamment Terre-Mère) sont là pour réveiller tout le monde. Ça chauffe donc dans le bocal pour un oui ou pour un non. L’objectif étant de réveiller celui qui pionce comme un bûcheron. Alors pour ceux qui ont déjà ouvert les paupières, les clignements de paupières peuvent être lent comme si t’étais défoncé zen à extrêmement rapide comme si t’avais avalé la boite de prozac… laugh

  7. Totalement novice sur le chemin , je lis beaucoup ,je lis partout !
    Et je ne comprends pas tout …..et encore moins que çà !
    Mais là , même si ça part dans tous les sens , ça me parle .
    Et je me régale !
    Merci Laurent

  8. J’ai une question,
    Est-ce que créer le chaos en Europe ne serait pas une volonté de ceux qui tirent les ficelles dans le monde ?
    Je me demande si c’est pas le but en fait de créer ce chaos.

    • Je pourrai effectivement écrire un article là-dessus mais effectivement tout est fait pour faire exploser toutes les institutions. A première vue ça servirait l’ombre mais au deuxième degré ça rentre tout-à-fait dans les plans du Sans-NOM. En effet, il faut bien que les systèmes de corruption éclatent pour qu’ensuite un certain ordre puisse se faire. La question n’est donc pas la dislocation mais plutôt comment ça va reconstruire derrière… Il reste donc 2 solutions
      1) reconstruire comme avant mais avec 1 seul gouvernement (version sombre 3D)
      2) reconstruire sans plus aucun gouvernement (version 5D)
      Donc chaos il y aura car les 2 parties le veulent. C’est ainsi qu’une partie de l’humanité ira poursuivre son évolution sur 1 fil du temps tandis que l’autre le fera sur un autre fil du temps (séparation évolutive de Terre-Mère – j’en ai déjà parlé dans mes articles précédents sur mes anciens blogs) cool

      • Carrément que si, la majorité est comme ça, séances téléphoniques, cabinets, trucs hors de prix, abonnement, livres etc. Dans les commentaires sous la vidéo, il conseille à quelqu’un d’aller voir un replay sur son site au lieu de répondre directement à la question posée. En dessous de son commentaire, un autre lui dit : « oui mais il faut payer 108€ pour voir ces contenus ! » Je lui ai expliqué en commentaire que vendre la connaissance et ses capacités ne faisait pas partie des lois de l’un etc très gentiment avec la plus grande sincérité. Par son action, il confirme mon resenti puisqu’il a effacé ! Même dans ce domaine, tout est pourri jusqu’à la moelle. Encore une fois, ce n’est pas parce qu’on a des connaissances, des capacités, des guides etc qu’on est tout rose et pourtant je l’ai cru, quand tu réalises le contraire, tu te prends une baffe. Imaginons un peu un personnage comme Jésus vendre, demander quelque chose en échange de ses actions, c’est impensable.

      • @Vincent,
        Bien d’accord avec toi sur la vision des Lois de l’Un.
        Cependant l’Un n’empêche pas de gagner sa croûte, au contraire et même avec du Divin et surtout avec du Divin. C’est la Source qui m’a redonné du boulot pour que précisément entre autre je puisse suivre les ateliers d’un Saint homme. Cela se recoupe beaucoup avec ce que livre Laurent. Chouette ! Y’a des marcheurs un peu partout et « méta-enseignants. »
        Qui parle de monopole ? Toi. Qui parle « d’irréprochable » ? Toi.
        Tu occultes la thématique principale de l’article : notre rapport à l’argent et notre rapport à notre « valeur ».
        Camper dans l’attente est ton interprétation. La transition n’est en rien une période d’attente, mais de mise en place parfois difficile et les choses se font et se défont à leur heure. La patience est de mise. Délivrance ! Délivrance … smile

    • @Vincent,
      C’est quelqu’ un de très occupé, je ne m’étonne pas ou ne m’offusque pas de constater que quelqu’ un refuse de passer son temps à se répéter d’autant s’il a la réponse enregistrée quelque part dans un article ou un lien.
      Il faut faire la part des choses. Il y a ce qui est divulgué et partagé gratuitement, et après il y a des approfondissements personnels , des ateliers , des cours ou autres qui sont payants. N’oublie pas que nous vivons une période de transition aussi. Si le sieur ou la dame donne toute la journée gratuitement, tu me dis comment ils mangent ? Comment ils paient les locaux pour recevoir du monde ? Etc. Comme certaines choses du passé sont finies, elle est fini l’ère du marcheur ou du méta-enseignant en guenille qui fait voeux de pauvreté, même si c’est un état véritable pour beaucoup actuellement. Pour autant il n’a nul besoin ou envie de rouler sur l’or, seulement vivre dans l’abondance nécessaire matérielle, et bien plus, spirituelle. Quand tu vas voir une personne qui a un don, parfois elle se fait payer, parfois pas, mais elle accepte souvent une offrande, ceci pour que tout un chacun ne soit en perpétuel droit de croire que « tout est gratuit ».
      Plus tard, certaines choses à grande échelle seront gratuites.
      Pour le moment, la matrice est loin de nous ouvrir la voie.
      Un article à méditer :
      LES ENSEIGNEMENTS SPIRITUELS DOIVENT ÊTRE GRATUITS
      http://www.lesportesdelascension.com/les-enseignements-spirirituels-doivent-etre-gratuits

      • Pourquoi se poser la question de comment on va manger, comment on va vivre ? Est-ce que lui se la pose, peut-être mais ici, c’est plutôt toi qui la pose. Si tu ne crains pas de manquer, de savoir ce que tu mangeras demain, tout te tombera dans les mains, c’est la règle. Tous ces gens font partie d’un système d’argent, ils sont liés à un réseau. Même si la personne dit vrai, il est difficile d’aller vers elle si elle n’est pas irréprochable. Ce qui est génial comme dit dans le dernier article de Laurent, les simples, ceux qui ne lisent pas tous ces textes, vidéos (textes qui disent toujours la même chose depuis des dizaines d’années), ces simples « lambdas incultes » vont montrer la voie à ces gens, il n’ont plus le monopole, ces simples vont faire les choses comme des Jésus et ne demanderont rien. Ce que tu appelles abondance matérielle nécessaire peut varier d’une personne à une autre, est-ce que faire voeux de pauvreté, c’est manquer, en souffrir ou mieux, en être conscient, pourquoi vouloir faire voeux de pauvreté, je ne comprends pas ? On ne se pose pas de questions, on est. Pardon si je recherche la perfection d’amour, sagesse, transparence, fluidité, sincérité, spontanéité, c’est encore tellement rare. J’ai besoin de cette perfection d’amour tu comprends pour me sentir bien alors ne m’en veux pas. Tout ce qui ne sera pas perfection d’amour enfantin ne suivra pas.

      • Ce n’est pas parce qu’il y a transition qu’on doit camper et attendre qu’elle se passe pour s’élever et tout changer, c’est trop facile, heureusement que Jésus n’a pas attendu ! Rien à voir mais ça fait penser à cette maman qui espérait que le grand événement arrive dans quelques années histoire que son enfant ait le temps de grandir ! C’est horrible, pourquoi ? Imaginons si chacun de nous désire prolonger ce monde pour x raison, à ce rythme, l’humanité à encore tout le temps d’en chier !

      • Gagner sa croute, gagner sa vie, c’est carrément fini ce concept. Monopole dans le sens où ils l’utilisent (le côté minoritaire) pour prendre aux autres moins éveillés où pire, en détresse. Heureusement, à la fin on se retrouve tous à la même enseigne, ils devront aussi suivre la musique et arrêter tout ça, même si avant, ils risquent de se faire remonter les bretelles par mieux voyant et ils seront impassibles. Quand tu vois qu’il fait payer 80€ pour 1h, c’est le malaise, ça ne vibre pas avec ce qui vient. C’est un problème désolé, le côté impatient, déterminé, très sévère mais jamais pour mal tu comprends. On pourrait discuter éternellement et il ne vaut mieux pas parce que déjà c’est chiant, ça ne sert à rien lol et en plus on n’est pas sur un forum. Le principal c’est que chacun soit bien peu importe avec qui ou quoi. Mais, tu me proposes de le rencontrer, c’est même pas la peine, besoin de perfection d’amour, de plein de Jésus en herbe et on y arrive. Au final, on n’efface pas ce genre de message (commentaire YT), c’est terrible ne serait-ce que pour les autres. La vérité, s’il n’y avait pas Laurent, je serais encore en train de me faire éjecter de partout à trouver une multitude de failles et de reproches à chacun, ici c’est parfait, il n’y rien à dire et c’est beaucoup trop rare. Quand tu les vois s’exciter sur les écrits de Laurent, ça sent bon ! Alors tremblez grosses têtes du new-âge, vendeurs de rêve et d’illusion, marchands du temple et compagnie, on débarque (on émerge avant) !

      • @Vincent,
        Le concept est certes « dépassé » aux yeux de beaucoup et même aux miens, et je peux te dire que quand c’est la Source qui te le demande … et que je bougonnais dans mon coin de comment j’allais me réadapter à la matrice du travail… Que de surcroît tu passes quelques entretiens et l’un te dit je vous prends en y étant avertie … tu lui dis quoi à la Source ? Qu’elle est dépassée ?
        Ils ne volent pas, ils ne dépouillent pas des autres moins éveillés ou en détresse. Je parle de vrais guides spirituels qui exercent en conscience, car bien sûr il y a des escrocs mais surtout des gens qui se croient arrivés ou tout simplement qui sont ce qu‘ils sont. Et si le nécessaire est relatif, il est suivant le paradigme de la matrice auquel tu te réfères, mais il est tout autre pour ceux qui exercent avec le cœur et le Divin.
        Tu mets tout le monde dans le même panier : les escrocs et des travailleurs de la Lumière, oui de la Lumière même s’ils se font rémunérer sur certains concepts précis, c’est là où tu ne fais pas le distinguo. Il y a avoir un rapport général ou du quotidien, l’aide à l’autre gratuite , et un investissement plus important dans un travail d’approfondissement en individuel ou en collectif : c’est cela qui est payant et je le comprends.
        Que vas-tu dire des personnes qui vont enseigner en conscience, avec du ou dans le spirituel ? Aux peintres qui vont peindre en vibration, en conscience, connecté au Divin ? Et à bien d’autres métiers qui commencent à émerger dans le spirituel ? Qu’ils n’ont pas à être payés ? Parce que le spirituel c’est forcément gratuit ? Va dire à ceux qui le font déjà de cette manière en certains pays qu’ils n’ont pas à être payés, que le Divin pourvoira à leur pitance de toute façon …
        Ah ils produisent du matériel, du concret ! Ça, ça se monnaie. Et le service ? Ah oui ! Et le service spirituel ? Ah mais que …
        La perfection c’est bien mais elle peut devenir un ennemi aussi.
        Attention à nos exigences… des autres, de soi.
        Travailler l’inconditionnel : un challenge.
        Bonne soirée,

  9. Bonjour , à tous et à toutes ! Tout comme SIRILO ! je bosse comme maçon sur un chantier et je fait 10h 30 par jour avec 30mn de pause à midi ! J en chie mais avec le sourire , j éssay continuellement d apprécié les moments difficiles et j y arrive mais parfois j oublie tellement faut aller vite , c est la que le stress commence et la c est pas bon . Enfin , demain c est mon dernier jour , je vais avoir du temps pour m occupé de ma mère enceinte ( urantia-gaïa ) ! C est pas trop tôt !

    • En effet Grégo tu travailles beaucoup d heures! Tu as du mérite de rester sur ta fréquence malgré la fatigue 3d et le reste….tu termines définitivement le taf ou c est juste des vacances?te demandes ça car moi aussi je travaille en 3d, mon boulot me plaît pas énormément mais on dirait que j ai pas le choix…du moins pour le moment. Sinon bizzz et courage!!!

  10. Bonjour à tous!
    Merci pour ce message Laurent, je me suis régalée!
    légèreté et profondeur il faut le faire!!!
    Heu juste c’est quoi « l’appel de Marie »? boredom (j’ai eu une image de Marie le 4 décembre dernier, alors ça m’interpelle furieusement…)
    Continue avec cet humour qui fait tellement de bien!
    bises

  11. Merci Laurent pour qui tu es, le partage de tes infos et ton humour.

    Je me retrouve dans l’article. Après avoir eu la vision du poison qui sort, j’ai eu la vision de la merde qui sort, et ça y allait !
    En difficulté dans mon boulot. Je fais des conneries tellement mon âme en a marre … Alors que tout me pousse dehors, vision de « je ne dois pas prendre la fuite ». Ok !

  12. Tout nouveau sur ce blog, j’ai trouvé assez cohérent le fait qu’il y ait une double dualité. Après tout, en informatique avec deux valeurs (1 et 0) on obtient une multitude de combinaisons.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*